Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 ) +1

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 6 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 10 ) -2

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 6 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 10 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 11 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

Élève du mois de juillet 2013
Sorcière la plus supporter - Magicawards 2015
Capitaine des Frelons de Poufsouffle
Poète en chef
Fière propriétaire d'Oylegulka

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 13 ) +1

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 6 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 10 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 ) -2

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 10 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 11 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 11 ) -2

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 ) +1

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 10 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 10 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 11 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )
Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

AQUILAE DORMIENS NUNQUAM TITILLANDUS
"All birds find shelter during rain, but Eagle avoids rain by flying above the clouds."
"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade"
♦ RNA de Serdaigle ♦

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 ) [+1]

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 10 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 10 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 9 ) [-2]

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )
Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là ![/quote]

Ils étaient cœur d'œillets, des fleurs face aux fusils,
Enfants du Bataclan, enfants du paradis.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 ) [-2]

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 7 ) [+1]

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 10 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 9 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 ) +1

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 ) -2

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 9 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

AQUILAE DORMIENS NUNQUAM TITILLANDUS
"All birds find shelter during rain, but Eagle avoids rain by flying above the clouds."
"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade"
♦ RNA de Serdaigle ♦

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 12 ) +1

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 4 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d'héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 7 ) -2

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

[En congé maternité pour toute l'année scolaire 2043-2044]
Professeur de Soins aux Créatures Magiques.

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 13 ) +1

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 2 ) -2

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan dhéroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 7 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 8 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Faute de coupable, c'est vers le petit Eligius Featherwood que la (tout aussi petite, il est vrai) jeune femme se précipite, les sourcils pleins de neige et la mine revêche. Le pauvre a à peine le temps de faire trois pas en arrière que son assaillante le bombarde des projectiles préalablement récupérés dans la cachette de Moane (Moane qui disparaitra mystérieusement jusqu'à ce que sonne midi), appliquant à la lettre la célèbre stratégie décrite par Sun Tzu dans son livre L'Art de la guerre (bizarrement, seulement la troisième étape). ( 0 ) -2

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan dhéroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 11 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 7 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 ) +1

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 11 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan dhéroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 ) +1


De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 5 ) -2

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 12 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 12 ) +1

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d’héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 )


De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 3 ) -2

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

AQUILAE DORMIENS NUNQUAM TITILLANDUS
"All birds find shelter during rain, but Eagle avoids rain by flying above the clouds."
"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade"
♦ RNA de Serdaigle ♦

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 13 ) [+1]

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 12 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d’héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 )


De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 1 ) [-2]

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

Ils étaient cœur d'œillets, des fleurs face aux fusils,
Enfants du Bataclan, enfants du paradis.

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 13 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 13 ) [+1]

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d’héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 8 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 )


De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 7 ) [-1]

Madison Walker qui passe derrière elle en courant, s'arrête net devant la sépulture de l'igloo, s'accroupit pour caresser, attendrie, la fleur de la plante carnivore ensevelie, puis repart aussi sec, les cheveux mouillés par tous les projectiles qui s'y sont mêlés. Pour toutes ces brutes survoltées par cette nouvelle saison de « Qui rentrera le plus trempé au château ? », un joli minois ne semble pas être un motif suffisant pour être épargné. Qu'à cela ne tienne, ils ignorent qu'une Rédactrice-en-Chef a toujours plus d'un tour dans son sac ! ( 0 )


Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

26 ans et déjà à la retraite !
« La vie se présente à nous comme une certaine évolution dans le temps et une certaine complication dans l'espace. »

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 13 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 13 )

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d’héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 ) -2

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 ) +1

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 9 )

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

Il a neigé dans l'aube rose, si doucement neigé que le parc de Poudlard a disparu sous un manteau blanc et... BRANLE-BAS DE COMBAT ! Par les grandes portes s'échappent toute une ribambelle de petits (et de moins petits) sorciers. Si vous voulez mon avis, vous feriez mieux de bouger de place... la grande bataille de boules de neige annuelle vient de commencer !

Bien décidé à prendre sa revanche de l'année précédente, Arthur Grimms est l'un des premiers à se jeter dans la poudreuse. Il a tout minutieusement préparé, étudié plus que jamais le plan du parc et élaboré un plan im-pa-rable pour être sacré champion de la saison. Le temps que tout le monde prenne ses aises sur les lieux du crime, il a préparé ses munitions, approché sa première victime et arme son bras... Serait-ce le coup d'envoi ? ( 13 )

...ah ben non, il reste figé, la main levée et un sourire idiot scotché au visage. Alyce Oran, elle, ne laisse pas passer sa chance. Sans pitié pour son prétendant, elle le mitraille de boules de neiges à tours de bras. Visez la tête ! En tous cas, voilà qui nous laisse présumer de l'identité de celui qui mènera la danse le soir dit. J'donne pas cher de la peau d'Arthur si il lui marche sur les pieds ! ( 7 )

Embusquée derrière un buisson, Rose Moane attend son heure... qui tarde à arriver. Faut croire que y'a pas tant de monde que ça dans le parc le dimanche matin à huit heure. Avisant enfin une cible potentielle, l'adolescente sort discrètement sa baguette et l'agite fiévreusement au-dessus de sa pile de munitions. Un petit coup de pouce, ça ne peut pas faire de mal, si ? ( 8 )

Allez en tous cas expliquer ça à Amy Holloway, qui fait aussitôt volte-face, la main sur son arme, dans un envolé de cape très sophistiqué. La mine patibulaire, la (très, très, très, très) jeune et (très, très, très, très) jolie professeur se racle la gorge pour proposer avec la gentillesse extrêêêêême qui la définit au criminel de se rendre. Bah tiens, c'est bizarre ce grand silence, tout à coup. ( 14 ) +1

Heureusement pour Eligius, Poudlard n'est pas que le nid de guerriers égoïstes et Tyr Unauge, dans un élan d’héroïsme totalement fortuit, finit par le sauver du trop plein d'amour de sa Directrice de Maison. Solidarité masculine oblige, les deux garçons décident de faire équipe pour contrer la menace, aidés d'un chat qui passait justement par là (si, si, je vous assure). A deux et demi, on est plus fort. ( 6 )

Un élément inattendu vient renverser la donne : Hélène Manin surgit entre deux tirs croisés, apparemment outrée par le comportement de sa collègue, qui d'ailleurs... Tiens, c'est une boule de neige qu'on lui tend là ? Comment ça, l'occasion de se venger des élèves qui ont ruiné son brushing en faisant exploser son chaudron ? Des asticots dans sa potion ? Délaissant sa baguette, la française retrousse sa robe pour se lancer illico à la poursuite des deux fautifs. Sermonner les profs, c'est bien, taper sur les élèves, c'est mieux ! ( 12 )

De son côté, la très sage Mary Grey s'occupe très sagement à la construction d'un igloo, sous le regard affectueux de la plante carnivore à ses côtés. Pff, des batailles de boules de neige ? Tellement enfantin ! Un peu de neige ici, un peu de neige par-là... Plus de neige du tout ?! Après une brève contemplation des ruines de son igloo, la fillette rassemble quelques munitions à la va-vite avant de se lancer à la poursuite des fuyards dans un tonitruant cri de guerre. C'est Miss Holloway qui va être contente de trouver quelqu'un qui partage ses lectures ! ( 8 )

Un volet claque brusquement sur la pierre millénaire du château et le visage ensommeillé d'Ana Johnson apparaît à la fenêtre du treizième étage à droite porte du fond de la tour de Gryffondor. La préfète se redresse, remplit ses poumons et s'apprête à protester de toute la force de ses cordes vocales contre les enfants et les adultes qui pataugent dans la neige le dimanche matin quand... oui, c'est une boule de neige qui vient s'écraser sur son joli visage, pas de suspens. Interdite, l'adolescente se jette finalement sur son manteau et dévale les étages en pyjama. La lionne part en guerre, c'est un truc qu'avait dit Godric je sais plus où. Mes condoléances. ( 7 ) -2

Pas besoin de vous signifier qui a gagné la bataille cette année-là !

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
  Retour   Répondre