Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [6]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [10]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13] +1

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [11]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [11] -2

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [03]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.
[/quote]

#0B3861

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [7] +1

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [10]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [11]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [09] -2

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [03]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [7]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [10]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [11]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [07] -2

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [04] +1

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Mon code couleur: #842E1B (Miss Gryffondor 2042 avec le beaux Audois)
Audsée un jour, Audsée toujours !
Pti'frère ♥ Jo'♥ .
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [7]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [10]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [11]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [08] +1

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [02] -2

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5] -2

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [10]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [12] +1

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [08]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [02]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5] [

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [8]-2

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [13]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [12]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [08]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [03]+1

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Mon code couleur: #842E1B (Miss Gryffondor 2042 avec le beaux Audois)
Audsée un jour, Audsée toujours !
Pti'frère ♥ Jo'♥ .

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [6]-2

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [14] +1

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [12]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [08]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [03]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

#0B3861

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [6]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [14]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [12]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [09] +1

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [01] -2

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [6] -1

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [15] +1

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [12]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [9]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [12]

Apparemment, Sophie Lunera n'adresserait la parole presque qu'aux Gryffondor. Il y a quelques rares exceptions, mais dans l'ensemble, elle pense Gryffondor, elle respire Gryffondor, elle mange Gryffondor, et ça, mesdames et messieurs, ça s'appelle le cannibalisme, et c'est pas très bien. [0] -1

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

#0B3861

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard



Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [6]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [15]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10] -2

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [9]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [9]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [13] +1

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Professeur de Botanique
#TeamDistrictSerpentard

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard



Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [6]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [15]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [10] +1

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [7] -2

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [13]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard



Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [5]

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [7] +1

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [15]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [10]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [7]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [11] -2

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard



Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [3]-2

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [8] +1

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [15]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [10]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [7]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [11]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Code couleur : #469277
*Picasso 2017, Peeves 2017, Gryffondor et élève du mois de Janvier 2018*
Ma lumière divine vous aveuglera tous !

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard



Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [3]-2

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [8]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [16]+1

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [8]-2

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [7]

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [11]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Il n'en restera qu'un

La guerre des quatre Maisons
fait rage à Poudlard


Dans le château le plus mystérieux de l'Écosse, tous les coups sont permis. On dit que juste avant les matches de Quidditch, les croches-pieds dans les couloirs deviennent deux fois plus courants. On dit aussi que pour éviter que les Serdaigle accumulent trop de points dans leur sablier en donnant de bonnes réponses en cours, les Serpentard leur lancent sournoisement des sortilèges de Mutisme. Cette éternelle rivalité provoque beaucoup d'émoi et fait parler même les plus taciturnes, mais saurez-vous déceler le vrai du faux ?


Selon certaines sources, le beaaaau Owen Flynch (les filles qui crient, dans le fond de la salle, taisez-vous s'il vous plaît, il n'est clairement pas si beau que ça) serait le professeur le plus sadique que Poudlard ait jamais connu. Apparemment, il kidnapperait de temps en temps certains élèves de Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle et les métamorphoserait en souris afin qu'ils arrêtent de récolter des points pour leur sablier... Serait-ce là le secret des nombreuses Coupes décrochées par Gryffondor ? [1] -2

Mais le phénomène « Owen Flynch » (Owow pour les intimes) n'a rien d'inquiétant lorsqu'on le compare à Wendy Stone. Une Capitaine fair-play, vraiment ? Moi, j'ai plutôt entendu dire que cette Serpentard est du genre à se servir de stratagèmes tordus pour arriver à ses fins. On dit qu'elle est prête à tout pour gagner ses matches ; sortilèges de confusion, maléfices de jambencoton,... En voilà une qui a tout compris (et qui écoute bien en DCFM) ! [8]

Lexie Campbell n'est certainement pas si tempérée qu'elle aimerait le faire croire. À ce qu'on dit, elle aurait déjà attaqué plusieurs personnes ayant tenté de répondre avant elle en cours. Les Serdaigle, on ne les refait pas. [16]

Mais que valent réellement ces menaces de pacotille face à celle que représente Ambre Baxrendhel ? Pour une mystérieuse raison, cette jeune fille commencerait à adopter d'étranges comportements, ces derniers temps... tant et si bien que certains lui ont déjà attribué le surnom peu flatteur de « Golumette ». Personnellement, je ne la trouve pas si laide que ça, mais bon, vous savez... les attaques sur le physique, c'est sûrement un coup des Gryffondor. [10]

Nicholas Ferskjold, cheveux blonds au vent, passe son temps à se balader dans le Parc avec un visage fermé et sévère. L'allure fière, l'air déterminé et ambitieux, il incarne sa Maison à merveille. Selon les statistiques, il aurait déjà piégé plus de huit élèves dans un filet du diable, histoire d'éliminer un peu de "concurrence" ; un record ! [8]

S'il y en a bien une qui a des poussées antipathiques et qui ne le cache pas, c'est Echoe Caterwool. Elle sait se servir des mots, et elle ne s'en prive pas ! Avis aux petits premières années de Serdaigle, Serpentard et Gryffondor ; si une Poufsouffle aux cheveux roses vous agresse sans raison, pas de panique ; c'est parce que Poufsouffle a envoyé Echoe en éclaireur, histoire de démotiver et d'apeurer les troupes adverses. Rétorquez-lui un petit « j'entends pas les rageux », et le problème sera réglé. [8] +1

Wilson Kingson, lui, est plutôt calme. Paraît qu'il est né-Moldu et que c'est pour ça qu'il est un peu perdu. On dit qu'après trois ans à Poudlard, il croit toujours qu'on utilise le terme « Gryffondor » pour parler d'un griffon d'or, une bête légendaire qui se cacherait dans Poudlard. (De quoi faire rêver Isabel Almeida !) Un peu flippé le gamin, mais bon, on ne lui en veut pas. [11]

Le mot de la fin ? Les Maisons auront beau toutes vouloir être celle qui gagnera la Coupe, celle qui gagnera au Quidditch, ou que sais-je, n'oublions pas que la fraternité, l'égalité et la solidarité comptent plus que tout. Et puis de toute façon, inutile de chercher à nier l'évidence ; Serpentard est la meilleure Maison.

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.
  Retour   Répondre