Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [4] -2

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [8] +1

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [5] +1

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [6] -2

Gryffondor du mois de Juin 2017
Président du fan club de Duncan Jackson

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [3] -2

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [7] +1

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [4] +1

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [5] -2

Professeur de Botanique
#TeamDistrictSerpentard

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [2] -2

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [6] +1

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté"

Il n'en restera qu'un

C'est bientôt la fin des cours à Poudlard. Certains préparent leurs BUSE, d'autres leurs ASPIC, d'autres encore ne rêvent que de retourner chez eux, pour bronzer au soleil avec un bon livre... Mais à vrai dire, aujourd'hui tout le monde a un peu oublié ses projets. Les différentes écoles du monde entier sont venues présenter leurs méthodes d'apprentissages et leurs particularités. Professeurs et élèves sont donc venus découvrir cette magie parfois bien particulière...

Echoe Caterwool, elle, a bien vite repéré une école fort intéressante. Bien qu'elle n'approuve pas franchement la séparation des cours entre garçons et filles, ces robes changeant de couleur et surtout cet entrainement intensif au Quidditch l'intéresse vivement. Elle discute donc avec vivacité avec une élève à la belle robe jaune, apparemment aussi passionnée qu'elle par son sport. [0] -2

Les professeurs aussi sont venus voir les stands. Après tout on a jamais fini d'apprendre ! Et c'est bien ce que veut démontrer Basilius Fawley. Il s'est assez rapidement tourné vers l'école brésilienne de Castelobruxo, spécialiste en botanique et magizoologie. Il note bien toutes les informations reçues dans un coin de sa tête, ça peut toujours être utile pour une future potion. [7] +1

Félicitations M. Fawley !

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Il n'en restera qu'un

Un grand merci à toutes les personnes qui m'ont maintenu à flot alors que j'espérais ne pas avoir à rédiger une liste. Vous êtes à jamais gravés dans mon cœur. 8)

© AVEC LE CONCOURS DE WENDY MALFA

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [10]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [10]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? [10]

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [10]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [10]

Milenka Adler, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [10]

La très sérieuse Eden Coupgloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [10]

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [10]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [10]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? [10]

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [8] -2

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11] +1

Milenka Adler, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [10]

La très sérieuse Eden Coupgloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [10]

Gryffondor du mois de Juin 2017
Président du fan club de Duncan Jackson

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [10]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [11] +1

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? [10]

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [8]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11]

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [10]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [8] -2

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11] +1

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [11]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? [8] -2

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [8]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11]

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [10]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [8]

« Et les airs à la mode, que jouaient les orchestres cette année-là, transposaient en rythmes nouveaux toute la tristesse de l’existence et des désirs insatisfaits. »

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [11]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ?

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [6]-2

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11]

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [11] +1

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [8][/quote]

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [9] -2

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? ¦8¦

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [6]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11]

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [11]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [9] +1

Athalée et Wendy, Serpys et Pouffys réunies !

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [9]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? ¦8¦

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [6]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [12] +1

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [11]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [7] -2

La vie est un mystère qu'il faut vivre et non un problème à résoudre.
Gryff et crocs, Gryff et ce Gryff vainqueur !
Griffindor Girl Power - A.B

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [9]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? ¦8¦

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [6]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [13] +1

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [11]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [5] -2

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Il n'en restera qu'un

Heureusement que les vacances approchent à grands pas car les élèves aussi bien que les professeur n'arrivent plus à se concentrer. Certains s'entrainent avec plaisir au Quiddich, d'autres sont d'humeur farceuse. Certains préfèrent rester à l'ombre d'un arbre pour se reposer et lire. Il y a même un certain professeur, dont on taira le nom, qui a décidé de faire quelques pas de danse à l'abri des regards. Oui, il n'y a pas à dire, certains ont vraiment besoin de vacances...

Debout au milieu de ce nulle part qu'on appelle le parc, Elina Montmort pousse la chansonnette... " On est champion ! On est tous ensemble ! C'est le grand jeu ! Poufsouffle est debout ! Votre passion toujours nous rassemble ! Allez les jaunes, on est tous avec vous ! " en prenant une drôle de voix enroué. [11]

La rédactrice en chef de Serpentard, Harper Adams, semble se détendre à l'ombre d'un arbre. Elle tient un bloc-note dans ses mains. Est-elle réellement entrain d'écrire un nouvel article ou bien...? A y regarder de plus près, je remarque qu'il s'agit en réalité d'un magnifique dessin de notre chère directrice entrain de... non, ce n'est décidément pas quelque chose que je peux vous décrire chers lecteurs. [9]

Plus loin, au pied d'un autre arbre (et oui ils sont si nombreux), Doris Lynch est étendue sur l'herbe. Comment ça entrain de se reposer ? Vous rêvez ! L'esprit de la préfète travaille à la confection d'une dernière farce pour terminer l'année en beauté. Pourquoi pas lancer le sortilège du Flamant Rose sur la Coupe de Quidditch au moment où la capitaine des Frelons la brandira ? ¦8¦

Mais qui est donc cette silhouette suspendue à trois mètres de la tête de la préfète bleue ? Nulle autre que Yuzu Ame qui essaye sans doute de découvrir le monde sous un nouvel angle. Les Gryffondor prennent parfois les choses au pied de la lettre... et le sang commence à monter dangereusement à la tête de la petite asiatique. [6]

Seule au centre du terrain de Quidditch, Aëlys Plumagel pratique un jeu dangereux qui ferait se hérisser les poils de plus d'un sorcier... le football : cette invention Moldue qui consiste à courir après un Souafle pendant quatre-vingt-dix minutes. Le soleil a sans doute fait sa première victime de l'été... [10]

Dans les tribunes, Esmée Peterson a étendu sa serviette sur un banc, sortie son maillot de bain, ses lunettes de soleil et son chapeau... se dorer la pilule n'est peut-être pas une mauvaise idée en attendant la prochaine édition de la Coupe de Quidditch... [11] -2

Milenka Alder, toujours aussi distraite, tourne en rond depuis une bonne demi-heure dans le hall d'entrée, refaisant le film de sa matinée. Il faut dire qu'elle n'a pas la moindre idée de l'endroit où elle a laissé ses affaires de cours et notamment une pépite de lettre d'amour qu'elle réservait à... mais qu'est-ce qu'on s'en fiche de savoir à qui elle était réservée puisque je vous dis qu'elle l'a perdu ! [10]

Dans la salle des professeurs, le professeur Holloway est entrain de lire sagement un magazine. Quel magazine ? Quid'Hebdo bien sûr ! Mais attendez, ne serait-ce pas le célèbre gardien de l'équipe irlandaise, Paul Brennan, que j'aperçois torse nu sur la page centrale ? Et bien apparemment les Serdaigle n'ont pas aussi froid aux yeux qu'on le prétend. [10]

Mais regardez plutôt à côté d'elle, notre chère directrice, le professeur Loewy, entrain de se déhancher sur un air de tango endiablé ! On ne soupçonne pas assez le talent caché de certaines personnalités... C'est bien dommage. Madame la directrice gagnerait pourtant à se présenter devant un jury de professionnels. [11]

La très sérieuse Eden Coupegloire est la seule personne capable de se concentrer sur ses révisions alors que tout le monde songe aux vacances. Il faut dire que la sixième année est passée maître dans l'art de tromper tout le monde. Ne me dîtes pas que vous n'avez pas remarqué les yeux qu'elle a dessiné sur ses paupières ? Vous êtes bien naïfs... elle ronfle depuis deux heures devant sa table et tout le monde croit qu'elle a les yeux ouverts ! [6] +1

Athalée et Wendy, Serpys et Pouffys réunies !
  Retour   Répondre