Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [13]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [3] +1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [10]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[10]

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Sinon... c'est bien Isa, on est contents que tu apprennes le respect des animaux à Duncan Jackson, mais il faudrait peut-être qu'un professeur s'occupe d'Harley Jones... La pauvre Serpentard a certes de très beaux cheveux (à l'image de sa DDM), mais ils se sont emmêlés autour d'une poignée de porte. On ne veut pas savoir comment elle a fait pour se mettre dans ce bourbier, mais quoiqu'il en soit, la pauvre ne peut plus quitter la salle réservée à la politique, et elle ne mérite pas ça... [1]-2

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [14]

Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [7]

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [14]+1

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [3]

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [10]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[10]

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Sinon... c'est bien Isa, on est contents que tu apprennes le respect des animaux à Duncan Jackson, mais il faudrait peut-être qu'un professeur s'occupe d'Harley Jones... La pauvre Serpentard a certes de très beaux cheveux (à l'image de sa DDM), mais ils se sont emmêlés autour d'une poignée de porte. On ne veut pas savoir comment elle a fait pour se mettre dans ce bourbier, mais quoiqu'il en soit, la pauvre ne peut plus quitter la salle réservée à la politique, et elle ne mérite pas ça... [1]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [14]

Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [5]-2

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [14]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [3]

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]+1

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[8]-2

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Sinon... c'est bien Isa, on est contents que tu apprennes le respect des animaux à Duncan Jackson, mais il faudrait peut-être qu'un professeur s'occupe d'Harley Jones... La pauvre Serpentard a certes de très beaux cheveux (à l'image de sa DDM), mais ils se sont emmêlés autour d'une poignée de porte. On ne veut pas savoir comment elle a fait pour se mettre dans ce bourbier, mais quoiqu'il en soit, la pauvre ne peut plus quitter la salle réservée à la politique, et elle ne mérite pas ça... [1]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [14]

Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [5]

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [14]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [4] +1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[8]

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Sinon... c'est bien Isa, on est contents que tu apprennes le respect des animaux à Duncan Jackson, mais il faudrait peut-être qu'un professeur s'occupe d'Harley Jones... La pauvre Serpentard a certes de très beaux cheveux (à l'image de sa DDM), mais ils se sont emmêlés autour d'une poignée de porte. On ne veut pas savoir comment elle a fait pour se mettre dans ce bourbier, mais quoiqu'il en soit, la pauvre ne peut plus quitter la salle réservée à la politique, et elle ne mérite pas ça... [1]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [12]-2

Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [5]

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [14]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [4]
Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9] +1


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Sinon... c'est bien Isa, on est contents que tu apprennes le respect des animaux à Duncan Jackson, mais il faudrait peut-être qu'un professeur s'occupe d'Harley Jones... La pauvre Serpentard a certes de très beaux cheveux (à l'image de sa DDM), mais ils se sont emmêlés autour d'une poignée de porte. On ne veut pas savoir comment elle a fait pour se mettre dans ce bourbier, mais quoiqu'il en soit, la pauvre ne peut plus quitter la salle réservée à la politique, et elle ne mérite pas ça... [0]-1

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]-1


Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [5]

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [14]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [5]+1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]


Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [3]-2

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [15]+1

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [5]

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]


Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [1]-2

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [15]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [5]

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [12]+1


Paul Bricou, lui, a déjà levé les yeux au ciel quarante-quatre fois en écoutant Wilson parler. Il n'y a rien de plus agaçant que les Serpentard et leur façon de lécher les bottes de tous les adultes qu'ils croisent. Ou alors, Paul Bricou serait-il tout simplement jaloux de l'évidente supériorité des Serpentard ? [0]-2

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [15]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [3]-2

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [13]+1

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [16] +1

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [1]-2

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [10]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [13]

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [16]

En revanche, s'il y en a bien un qui se fiche du sport et du maquillage, c'est James Silvershade. Il est tranquillement assoupi sur un lit. Ah, les vigiles se dirigent vers lui ! Sans doute pour lui expliquer qu'il s'agit du lit d'un ancien roi d'Angleterre... [0]-1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [11] +1

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[8] -1


Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]


Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [13]

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [16]

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [11]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [11]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9] +1

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]-2

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [17] +1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [9]-2

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [11]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]

"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Ma couleur : #87E990
~Préfète de Serpentard~

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [18] +1

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [7]-2

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [11]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[9]

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

__________


FLASH INFO ! Un reportage exclusif est désormais disponible :
Les élèves de Poudlard hors de leur habitat naturel

Les sortilèges, les escaliers qui bougent, les tableaux qui parlent, les matchs de Quidditch, les potions, c'est bien (surtout les sortilèges d'ailleurs), mais attention à ne pas devenir un inculte de la culture moldue. Pour éviter que les étudiants de Poudlard en viennent à oublier qui est leur ministre moldu actuel, ils ont été cordialement obligés à visiter un musée moldu (musée très diversifié, histoire que je puisse quand même avoir de quoi écrire une liste)...


Peter Speculus observe d'un œil curieux un ballon de basketball ayant appartenu à un des plus grands joueurs du siècle. Peut-être que sa couleur lui rappelle le visage de sa petite-amie quand elle met du fond de teint ? Il faudrait que quelqu'un pense à demander à Katy Smith si elle se maquille. [16]-2

Rebondissement ! Rosalys Lanoblis se précipite vers les vigiles qui apostrophent son petit-ami pour gentiment leur expliquer que James a la prestance d'un monarque et qu'on devrait l'autoriser à dormir sur ce lit. D'ailleurs, elle aussi, elle devrait y avoir droit ! Et puis tous les élèves de Poudlard, parce qu'ils sont des sorciers, et que... [7]

Anja Van Drecken, qui écoutait Rosalys défendre son petit-ami avec attendrissement, retient un cri d'effroi lorsqu'elle l'entend mentionner l'existence de la sorcellerie. Elle fait un bond vers eux et entreprend d'expliquer aux vigiles que cette élève blonde est un peu trop rêveuse et qu'elle a beaucoup d'imagination. [11]

Duncan Jackson et son petit côté intrépide (pour ne pas dire irréfléchi) commun à tous les Gryffondor (nous supposons que le Choixpeau s'est trompé en répartissant Nora Starks dans cette Maison) ont décidé de jouer au saute-mouton sur les vitrines, mais c'est sans compter sur...[10] +1

Isabel Almeida, qui attrape Duncan par la taille comme s'il avait quatre ans, le repose à terre et lui tire l'oreille en lui expliquant à quel point ce qu'il a fait est grave. Bah oui, le verre est en partie composé de sable, et le désert est l'habitat naturel de certains animaux. Il faut respecter les animaux, donc les déserts, donc le sable, donc le verre, donc les vitrines des musées. C'est quand même dingue, ça fait trois ans qu'elle se tue à expliquer aux élèves de Poudlard qu'il faut respecter tous les êtres vivants, et on dirait qu'ils n'écoutent rien... [11]

Wilson Kingson, sage comme une image mais passionné, a commencé à discuter de football avec le monsieur de l'accueil. Pour apprendre les noms de tous les joueurs de football depuis 1954 il y a du monde, mais pour retenir ses cours d'Histoire de la Magie, il n'y a plus personne ! (D'un autre côté, c'est vrai que l'Histoire de la Magie est moyennement intéressante.) [11]

~ Mon code couleur : #A52A2A
~ Gryffondor du mois d'avril et juillet 2017
~ Soleil des Gryffondor ~
--> A vaincre sans vertu, on triomphe sans gloire <--
  Retour   Répondre