Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [11] +1

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [10]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [8]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [10]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [11]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8] -2

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [10]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [11]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11] +1

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [8]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [10]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [11]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8] -2

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [12] +1

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [8]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [10]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [9] -2

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

~ Verdoppelte sich der Sterne Schein, Das All wird ewig finster sein.~
Lâchée en 2029 dans ce Monde
Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13] +1

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [8]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [10]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [7] -2

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9] +1

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [08] -2

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [7]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

~ Professeur de Divination ~ Correctrice en Sortilèges ~
Pas d’avatar
Marion Mielloneux  

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [10]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [7]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [6] -2

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9] +1

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [11] +1

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [7]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [ 8 ] -2

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [6]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Esmée marraine et grande sœur <3 Un jour Jonois resplendira. Duncan peeves bis
Champion de Poudlard de Bavboule. Don Juan 2017
Gryffondor du mois de Mars

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [9] -2

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [11] +1

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [11]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8]

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [7]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [ 8 ]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [6]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [9]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [11]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [11]

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9]

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [8] +1

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [ 8 ]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [4]  -2

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [9]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [11]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [9] -2

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [10] +1

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [8]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [ 8 ]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [4]  

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

~ Verdoppelte sich der Sterne Schein, Das All wird ewig finster sein.~
Lâchée en 2029 dans ce Monde
Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion. 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs. 

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13] 

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hiltonqui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [9] 

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [11] 

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [9] 

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [10] 

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [6] -2 

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [8] 

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [4]  

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [10] +1

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Moins présente.

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion. 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs. 

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [14] +1

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hiltonqui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [9] 

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [11] 

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [9] 

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [10] 

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [8] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [4] -2 

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [8] 

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [4]  

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [10] 

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [8]  -2

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [9] 

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [08] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [8] +1

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

Directrice de la Chorale
Si vous avez des questions, allez voir dans la Salle de Répétition (4e Etage) ou contactez moi par hibou.

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [6]  -2

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [10] +1

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [08] 

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [8]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [8]

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.

~ Verdoppelte sich der Sterne Schein, Das All wird ewig finster sein.~
Lâchée en 2029 dans ce Monde
Jetée en 2040 entre ces Murs de Pierre

Il n'en restera qu'un

Noël approche à grand pas, et la grande salle a été décorée pour l'occasion.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, serait-ce vraiment un hasard, on n'y trouvait, en ce samedi après-midi, que des joueurs de Quidditch. Les autres élèves devaient être occupés ailleurs.

Peut de bruit parcourait la grande salle ce jour-là, si ce n'est la harpe enchantée qui jouait quelques morceaux, à côté de la grande porte. Loin, à la table des Poufsouffles, Maïka Cooper était tranquillement installée et travaillait discrètement, préférant rester seule, ne prêtant pas même attention à ses camarades. [13]

Ce n'était cependant pas le cas du jeune Noah Hilton, qui ne pouvait s'empêcher de la dévorer des yeux... C'était plus fort que lui, était-il amoureux ? Il avait bien déplié un livre de cours devant lui, mais pas moyen de se concentrer. [11]

Tout cela n'avait pas échappé au Professeur Heltowni, assis à la table des professeurs. Un sourire amusé découpait son visage tandis qu'il finissait quelques corrections dans le calme de la grande salle. [10]

Mais ce fut sans compter sur Nora Starks, qui entra en trombe dans la grande salle, suivit d'un de ses camarades. Les deux enfants semblaient excités comme jamais. Peut-être à cause du match de Quidditch qui allait commencer ? Quoi qu'il en soit tout le monde se tourna vers eux, particulièrement Maïka Cooper qui leur lança un regard noir. [6]  

Le Professeur Chapman, arrivant juste derrière eux, leva la voix pour les faire baisser d'un ton, sur le motif qu'on entendait qu'eux dans cette salle. Mr Heltowni esquissa un autre sourire. Sa collègue, d'un pas de velours, vient alors s'asseoir non loin de lui, mais ne souhaitant pas le déranger. [10] 

Tyr Uynauge avait été bien surpris. Il n'avait pas vu son professeur arrivé dans son dos et avait sursauté, faisant bien rire ses camarades. Il s'avança plutôt simplement, se cherchant une place avec son amie, et saisissant au passage quelques friandises dans les rares plats qui se trouvaient çà-et-là. [06] -2

Cette courte interruption ne perturba en rien la concentration de Rosalys Lanoblis qui tenait à tout prix à battre son adversaire, une jeune Serpentard qui l'avait défié aux échecs version sorcier. La bleu se trouvait certes en mauvaise posture, mais elle n'allait pas se laisser faire. [8]

Ce qu'elle ne supportait pas cependant fut les petits conseils qu'un de ses collègues de Quidditch lui procurait derrière son épaule, Peter Speculus. La bleu voulait gagner seule et non à deux contre un. Peter n'y voyait là aucun problème pourtant. Il ne se rendait pas même compte de l'agacement de la Serdaigle, guettant la moindre faiblesse de la Serpentard. [10]

Phœbe Swan, quant à elle, se sentait un peu intimidée... Lorsqu'elle avait proposé une partie, ce fut seulement pour s'amuser, pas pour gagner à tout prix au point qu'un silence gênant ne s'installe tant son adversaire était concentré. Seuls les quelques mots de Peter venaient briser ce silence... [8]

Alice Huet, de son côté, lisait une carte de Noël qu'elle venait de recevoir, quelques jours auparavant. Personne n'avait signé... Qui avait bien pu lui glisser, dans son sac, une telle carte de Noël ? Comment avait-elle pu ne pas le remarquer ? Elle allait mener l'enquête. Son épistolier allait bien se révéler un jour... [9] +1

Mais déjà, la cloche sonna, et d'autres élèves pénétrèrent dans la grande salle. La harpe s’arrêta doucement, tandis que les autres élèves rangeaient leurs affaires. C'était l'heure du dîner.
583482151430922216302151430922216302

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*
  Retour   Répondre