Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [5] -2

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [10]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [9]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [11]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9] +1

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [8]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

# Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
# Troisième année RPG

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3] -2

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [10]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [9]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [11]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10] +1

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [8]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

2ème année RP
"La douleur muette a les plus tristes pensées."

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [10]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [9]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12] +1

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6] -2

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Attrapeur remplaçant des Hel's
Kevin Gilway, 3ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [10]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [7] -2

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [12] +1

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Luehssyie Woudde Pecker
PATA-P & GIFeuse w/ C.M²
Parce que tous les nuages du monde n'empêchent pas les pleines lunes

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [10]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5] -2

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [12] +1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [12]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

--S--I--A--O-----S--E--E--.
Ma volière est toujours ouverte, j'adore rendre service
color=#674ea7

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [8] -2

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [11] +1

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [12]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [12]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !


Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Ennis O'Belt - 3ème année RP
Jo' family - color=#741B47

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9] 

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [9] -2 

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [12]

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [10]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [12]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle.
PATA-P/ OPT, Surnom : Bubulle
Echange de Cartes Chocogrenouilles : viewtopic.php?f=220&t=16875&p=1099673#p1099673

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [9]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [10]-2

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [11] +1

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [12]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]
Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

# Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
# Troisième année RPG

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [3]

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9] 

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10] +1

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [9] -1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [11]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11] -1

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image 

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Il n'en restera qu'un

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [4]+1

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10] 

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [9] 

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]-2

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11] 

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

❤ CKCJG : my loves❤
Huzna mon boursouflet à moi !

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [2] -2

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [10] +1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]
Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

“– Comment pouvez-vous lire à présent ? Il fait nuit.” - E. Rostand
“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry
Aïe aïe aïe !

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !

Faciles à débusquer, les spécimens les plus avides sont des habitués des petites annonces : là, ils indiquent clairement leur couleur de plumage favori, puis campent en attente d’une réponse. C’est le cas de Inès Amrane, qui attends un prince charmant, un vrai ! [0] -2

Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11] +1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [6]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Tous à l'abordage !
Tallucy, les princesses rebelles.
J'aime les choux à la crème.

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !




Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]



Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]



D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]



Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [9] -2



Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]



En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]



Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]



Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]



Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [7] +1





Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Éternelle nouvelle Lune
Sombre Ciel

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !


Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [9]

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [10] +1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [7]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle.
PATA-P/ OPT, Surnom : Bubulle
Echange de Cartes Chocogrenouilles : viewtopic.php?f=220&t=16875&p=1099673#p1099673
Pas d’avatar
Margot Belle  
 0 Gallions 2

Il n'en restera qu'un

Image

Approchez, jeunes gens ! Je suis le professeur Moustache, et aujourd’hui nous allons faire un petit panorama de la faune poudlardienne. En effet, nous sommes dans une saison très intéressante : celle des amours ! Enfilez votre tenue de camouflage adaptée aux murs du château, prenez jumelles et carnet de note : c’est parti !


Dans le couloir attenant, la fière Bella Jackson observe toute approche du panneau. Elle qu’on connaissait plutôt pour ses bagarres mémorables, cherche aujourd’hui quelqu’un pour faire fondre son cœur…. [7] -2

Du haut du Grand Escalier, Elizabeth J. Crawford observe en secouant la tête les nombreuses jeunes Gryffondor qui gloussent en attendant une réponse devant le panneau d’affichage… Il ne fait aucun doute qu’elle préférerait les voir réviser pour les examens ! [10]

D’autres sont plus offensifs… Regardez, là, dans la bibliothèque : Deux élèves de Poufsouffle portent de grandes pancartes à la gloire d’une certaine Julie Correard… Belle technique, est ce que la publicité peu commune lui apportera plus de chance dans sa recherche ? [5]

Dans la Grande Salle, s’échappe de drôles de gargouillements d’une silhouette recouverte de hiboux portant des lettres aux odeurs de roses… Serait-ce un chant nuptial d’un nouveau genre ? Mais non, mes enfants, il s’agit de Paul Springwind, qui a reçu 7 lettres dont nous aimerions bien voir le contenu, car sa demande mentionnait le mot « harem » ! [11] +1

Dans les cuisines, Alienor Delphinia marmonne dans sa barbe qu’elle est dégoûtée par cette atmosphère… Mais pourquoi est-elle en train de dévorer un pot de glace sans fond ? Il est pourtant indiqué dans mes notes que la glace, c’est pour les amours contrariés ! [10]

En parlant d’amour contrarié, dans les serres de botanique, si Calum McKinnon pleure, ce n’est pas à cause de la Forceps imperita qui lui a pincé le mollet, mais parce que la belle Solar Kwon a indiqué qu’elle ne souhaite pas s’impliquer avec des enfants. [12]

Venez dans le parc, et observez maintenant un magnifique exemple d’une parade amoureuse réussie : le premier individu laisse son sac par terre pour que le second, ici Vanellia Chronos, tombe et se blesse. Regardez, regardez ! Elle peut ainsi être sauvée, bichonnée, et surtout, retenue par la force des choses auprès du vil jeune homme ! On admire, on note ! [9]

Un peu plus loin, au lac, c’est un couple assorti et heureux qui batifole dans l’eau ! Notez, arroser son partenaire est une technique de séduction très utilisée, Ada Valley, d’habitude si discrète et peu expansive, l’a bien compris ! Oups, cachons-nous avant qu’elle ne nous repère… [11]

Demi-tour, nous finirons par la Salle de Bal, où Hugo Rolanbri et sa partenaire effectuent une belle danse, parfaite technique également ! Les gestes sont millimétrés, la danse sans effort, et les deux mammifères se perdent dans les yeux l’un de l’autres… Ah. *Pousse les enfants vers la sortie* [7]

Vite, vite, le reste ne regarde qu’eux ! J’espère que vous avez bien pris des notes sur les habitudes des élèves de Poudlard ! A la prochaine !

Image Attention jeunes gens : rappelez-vous qu'il ne faut pas Répondre, mais Citer avec les "! Puis effacez le nom de votre camarade VDD en haut et les ", les +1 -1, mettez les vôtres, calculez les nouvelles notes, et ça y est ! Pas de copier-coller ! Si mon magnifique visage est encore là à la fin du jeu, je vous tire mon chapeau ! (Vous ne voulez pas le garder ou quoi ? :disguise: )
  Retour   Répondre