Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 12 )

Meilla Primard, l'impatiente, qui tape du pied en attendant son tour. Courage, dans vingt minutes c'est votre tour. ( 2 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. (18 ) +1
Dernière modification par Ancien sorcier le 8 août 2014, 23 h 55, modifié 1 fois.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 10 ) (-2)

Meilla Primard, l'impatiente, qui tape du pied en attendant son tour. Courage, dans vingt minutes c'est votre tour. ( 0 ) -2 Désolée :/

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. (18 ) +1
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 08 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. (19 ) +1
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 06 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. (20 ) +1
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 4 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. ( 21 ) +1
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 2 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. ( 22 ) +1
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

A Poudlard comme ailleurs, c'est le premier week end des soldes. Dans les rayons de magasins, on trouve plusieurs comportements :

Haley Pidloux, la fashionista, qui se dirige vers les cabines les bras pleins de vêtements. Avec un panier de plus derrière elle. ( 0 ) -2

Et enfin Wilhelm Heltowni, le rieur, qui s'amuse de voir toute cette agitation. Il faut dire, ça se comprend. ( 23 ) +1
Bravo m'sieur :)
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Sauf envie particulière de Monsieur Heltowni, Haley Pidloux peut se charger de faire une nouvelle liste ! ;)
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Enaël Dewberthon a écrit :Sauf envie particulière de Monsieur Heltowni, Haley Pidloux peut se charger de faire une nouvelle liste ! ;)

Pourquoi moi ? :'(
Bon, d'accord... x)

Il n'en restera qu'un

Voici ! Avec du retard, certes...
Et le privilège de faire mon éloge revient à M. Enaël Dewberthon. :cute:

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 10 )

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla !

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 10 )

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 10 )

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 10 )

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 10 )

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !

Ami des Centaures de la Vieille Forêt
Zarbi de l'année (Magic'Awards III)
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 11 ) (+1)

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla !

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 10 )

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 8 ) (-2)

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 10 )

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 10 )

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 11 )

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla ! ( 8 )-2 Mes cheveux sont magnifiques, d'eubord ! :tongueangry:

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 10 )

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 8 )

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 10 )

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 11 )+1

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 11 )

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla ! ( 9 ) +1

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 10 )

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 6 ) -2

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 10 )

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 11 )

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !

Il n'en restera qu'un

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 11 )

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla ! ( 9 )

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 8 ) -2

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 7 ) +1

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 10 )

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 11 )

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Il n'en restera qu'un

Introduction
Non content d'avoir commenté le couronnement de la Reine Elisabeth II en 1953, Léon Zitrone, grand journaliste de l'ORTS (Office de Radiodiffusion-Télévision Sorcière), s'est vu attribué l'insigne honneur de commenter la rentrée des classes de Poudlard. Nous le retrouvons donc dans la Grande Salle de Poudlard où la répartition va bientôt commencer.

Un, deux, un, deux, test, un, deux, un, deux, un, deux, prffffft ! test, un, prffffft ! pfout ! Ah, on est en direct...
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, nous sommes EN DIREEECT, dans la Grande Salle de Poudlard en l'absence remarquée de l'ancien Directeur Arseni Stoyanov.


- Ça y est, voici la cérémonie qui commence ! le Choixpeau Magique est apporté par la Sous-Directrice de Poudlard, Erin Grayce, également professeure des potions, qui a à son actif trois cent quatorze personnes envoyées à l'infirmerie après des tests de fortifiants et d'anabolysants sur des élèves âgés de 11 à 17 ans. ( 10 )

- Voici que le Choixpeau Magique se propose de faire l'éloge de Mademoiselle Victoria Pidloux, doyenne AAAAAaabsolue de l'école, heureuse grand-mère de dix-huit petits Serpentard, dont cinq vipères, neuf cobras et quatre pythons ! ( 10 )

- Mais, mais, mais, voici le moment venu pour que la jeune Serdaigle Célia Rose déclame son amour inconditionnel à son professeur d'Histoire de la Magie. ( 11 )

- Elle n'a guère que le temps de s'approcher de la table des professeurs que la française Blanche Tourmaline, nouvelle professeur de l'école, la saisit au col et la ramène manu militari à sa table sous les rires *PLAF*. Pardon. Le micro m'a échappé. ( 10 )

- La jeune fille est ramenée, comme je le disais, sous les rires du Préfet-en-Chef de l'école, Enaël Dewberthon, qui manque de s'étrangler sous ses cheveux qu'il n'a plus fait couper depuis le mariage de Charles et Camilla ! ( 9 )

- Sur ces entre-faits, la cérémonie de répartition commence. Et alors qu'un nouveau Gryffondor est nommé, Angelo Tezzi saute sur son balai sorti de je-ne-sais-où et exécute un remarquable culbuté arrière, suivi d'un triple looping avant, suivi d'un cri de frayeur lorsqu'il s'aperçoit qu'il va s'écraser sur la table des Serpentard ! ( 8 )

- Mais que vooooiiiiis-je ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je nettoie mes lunettes pour être certain que je n'ai pas la berlue ! Mais non, je ne suis pas fou ! le lionceau vient d'être rattrapé au vol par une Elisabeth Connor en furie qui lui court après en lui lançant des injures qu'on ne pourrait même pas traduire en gallifreyeeeen ! ( 5 ) -2

- Ce moment de stupeur passé, la cérémonie de répartition se poursuit et se termine dans la joie et l'allée Grayce, professeur qui fait apparaître le repas sous la stupéfaction de tous les petits nouveaux - petits, c'est le cas de dire - y compris de Mademoiselle Just Roy qui nous déclame une composition digne des plus grands auteurs de notre temps ! Caroline Costa, keen'v et Jean-Jacques Goldman en seraient verts de jalousie ! ( 11 )+1

- Le poème déclamé, voici qu'Ana Johnson se met à demander haut et fort qu'on chante l'hymne de l'école et l'entame personnellement sur une marche funèbre dont les jumeaux Weasley auraient été fieeers ! ( 11 )

- La soirée s'achève donc et les élèves sont ramenés à leurs dortoirs. Mais qu'entends-je ? qu'ouïe-je ? dans quel état j'ère ? il semblerait qu'il y ait un problème avec la porte de la grande salle ! Oui, on me confirme dans l'oreillette que les battants de la porte refusent de s'ouvrir ! Et que vois-je ? Mademoiselle Elena Fray, n'en pouvant plus d'attendre, se précipite et enfonce de l'épaule la porte de chêne, défonçant au passage quatorze élèves et son propre bras droiiit ! ( 10 )


Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, je rends l'antenne avant que le corps professoral n'intervienne pour punir cette destruction de matériel ! À vous Guy Lux, à vous les studios !
  Retour   Répondre