Salle de jeux

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. (11)

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. (9) -2

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. (10)

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. (8) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.(8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. (9)

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? (12)

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. (11)

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 10 ) +1

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 ) -2

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 8 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.(8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. (9)

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? (12)

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. (11)

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 10 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 ) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.(8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. (9)

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? (10) -2

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 10 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 10 ) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 9 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 8 ) -2

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 10 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 8 ) -2

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 9 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 ) +1

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 10 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 ) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 6 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 ) -2

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 8 ) (-2)

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 4 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 ) (+1)

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 9 ) +1

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 2 ) -2

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 7 )-2

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 2 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 8 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 10 ) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 8 ) +1

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 2 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 6 ) -2

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 10 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 8 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 3 ) +1

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 6 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 8 )-2

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 7 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
Club de théâtre au CB, n'hésitez pas à y passer!

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 8 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 3 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 6 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 ) +1

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 5 ) -2

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 9 )

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 6 ) -2

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 3 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 6 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 5 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 10 )+1

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 7 ) +1

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 3 )

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 4 ) -2

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 7 )

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 5 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 10 )

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.
Pas d’avatar
Ancien sorcier

Il n'en restera qu'un

Hagrid jeta un dernier coup d'oeil en direction de sa cabane avant de disparaître dans la forêt interdite. Le garde chasse de Poudlard n'imaginait pas une seule seconde que certains élèves allaient accepter de se lever tôt un dimanche matin... Surtout pour s'occuper de son potager.

Plusieurs outils de jardinage étaient aux pieds d'Ellen Muller. Elle était pressée de commencer la séance de jardinage en compagnie de ses élèves. Eleves qui baillaient tous. En réalisant cela, le professeur de botanique haussa la voix en demandant à tous de se mettre au travail et de ne pas utiliser leurs baguettes. ( 11 )

Lâchant un regard noir à son professeur, Zoé Leostilla était particulièrement de mauvaise humeur. Elle n'aimait pas le jardinage et aimait faire la grasse matinée. Elle ne pouvait même pas utiliser sa baguette ? Miss Muller souhaitait sûrement se venger. La jeune fille se souvenait de la fois où des vers de terre étaient tombés "accidentellement" dans la tasse de thé de son professeur. ( 7 )

Un bonnet hideux sur le haut de son crâne, Haley Pidloux, tentait de cacher son front. Elle regrettait d'avoir emprunté le maquillage de son professeur de sortilèges... Surtout sans lui demander. Elle avait désormais d'énormes boutons sur le front et c'était particulièrement gênant. La jeune fille ne travaillait pas la terre et, malheureusement pour elle... Son professeur le remarqua assez rapidement. ( 1 ) -2

Meilla Primard venait de louper une scène étrange. En effet, son professeur venait de retirer le bonnet de sa camarade et de... l'enterrer ? La préfète de Serdaigle était assise sur une énorme courgette et fermait les yeux depuis plusieurs minutes déjà. Elle était tellement fatiguée, qu'elle était sur le point de s'endormir. La jeune fille bascula malheureusement pour elle vers la gauche. Elle chuta, tête la première dans une flaque de boue. ( 4 )

Pelle en main et concentrée, Elina Montmort creusait. Elle ne savait pas à quoi allait servir ce trou, mais ce n'était pas le plus important. Elle était heureuse de rendre service au garde chasse du château. Elle était tellement concentrée qu'elle ne remarqua pas la chute de sa camarade. Ni les boutons de la capitaine de Quidditch de Gryffondor.( 10 )

Elisabeth Connor était déçue. Elle pensait échapper à cette corvée en ne se rendant pas au lieu de rendez-vous ce matin. Malheureusement pour elle, Miss Muller était venue la chercher dans son dortoir et au fond de son lit... avec un seau d'eau. Ce qui expliquait sûrement pourquoi elle avait les cheveux encore mouillés et qu'elle commençait à éternuer. ( 9 )

En entendant sa voisine éternuer, Ambre Baxrendhel décida de prendre ses distances. Elle ne voulait pas tomber malade. La jeune fille avait rendez-vous, pour la première fois, avec un garçon qu'elle adorait. Elle n'imaginait pas une seule seconde embrasser ce garçon en étant enrhumée. Elle ne voulait pas le faire fuir ou pire le contaminer.( 8 )

Discrètement, Abigail Lewis tentait de retourner au château avec deux grosses citrouilles. Ces citrouilles étaient parfaites. Elle allait pouvoir confectionner plusieurs bouteilles de jus de citrouille... Et les déposer devant la salle de classe de son professeur d'histoire de la magie. Elle en était certaine, grâce à son idée... Elle allait avoir de bonnes notes ! ( 8 ) +1

Elle rêvait... Cette fille tentait de fuir ? Ce n'était pas possible. Si elle était obligée de jouer dans la boue, cette fille devait également le faire ! Alyce Oran se dépêcha de prévenir son professeur. En voyant Miss Muller ramener, par la peau des fesses la voleuse de citrouille, un énorme sourire se forma sur ses lèvres. La préfète était fière d'elle. ( 5 )

En se réveillant ce matin, Eléa May était de bonne humeur, car on était dimanche. Chaque dimanche, elle adorait se balader dans le parc de Poudlard. En arrivant devant la cabane du garde chasse, elle était particulièrement étonnée de voir plusieurs élèves en pleine séance de jardinage. Elle était encore plus étonnée de voir sa collègue lui tendre une... pelle ? ( 10 )
  Retour   Répondre