Encyclopédie

Inscription
Connexion

Cléo Eliot, deuxième année

Image

Image
Image


Image

Cléo est née un jour de printemps, le 15 avril, pile au milieu du mois. C'était sans doute grâce à ce jour que son côté perfectionniste s'était fait voir. En grandissant, elle adoptait déjà la fameuse tendance des déguisements de sorcières avec les grands chapeaux pointus et les capes qui étaient bien trop grandes pour elle. Personne ne lui avait jamais dit que plus tard, le jour de ses onze ans, elle recevrait une lettre qui lui annoncerait son départ vers l'école de magie la plus célèbre du monde par tous les sorciers. Ce jour-là, elle pensait encore qu'elle était en train de dormir paisiblement et qu'il suffisait de se pincer pour se réveiller d'un seul coup. Sauf que là, elle se trompait. Elle ne s'imaginait pas quitter son école de moldu pour atterrir quelque part où elle ne connaîtrait personne. En balayant le salon du regard, elle avait aperçu toute sa famille assise sur le canapé, que ce soit sa mère, son père, son grand frère, et sa petite sœur qui avait le sourire jusqu'aux oreilles en lui criant un « BON ANNIVERSAIIIIIIIIIIIRE ! ».
Même eux ne s'attendaient pas à avoir un courrier de ce genre dans leur boîte aux lettres. La jeune blondinette était ravie, excitée par ce changement dans son quotidien. Elle se disait aussi qu'elle ne verrait plus aussi souvent ses parents. Elle était tellement nerveuse qu'elle en avait les larmes aux yeux, quand son père arriva.

« Ma chérie, ne pleures pas ! Tu as cette opportunité de rentrer dans cette école (assez étrange je dirais) et tu te feras pleins de nouveaux amis. Nous serons tous là pour t'encourager et te donner des nouvelles. On se voit aux vacances de toute façon alors tu n'as pas de soucis à te faire. »

Facile à dire, justement elle était la seule à rentrer dans cette école dans toute sa famille. Même son grand frère David n'avait jamais reçu cette lettre, pas même une lettre basique alors c'était pour dire... Enfin bref, il fallait qu'elle reste positive car c'était tout de même son anniversaire aujourd'hui ! Sa mère avait soigneusement pris la peine d'installer une nappe rouge sur la table de la salle à manger ainsi que les couverts, son père avait concocté un bœuf bourguignon qui sentait bon dans toute la maison et ses frères et sœurs avait mis des décorations dans toute la maison. Tout était prêt à accueillir les grands-parents, du côté paternel mais aussi maternel, les tantes et oncles etc. Dans cette famille, les repas étaient des plus importants dans toute l'histoire. C'était un moment convivial pour eux de tous se retrouver et ainsi raconter des ragots venus de gauche et à droite pour ensuite en faire profiter toute la famille. La sonnette avait retenti, puis une seconde fois, puis une troisième fois. Ils arrivèrent tous les uns les autres avec les cadeaux dans les bras, à deux doigts de tomber. Une des grands-mères de Cléo était chargée de rapporter le gâteau au chocolat comme elle aimait, quand soudain, la sonnette retentit une nouvelle fois. C'était sa meilleure amie Ana. Elle avait la peau chocolat, les cheveux noirs toujours attachés en une queue de cheval, elle était assez mince et était légèrement plus grande que Cléo. Toutes les deux se connaissaient depuis toute petite, voir depuis leur naissance car leurs mères à chacune étaient amies jusqu'au jour où les parents de Ana ont divorcé et que sa mère a déménagé dans son pays natal, en Afrique du Sud. Cléo venait de lui apprendre la nouvelle quand celle-ci lui avait expliqué que ça serait compliqué pour elle de la voir pendant les vacances étant donné qu'Ana rend visite à sa mère à chaque vacance. Cela ne voulait pas dire qu'elle ne serait plus aussi proche qu'avant, juste qu'elle se verrait beaucoup moins. Ana avait pris donc le temps de la rassurer.

« Ça va faire bizarre sans toi à l'école, mais t'inquiète pas, on s'enverra des lettres et je verrais pour les vacances mais bon, il faut que je profite de ma mère quand même, je la vois pas souvent non plus. Si tu veux, j'peux informer les autres à ce sujet, ils comprendront je pense. »

« Oui je sais... mais ça veut pas dire que tu dois te refaire une meilleure amie hein ? »

C'est en rigolant que Ana lui avait répondu. Evidemment qu'elle ne la remplacerait pas, après tout ce qu'elles avaient vécu ensemble, ça ne risquait pas. Les heures passèrent et passèrent et toute la famille avait souhaité un joyeux anniversaire à la blondinette. Elle déballait les cadeaux et avait les yeux ronds à chacun d'entre eux quand elle découvrait ce qu'il y avait à l'intérieur. Sa petite sœur Ellie lui avait fait un beau dessin, si on peut appeler ça beau, et David, son grand frère, avait pris la peine de lui offrir sa console portable comme il ne s'en servait plus. C'était sans doute le plus bel anniversaire qu'elle avait vécu et ne regrettait rien de cette journée.


Image
Image


Coup de blues au niveau de sa famille et de sa meilleure amie.
Joie de se retrouver à Poufsouffle.
Difficulté à se faire des amis.
Coup de coeur pour la bibliothèque de Poudlard.

Image
Dernière modification par Cléo Eliot le 20 avril 2017, 17 h 43, modifié 22 fois.

~ Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe ! ~

Cléo Eliot, deuxième année

Image
Image
Dernière modification par Cléo Eliot le 20 avril 2017, 16 h 12, modifié 2 fois.

~ Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe ! ~

Cléo Eliot, deuxième année

Image
Image
Dernière modification par Cléo Eliot le 20 avril 2017, 16 h 08, modifié 2 fois.

~ Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe ! ~

Cléo Eliot, deuxième année

Image
Image

~ Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe ! ~