Encyclopédie

Inscription
Connexion

Noah Prince, Première année

Image


Image


Avant Poudlard.
« La famille avant tout. »

L’enfance et l’adolescence de chaque jeune garçon (ou jeune fille) sont des moments généralement difficiles puisqu’il s’agit du moment où ceux-ci cherchent leur place. Leur place dans ce qui est ce petit concentré de société, la famille.

Jamais Noah n’avait eu l’impression d’avoir une vie qui lui appartenait pleinement ou une place qui n’était que la sienne. Né dans une famille traditionnellement bourgeoise, elle avait migré du nord de l’Écosse pour la ville de Londres à l’époque victorienne. Dès lors, elle n’a cessé d’avoir pour objectif de gravir les échelons de la société et cela par tous les moyens. Cette tache se transmettait de père en fils et de mère en fille, chacun devait apporter sa pierre à l’édifice. Le jeune Noah avait été élevé avec la notion que lui seul n’était rien et que seule la famille comptait. Ainsi, il devait réussir, toujours, et faire ses choix non pas par rapport à ce qui pourrait lui plaire mais bien en prenant en compte l’intérêt supérieur de la cellule familiale.

Le premier cercle était évidemment constitué de sa mère, de son père et de sa sœur aînée. Katelyn, sa mère, était l’aînée de la génération précédente, elle avait porté tous les espoirs de son défunt père. Elle n’avait pourtant pas hérité de l’esprit calculateur de ce dernier, c’était une femme aimante, douce, courageuse mais toujours obéissante. Elle n’avait pas hésité une seule seconde à épouser un homme bien plus âgé qu’elle pour le bien de la famille. Edouard, son père, avait une place (mineure) au Ministère de la magie. C’était quelqu’un de plutôt austère, taciturne, il ne parlait pas beaucoup et Noah ne l’avait vu que trop rarement sourire. La famille, celle de sa mère, l’avait choisi pour sa position (bien sûr) mais aussi pour sa docilité. Il avait accepté de se soumettre à la logique conquérante de sa belle-famille sans sourciller. Ainsi, il avait abandonné son nom au profit de celui de sa femme et respectait la parole du chef de famille, son beau-frère Benjamin Prince. Enfin, Lily, sa grande sœur, était la fierté de la famille. De 15 ans son aîné, c’était une grande blonde toute fine qui semblait représentée physiquement le concept même de rosée du matin. Elle avait brillamment réussi ses études. A l’époque où Noah entra à Poudlard, elle faisait ses premières armes dans une grande entreprise d’import/export de produits magiques. Noah ne la voyait pas beaucoup, elle était souvent occupée, mais les deux avaient une relation particulière. Elle lui ramenait toujours un petit objet exotique venu de l’autre bout du monde. Il aimait profondément sa sœur, c’était la seule qui n’attendait pas de lui les montagnes que sa famille faisait peser sur ses épaules.

Quand la lettre pour Poudlard arriva à la fenêtre de la demeure familiale (un appartement au cœur de Londres), il n’y eut pas de sauts de joies ni d’embrassades. Tout cela faisait partie du plan, un plan de carrière que ses parents et son oncle avaient tracé pour lui avant même sa naissance. Il allait devoir aller à Poudlard, à Serdaigle ou Serpentard (les deux principales maisons de la famille), apprendre la magie et être premier de sa classe. Après quoi, il allait devoir seconder sa sœur pour qu’elle puisse prendre les reines de la famille dans les meilleures conditions.

Noah accompagnait cette perspective avec une forme de gaieté, il n’avait jamais eu que cette idée en tête de toute façon. De plus, le jeune garçon ressemblait déjà de toute façon à sa sœur. Malgré les nombreuses années de différence, il semblait être les deux faces d’une même pièce. Plutôt grand, pour âge, il avait la même chevelure blonde même si la sienne était bien moins rangée que celle de son aîné. Néanmoins, alors que sa sœur avait montré des signes de génie très tôt, lui était plutôt dans la moyenne et ne voulait pas trop se démarquer de la masse de ses cousins.

De manière très étonnante (c’était une première depuis des lustres), il allait être le seul membre de sa famille à étudier à Poudlard pour les prochaines années. Il était, dans sa tranche d’âge, le seul représentant de la famille. Ainsi, beaucoup de regards étaient tournés vers lui et son échec, comme sa réussite, allait être très remarqué.

Peut-être Poudlard saura éveiller en Noah un brin d’égoïsme ou du moins un goût nouveau pour la liberté.

Depuis.
En cours ...


Image
En construction permanente ...

Image
Dernière modification par Noah Prince le 23 juillet 2017, 0 h 26, modifié 5 fois.

Ma couleur : #313654
"Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été" - Albert Camus
• Remplaçant chez les Eclairs •
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie Campbell

Noah Prince, Première année

Image

Tristement, aucune relation !
Dernière modification par Noah Prince le 13 juillet 2017, 23 h 05, modifié 1 fois.

Ma couleur : #313654
"Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été" - Albert Camus
• Remplaçant chez les Eclairs •
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie Campbell

Noah Prince, Première année

Image




RPG - Ouverts
Dans l'ordre chronologique

• (o) La rentrée des élèves de première année - La Grande Salle

• (o) Le dortoir bleu - Dortoir des garçons - Serdaigle

• (o) Salle Commune - Canapés - Petit salon - Serdaigle

RPG - Fermés
Dans l'ordre chronologique

• (o) L'amour interdit des tableaux - Couloirs
En compagnie de : Kroner Morzan, Meryl Courtenay, Manel Tovery & Lucy Hitchman

• (o) Ce qui est à moi n'est pas à toi ! - Bureau du concierge
En compagnie d'Ashley Bones
Dernière modification par Noah Prince le 17 juillet 2017, 18 h 38, modifié 4 fois.

Ma couleur : #313654
"Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été" - Albert Camus
• Remplaçant chez les Eclairs •
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie Campbell

Noah Prince, Première année

Image

Facile ! Pour l'instant, je n'en ai pas !

Ma couleur : #313654
"Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été" - Albert Camus
• Remplaçant chez les Eclairs •
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie Campbell