Encyclopédie

Inscription
Connexion

Lenora Blake, 1ère année Serpentard

Lenora Blake, 1ère année Serpentard, 11 ans, irlandaise

Introvertie - Douce - Sérieuse - Souriante - Pacifiste - Conciliante (trop) - Discrète - Cache ses véritables sentiments (en apparence optimiste, elle ne dévoile jamais ses émotions négatives) - Ambitieuse - Persévérante - Sensible - Pleine d'esprit

Aime : la magie ancienne dite celtique ou " druidisme " (pour plus de détails, voir son histoire) , les longues balades en solitaire, les recueils de poèmes

N'aime pas : les endroits bruyants, les foules, les conflits, la vue du sang, la violence


HISTOIRE


Avant Poudlard

Lenora est née à Killarney (Irlande) d'une mère sorcière et d'un père moldu.

Ce qui a déterminé son destin : les origines celtiques très fortes de sa mère qui est une sorcière usant principalement de la magie celtique ou " druidisme". Cette magie ancienne est aujourd'hui diluée dans le monde des sorciers. En effet, certains la pratiquent, mais le plus souvent à petites doses, et peu savent encore réellement lire les runes ou dénicher des plantes rares servant à la guérison. Quant aux arts de la métamorphose et de la divination, certaines techniques des druides sont encore mises en pratique, d'autres sont remaniées, d'autres ont disparues. Qui dit druidisme dit Cliodna ! Cette célèbre sorcière druidesse du Moyen-Age est l'une des aïeules de Lenora. Admirée par tous les utilisateurs de la magie celtique, elle fut le modèle de la mère de la petite fille et le deviendra pour cette dernière.

C'est un lourd héritage que porte sur ses épaules la jeune Lenora, celle-ci usant le nom de famille de sa mère, Blake. Dès sa plus tendre enfance, sa mère lui a appris les bases théoriques du druidisme, tels que le nom des plantes ou encore la lecture de deux, trois runes, rien de plus. La demoiselle aurait pu en apprendre plus si un accident, dont les circonstances sont obscures, n'avait pas coûté la vie à sa mère, alors qu'elle n'avait que 6 ans.

Oui, cet accident dont a été témoin la petite fille a eu un impact considérable sur sa personnalité, en général sur son avenir. Ce jour- là, elle a assisté à quelque chose, et pourtant elle n'arrive pas à s'en souvenir. Sa mère était-elle morte par accident ou avait-elle été tuée par quelqu'un ? Il y a bien eu une enquête pour empoisonnement car sa mère avait été retrouvée couverte de sang, mais aucune marque d'agression quelconque. Mais, rien de concluant !

Dans tous les cas, depuis ce jour, Lenora ne supporte pas la vue du sang et répugne tous les conflits, la violence en général. Heureusement, sa mère lui avait laissé en souvenir tous ces ouvrages de magie celtique et la petite, pour noyer son chagrin mais aussi par admiration pour sa mère, a décidé de devenir une sorcière druidesse.

Son père, accablée par la mort de son épouse bien-aimée, n'a pas pour autant négligé Lenora. Bien au contraire, il s'est promis de protéger son enfant, même au péril de sa vie. La demoiselle a alors été choyée voire surprotégée par son père.

Les câlins, les bisous et la tendresse de son père ont permis à Lenora de rester forte, malgré l'absence de sa mère ou les brimades de ses semblables. Oui, la petite n'a jamais eu de relations faciles avec les enfants moldus à l'école. Toujours dans son coin, à lire des livres incompréhensibles, elle s'isola d'elle-même et elle passait pour une fille bizarre et glauque. Cependant, un nouvel événement bouleversa sa vie. Le matin de ses 10 ans, elle alla normalement à l'école. Ce même matin, elle devait jouer à la balle au prisonnier en cours de sport, chose qu'il ne l'intéressait pas, trouvant l'exercice violent voire même dangereux...N'ayant pas des réflexes extraordinaires, la balle finit par la toucher au visage, ou plutôt, sous l'effet du lancer d'un de ses camarades de classe, la renversa. Un saignement du nez ainsi que de légères blessures aux mains la firent paniquer. " Du sang ", disait-elle, "du sang". Elle a souhaité de toutes ses forces que le sang disparaisse et un miracle s'accomplit : ses blessures se refermèrent en un instant. Pour Lenora, c'était le signe qu'elle avait des pouvoirs magiques, qu'elle pouvait enfin pratiquer la magie comme sa mère. Folle de joie, elle n'avait pas remarqué le regard effrayé des autres enfants posé sur elle. Un garçon finit par crier : " Monstre ! Monstre ! ". Les autres finirent par dire la même chose, ce qui interpella son institutrice, partie quelques instants et n'ayant pas assisté à l'exploit de la petite. Ne comprenant pas ce qui s'était passé, elle dût annuler les cours de l'après-midi, faire rentrer les élèves chez eux et convoquer Lenora et son père pour demander plus de détails à la petite fille. Sachant qu'elle ne pouvait révéler l'existence de la magie, et voulant à tout prix éviter un conflit, elle déclara en souriant : " C'était un jeu ! Je jouais le monstre et les autres des tueurs de monstres. Après je suis tombée à cause de la balle et tout le monde a eu peur car je saignait ". L'institutrice, incrédule, voulut interroger plus en détails certains de ses camarades pour découvrir la vérité, mais avant qu'elle ne puisse le faire, le Ministère de la magie décida d'effacer cet incident de la mémoire de tous.

Lenora dût changer d'école et elle y resta juste un an, sans jamais révéler ses véritables sentiments et sans se démarquer de trop. En effet, pour devenir une sorcière druidesse hors normes, elle savait qu'elle devrait surmonter sa peur du sang. Elle ne pouvait pas continuer à faire des crises de panique, et c'est à ce moment-là qu'elle décida de " tuer " en elle toutes ses émotions négatives. Cela ne signifiait pas qu'elle ne ressentait plus ni tristesse, ni colère, ni fatigue. Cela signifiait qu'elle intériorisait au maximum ces émotions, et faisait des efforts considérables pour garder le contrôle d'elle-même. Cependant, son très jeune âge rendant difficile un contrôle parfait d'elle-même, afin d' éviter de faire des crises de panique, son père décida de lui faire prendre des médicaments spécifiques.

Le jour de ses 11 ans, elle reçut la lettre de Poudlard, la fameuse école de magie dont sa mère, qui en est sortie diplômée, lui parlait sans cesse avec nostalgie. Cette lettre lui apporta joie et bonheur. Elle pourrait enfin pratiquer ouvertement la magie, fréquenter des sorciers et réaliser sa destinée de future sorcière druidesse. Poudlard enseignant tant la magie ancienne que moderne, c'était l'endroit idéal pour elle.

Son père, lui, ne fût pas du même avis. Au début, il tenta de la dissuader d'y aller, ayant peur que la laisser seule et sans défense, et peut-être pour d'autres raisons que la petite ignorait... Cependant, voyant la détermination de sa fille à intégrer Poudlard et ayant compris que sa place était auprès des sorciers et non des moldus, il la laissa partir, lui faisant promettre de ne rien tenter de dangereux, de le contacter dès qu'elle le pourra et de rentrer à la maison pendant les vacances.

Les aventures de Lenora à Poudlard pouvaient commencer...

1ère année à Poudlard

Lenora se souviendrait toujours du jour de la cérémonie de rentrée en première année à Poudlard. Elle avait été si excitée qu'elle n'avait pas dormi de la nuit, que son père lui avait rappelé qu'elle était une future sorcière druidesse et donc qu'elle devait faire confiance en sa magie pour se sortir de n'importe quel pétrin. Elle avait dormi dans le Poudlard Express et ne se rappelait pas du trajet. Cependant, elle se souvint de son énervement quand le Choixpeau révèla sa personnalité torturée, sa grande ambition (après tout, vouloir devenir la plus grande sorcière druidesse de tout les temps, ce n'est pas rien), quand des applaudissements ne cessaient de se faire entendre et qu'elle dût s'asseoir à la table des Serpentard pendant un long moment, répondre à quelques questions de ses aînés, et cela sans rouspéter avec un sourire aux lèvres. A la fin, elle se rappela de sa fatigue, de son soulagement à la fin de la cérémonie de rentrée. Elle avait été parfaite. Personne ne pouvait lui reprocher quoi que ce soit ! Elle avait réussi à contrôler ses émotions et elle espérait passer une bonne année.

La jeune Lenora passa la moitié de son année seule sans se faire ni ennemis ni amis. Elle n'avait besoin que de manuels pour pratiquer la magie et obtenir les meilleurs résultats possibles, et ce même dans les matières qu'elle n'appréciait pas trop.

Lenora restera-t--elle seule jusqu'à la fin de sa première année ? Ses compétences en magie seront-elles reconnues par ses professeurs ?

Actuellement, nous sommes en avril 2043.
Dernière modification par Lenora Blake le 28 avril 2018, 19 h 32, modifié 10 fois.

Lenora Blake, 1ère année Serpentard

RELATIONS


Je suis ouverte à toutes propositions, vous pouvez m'envoyer un hibou dans ma volière si vous souhaitez avoir une relation avec Lenora. ;)

En cours de construction
Dernière modification par Lenora Blake le 29 avril 2018, 10 h 34, modifié 1 fois.

Lenora Blake, 1ère année Serpentard

MES RP


Légende
- terminé
- en cours

Première année


~ La rentrée des élèves de première année (post unique) ~

~ Découverte de la salle commune (post unique) ~

En cours de construction
Dernière modification par Lenora Blake le 29 avril 2018, 10 h 32, modifié 2 fois.