Encyclopédie

Inscription
Connexion

Annie Basilem, Première année

Image

Arbre généalogique de la famille Basilem-Lestournaux

Image

Histoire


Été 1986, la jeune Aurore Dalmas venait de terminer sa dernière année à l'école de Beauxbâtons, elle était en route à bord du train direction Rennes-Le-Château pour rejoindre son père. Un jeune homme lui faisait face sur la banquette, un gros livre entre les mains, les lunettes posées sur son nez, il paraissait imperturbable. Aurore, trop curieuse et bavarde pour faire semblant de ne pas l'avoir remarqué, avait tenté une approche.
Trois ans plus tard, Victor Lestournaux épousa Aurore. Victor était professeur d'histoire de la magie à Beauxbâtons, et Aurore continuait son travail de recherche sur les créatures magiques à la maison. Ils voyageaient beaucoup, Victor avait établi des contacts avec l'école de Castelobruxo située au Brésil, alors lui et Aurore passaient quelques semaines sous le soleil d'Amérique du Sud dès qu'ils pouvaient.
Des mois, des années à profiter des aventures, des découvertes à l'étranger, Aurore alors âgée de trente-cinq ans accoucha de son premier et seul enfant, une petite fille du nom de Madeleine.

À quelques kilomètres de la France, deux ans et sept mois plus tôt avant la venue de Madeleine, naissait dans un petit cottage irlandais, Eoghan Basilem. L'accouchement avait été difficile, et l'enfant était prématuré. Sinéad avait dû quitté son poste au sein du Département des Mystères au Ministère de la Magie, qu'elle avait occupé dès sa sortie de l'école de sorcellerie, pour prendre soin de son dernier né. En vrai mère-poule elle avait couvé le petit Eoghan.
À l'automne 2004, Lucius, le père d'Eoghan et Rosard fût assassiné dans une ruelle en sortant du Chaudron Baveur. Une enquête avait été mis en place mais n'avait jamais aboutie. Sinéad s'était retrouvée seule avec ses deux enfants. Rosard venait à peine de faire son entrée à Poudlard, dans la maison des Serdaigles.
Les deux frères étaient en rivalités constante, et rien ne s'était arrangé lorsqu'Eoghan avait aussi reçu sa lettre pour son entrée à l'école de magie. Il avait fait toute sa scolarité chez les Serpentards, Rosard lui de six ans son aîné, était devenu professeur de botanique à Poudlard. Il y passa deux ans avant de donner sa démission et de commencer une vie de moldu à Londres. À force de non-dits et de disputes, il n'avait plus jamais rien voulu savoir de l'école.

Après avoir terminé ses études à Poudlard, Eoghan était parti en voyage avec des amis dans le sud-ouest de la France. Il passait le plus clair de son temps accoudé au bar, une bière en main et son sourire taquin toujours aux lèvres. Il en avait connu des femmes, il en avait eu des petites amies... Mais lorsqu'il croisa le regard vert perçant de Madeleine Lestournaux, son cœur ne fit qu'un tour.
Emballé par ses airs bohèmes et son charme naturel à la française, il avait tout mis en œuvre pour pouvoir la séduire. Mais il avait dû retourner sur ses terres natales sans la belle Madeleine, qui poursuivait encore ses études de magie à l'école Beauxbâtons.
Ils avaient passé trois longues années à échanger des hiboux, et dès qu'il le pouvait, il partait la rejoindre pour de courts séjours.

Après l'obtention de son diplôme, Madeleine avait décidé de quitter le pays pour rejoindre la beauté des paysages irlandais. À peine elle avait posé le pied à Dublin qu'Eoghan avait fait sa demande en mariage. Quitter ses parents avait été une épreuve pour elle, mais son amour pour lui était trop grand.
Son âme d'artiste l'avait poussé à se consacrer à la sculpture et la peinture. Elle passait de longues journées au balcon de leur modeste maison, les doigts sales de restes d'argile. Eoghan, lui, travaillait dans un petit bar proche du centre de Dublin. On lui avait offert une place au Ministère de la Magie, qu'il avait gentiment refusé. Il l'avait tant critiqué son frère pour cette vie de moldu qu'il menait, mais en vieillissant, il avait aussi préféré sa tranquillité aux responsabilités du monde de la magie.

13 février 2031, Madeleine alors âgée de trente ans, venait d'accoucher d'une petite fille. Annie pointa le bout de son nez tard dans la soirée. C'était le portrait de sa mère, les grands yeux aux paupières lourdes, le petit nez retroussé et la bouche boudeuse.
Petite fille maline et indépendante, ils s'étaient toujours étonnés de sa capacité à s'imposer et parfois, peut-être même trop souvent, à contester leurs décisions. C'est bien pour cela que la scolarité d'Annie n'avait pas toujours été au mieux. Le problème n'était pas tant son application au travail, mais plutôt son implication à la vie collective. Elle se plaignait de s'ennuyer avec ses camarades, et qu'elle préférait lire ou jouer toute seule dans la cour. Ses professeurs s'étaient inquiétés avertissant Madeleine et Eoghan de son comportement quelque peu étrange pour son âge. Mais ils n'avaient pas fait cas de leurs avis. Ils se doutaient qu'elle était comme eux, une future sorcière, une autre sang-pur.

Onze années plus tard, la lettre était parvenue à destination. Son petit frère Martin l'avait récupéré sous la porte d'entrée. Annie s'était précipitée pour s'en emparer. Ses parents ne lui avaient pas caché l'existence du monde magique, mais même s'ils s'en doutaient depuis sa naissance, ils n'auraient pu lui affirmer qu'elle aussi irait à Poudlard.
Ils avaient empaqueté toutes ses affaires et s'étaient rendu sur les quais de la voie 9 3/4 où ils l'avaient laissé partir pour rejoindre le Poudlard Express.

Poudlard


Histoire à continuer...
Dernière modification par Annie Basilem le 4 mai 2018, 0 h 08, modifié 3 fois.

Annie Basilem.

Annie Basilem, Première année

LES RELATIONS


À venir...

Annie Basilem.

Annie Basilem, Première année

PARTIE RPG


  1. L'herbe, un vol d'oiseaux, une page de plus
  2. (Lieu : Le Parc)
Dernière modification par Annie Basilem le 5 mai 2018, 14 h 58, modifié 3 fois.

Annie Basilem.