Encyclopédie

Inscription
Connexion

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image

-Certains préfèrent la simplicité-

-où tout est arrivé-
-chronologie-
-photo book -
-RPS-
-relations-
-Reconnaître-




Étoile qui naît...



Je ne suis rien, je ne vient de nulle-part. Ni nom, ni parents, ni frères, ni passé, ni famille. Je suis solitaire, sans attaches. Je n’ai pas de maison, pas ville, pas de régions, pas de pays.

Je ne suis rien. Je n’ai rien. Pourtant, je vaut tout.

Image


Birth & Die


Choses singulières vous ne trouvez pas ?

Pourtant c’est ma vie. Une quête incessante d’une renaissance, de ma renaissance.

Vous savez ce que c’est de dormir ? Eh bien imaginez ça, pendant longtemps, très longtemps. Un sommeil sans rêves, ou l’on ne sait même pas que l’on dort, que l’on vit.

Oui, je me suis réveillé à 6 ans, sans aucun souvenir de mon passé.

Vous trouverez ça bizarre, mais c’est ma vie. Certains la réprimerait, moi je ne fais que vivre avec.
Je me suis créé un nom, un prénom. J’ai rencontré des frères, j’ai trouvé des familles. Je me suis créé un passé, une maison, une nationalité. Grâce à mon imagination. Je suis devenu grand, j’ai eu les cheveux mis-châtains mis-noirs, je m’avais mis des lunettes rondes, je m’étais donné des yeux marrons, ... J’avais fait l’impossible. Je m’était créé une vie.

Vie qui se résumait à peu de choses. Je dormais, je mangeais, je marchais, je remangeais, je remarchais et je dormais à nouveau. Inlassablement. Continuant ma course de lieux en lieux, de villes en villes, de pays en pays.

Vie simple. Et pourtant, vivant avec le minimum, J’étais heureux. Je ne connaissais pas la possession, je ne connaissais pas l’attachement, je ne connaissais pas l’argent.

Seul. Seul avec mon sac à dos, avec mon sweat à capuche, que j’ai récupéré d’un vieil ami, avec mon bloc note et mon crayon gras. Seul avec mes jambes et ma tête. J’étais devenu débrouillard, seul. Seul avec mon vieux Walkman qui répétait en boucle les mêmes chansons. Seul avec moi-même.

Et pourtant, je vivais

Image


Étoile qui vit...



C’est ainsi que je croisais la route d’un hibou. Hibou qui tenait dans son bec mon avenir. Avenir incertain, mais un avenir. J’avais lu la lettre. J’avais lu cette perspective étonnante, que je n’aurais jamais eu le courage d’imaginer. J’avais lu, et j’y avais été. Marchant, seul, courant, seul. Avec la lettre coincée dans un coin profond de mon sac, pour ne jamais la perdre, pour ne jamais l’oublier.

Et j’était entré. Devant l’imposant, l’intimidant. Devant un train. Vieux et rouillé. Mais qui allait m’emmener vers mon extraordinaire futur.

Et je ne fut plus seul. Je fis des rencontres. Et pour la première fois, je ne fus plus solitaire. Je croisais des personnes, je parlais avec des jeunes, ne sachant que faire. J’avais été éloigné trop longtemps de la civilisation.

Je fis face au chapeau, maître de ma destinée. Chapeau intemporel. Comme la maison dans laquelle je fus reparti. Je suis donc allé à Serpentard. La maison de l’ombre. Ombre dans laquelle j’avais vécu toute ma pseudo vie.

Mais, c’est dans l’ombre que l’on aperçoit les étincelles.

Et mon année commençât.




Image

Étoile qui meurt...



Ma vie...


Image
Dernière modification par Hugo Rolanbri le 7 novembre 2018, 10 h 15, modifié 22 fois.

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image


Mon histoire, bien plus simple.


Entrée en première année en septembre 2042
Je perds mon index et mon majeur de la main gauche à cause d’une potion mal faite
Des flashbacks me prennent par surprise
Fin de la première année en juillet 2043
Début de ma seconde année en septembre 2043
...
Dernière modification par Hugo Rolanbri le 7 novembre 2018, 10 h 09, modifié 14 fois.

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image


Moi aussi, il m’est arrivé de changer



Jeunesse

Reducio
Image

Reducio
Image


Première Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Deuxième Année

Reducio
Image

Reducio
Image



Troisième Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Quatrième Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Cinquième Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Sixième Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Septième Année

Reducio
Image

Reducio
Image


Adulte

Reducio
Image

Reducio
Image
Dernière modification par Hugo Rolanbri le 9 octobre 2018, 11 h 57, modifié 16 fois.

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image


Une rencontre impromptue : avec mon cher Nathan ! A croire que dans le train, les Serpentard sont faits pour se rencontrer !

Une nouvelle amitié : un vieux grimoire, des souvenirs. Pourquoi n’est-tu plus là Selma ? Pas finit

Un humour ravageur : ça sent le lacet mal fait ça, n’est-ce pas Bella !

Il en reste pas mal, ça vas arriver
Dernière modification par Hugo Rolanbri le 19 octobre 2018, 11 h 22, modifié 6 fois.

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image


A venir.

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel

➿Hügō Rōlånbrį - IInd année➿

Image


Vous me verrez toujours avec certaines choses.


- Ma baguette-
-Mon baladeur-
-Mon casque audio-
-Ma plume-
-Mes parchemins-
-Mon carnet de croquis-
-Mon crayon a mine grasse-
-...-


Mes traits de caractère, mes traits physiques.


-il le manque l’index et le majeur à la main gauche-
-mon signe est le H, morcelé-
-mon esprit est changeant mais toujours rêveur et rusé-
-je suis très agile-
-j’ai de bons réflexes-
-je suis un peu claustrophobe-
-mes yeux ont été opéré par laser, j’ai une excellente vision, meilleure que la moyenne-

« Mon cœur n’est pas comme le soleil, il est sombre et froid. Mais aussi scintillant que la Lune. »
« Je me suis bercé d’illusion. Ce fut bien, un temps. Mais j’ai fini par sombrer»
code couleur : angel