Encyclopédie

Inscription
Connexion

 Année I  Obero Arya Byw

Image


Obero est le dernier rejeton d'une longue lignée de sorciers de par son père.
En effet, la lignée de Byw est réputée dans la communauté magique d'Irlande. Il ne respectaient pas simplement la tradition, ils étaient la tradition. Depuis des générations les Byw étaient des parangons de l'ordre, de la bienséance et de la noblesse.
Jusqu'à Simeon.
Ce dernier avait claqué la porte du Manoir, et décidé de couper tous les ponts avec cette lignée étouffante.
Il se fit passer pour moldu, et disparut.
Jusqu'à ce soir de décembre, où sa famille reçu un message de lui.
Il le trouvèrent, prostré, dans un un appartement de Belcoo, tenant entre les bras le corps sans vie d'une femme dont les yeux avaient été remplacés par ces perles luminescentes, avec dans la pièce d'à coté un enfant qui pleurait.
Il n'a jamais raconté ce qu'il s'était passé.
Il a repris sa place dans la famille Byw. Et son fils l'y suivit.
Cependant, étant né du mauvais coté des draps, le petit Obero était un paria dans sa propre famille.
Élevé plus par les domestiques que par sa propre famille, il faisait de son mieux pour ne pas passer dans le champ de vision de sa grand-mère, ou de ses tantes. Car s'il avait le malheur de se faire remarquer d'elles, un flot ininterrompu de reproches et de récriminations ne manquaient pas.
Pourquoi devait-il se comporter en Byw, et en même temps se voir rappeler qu'il n'en était pas un ? De quel façon pouvait-il traiter sa famille avec le respect et l'amour qui lui est due, alors que cette dernière le traitait au mieux comme un étranger, au pire comme une honte ?!

Son enfance commençait mal.

Mais parfois, le soir, tard, Simeon venait le voir, et pendant ces quelques heures prises sporadiquement à la nuit, il avait un père.

Quand il fut en âge d'apprendre, des précepteurs furent embauchés pour faire son éducation. Lecture, écriture, mathématiques, équitation, fauconnerie, étiquette, élocution, maintien, et des bases de magie.
Tout ce qu'un Byw devait savoir.
Obero trouvait tout cela d'un ennui profond, mais stupéfiait ses tuteurs.
Pourquoi s'attendaient-ils à ce qu'apprendre la lecture le prisse des mois ? Il n'est pas difficile de comprendre que ces signes sur le papier, ne sont rien d'autre qu'un code de communication ! Et une fois la correspondance entre le symbole et le son expliquée, on sait lire ...

Obero comprenait extrêmement vite. Dès qu'un nouveau champ de connaissance s'amenait devant lui, il y déferlait, le décortiquait, et une fois qu'il en avait fait le tour, il manifestait alors un ennui profond et méprisant pour le précepteur qui en était encore à tenter de lui enseigner à mettre un pied devant l'autre alors qu'il était en train de courir ...

C'était à la fois le détachement snob attendu d'un Byw, et d'une insolence inacceptable. Et ses précepteurs reçurent l'autorisation d'user du martinet, ou étaient renvoyés. Et ce aléatoirement ...

Mais un jour, un repère stable lui fut offert. Sous la forme d'une vielle clef de bronze, que son père lui glissa dans la paume un soir.
La clef de la Bibliothèque familiale. La majuscule n'était pas usurpée.
Une salle gigantesque, aux murs recouverts d'étagères de livres et de parchemins, du vélin quadricentenaire, au journal du jour ...
Obero en fit son monde, son havre.
Ici, à l'écart du Manoir et de sa famille, le petit garçon se délectait de la prose de Keats, son cœur battait aux aventures de Long John Silver,il frayait avec les secrets de l'Atalante Fugitive ...

Tous ces livres étaient autant de portes vers des mondes de savoir, d'imagination ou de poésie ...
Il fallut plusieurs mois à Obero, avant de découvrir le plus grand trésor de cette bibliothèque : Gwirionedd.
Un livre qui n'est pas un livre.
Un grimoire à la couverture craquelée, et aux pages vierges ...
Un Homunculus bibliothécaire avec lequel discuter ...
Un ami ...

Ami qu'il parvint à glisser dans son sac, quand suite à la réception d'une lettre, sa famille lui indiqua qu'il était temps pour lui de se rendre à Poudlard ....

C'est toujours drôle, jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal. Alors, ça devient franchement hilarant !

 Année I  Obero Arya Byw

Image

C'est toujours drôle, jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal. Alors, ça devient franchement hilarant !

 Année I  Obero Arya Byw

Image


[En cours] Immergés dans un livre :
Obero déclenche une petite invasion de mots dans la bibliothèque ...

[En cours] Un conte pour la Lune :
Obero s'est faufilé discrètement en haut de la tour d'astronomie pour raconter une histoire, en pleine nuit. Mais cette tour est franchement bondée !

[En cours] Il fait trop chaud actuellement :
Suite à un délire dans le Flood, Obero chasse les fantômes pour se rafraîchir. Le problème c'est que les fantômes peuvent traverser les murs, mais Obero non.

[En cours] Touille la potion ! :
Obero est un tantinet inquiet de voir tous ses camarades se livrer à un étrange rituel ... Qui vire de plus en plus au terrifiant ...
Dernière modification par Obero Arya Byw le 26 juin 2018, 23 h 54, modifié 1 fois.

C'est toujours drôle, jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal. Alors, ça devient franchement hilarant !

 Année I  Obero Arya Byw

Image

Image

C'est toujours drôle, jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal. Alors, ça devient franchement hilarant !

 Année I  Obero Arya Byw

Ajout du badge "Apprenti Sorcier" !

Professeur de Vol ~ Batteuse titulaire chez les Pies de Montrose ~ Membre du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"