Encyclopédie

Inscription
Connexion

Georgie Fraser, 1ère année

Histoire

Je m'appelle Georgie Lorelei McKeila Fraser. Ma mère vient de Guyane Française, elle a été a Castelbruxos, puis est entrée en apprentissage à Londres. C'est là qu'elle a rencontré mon père, un sorcier d'origine anglo-américaine. La mère de papa, ma grand-mère, était une créole de la Nouvelle Orléans, qui l'a emmené avec elle en Amérique après la mort de son mari, alors tout jeune auror. Une des trop nombreuses victimes de la montée au pouvoir de Vous Savez Qui. Il a donc été à Ilvermory et c'est seulement après ses NEWTs qu'il est revenu en Angleterre, à la recherche de ses racines. Il a découvert que son père Henry, était le deuxième fils d'un 'gentlewizard' 'sang-pur' selon lui, quoique n'apparaissant pas dans les 24 sacrés, 'parce que le vieux Nott l'avait mauvaise d'avoir perdu 70 acres à la bataille gobline'. Comme le monsieur se fait maintenant bien vieux, on se garde bien de lui faire remarquer que la charmante épouse grecque de l'ancêtre archéologue (XVIIIe) semble avoir des attitudes un peu...particulières...pour un être humain, et quelques plumes sous le chapeau plutôt qu'au dessus.
J'habite avec mes parents dans une petite villa du Londres sorcier, mais je suis aussi toujours fourrée chez mes grands parents, mes oncles, mes tantes et mon arrière grand-père -à Aberdeen, Inverness, Paris, la Nouvelle-Orléans, Cayenne, Mana et Kourou, notre famille a un budget poudre de cheminette très élevé. J'ai grandi dans l'ombre de, mais aussi dorlotée par, des frères jumeaux de sept ans mes ainés, qui viennent juste de sortir de Poudlard et travaillent respectivement comme assistant junior vétérinaire et potions dans une réserve de dragon au Péru, et comme apprenti d'un alchimiste connu près du lac de l'Ouest (Chine). C'est pas des actes faciles à suivre, vous l'aurez compris.
À mon onzième anniversaire, j'ai reçu ma lettre de Poudlard avec une grande excitation (même si on ne peut pas dite que ça a surprit beaucoup de monde étant donné ma tendance à transformer les murs en pain d'épice, entre autres).
À mon arrivée à Poudlard, j'ai surtout été fascinée par le lac (on dit qu'il y a des sirènes dedans!). J'ai attendu avec les autres premières années, puis j'ai été répartie...à Serdaigle, à ma grande surprise et confusion. Jusqu'à ce moment, il ne lui était pas venu à l'idée de questionner l'endroit où elles serait envoyé. Papa avait été Serpent à corne à Ilvermory et gran Lina, aussi. Le totem de maman était une couleuvre (nom que les guyanais donnaient aux anacondas), et puis les Frasers étaient des Serpentards, point-barre, mes frères compris. Mais me voilà à Serdaigle. Huh.

"Chaton un jour, chaton toujours !"