Encyclopédie

Inscription
Connexion

Amaëlle Nelly, Cinquième Année

Image

Les parents d'Amaëlle, respectivement professeur d’histoire à St Columba's School et orthopédiste à l'Inverclyde Royal Hospital de Greenock, se sont rencontrés à l’âge de 21 et 18 ans, alors que Ellen venait voir une représentation théâtrale où jouait son jeune frère. Quelques traits d’humour au comptoir durant l’entracte auront suffit à intriguer les deux jeunes qui, à force de se retrouver camarade d’entractes lors de la petite tournée de la troupe de son frangin, finissent par tomber amoureux de plus que de la scène.

Mariés en 2019 ils deviennent parents en 2021 d'un ravissant petit garçon, tout autant ravissant sans doute que tous les petits garçons du monde puis d'une petite fille en 2027. Cette petite fille c'est Amaëlle, j'imagine que vous l'aurez compris.

La gamine, née donc en 2027, dans la campagne écossaise, vit avec sa famille à Quarrier's Village, rattaché au village de Kilmacolm.
Légèrement décalée et très maladroite, Amaëlle est une enfant rêveuse, curieuse et malicieuse qui adore grimper aux arbres pour lire ou dessiner, au grand dam de ses parents ou de son frère lorsque celui ci était chargé de la chercher pour aller manger. Assez timide, elle était, petite, une enfant plutôt sauvage qui ne savait s'ouvrir qu'à son frère. Cependant l'école, et plus particulièrement sa rencontre avec Eloïse Rival a renversé la donne. Ça et les cours de théâtre imposés par son père.

Ses parents sont en effet partisans des activités extra-scolaires dans le développement de toute personnalité et garderont cette tendance même avec Poudlard, faisant en réalité beaucoup de bien à Amaëlle, plus que ce qu'elle veut bien l'avouer.

C'est ainsi également qu'elle commence le violon à 8 ans. Elle se débrouille assez pour ne pas détruire les oreilles de sa famille quand elle en joue mais elle n’arrive pas à se plier à la rigueur qu’on lui demande et ne poursuit donc que par fierté, n’osant pas avouer face à ses parents qu’elle n’est pas capable de tenir l’engagement qu’elle a prit en s’inscrivant.

L’année de ses dix ans Amaëlle perd Eloïse qui part étudier en internat et se rapproche alors de Jack MacAllistair, un petit garçon discret mais observateur et grand amateur de lecture. Notamment de littérature fantastique pour laquelle il transmet son amour à Amaëlle qui s'émerveille devant les mondes magiques quoique parfois dangereux qu'elle y trouve.

Sa première manifestation de magie se produit le jour de ses 11 ans, alors que son frère a très clairement oublié quel jour on était et décide que c’est un bon jour pour aller au cinéma avec sa petite amie. Déjà touchée par l’absence d’Eloïse et la réception d’une mauvaise note à laquelle elle ne s’attendait pas dans la journée, elle ne dit rien mais tandis que son frère ferme la porte, sa mère crie de douleur alors que les verres qu’elle était en train de ranger éclatent dans sa main. Affolée la petite oublie vite son frère et ne fait pas le lien de suite avec sa jalouse colère mais d’autres incidents ont lieu par la suite, l’inquiétant peu à peu sur ce qui peut bien lui arriver. N’osant dire à sa mère qu’elle lui doit sans doute autant de points de suture sur les mains, Amaëlle n’en parle pas.

La réception de sa lettre pour Poudlard la soulage autant qu’elle lui fait peur mais, désireuse de découvrir un monde qu’on lui dit sien et de maîtriser sa magie, elle supplie ses parents de la laisser y aller après qu’une sorcière soit venue leur expliquer tout ce qu’il fallait savoir. Cette dite sorcière s'était entretenue longuement avec la petite fille, nul ne sait ce qu'elles se sont raconté mais lorsque ce fut finit la petite Nelly avait les yeux qui brillaient de bonheur et d'espérance… de soulagement aussi, soulagement d'avoir enfin trouvé la réponse aux quelques événements bizarres qui avaient pu se produire. Elle passe tout le reste de l'été à rêver à ce monde qui l'attend.

Et c'est quelques semaines plus tard qu'une petite fille aux longues tresses noires poussait laborieusement un lourd chariot aux bagages aux formes étranges à travers un mur de la gare de Londres et qu'elle montait dans le train préféré de la jeunesse sorcière : le Poudlard Express.

 
Image

 

Image


Répartie à Serpentard, la née-moldue met un peu de temps à s'intégrer dans cette école incroyable qui l'émerveille et l'impressionne. Elle finit néanmoins par se faire ses marques grâce notamment à Ysalyne Bennet, Antony Vendrale, Abigail Lewis et même Caroline Purelune.

Si l'année 2039/2040 n'était pas la plus belle des années pour faire sa rentrée dans le monde magique, Amaëlle n'en souffre pas tant que ça, ne comprenant pas bien ce qui se passe. Si les Serpentards ne sont pas spécialement du genre à protéger leurs plus jeunes de toute information pouvant leur faire réaliser que tout n'est pas beau et que tout le monde n'est pas gentil, Amaëlle n'est qu'une moldue de 12 ans, ou presque, et à ce titre il lui manque beaucoup de clefs. Aussi elle assiste au remplacement d’Ellen Muller, sa directrice de maison, sans autant d’émoi que les plus âgés. Elle l’admire certes, presqu’autant qu’Elisabeth Connor sa préfète, mais elle ne partage pas l’indignation, la crainte ou la satisfaction malsaine que peuvent avoir certains. Aux yeux d'Amaëlle, Isaac Bannerman est tout à fait convenable comme directeur de maison. D'autant qu'il la nomme Rédactrice en Chef du Sale Hasard puis préfète, ce qui la ravie. Elle finit cependant par comprendre grâce à Kate Scholkt, une troisième année un peu imbue d’elle même mais qui, interdite face à son incompréhension, finit par lui fournir les journaux qu’elle avait loupé en début d’année et les explications qui lui manquaient sur les réactions des plus âgés. Février et sa révolte rendent Amaëlle désorientée et elle accueille avec soulagement Avril et la victoire des Capes Violines.

Au cours de cette période elle aura cependant rencontré Melpomène Minos autour d’un épouvantard qui sera rapidement en conflit avec Abigail et avec qui elle parcours Poudlard et ses secrets. Cette nouvelle amitié se renforce en même temps que se renforce sa complicité avec Abigail tandis qu’Ysalyne s’éloigne peu à peu d’elle et Antony, refusant de lui expliquer quoique ce soit. Si la rivalité entre la rivale de toujours de Paul Bricou et Miss Préfète des Gryffons l’étonne, Amaëlle renonce à faire de ses deux amies précieuses des camarades sans se résoudre à choisir entre les deux. Pendant ce temps Caroline Purelune l’entraîne dans le Quidditch, et elle finit par vaincre son appréhension des balais pour passer plus de temps avec elle en entrant dans l’équipe des Crochets d’Argent, à la place vacante de finisseuse.

Voyant sa première amie s’enfoncer dans un mal être qui lui noue au départ la gorge, elle finit par ne plus en pouvoir de se faire repousser par cette amie qui ne lui fait pas confiance et rompt les ponts avec elle, ce qui commence à l’éloigner d’Antony qui lui n’abandonne pas sa chère et tendre, qui finit d'ailleurs par quitter Poudlard.

Si sa plus grande fierté de l’année est d’être nommée préfète, sa première fut d’être acceptée au Sale Hasard et sa plus intense celle d’attraper le vif d’or lors de son premier et seul match, faisant gagner les Verts face aux Poufsouffles.

* L’été lui permet de revoir Eloïse à qui elle explique avoir suivi son exemple pour partir dans un internat – écossais celui ci – ne supportant plus St Columba's School sans elle. *


Image

Le début de cette deuxième année, un peu mouvementée pour Amaëlle, la force à quitter les Crochets d'Argent et l'équipe du Sale Hasard le temps de se poser. Finalement elle reprend du service dans l'équipe du journal de sa maison, la chose lui manquant de trop, en milieu d'octobre. Peu après, en début novembre, elle devient Préfète en Chef, suite à la démission de Meilla Primard. Elle abandonne en revanche définitivement le Quidditch. De toute façon cette année là il n'y a pas de Championnat de Quidditch entre maisons, Poudlard étant le théâtre du Tournoi des Trois Sorciers.

La deuxième année de la petite fille est aussi le théâtre de nouvelles amitiés et de disputes, telles qu'une importante brouille avec Melpomène, la rencontre de Joy, qui deviendra par la suite une collègue à la préfecture et des rencontres plus au moins affirmées avec Paul Bricou, lui aussi collègue de préfecture, Tessa Bonsorm, Wilson Kingson et Arthur Grimms. Le retour d'Ysalyne en revanche est un coup dur pour la préfète qui, suite par ailleurs à une rencontre avec elle dans les toilettes où elle finit en larmes, demandera à sa Directrice de Maison à quitter la préfecture, puis le journal de sa maison. Ne se sentant plus digne de ses postes, Abigail n'étant plus préfète avec elle et étant sous pression. Pression induite par ses disputes avec deux amies précieuses mais aussi par les enjeux brassés par le Tournoi des Trois Sorciers et par quelques bruits de couloirs sur les sangs de bourbes. Son poste de Préfète en Chef reviendra donc à Joy et rien que pour la joie que cela produit la verte fut un peu heureuse de son choix.

Dans la confusion de la fin du Tournoi, la seule chose qu'Amaëlle retient est que le directeur de Durmstrang était un traître, que les élèves de Durmstrang étaient de fiers, intègres et brutaux personnages, que des magiciennes tordues vivaient dans le Dominion, une pièce tordue du château tordu qu'est visiblement Poudlard, que trois femmes identiques se sacrifiant pouvaient rendre splendide de grâce une quatrième identique, que les loups n'étaient pas des créatures gracieuses et agréables et qu'accessoirement Elina avait gagné sans qu'on sache comment, pourquoi, qui, quand, où, quoi, parqu'est-ce. Elle avait gagné son pari ceci dit, mais tout le monde avait oublié cette histoire de paris.


Image

Débarrassée de ses responsabilités et plus sereine vis à vis de ses relations, Amaëlle se sent étrangement beaucoup plus légère pour son début de troisième année. Elle assiste sans vraiment tout comprendre à l'arrivée d'Erza Nyakane et à certaines activités qu'elle propose, fascinant la jeune fille. C'est aussi pour Amaëlle le début de sa Filière et c'est avec soulagement que ses résultats scolaires s'améliorent, se concentrant sur des domaines demandant peu ou pas de puissance magique et l'intéressant énormément. Elle passera d'ailleurs quelques fois la porte de Kristen Loewy, lorsque cette dernière se décidera à faire des cours d'initiation à la Magie du Monde.

L'arrivée d'Aude Luneau en revanche la rendra on ne peut plus perplexe et c'est ce qui fut le moteur de la verte pour s'abonner à la Gazette et tenter de comprendre les rouages complexes du monde sorcier. Tâche ardue s'il en est.

Image

Entamée par les échos d'une bataille sanglante à Beauxbâtons dans laquelle Marie Duval, l'ancienne championne de Beauxbâtons, aurait perdu la vie, la quatrième année d'Amaëlle est un peu tordue. L'arrivée d'une délégation de chinois dans l'école rend l'ancienne préfète des plus perplexes. Une compétition entre trois enfants accompagnés d'un binôme de Pouldard se met effectivement en route et il ne semble pas à la demoiselle verte et argent que quelque chose de l'ampleur du Tournoi des Trois Sorciers, voire plus, puisse n'être qu'un innocent échange scolaire.

Mis à part cette impression dérangeante de se faire ridiculiser à chaque épreuve par les chinois et en mettant de côté les coups d'éclats de sa Directrice qui semblaient manquer de discernement du point de vue d'Amaëlle, l'arrivée des Dragons fut pour elle - enfin surtout pour sa compagne de paillasse plus vraiment compagne de paillasse - la plus belle attraction de l'année.

Image

A venir ...

Image
Dernière modification par Amaëlle Nelly le 12 octobre 2018, 22 h 14, modifié 13 fois.

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

Amaëlle Nelly, Cinquième Année

Image

    

Image



Alastar Nelly - Père -

     Professeur d’histoire dans le secondaire à St Columba's School où ont été étudier ses enfants, Alastar est moldu et bien qu'il appréhende un peu ce monde sorcier qui lui vole sa fille, il découvre avec un plaisir certain cette civilisation particulière. Enjoué et particulièrement doué pour raconter des histoires trépidantes à partir de détails minuscules, Alastar est un homme plutôt extraverti et aime à l'occasion avec ses amis monter des pièces de théâtre, comme dans sa jeunesse. Amaëlle tient très certainement de lui sa passion pour l'Histoire et passe beaucoup de temps et de lettres à lui en parler, pour son plus grand bonheur, à la fois d'historien et de père.


Ellen Nelly - Mère -

    Née Makgill, Ellen a rencontré Alastar en allant voir une représentation théâtrale à laquelle participait son jeune frère. Plus mesurée que son mari, c'est une femme attentionnée, curieuse et ouverte quoiqu'assez méfiante. Elle a eu beaucoup de mal à accepter le monde sorcier, bien qu'elle ait tout fait pour ne montrer à sa fille que sa curiosité scientifique par rapport à ce sujet - et ses inquiétudes légitimes quand Amaëlle lui rapportait certains faits. Elle  est celle qui insiste pour que la jeune verte reste ouvertes au monde moldu, à ses origines, la communauté sorcière et son justement communautarisme l'inquiétant un peu. Malgré son désormais décalage avec sa famille, et d'autant plus depuis le début de sa troisième année, Ellen reste le point de repère de sa cadette, lui prodiguant autant d'aide qu'elle le peut dans ses questionnements existentiels.


Kaellig Nelly - Frère ainé -

     Kaellig Nelly est le grand frère adulé d'Amaëlle, bien que ses sentiments envers lui aient muri quelque peu avec l'âge. De six ans son aîné, son prénom fut sûrement un des premiers mots que la jeune fille sut prononcer, au grand dam de ses parents et au futur désespoir de son frère. En effet, petite, Amaëlle entrait certainement dans la catégorie des petites sœurs exaspérantes, faisant tout pour attirer l'attention de son frangin.  Un brin possessive, elle a très mal vécu l'arrivée de petites amies dans la vie de Kaellig et c'est par ailleurs la cause d'une de ses premières manifestations de magie. Cependant leur relation s'est apaisée durant la deuxième année de la verte, les deux ayant quitté le nid familial. Au goût du jour même, une demoiselle prénommée Hannah Murray que, curieusement, Amaëlle aime bien.


Carron Makgill - Oncle maternel et parrain -

     Marié et père de trois enfants, plus jeunes qu'Amaëlle, Carron était à la fois la famille et l'ami des parents de la verte. Néanmoins il a toujours eu un côté secret qui s'est renforcé depuis son mariage, l'éloignant peu à peu de sa famille. Ellen espérait rompre cet éloignement en le nommant parrain d'Amaëlle mais il reste en retrait, bien qu'il remplisse son rôle en tant que parrain. Amaëlle l'apprécie, lui, son calme, ses livres et ses plaisanteries, néanmoins elle n'aime plus vraiment aller passer du temps chez lui, se sentant très largement mise à l'écart par ses cousins.




Image



Image 

Ysalyne Bennet - La fêlure -

     Même maison, même année, même dortoir, même maladresse. Voilà les quatre premiers points commun que ce sont trouvées deux jeunes filles faisant l'école buissonnière dans les toilettes du deuxième étage au beau matin d'automne. Ysalyne devient très vite la meilleure amie d'Amaëlle et son support presque familial du côté sorcier. De son côté Amaëlle se fait confidente de l'autre petiote, bien qu'elle n'ait pas toujours la mine compatissante de rigueur, préférant taquiner sa camarade, notamment sur sa relation avec Antony.

Cependant, la fin du printemps marque Ysalyne qui devient peu à peu distante avec tout le monde, refusant le soutien de ses amis, se fermant à elle et à Antony, inquiétant et blessant Amaëlle. Elle finit par quitter Poudlard sans aucune explication pour ne revenir qu'en deuxième année, sans explications non plus, du moins pour Amaëlle. Si Antony s'empresse de fêter son retour et faire comme si de rien, Amaëlle elle, qui a très mal vécu le rejet de son amie et l'isolement qui a suivi, reste distante, creusant l'écart entre elles deux, Ysalyne n'osant pas venir s'expliquer. Elles finiront par briser ce qu'il restait dans les fameuses toilettes du deuxième étage, Amaëlle y craquant, non sans faire exploser Ysalyne au passage.

Néanmoins Ysalyne reste la fêlure d'Amaëlle car si les deux ne se parlent plus, il reste la mémoire du passé et à ce titre Amaëlle aime toujours Ysalyne, d'ailleurs assez appréciée par les autres. En revanche Ysalyne ne reviendra pas à Poudlard en cinquième année, coupant les derniers fils.

Caroline Purelune - Amivale -

     D'un an son aînée, Caroline et Amaëlle se rencontre dans le parc. Pas de lecture, de sport, de dessin ou de discussion non, une agression plutôt, sinon où est le plaisir et l'originalité ? Collègues pendant près d'un an au Sale Hasard puis à la préfecture de Serpentard, les deux jeunes filles sont amies. Mais une de ces amitiés rivales assez étranges d'un point de vue extérieur. Avec la disparition d'Ysalyne, Caroline était le premier contact de la verte à Serpentard et elles passaient beaucoup de temps ensembles. Cependant elles finiront par ne plus vraiment se croiser alors qu'elles quittent leurs responsabilités respectives et qu'elles grandissent, devenant peu à peu moins compatibles.


Arthur Grimms - Le Schtroumpf Grognon -

     S'il n'est plus tout à fait ainsi, c'est comme ça qu'Amaëlle voit encore un peu Arthur. Comme un garçon bougon au cœur tendre et aux oreilles décollées. Très bon Rédacteur en Chef, puis préfet, Amaëlle l'apprécie. Bien qu'il soit un peu impatient, un peu râleur parfois, lorsqu'il aime quelque chose il le fait avec un enthousiasme amusant et motivant. D'un an son cadet il faisait partie, durant la deuxième année d'Amaëlle, du club de théâtre et a à ce titre monté une pièce avec elle au cours de laquelle ils se sont beaucoup amusés, surtout à l'inventer en réalité.


Wilson Kingson - Rancune à sens unique -
    
     D'un an son cadet, Amaëlle a rencontré Wilson le jour de sa rentrée de deuxième année. Elle ne le recroisera pas vraiment, sauf dans l'équipe du Sale Hasard où il entre, jusqu'à ce qu'elle le retrouve affolé dans un couloir par la perte de son hiboux. Elle l'aidera à le retrouver, et depuis ces deux là s'apprécient bien. Une petite période de flottement cependant lorsque Wilson avoue à Amaëlle beaucoup l'aimer avant le bal de Noël. Ne voulant pas de cette ambiguïté elle n'ira pas avec lui, lui préférant Paul Bricou et cela n'aura pas été son geste le plus emprunt de tact et il lui en tiendra rigueur, brisant l'admiration enfantine - voire l'amour - qu'il avait placé en elle.


Antony Vendrale - Le maraudeur -

     Rencontré en première année en le prenant en filature de nuit jusqu'à la tour d'Astronomie, les deux enfants s'entendent assez rapidement et forment avec Ysalyne un trio de jeunes vipères enthousiastes - enfin quand le duo roucoulant entre lui et son Ysa d'amour ne prend pas trop de place. Né moldu lui aussi, également timide aux premiers abords, Amaëlle n'aime rien tant que de lui lancer des piques et si l'espièglerie de la verte semble parfois le contrarier, ce dernier n'est pas en reste. L'épisode Ysalyne les a quelque peu éloignés mais depuis que cette dernière ne sort plus avec lui, les deux jeunes se sont rapprochés et s'entendent encore très bien, malgré quelques épisodes de tension engendrés par l'un ou l'autre.


Tessa Bonsorm - Chat Potté -

     D'un an sa cadette, Tessa est une petite Serpentard qu'Amaëlle apprécie, vive et taquine elle n'est jamais méchante, juste un peu désespérante par ses diverses farces et bêtises à répétition qu'étant préfète, Amaëlle était censée empêcher. Elles ont néanmoins une relation amicale, du moins lorsque Tessa ne vole pas les plumes en sucre d'Amaëlle et qu'Amaëlle ne menace pas Tessa de divulguer sa phobie des chats à tout Poudlard en représailles.

 

Elizabeth Connor - Admiration enfantine -

     Elizabeth est la toute première préfète d'Amaëlle. Elle est celle qui l'a accueillie le premier jour, celle qui a été lui parler lorsqu'elle était encore intimidée par cet environnement nouveau qu'était Poudlard et a à ce titre l'immense honneur de recevoir l'admiration d'Amaëlle : admiration à l'origine sans borne de la petiote, avant qu'elle ne grandisse et que ses sentiments deviennent plus posés à son égard.



Mary Emerine Grey - Digne Serpentard -


    Si Mary et Amaëlle n'ont jamais réellement discuté toutes les deux, c'est une jeune fille qu'Amaëlle admire. Responsable des dortoirs puis préfète, elle occupait ce dernier poste durant la troisième année de la jeune fille avec Wilson Kingson. Parfaitement capable de tenir tête aux plus âgés et digne représentante de sa maison, elle fait partie des raisons pour lesquelles Amaëlle ne regrette pas d'avoir passé le flambeau.



Ombeline Calierosa - La rêveuse - 

     De la même année qu'Amaëlle, les deux jeunes filles s'entendent bien. Dessinatrice, grimpeuse d'arbre à ses heures, poète d'âme, la Serpentard est une jeune fille plutôt douce qui passe pas mal de temps dans le Parc. Avant qu'Amaëlle ne devienne préfète elles s'y croisaient régulièrement et à se titre avaient fini par passer beaucoup de temps ensembles.

Solon Koubatsou  - Pique assiette -

     De la même année qu'Amaëlle, cette dernière l'évite consciencieusement depuis leur première rencontre. En effet, alors qu'il cherchait de l'aide pour un devoir, elle s'était rapproché de lui et une fois l'aide apportée il l'avait totalement ignorée, blessant foncièrement la jeune fille encore assez isolée. Depuis, les rares fois où ils ont été forcés à se parler ne l'ont guère convaincue qu'elle se trompait sur son compte.

Roxane Moon - Diplomate à ses heures -
 
    Journaliste durant la première année d'Amaëlle, ancienne préfète, elle fut témoin et actrices - avec Elizabeth Connor - du tragique évènement à l'origine de la disparition mystérieuse d'Amaëlle lorsque le Baron Sanglant entre dans une pièce. De deux ans son ainée elle a su ce jour là faire preuve d'une certaine diplomatie qui impressionna la petite verte.

Stephen Reeves - Camarade épistolaire -

    Arrivé la même année qu'Amaëlle, né-moldu et ancien Serpentard, il intrigue et attire Amaëlle qui, encore assez peu à l'aise à Poudlard, décide de lui envoyer une lettre. Leur relation épistolaire ne fera malheureusement pas long feu, le jeune homme étant peu de temps après la rentrée retiré de l'école. 100% moldu ? Rien n'est moins sûr.



Image

Abigail Lewis - Compagne de paillasse et plus si affinité -

     Meilleure amie d'Amaëlle, les deux filles ont appris à se connaître en cours de potion, Amaëlle faisant montre d'un talent assez exceptionnel à ce cours pour multiplier les maladresses. Depuis elle sont amies et complices, ayant vécues côte à côte les nombreux évènements ayant secoués Poudlard depuis leur première année. Férue de dragons elle est peut-être un peu la raison pour laquelle Amaëlle s'est autant intéressée à l'étude des Créatures Magiques puis plus tard l'étude de la Politique Sorcière Internationale. Si elle est sans doute une des seules rouges et or qu'elle côtoie, une des seules qui vaille le coup bien évidemment, Amaëlle la fait sans trop d'hésitation passer devant sa maison.

 



Image


Melpomène Minos - L'exploratrice -

     Rencontrées autour d'un bon thé avec des petits gâteaux avec un épouvantard, les deux sorcières se connaissent depuis le milieu de leur première année et ont rapidement pris l'habitude de déambuler toutes deux à la recherche des secrets de Poudlard. Malicieuses et vives toutes les deux, elles sont devenues amies rapidement, créant par ailleurs une tension entre Abigail et Melpomène. Cependant une dispute stupide les éloigne en deuxième année, les deux se sentant trahies mutuellement et ne s'étant jamais réellement expliquées. Elles auraient pu redevenir amies en quelques mots mais les évènements confus de leur deuxième année les ont empêché de reparler ensemble rapidement et elles ne l'ont pas fait par la suite, mettant un terme à leur belle complicité, pour le grand bonheur discret d'une certaine rouge et or.


Joy Wedenjack - Lutin n°3  -

     Joy, Amaëlle et le bureau sinistre du fantôme de Rusard c'est une grande histoire d'amour. Un crochet par l'infirmerie en plus et c'est une belle amitié qui démarrait pour la verte et la bleue, d'un an sa cadette. Amitié sans doute consolidée par le fait qu'Abigail l'apprécie assez aussi. Les trois jeunes filles ont d'ailleurs tenté d'aller militer pour l'arrêt du Quidditch - certes assez lamentablement quoique de façon admirablement préparée - dans le bureau de la Directrice lors de l'année du Tournoi des Trois Sorciers. Expérience rapprochante s'il en est. La blonde sera le premier successeur d'Amaëlle au poste de Préfète en Chef.


Meilla Primard - Ancien du village -

     De cinq ans son aînée, Meilla Primard est une figure d'admiration pour Amaëlle. Ancienne Préfète en Chef, elle a travaillé avec elle avant qu'elle ne lui lègue son poste. Son premier contact avec son aînée n'est pas vraiment son souvenir le plus glorieux mais Amaëlle apprécie la Serdaigle, qu'elle n'a d'ailleurs jamais réussi à considérer comme professeur lorsqu'elle était apprentie en Potions durant sa troisième année.


Alyce Oran - Théâtreuse -

     Responsable du club de théâtre depuis la première année d'Amaëlle et meneuse de leur petite troupe pour leur représentation durant sa deuxième année, Amaëlle apprécie la verte et lui était reconnaissante d'avoir fait perdurer le club, bien qu'elle ne la connaisse pas vraiment et qu'elle ait parfois un côté un peu trop rigide pour elle.



Image


Paul Bricou - Le Préfet en Chef  -

      S'il n'est sans doute pas un ami à proprement parlé, Amaëlle apprécie Paul et c'était sans doute au moins réciproque en deuxième année, lorsque ce dernier l'a invité au bal de Noël. Malgré quelques magouilles peu glorieuses impliquant une préfète en chef, un chat fantôme et une tentative étrange de meurtre, c'est un sorcier doué et intelligent qu'Amaëlle ne fut pas vraiment surprise de retrouver Préfet en Chef en troisième année, l'épisode du Dominion encore en tête.


Elina Montmort - La Championne -

 

     Ancienne Championne de Poudlard au Tournoi des Trois Sorciers de l'année 2040/2041, Elina est une attrapeuse douée, une sorcière avertie et une ancienne Préfète en Chef impliquée. Autant de qualités qu'Amaëlle admire et pour lesquelles elle est heureuse d'avoir pu travailler avec la Poufsouffle. Récemment devenue professeur elle reste cependant aux yeux d'Amaëlle encore une jeune fille, tout au plus une sorte de cousine éloignée dont les parents lui auraient demandé de l'aider dans son apprentissage.

Bulle Stevens  - Témoin gênant -

     Amaëlle rencontre Bulle dans la Grande Salle, alors qu'elle était en train de nettoyer sa table avec une brosse à dents. Tâche gentiment proposée par Caroline Purelune bien évidemment. Entre préfète on s'entraide, c'est ça la dévotion à sa maison. Étrangement la jeune Bulle, d'un an sa cadette, n'avait pas spécialement eu envie d'aider à promouvoir l'éclat - et la propreté - des Serpents et s'était éclipsée assez rapidement non sans un énième regard suspicieux à la verte. Depuis quand Amaëlle la croise elle lui sourit le plus naturellement du monde. Rien d’extraordinaire après tout sous le soleil d'une Nelly, autant s'en convaincre.


Ruth Bacon - Complices de Farine -

     Rencontrée par hasard le jour d'Halloween dans les couloirs, elle fut témoin de l'entrain excessif d'une Amaëlle grisée par l'ambiance du jour. Arrivée en trombe devant elle, Amaëlle n'a rien trouvé de mieux à faire - encore essoufflée par sa course Messieurs/Dames, cela excuse tout - que de lui proposer de l'appeler Ciboulette et de lancer des boules de farine sur les braves gens osant parcourir les couloirs un 31 octobre. Certains tableaux s'en souviennent encore.


Image


Andrew Garner - Accueil en douceur -

     Premier directeur qu'a connu Amaëlle, cette dernière ne s'est pas tout de suite rendue compte de ce qu'il représentait, n'ayant jamais vu Poudlard sous un autre jour et étant née moldue. Destituant Ellen Muller de son poste de Directrice de Maison des Serpentards, il fut par la même en quelque sorte responsable de l'ascension académique de la jeune Nelly.

Isaac Bannerman - DDM empoisonné -
    

     A l'origine Amaëlle admirait son DDM, d'autant plus qu'il avait montré avoir confiance en elle en la nommant Rédactrice en Chef du Sale Hasard puis préfète. Néanmoins la révolte de février commencera a lui faire voir les choses autrement et, si elle reste, en bonne petite fille manipulable, dans ses bonnes grâces, elle est soulagée lorsqu'Edern Rhodes reprend le flambeau suite à la bataille de la Mer de Feu.


Kristen Loewy - Le Marbre des sorcières -


     Kristen Loewy est une sorcière puissante qu'Amaëlle admire. Professeur de DCFM puis promue directement Directrice, elle tient Poudlard d'une main de fer sans pour autant brimer toute la population poudlarienne comme avait pu le faire Andrew Garner, en témoigne cette entrevue pour le Quidditch dont elle était sortie vivante en deuxième année. Ces dernières années Amaëlle a à la foi gagné en estime pour la sorcière et perdu en admiration éperdue et aveugle. Elle est après tout une femme, une femme peu commune mais une femme tout de même, capable d'erreurs et de peurs.



Edern Rhodes - Admiration fleurie -

     Si elle avait peur d'être destituée de ses fonctions, n'ayant été que promue grâce à son application à ne pas faire de vague durant sa première année, Edern Rhodes a gardé Amaëlle avec lui dans l'équipe professorale tout du long de sa présence et pour cela la verte lui est immensément reconnaissante. Auprès de lui elle a appris à faire ses preuves dans un contexte tout autre que celui de première année et fut même promue Préfète en Chef au départ de Meilla, la rassurant sur ses compétences. Drôle de personnage avec une fleur vissée dans le globe oculaire, Amaëlle n'a pas de nouvelle de lui depuis qu'il a quitté Poudlard mais espère qu'il se porte bien.


Amy Holloway - Vieille Pierre -

     Arrivée au cours de la première année d'Amaëlle en tant que professeur de divination avant de basculer en deuxième année pour le cours de DCFM, Amy Holloway est la plus ancienne professeur d'Amaëlle, constante poudlarienne dans la vie de la verte. Depuis qu'elle a accepté d'héberger un anniversaire surprise dans son bureau pour Abigail, Amaëlle ne peut que l'apprécier, même si elle a un peu plus de mal avec la matière qu'elle enseigne.


Lisel Kieffer - Conseillère d'orientation -

     Lisel Kieffer était la DDM d'Amaëlle durant sa deuxième année la verte savait être appréciée de la femme, étant celle qui l'avait, avec Caroline et Mr Rhodes, aidée à s'intégrer dans l'antre des Serpents. Ne pouvant pas demander de l'aider à ses parents quant à ses choix d'option, c'est tout naturellement qu'elle s'est tournée vers sa DDM actuelle pour réussir à faire son choix en fonction de ses attentes et capacités. Aussi, pour cette raison, la verte se sent reconnaissante envers la sorcière et contre toute attente, appréciait plutôt leurs discussions.


Victoria Pidloux - Mamie volante -

      Septième année à Serpentard tandis qu'Amaëlle effectuait sa première année, Victoria Pidloux faisait partie des incontournables de la maison des verts et argent à l'arrivée de la jeune fille. Aussi est-ce un peu étrange pour elle de voir cette sorcière en particulier au poste de professeur de vol mais curieusement, la verte en tire un sentiment confus de satisfaction.


Anja Van Drecken - Sombre Mystère -

   DDM d'Amaëlle durant la moitié de la quatrième année d'Amaëlle, cette femme secrète et capable de résister à l'Imperium d'après les rumeurs, intrigue beaucoup la petite verte qui trouve d'ailleurs qu'elle est la directrice de Maison la plus proche de l'âme des Serpentards qu'elle ait eu jusqu'ici. Sans doute les Potions ça.

Image

Eloïse Rival - Madeleine de Proust -

    Enfant Amaëlle fait difficilement confiance aux autres, c'est la découverte d’Eloïse Rival qui changera la donne. Cette jeune fille, française expatriée en Angleterre à cause du travail de son père, devient peu à peu sa meilleure amie. Dès lors Amaëlle gagne en confiance et si elle n’est pas toujours à l’aise avec les gens plus ou moins inconnus, elle découvre que laisser apparaître sa malice, si elle peut la faire passer pour folle, écarte au moins la gêne. L’année de leurs dix ans cependant, Eloïse choisit de poursuivre sa scolarité dans un internat français où ses parents ont étudié. Amaëlle a beaucoup de mal à accepter cette décision mais à force de discussions avec son amie elle comprend l’importance de ce retour aux sources qui lui permet d’ailleurs de retrouver le week-end sa famille qu’elle a perdu de vue. Elle se revoient néanmoins pour les vacances et Amaëlle apprécie vraiment ces instants de retrouvailles avec celle qui symbolise presque à ses yeux sa vie de moldue.


Jack MacAllistair - Camarade de Lecture -

     Jack MacAllistair est un garçon un peu joufflu et toujours discret avec qui Amaëlle apprécie discuter et avec lequel elle échangeait régulièrement des livres avant de partir pour Poudlard. Ils s'étaient rapprochés suite au départ d'Eloïse et depuis ils se revoient de temps à autres, s'échangeant toujours des livres, même si cet échange à tendance à ne plus être totalement à double sens depuis qu'Amaëlle lit plus de livres sur les propriétés des yeux de merlus tachetés qu'autre chose.


Image
Dernière modification par Amaëlle Nelly le 12 octobre 2018, 20 h 23, modifié 24 fois.

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

Amaëlle Nelly, Cinquième Année

Image

 

 Image



Un simple hiboux peut-il changer les choses ? : avec Stephen Reeves
Amaëlle est complètement perdue dans cette grande école, aussi, puisqu'elle n'arrive pas à ce faire des amis, elle décide d'envoyer un hiboux à un jeune garçon qu'elle a repérée, enfant de moldus lui aussi. Une correspondance qui tournera court cependant quand le garçon sera retiré de Poudlard.

La Mélancolie du Baron : avec Elizabeth Connor et Roxane Moon
Alors qu'elle se reposait devant la cheminée de sa salle commune la jeune fille sentit quelque chose d'étrange : en effet le Baron Sanglant faisait des va et vient, l'air désespéré, dans la pièce. Elizabeth, Roxane et elle partent tenter de le réconforter.
Ou comment s'attirer le regard noir de son fantôme toute sa scolarité.
inachevé

Flemmard, Tableau et Strangulots : avec Solon Koubatsou
Amaëlle était en train d'écrire à ses parents lorsqu'un jeune garçon arriva dans le couloirs et se mit à parler à un tableau dans l'objectif d'obtenir des réponses à son devoir. Une première impression plutôt mauvaise.

Une farce peut-elle engendrer une amitié? Ou la haine? : avec Caroline Purelune
Alors qu'elle dessinait dans le parc Amaëlle rencontre Caroline... et soudain elle ne peut plus parler... qu'elle sorte de tour veut lui jouer son ainée ? Et comment cela va t-il se terminer ?

Réflexions privées... ou pas ! : avec Ysalyne Bennet
Éternelle catastrophe ambulante Amaëlle se macule le visage d'encre noire. Se réfugiant dans les toilettes pour tenter de se nettoyer elle va faire la rencontre d'une autre jeune fille... pas forcément plus douée qu'elle.

Poussière d'étoile à pas de loup : avec Antony Vendrale
Alors qu'elle n'arrive pas à dormir Amaëlle sort de son dortoir. C'est là qu'elle va apercevoir Antony sortant discrètement de la salle commune et décider de le suivre.

Initiation à la divination : avec Edouard Nightincall et pas mal de monde des quatre maisons, entre la première et la deuxième année
Qu'est ce que l'on fait lorsque l'on est une née moldue, que l'on cherche à connaitre le monde magique et que l'on nous propose de découvrir ce qu'est la divination ? Et bien on accepte bien entendu !
inachevé

Courir sauve des vies... et crée des amitiés ? : avec Ruth Bacon
Alors qu'elle coure dans les couloirs le jour d'Halloween Amaëlle croise une première année de chez les jaunes. Bien décidée à s'amuser elle l'entraine avec elle.

Un jour d'automne et deux sorcières : avec Ombeline Calierosa
Alors qu'elle est en train de dessiner dans le parc Amaëlle aperçoit une de ses camarades de dortoir avec laquelle elle s'entend bien. Elle l'interpelle.
inachevé

Il n'avait plus de cailloux alors il prit des flocons... : avec  Ysalyne Bennet
En sortant de la salle commune Amaëlle aperçoit un drôle de scintillement au bout d'un couloir des sous sols. Avec Ysalyne qui passait par là elles décident d'aller voir ce qu'il en est. Les deux fillettes ne sont pas au bout de leurs surprises !

Promenade endormie et sous-sols en poésie : avec Léontine Cadwallon
Alors qu'elle fait une crise de somnambulisme dans les sous sols Amaëlle croise une petite fille bien réveillée qui ne devrait pas se promener dans les couloirs à une heure pareille...
inachevé

La gourmandise... c'est pas que pour les Poufsouffles. : avec Abigail Lewis
Pour la nouvelle année un festin de roi a été préparé... si habituellement tout est délicieux cette fois ci le repas est sublime, savoureux et magique... peut être un peut trop si on écoute l'estomac d'une certaine Serpentarde. C'est alors que cette dernière a une teinte plutôt verte dans les couloirs qu'elle va croiser une jeune rouge pas tout à fait inconnue.

Promenons-nous dans Poudlard malgré les épouvantards : avec Melpomène Minos
Alors qu'Amaëlle a décidé de percer les secrets de l'école elle rencontre une jeune fille à l'air perdu au détour d'un couloir et qui cherche désespérément un tableau. Mais perdue l'est-elle réellement ? Et que va t-il arriver à nos deux jeunes filles un peu trop curieuses ?

Poisson d'Avril, farce ou réalité ? : avec Amy Holloway
Une brève mais courte rencontre avec Miss Holloway. Stressant lorsqu'on est le premier Avril et pas tout à fait innocente.

 
Image

Complot entre préfètes : avec Meilla Primard
Lorsqu'Amaëlle rencontre la préfète en chef, en septième année, figure d'autorité s'il en est et plutôt sympathique... elle y voit un bon moyen de se venger d'une autre préfète.

Punition ménagesque : avec Amy Holloway, Abigail Lewis, Melpomène Minos, Meilla Primard, Joy Wedenjack, Arthur Grimms, Ambre Baxrendhel et Ana Jonhson
Le 17 septembre c'est pas tous les jours. C'est peut-être évident mais c'est tout de même bon de le préciser. C'est pour cette raison que lorsqu'il arrive c'est pas plus mal de faire quelque chose d'original pour le jour de l'anniversaire de sa meilleure amie. Un peu fort une punition ? C'est l'intention qui compte n'est ce pas ?

Quand la compotée atteint des sommets : avec Abigail Lewis :
Lors d'une sortie (purement illégale) à Pré-au-Lard les deux jeunes préfètes se retrouvent à siroter un verre aux Trois Balais. Mais les vapeurs d'alcool ne sont pas bonnes pour tout le monde... surtout pour les reines de compotes...

Où es-tu, Meov ? : avec Wilson Kingson
Wilson est paniqué ce soir là : sa chouette a disparu. Les deux enfants avancent jusqu'à la volière pour demander les services du hiboux d'Amaëlle... et finalement tout fini bien !

La gloire des Serpentards... une brosse à dent ? : avec Bulle Stevens
Pour que les Serpentards surpassent tout le monde il faut parfois en arriver à certaines extrémités... et prier pour ne pas se faire repérer... Merlin a t-il décidé d'abandonner Amaëlle ce jour là ?

Une visite guidée ? : avec Melpomène Minos, Louis Slyfield et Meredith Dewon
Un quiproquo ça peut arriver, ça peut entraîner de drôles de choses. Surtout lorsqu'on s'appelle Amaëlle Nelly et Melpomène Minos et qu'on est deux petites filles butées au possible. Alors que Melpomène se fait entraîner près de la salle commune des Serpentards par un passage secret avec deux premières années Amaëlle pense qu'elle s'amuse à venir faire visiter la salle commune des méchants Serpents aux premières années. Serait-ce une petite dispute ou la fin d'une amitié pourtant forte ?

Trois petits lutins perturbés : avec Kristen Loewy, Abigail Lewis et Joy Wedenjack
Le Quidditch c'est un sport de brutes : et vas-y que je t'insulte, et vas-y que je t'assomme et te brise quelques côtes (au mieux). En plus de ça le sport c'est un sport de suicidaire : et vas-y que je saute sur mon balai pour atterrir sur le cognard, et vas-y que je saute de balais en balais. Vraiment parfait pour des enfants. D'autant qu'avec le tournoi des trois sorciers les petits de Poudlard doivent affronter les grands des autres écoles. Oui vraiment il y a de quoi se poser des questions, ou bien se révolter. Et si c'est ce qu'elles faisaient ? Comment cela va se finir, telle est la question...

La première tâche vue par les travées : avec Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang
Voici venu le temps de la première épreuve du Tournoi des Trois Sorciers. Assez obscure d'ailleurs cette épreuve. Une Poufsouffle volant dans le vide, barbotant dans le Lac puis encensée pour une raison étrange et des Champions étrangers accomplissant en trois secondes une tâche secrète à coup de dérèglements climatologique. La vraie épreuve était pour les Spectateurs sans aucun doute.
Belle séance de paris cependant pour la verte, ses amis et même son DDM.

Un très heureux anniversaire (de mort) : avec Paul Bricou, Dylan Swanson et Alyce Oran
Le 31 octobre, jour d'Halloween. Vous pensiez qu'Amaëlle avait fait mille et une farce peut-être ? Et bien non. On reste dans le thème des sorciers et des fantômes (en même temps à Poudlard c'est tous les jours) mais pour un anniversaire ! Lorsqu'on est invitée par le Baron Sanglant pour assister à l'anniversaire du fantôme des Gryffondors c'est difficile de refuser n'est ce pas ? Qui sait elle pourrait y faire des rencontres intéressantes.
inachevé

Rendez vous nocturne : avec Isobel Arrington, Rose Adams et Melissandre d'Errasium
Lorsqu'on aide Rusard il arrive qu'on le regrette... surtout lorsque Peeves en profite pour faire une farce. Une belle frayeur pour nos quatre petites élèves ?
inachevé

Chat y es-tu ? : avec Tessa Bonsorm
Alors que notre préfète cherche la chatte de Rusard elle fait une rencontre près de la forêt interdite. Mais ne serait-ce pas la jeune Tessa qui enchaîne les bêtises ?

Une mission de sauvetage pour parchemins : avec Joy WedenJack
Amaëlle devrait savoir qu'il ne faut pas s'attaquer à plus grand que soi... mais pour cette fois ci c'est trop tard et la voilà coincée au service d'une quatrième année qui lui demande d'aller fouiller le bureau de Rusard. Mission dangereuse... d'autant plus lorsque quelqu'un arrive.

Interview de Mini Miss May : avec Wilson Kingson
Alors qu'Amaëlle se promène dans les couloirs (enfin promener est un bien grand mot) elle croise Wilson Kingson qui semble vouloir interviewer une première année mal à l'aise à propos de Miss May. Amaëlle se propose donc pour la "sauver" et prendre sa place. Et puis qui dirait non à une occasion de discuter avec un camarade que l'on apprécie ?
inachevé

Retour à la case départ : avec Joy WedenJack et Melissandre D'Errasium

Joy, lors de leur précédente excursion dans le bureau de Rusard, aurait perdu un objet très précieux. C'est pour cette raison que quelque jours après leur petite infraction elles récidivent. Qui a dit qu'elles étaient des enfants sages ? Toujours est-il qu'encore une fois, quelqu'un arrive au mauvais moment.

Seulement entre amis... : avec Paul Bricou
Un bal, voilà ce qui est organisé cette année là pour Noël à Poudlard. Et Amaëlle n'est pas vraiment sûre d'y participer, elle a déjà refusé une demande enamourée parce que ce genre de chose la met mal à l'aise... c'était sans compter sur Paul, collègue chez les préfets et désormais ami, le voilà qui se lance. Le bal entre amis c'est chouette aussi.
inachevé

Table de Paul Bricou et Amaëlle Nelly : avec Paul Bricou
Voici venu le 21 décembre. Et le 21 décembre c'est le jour du bal. C'est parti donc, on verra bien ce que cela donne !
inachevé


Suite à un Impérium en salle commune les deux fillettes se retrouvent au bord du lac pour un intermède... assez particulier... et les exercices théâtraux n'arrangent rien.


Un braquage de chaussettes : avec Caroline Purelune
 Etre Serpentard cela signifie aussi faire face à de petits rusés, mais surtout de jeunes gens fort capable en matière d'imagination de farces intéressantes. Notamment lorsqu'il s'agit de demander des choses tordues à ses préfètes : faire un spectacle de marionnettes avec des chaussettes par exemple...
inachevé


Ce que nous avons sur le coeur : avec Ysalyne Bennet
Ysalyne après avoir disparu en mai de sa première année est revenue à la rentrée de deuxième année. Amaëlle n'a pas cherché à comprendre, elle a déjà donné asse de son point de vue en première année. Elle se contente d'en vouloir à la Serpentard... et de ne pas lui parler. Elle n'a plus besoin d'elle après tout n'est ce pas ? Jusqu'à ce qu'elle finisse par devoir se confronter. Lorsqu'on est seuls dans une pièce il n'y a que deux solutions : s'ignorer ou se parler. Et le silence dure sans doute depuis trop longtemps ce jour là.

 
Image


Table de Travail : avec les Serpentards
Sur cette table de travail il s'y passe beaucoup de choses. C'est ici, lors de débat passionnés ou de rencontre avec le Calmar du Lac qu'Amaëlle apprend petit à petit à connaître ses camarades, loin du regards des autres, dans l'intimité de leur salle commune.

Près de la cheminée : avec les filles de Serpentard
Dans un dortoir il se passe beaucoup de choses, on dort, on rit, on se fait des coups en douce, des soirées entre fille, des duels improvisés et des descente de rampe d'escalier, mais ça personne n'est obligé de le savoir...

Table des Serpentards : avec les Serpentards et autres invités
A la Grande Table des Serpys dans la Grande Salle il se passe bien souvent des choses intéressantes. Des rentrées bien sûr, des repas aussi tout simplement, mais aussi des arrivées de délégations de grandes écoles du monde et d'autres choses assez intéressantes... c'est que ça bouge une école !

 

 
Image
 

Le titre veut tout dire, c'est un RPG pour l'animation d'été ou je n'incarne non pas ma chère petite Amaëlle mais un rat... Rat qui s'échappe et qu'Arthur Grimms va ramener chez lui.


: RPGs importants dans la construction d'Amaëlle

Image
Dernière modification par Amaëlle Nelly le 12 octobre 2018, 22 h 32, modifié 15 fois.

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

Amaëlle Nelly, Cinquième Année

Image


Image Image Image

ImageImageImage
Image Image ImageImage
Dernière modification par Amaëlle Nelly le 12 octobre 2018, 1 h 31, modifié 2 fois.

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP

Amaëlle Nelly, Cinquième Année

Ajout des badges "Hydre à une tête", "j'me voyais déjà en haut de l'affiche", "apprenti cancanier", "vous êtes sur la liste?", "30 millions d'amis", "je connais tous mes camarades", "Hercule et ses 12 travaux ? Pfff p'tit joueur !"

Même le plus petit des Serpents a du venin.