Encyclopédie

Inscription
Connexion

Aurore ALCINE, Deuxième année

-
Image


Chapitre 1
Naissance et vie de famille

J'ouvris les yeux un beau matin de printemps, le 24 avril 2028, à Londres.
Mon père est d'origine française, moldu et médecin. A l'inverse, ma mère est anglaise, sorcière et employée haut gradée au ministère de la magie. Cela fait donc de moi une sang mêlée. Rapidement après leur rencontre, ma mère a décidé d'avouer ses origines de sorcière à mon père. Ce dernier, très ouvert d'esprit, s'est de suite montré fasciné par la nouvelle. N'ayant donc nul besoin de se cacher, ma famille use de la magie au quotidien, ce qui me permet de baigner dans cet univers depuis ma naissance. Je me souviens particulièrement de toutes ces fois où, alors que je n'étais encore qu'un bébé, je passais des heures à regarder flotter dans le vide au dessus de ma tête une ribambelle d'objets en tous genres, tous soulevés par ma mère et sa baguette magique. C'est pourquoi j'ai toujours éprouvé l'envie irrépressible que du sang de sorcière coule également dans mes veines.

Dernière arrivante d'une fratrie de 5 enfants, je fus habituée dès mon plus jeune âge à une vie mouvementée. Très farceurs, mes frères et sœurs ont toujours pris un malin plaisir à m'en faire voir de toutes les couleurs. Avec eux, ce sont des chamailleries permanentes. S'il ne s'agit que de petites disputes fraternelles pour certains, j'ai en revanche de réelles difficultés à m'entendre avec l'aîné de la famille, mon Serpentard de frère. Mais malgré ces petites disputes, j'ai toujours posé sur eux tous un regard d'adoration. Au fil des années, je les ai vus partir chacun leur tour de la maison, pour faire leurs études dans une école de sorcellerie. Je les admirais tous.

Alors que j'étais trop petite pour étudier la magie, je m'imaginais à leur place quelques années plus tard. J'avais à peine 4 ans que je me déguisais déjà en sorcière à la moindre occasion, brandissant un bout de bois que j'avais ramassé par terre. Courant dans toute la maison, ma baguette improvisée dans une main, un balai dans l'autre, je m'amusais à jeter toute sorte de sortilèges de mon invention à qui se trouvait sur mon passage. Déjà à cette époque, j'avais le sentiment que j'appartenais à ce monde, et j'ai toujours attendu avec impatience le jour où, à mon tour, je recevrai ma lettre d'admission à Poudlard. Le jour où, enfin, je pourrai brandir une véritable baguette, jeter les mêmes sortilèges que ma mère et mes aînés, et voler sur un vrai balai.
Mais pour cela, encore fallait-il avoir des prédispositions magiques. Et rien n'était moins sûr dans mon cas...

*
* *

Chapitre 2
A la recherche d'une identité

Plus le temps passait, plus je me sentais différente. Pas vraiment à ma place. Je voulais ressembler à ma famille. Je voulais être exceptionnelle. Mais malgré les années qui filaient, je ne montrais pas le moindre signe de magie. J'ai pourtant essayé de toutes mes forces, mais ce genre de dons ne se laisse pas brusquer. Si mes pouvoirs n'étaient pas disposés à se manifester, je ne pouvais rien y faire. Cette situation devenait de plus en plus pesante, et je me sentais exclue, mise de côté, avec la constante impression de vivre dans l'ombre de chacun. Petit à petit, mal être et manque de confiance se sont insinués en moi, commençant à me ronger de l'intérieur et à me consumer toute entière.

J'avais 6 ans
, et j'ai alors commencé à me renfermer sur moi-même. Doucement, la petite fille joyeuse et pleine de vie s'en est allée, préférant se terrer profondément pour laisser place à une enfant introvertie, timide et peu sûre d'elle. A l'école, les autres enfants me trouvaient bizarre. Tandis qu'ils voulaient jouer toute la journée, je préférais rester dans un coin de la cour de récréation, seule avec un bon gros livre. J'ai appris à lire très vite, ce qui m'a permis de m'évader dans des univers merveilleux dès que j'en ressentais le besoin. Ainsi, quand je n'étudiais pas, je lisais des romans ou des ouvrages sur la magie piqués dans les affaires de ma mère. A plusieurs reprises, mes camarades de classe m'ont surprise et traitée de sorcière. Mais moi, je me fichais de ces insultes. Une sorcière, je voulais justement en être une. Malgré tout, je me sentais très seule. J'avais de très bonnes notes, mais de part mon manque d'amis, je détestais l'école. Et certains de mes proches commençaient à s'inquiéter.

Parmi eux, ma sœur Lily, de 3 ans mon aînée. C'est avec elle que je me suis toujours le mieux entendu. C'est celle qui a toujours eu l'air de me comprendre à la perfection, elle qui a toujours pris le moins de plaisir à m'embêter, préférant rester à l'écart quand mes frères et sœurs se liguaient contre moi. Et c'est aussi elle qui a choisi d'étudier à l'école de sorcellerie Beauxbâtons en France. Un choix étrange étant donné que toute ma famille a toujours fait ses études à Poudlard. Pendant longtemps, ce choix m'a semblé inexplicable, mais j'ai finit par comprendre après quelques années qu'il s'agissait en réalité d'une évidence. Lily a toujours pris grand soin à s'occuper de moi. J'ai toujours sentie une réelle volonté de sa part de me protéger. Quand j'ai commencé à m'isoler, elle n'a jamais cessé d'essayer de me redonner confiance en moi. Comme si elle voulait me faire prendre conscience que, être différent, c'est ok. Quand j'étais avec elle, je me sentais mieux, j'avais l'impression de pouvoir être moi-même sans être jugée, sensation dont j'avais grand besoin. Malheureusement, 2 ans plus tard elle a finit par entrer à son tour au collège. Alors que je commençais à me sentir un peu mieux, voilà qu'elle m'abandonnait. Sur le moment, je n'ai pas compris et j'ai pris cette situation comme une trahison de sa part. Alors que j'avais retrouvé un peu espoir, elle finissait par me laisser toute seule...

Dernière enfant encore à la maison, je me retrouvais désemparée, sans personne à qui me confier, avec l'écrasante sensation d'être ignorée par ma propre mère. Cette mère que j'admirais tant mais qui semblait préférer travailler toute la journée plutôt que s'occuper de sa fille visiblement si ordinaire. Alors, à nouveau, le mal-être repris le dessus, et avec celui-ci une pression écrasante et toujours cette sensation de ne pas trouver ma place au sein de ma propre famille.

C'est à ce moment que mon père décida de prendre les choses en main. J'ai toujours entretenu une belle relation avec lui. Pour le coup, on pourrait me qualifier de véritable fille à papa. A l'inverse d'avec ma mère, je me suis toujours sentie comme sa préférée. Il est évident que, à l'inverse des autres, il a toujours entretenu l'espoir secret que je sois comme lui. L'espoir qu'au moins un de ses enfants soit simplement ordinaire, l'espoir de ne plus se sentir à part, seul. J'étais trop jeune pour réaliser ce qu'il devait endurer au quotidien, mais avec le recul, je prends conscience qu'on était exactement pareil, lui et moi: différents. Pour cette raison, il a toujours été plus proche de moi, m'offrant un amour indestructible et indescriptible. Mais ce dernier s'est encore accentué au départ de ma sœur. Même si je ne l'ai jamais exprimé ouvertement, il a toujours senti que je n'allais pas bien. Chaque jour, il faisait en sorte que je cesse d'éprouver cette sensation d'exclusion et d'injustice. Et je ne le remercierai jamais assez pour ça.

Je l'ai toujours respecté, et je l'admire pour ce qu'il est. Après tout, il a su devenir magicien à sa manière. S'il a été privé de magie à la naissance, il a décidé de s'en créer une lui même, au travers de son métier. Il soigne les gens qui en ont besoin. Et à mon sens, ça fait de lui un magicien. Mais malgré tout l'amour et l'admiration que je lui porte, et inversement, j'ai toujours eu peur d'être comme lui. Parce que j'ai toujours eu la sensation que quelque chose de plus grand m'attendait. Il n'était pas concevable que ma vie se déroule entièrement et simplement à Londres, parmi les gens ordinaires... Je ne pouvais pas l'accepter. Pas alors que je me sentais si mal à l'aise à l'école, parmi les enfants moldus. C'est pourquoi, tous ses efforts n'ont pas suffit à me faire retrouver le sourire.
*
* *

Chapitre 3
Une rencontre qui change une vie

En tout, cette situation dura 4 ans. Les choses ont commencé à changer alors que j'entrais tout juste dans ma 10ème année, suite à l'arrivée d'une petite fille dans ma classe. Eliana. J'ai tout de suite sentie qu'elle n'était pas comme les autres. C'est elle qui est venu vers moi, et elle est parvenue à faire ce que personne n'avait réussi jusque là. Ni mon père, ni ma sœur. Rapidement, j'ai eu confiance en elle, et j'ai osé lui avouer mes origines, alors même que je ne savais pas si j'étais sorcière ou moldue. Ce jour là, au lieu de fuir comme n'importe qui l'aurait fait, elle m'a simplement offert un gros sourire et soufflé très spontanément quelques mots:
"C'est trop génial, t'as trop de la chance, je veux être comme toi!"

Cette simple phrase a tout changé. C'était la première fois que quelqu'un me disait vouloir me ressembler. et parfois, c'est tout ce dont nous avons besoin. Se sentir spéciale aux yeux des autres. Ce jour là, j'ai sentie quelque chose en moi se débloquer. Sans s'en rendre compte, Eliana venait de me faire le plus cadeau jamais reçu. Elle devint alors ma première amie. Ma meilleure amie.

Et alors, doucement, j'ai commencé à sortir un peu de ma bulle. Bien sûr, j'étais toujours cette enfant timide et peu sûre d'elle, mais je recommençais à sourire naturellement. J'ai recommencé à parler à ma sœur, j'ai compris que je n'avais aucune raison de lui en vouloir, qu'au lieu de m'abandonner, elle avait au contraire toujours fait de son mieux pour que j'aille bien. Être loin d'elle était difficile, mais au moins, j'entretenais à nouveau de jolies relations avec.

Et c'est ainsi que, le jour de mes 10 ans, alors que je fêtais mon anniversaire avec toute ma famille au complet, mon rêve le plus fou se produisit enfin. Je grimpais dans l'arbre avec Eliana, et mon pied rata une branche. Je me suis sentie partir en arrière, avec la peur grandissant au creux de mon ventre. Et tandis que j'attendais la collision, celle-ci ne se produisit jamais. En rouvrant les yeux, je me suis aperçue en train de flotter à quelques centimètres du sol. Je venais d'éviter une chute de plusieurs mètres, in-extremis.
Comme par magie...

Ce qui aurait pu être un drame se transforma alors en miracle.

*
* *

Chapitre 4
La promesse d'un nouveau départ

J'ai toujours eu ce besoin de prouver des choses à mon entourage et à moi-même. Je voulais prouver à mes aînés que je n'étais pas plus faible qu'eux, malgré mon jeune âge. Mais surtout... Je voulais prouver à ma mère que je pouvais devenir une sorcière aussi forte qu'elle. Et j'ai vu ma mère si heureuse ce jour là, que j'ai comprit qu'elle avait véritablement eu peur pendant toutes ces années... De la même manière, probablement pour la première fois de toute leur vie, mes frères et sœurs n'eurent aucune parole moqueuse à mon égard. Seulement de la fierté à l'égard de leur petite sœur. Je me souviendrai éternellement de ce jour suivit par la réception de ma lettre de Poudlard. Ce jour où je rendis fière toute ma famille, même mon père qui aurait pu se trouver déçu. Je soupçonne d'ailleurs que ça eut été le cas, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Mais la fierté et la joie de me voir enfin heureuse prirent le dessus sur tout le reste.

Malgré tout, je me suis fait une promesse... La promesse d'exceller dans toutes les matières à Poudlard, de faire de mon mieux pour rendre ma mère fière de moi. Mais également la promesse de revendiquer mon statut de sang mêlée. Parce que je me suis toujours sentie coupable vis-à-vis de mon père. Coupable d'avoir eu peur d'être comme lui. Coupable d'avoir toujours eu cette envie de magie malgré tout l'amour qu'il n'avais cessé de me prodiguer depuis ma naissance. Et coupable de l'avoir à mon tour laissé tomber, comme tous mes frères et sœurs avant moi.

Et c'est également pourquoi une autre partie de moi-même voit dans cette lettre l'occasion de tout recommencer. Loin de la pression de mes frères et sœurs, loin du tiraillement de me sentir entre mon père et ma mère, sans savoir vers qui aller. Loin de la culpabilité. A Poudlard, je serai seulement Aurore. J'ai l'intention de prendre un nouveau départ et d'écrire ma propre vie, mon propre destin. Et surtout, me faire des amis. Des amis avec lesquels je n'aurai pas à me cacher. Avec lesquels je pourrai être moi-même: à la fois sorcière et moldue.

Image

1ère année

Image

Image

L'espoir d'une nouvelle vie...

          ✔ Le choixpeau l'envoie à Serdaigle, la maison où sa mère a étudié.
          ✔ Adore étudier la magie, se sent libre dans le château et à sa place dans sa nouvelle maison.
          ✔ Fait l'acquisition d'un hibou du nom de Duav.
          ✔ Aurore fait rapidement quelques connaissances, mais ne cesse pour autant de se sentir très seule.
          ✔ Intègre alors son équipe de Quidditch comme poursuiveuse/gardienne remplaçante, dans l'espoir de se faire des amis.
          ✔ Malgré son inscription à Poudlard, sa mère continue de la délaisser, ne l'aidant pas à prendre confiance en elle.

Termine l'année avec une moyenne de O

2ème année

Image

L'année de l'intégration

          ✔ Grâce à de longues économies, Aurore s'achète la carte maraudesque.
          ✔ Prenant sur elle, Aurore s'ouvre de plus en plus aux autres et sympathise ainsi avec plusieurs filles de sa maison.
Dernière modification par Aurore Alcine le 8 janvier 2017, 15 h 06, modifié 17 fois.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Aurore ALCINE, Deuxième année

Image


Image

Doris LYNCH ⁂ Connaissance
Réunies pour un devoir de potions, les deux jeunes filles ont appris à faire connaissance dans la joie et la bonne humeur.

Lexie CAMPBELL ⁂ Connaissance
Les deux Serdaigle se sont connues rapidement après leur rentrée à Poudlard. L'espace de quelques semaines, elles se sont aidées mutuellement pour les devoirs et ont tenté de motiver les élèves de leur maison pour remporter la coupe.

Ellie RAINS ⁂ Connaissance
Aurore a par hasard été témoin d'une situation gênante pour Ellie et a tenté de la réconforter gentiment. S'en est suivit une discussion leur permettant de faire un peu connaissance.
Tally JENKINS ⁂ A venir
Katy SMITH ⁂ A venir
Peter SPECULUS ⁂ A venir
Rosalys LANOBLIS ⁂ A venir
Noah BLODWELL ⁂ A venir
Solaris WIALLSONEW ⁂ A venir


Image

Nora STARKS ⁂ Admiration
Victime d'intimidation par des deuxième année, Aurore s'est vu aidée par Nora. Le statut de quatrième année de cette dernière ainsi que son courage auront suffit pour la propulser au rang d'héroïne aux yeux de la petite Aurore. Désormais en admiration devant elle, la jeune aiglonne espère de tout cœur la revoir très bientôt.


Image

Nell FELINWAY ⁂ Correspondance anonyme
Toutes les deux perdues depuis leur arrivée à Poudlard, peinant à s'intégrer et à se faire à la vie loin de leur famille, Aurore et Nell ont débuté une conversation par l'intermédiaire de lettres anonymes. Les deux jeunes filles échangent ainsi sur leurs doutes, leurs peines et leurs espoirs, sans aucune honte.


Image
Dernière modification par Aurore Alcine le 23 décembre 2016, 23 h 40, modifié 13 fois.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Aurore ALCINE, Deuxième année

Image

1ère année


Abandonnés

Reducio
Correspondance anonyme [PV Nell Felinway] ⁂ Tour d'astronomie → ici
Difficile de s'intégrer quand on arrive à Poudlard. Il est toujours agréable de pouvoir discuter librement de ses sentiments avec une personne dans la même situation. Débute alors une correspondance par lettres anonymes.


Terminés

Reducio

Le chariot de Madame Réglisse [RPG One Shot] ⁂ Gare King's Cross → ici
La joie des friandises du Poudlard Express. De quoi bien commencer l'année.

La rentrée des élèves de 1ère année [RPG One Shot] ⁂ La grande salle → ici
Après un long voyage, il est temps de découvrir la décision du choixpeau magique, sous le regard de tous les élèves et professeurs de l'école.

Dortoir de l'eau [RPG One Shot] ⁂ Salle commune → ici
Le choix du dortoir est fait, place à la découverte de celui-ci. La promesse de bonnes nuits douillettes, mais aussi l'occasion de se plonger dans ses pensées, avant de s'endormir comme un bébé.

Vive le travail d'équipe! [PV Doris Lynch] ⁂ Salle d'études → ici
Un devoir de potions, un binôme à créer, l'occasion pour Aurore et Doris de faire un peu plus connaissance, dans la joie et la bonne humeur.

Le calme avant la tempête [PV Ellie Rains] ⁂ Le parc → ici
Aurore se retrouve malgré elle témoin d'une situation gênante pour Ellie et décide de la réconforter du mieux possible.

Tout commence avec un regard [PV Nora Starks] ⁂ Toilettes des filles → ici
Victime d'intimidation dans les toilettes des filles, Aurore se voit "sauvée" par une quatrième année, qui lui offre ensuite gentiment des conseils pour s'intégrer à Poudlard.
Le calme du lac [Solo] ⁂ Le lac → ici
Le lac offre le calme nécessaire pour se poser et se retrouver seul avec ses pensées. Un bon refuge dans les bons... comme les mauvais moments.

L'aigle en détresse [PV Nora STARKS] ⁂ Le lac → ici
Une aide n'est jamais de trop quand on croule sous les devoirs, même lorsqu'on est à Serdaigle. Surtout lorsque cette aide provient d'une certaine Gryffonne. Voilà une bonne occasion de faire ses preuves et d'apprendre à mieux se connaître.


2ème année


En cours

Les joies de la neige [PV SERDAIGLE] ⁂ Le parc → ici
Décembre est là, et avec lui la neige et tous ses avantages. Comment résister à la confection d'un bonhomme de neige? Quand des camarades se joignent à nous, les choses peuvent vite dégénérer... Vêtements trempés et crise de rire assurés !
Un balai fou pour un capitaine fou [PV Lexie CAMPBELL et Tyr UYNAUGE] ⁂ Terrain d'entraînement → ici
Qui dit Halloween dit farces. La première réunion du club des farceurs a eu lieu. Peut maintenant débuter la première blague. Attention à vous !
L'invitation [PV Noah BLODWELL] ⁂ Sortilèges → ici
Noël approche, et avec lui le fameux bal. L'occasion de se faire inviter par un garçon...
Entraînement des Éclairs de Serdaigle [PV Équipe de Quidditch] ⁂ Terrain d'entraînement → ici
Bientôt le deuxième match de la saison. L'équipe accueillant plusieurs petits nouveaux, il est temps de s'entraîner!
Shopping de Noël [PV Serdaigle] ⁂ Londres → ici
Qui dit bal de Noël, dit robe et cadeau. L'occasion de passer un bon moment entre filles.
Le bal de Noël [PV Noah BLODWELL] ⁂ Salle de bal → ici
Après des semaines de préparation, de stress, mais également d'excitation, le bal peut enfin commencer !
Terminés

Le RPG à thème [PV Doris LYNCH, Lexie CAMPBELL, Solaris WIALLSONEW et Arctus CYGNUS] ⁂ Salle commune → ici
Qui a dit que les aiglons n'étaient bons qu'à étudier? Quand cinq d'entre eux organisent une réunion afin de mettre en place une stratégie amusante, mieux vaut se cacher. Qui sait qui en fera les frais...
Table de Serdaigle [RPG One Shot] ⁂ La grande salle → ici
Noël approche, l'excitation grandit, surtout à la vue de toutes ces jolies décorations.


Légende
→ Important pour le développement d'Aurore
Dernière modification par Aurore Alcine le 8 janvier 2017, 22 h 37, modifié 28 fois.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Aurore ALCINE, Deuxième année

Image

Image Image ImageImage

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Aurore ALCINE, Deuxième année

-

Image


Description du personnage


» Pouvez-vous décrire le physique de votre personnage ?


Aurore est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus normal. Ni grande ni petite, elle se caractérise principalement par sa longue chevelure, de couleur châtain, bien fournie. Elle a les yeux marrons, de petites dents blanches bien alignées, ainsi qu'un nez et une silhouette plutôt fins. On lui dit souvent qu'elle a un très beau sourire et qu'elle devrait davantage le montrer.

» Pouvez-vous donner 10 adjectifs qui caractérisent votre personnage et décrire en une phrase pourquoi vous avez choisi ceux-ci ?

Studieuse = s'il y a une chose qu'Aurore aime par dessus tout, c'est réussir. Et elle se donne les moyens de le faire. Elle aime étudier et s'instruire, surtout au travers des livres.
Gentille = la méchanceté n'est vraiment pas son fort. Elle aime apporter de la joie, voir des sourires se dessiner sur les visages, même si sa timidité l'empêche souvent d'entreprendre des bonnes actions.
Fidèle = si vous choisissez de faire entrer cette jeune fille dans votre vie, soyez certains que jamais elle ne vous trahira. La fidélité fait partit de ses valeurs.
Timide = cette timidité maladive l'empêche souvent d'aller vers les autres, et ce depuis toujours.
Impatiente = si Aurore aime réussir, elle apprécie encore plus y parvenir tout de suite. Elle n'est pas capricieuse, mais ne pas atteindre rapidement ses objectifs a tendance à l'énerver.
Maladroite = dans ses paroles comme dans ses gestes, sa maladresse la met souvent mal à l'aise et la pousse à se taire et rester dans son coin, de peur de faire ou dire une bêtise.
Incertaine = son manque de confiance en elle grandit en elle depuis des années et est en lien direct avec sa timidité et sa maladresse.
Introvertie = à cause de sa sensation d'être différente depuis qu'elle est toute petite, Aurore s'est replié sur elle même.
Rêveuse = ayant peu d'amis et se sentant très seule, s'évader dans ses pensées s'est rapidement présenté comme sa seule échappatoire. La lecture lui permet de penser à autre chose et de rêver, c'est pourquoi elle s'y plonge très souvent.
Courageuse = même si elle n'en a pas conscience, Aurore est très forte et sait faire face à des situations difficiles qui nécessitent beaucoup de courage. Même si elle n'est pas du style à se jeter dans la gueule d'un dragon, elle serait prête à défendre corps et âme un ami ou un membre de sa famille si elle le juge nécessaire.

Ces adjectifs qualifient au mieux Aurore parce qu'ils la décrivent dans son ensemble, montrant ses qualités et ses défauts.

» Quelle est la plus grande qualité de votre personnage ? Pourquoi ?

Aurore a des valeurs et des convictions. Elle sait ce qu'elle veut et n'hésite pas à faire tout ce qui est en son pouvoir pour atteindre son but. Elle n'y parvient pas forcément, mais elle n'abandonne pas.
Pour autant, parce qu'elle a été bien élevée, elle ne piétinera jamais personne pour atteindre ses rêves. Au contraire, malgré son côté introverti, elle est plutôt de nature à gravir les marches main dans la main avec les personnes qui comptent pour elle. Si on lui propose de l'aide, elle ne refusera pas. Je dirai que sa plus grande qualité fait sa force.

» Quel est le plus grand défaut de votre personnage ? Pourquoi ?

Clairement son manque de confiance en elle qui la pousse souvent à s'effacer. Même si elle veut atteindre ses rêves et se donne les moyens pour, ses doutes ont la fâcheuse tendance à la ralentir. Elle se bât contre ce défaut depuis qu'elle est toute jeune, mais c'est un aspect profondément ancré en elle dont elle peine à se détacher. Elle fait des efforts, mais il lui faut du temps. Et surtout, il lui faut attendre de rencontrer les bonnes personnes, celles qui l'aideront à s'ouvrir.

» Quels changements au niveau de son caractère vont être opérés ?

Au fil du temps, elle apprendra à croire davantage en elle, en ses capacités. Même si elle adorerait y parvenir, elle ne réussira jamais à prendre totalement confiance. Pour autant, une nette amélioration se fera ressentir, et elle finira par reconnaître ses qualités et surtout accepter au mieux ses défauts. Elle arrêtera de se comparer constamment aux autres. Cette évolution la poussera à passer par de nombreuses phases légèrement excessives.
Elle arrêtera également de vouloir à tout prix rendre sa mère fière. Elle finira par cesser de la considérer comme son modèle absolu en comprenant une chose: tout le monde est différent, et c'est cette différence qui fait la richesse du monde. Peu importe que sa mère ne le comprenne pas, elle décidera de vivre sa propre vie.

» Votre personnage a-t-il des tics, voire même des tocs ? Si oui, lesquels sont-ils?

Pas spécialement. Rien de très poussé du moins. Il lui arrive souvent de serrer les dents sans même s'en rendre compte. Généralement, cette mauvaise habitude survient quand elle prend beaucoup sur elle. Quand on l'énerve, ou qu'on la déçoit par exemple. Elle aimerait riposter, mais elle intériorise naturellement et elle compense en se crispant. Sa mère est souvent la personne la poussant à réagir de la sorte.

Vie du personnage


» Pouvez-vous résumer l'enfance de votre personnage (de 0 à 11 ans) ?

Aurore est sang-mêlé. Son père est moldu et sa mère est sorcière. Elle a 4 frères et sœurs, et a très vite eu du mal à s'intégrer à cette famille bien remplie. Tous ses aînés sont sorciers, son rêve le plus cher était de l'être également, de suivre leurs traces. Mais ses pouvoirs ont mis très longtemps à se manifester, entraînant une perte de confiance et une mise à l'écart vis-à-vis de sa famille. Sa mère, inconsciemment, n'acceptait pas le fait qu'elle soit différente. Elle l'a donc repoussée progressivement, laissant Aurore dans une solitude et un mal-être profonds. A l'école elle se sentait différente, chez elle également. Elle s'est donc rapidement renfermée sur elle-même, malgré la présence de son père et d'une de ses sœurs. Tout a changé à l'arrivée de sa future meilleure amie. Du moins le pensait-elle.

» Pouvez-vous résumer la façon dont votre personnage a découvert ses pouvoirs?

C'était son anniversaire, ses 10 ans. Aurore grimpait dans un arbre en riant mais elle a finit par rater une branche. Son pied a glissé et elle s'est sentit partir en arrière. Alors qu'elle s'attendait en toute logique à tomber violemment sur le sol, le phénomène ne se produisit jamais. Au lieu de ça, elle s'est rendu compte qu'elle lévitait à quelques centimètres du sol, ayant ainsi évité de justesse le choc.

» Quel est le plus beau souvenir de votre personnage ?

La réception de sa lettre d'admission à Poudlard. Ce qui rend ce souvenir si magique, c'est la fierté qu'il a engendré chez sa mère. Elle ne s'était jamais sentie si aimé par cette dernière. Et probablement pour la première fois de toute leur vie, ses frères et sœurs n'eurent aucune parole moqueuse à son égard, seulement cette même fierté que leur mère à l'égard de leur petite sœur. Elle se souviendra éternellement de ce jour. Ce jour où elle rendit fière toute sa famille, même son père qui aurait pu se trouver déçu (Aurore soupçonne que ça eut été le cas, ne serait-ce qu'un tout petit peu, mais il le cacha si bien que ce soupçon ne parvint pas à lui gâcher son plaisir).

» Quel a été le plus bel anniversaire de votre personnage ?

Son dixième anniversaire. Tous ses proches étaient là. Ses frères et sœurs avaient fait exprès le déplacement depuis leur école pour passer la journée avec elle. Sa meilleure amie était également présente. Et c'est totalement par hasard, au détour d'un accident, qu'elle découvrit ses pouvoirs, son rêve le plus cher. Il s'agissait là de son plus beau cadeau et cet événement fit de cette 10ème année son plus bel anniversaire.

» Qui a été le premier ami de votre personnage ? Comment se sont-ils rencontrés ? Sont-ils toujours en contact ?


Eliana. Les deux filles ont été en contact pour la première fois à l'école, quand elles avaient 10 ans. Eliana était nouvelle et s'est naturellement dirigée vers Aurore qui, selon ses dire, "était différente des autres enfants". Très vite, les deux filles sont devenues amies, puis meilleures amies. Avec elle, Aurore se sentait légère et véritablement elle-même. Elle ne se sentait pas le besoin de se mettre un masque comme avec les autres enfants de son âge. Et c'est ce qui l'a poussé à lui avouer ses origines. Eliana a compris, a toujours gardé le secret et ne l'a jamais jugé ou considéré différemment. Elles sont aujourd'hui encore en contact, mais leurs échanges se font plus rares maintenant qu'Aurore est à Poudlard. Pourtant, elle fait partie des personnes qui lui manquent le plus. Elle ne sait simplement pas comment gérer au mieux l'éloignement.

» Y a-t-il une ou plusieurs personne(s) qui manque(nt) à votre personnage ?


Sa famille et Eliana.

Études et vie future du personnage


» Votre personnage aime t-il Poudlard ? Pourquoi ?

Enormément. En arrivant à Poudlard, Aurore y a vu instantanément un nouveau départ. Le moyen pour elle de laisser de côté tout ce qu'elle a vécu de difficile, de tout reprendre à zéro, là où personne ne la connait et où personne ne peut la juger. Pour la première fois de sa vie, elle se sent véritablement chez elle. Et même si tout ne se passe pas immédiatement comme elle l'avait prévu, elle adore étudier et vagabonder dans le château. Elle adore se sentir comme tout le monde.

» Quelle était la matière préférée de votre personnage à l'école primaire ? Pourquoi ?

L'anglais. Aurore a toujours été très littéraire. Même si elle ne prenait jamais la parole devant les autres, elle adorait écrire des petites histoires. L'expression écrite était son activité scolaire favorite. Ayant une imagination débordante, elle n'avait pas besoin de se forcer pour laisser sa plume parler à sa place. Elle prenait également un très grand plaisir à lire, dévorant tous les livres qu'on lui mettait à disposition.

» Votre personnage a t-il un/des but(s)/objectif(s) ? Quel(s) est/sont il(s) ? Que fait-il pour l'/les atteindre ?

Prendre confiance en elle. Il s'agit de l'objectif de sa vie. Elle y consacre toute son énergie, toute sa force. Elle veut s'accepter, arrêter de se comparer aux autres. C'est un travail quotidien. Pour ça, elle s'efforce d'avoir des bonnes notes, ce qui la rend heureuse et lui fait prendre doucement conscience de ses qualités. Elle essaye également d'aller vers les autres élèves de son âge, de se faire des amis, pour se sentir mieux dans sa peau. Ce n'est pas toujours une réussite, mais elle n'abandonne pas.
Elle veut également devenir une grande sorcière, comme sa mère qui est son plus grand modèle dans la vie. Et pour ça, une fois de plus, elle travaille très dur.
De façon générale, je dirais qu'Aurore veut simplement découvrir qui elle est, et être heureuse.

» Qu'est-ce que votre personnage va devenir dans le futur ?


Je ne peux répondre à cette question. Je ne le sais pas moi-même. Je veux qu'Aurore prenne la vie comme elle vient, découvre tout ce que le monde de la magie a à lui faire découvrir, le tout de façon progressive. Elle va suivre sa scolarité, découvrir les possibilités qui s'offrent à elle. Elle va douter, changer d'avis. Je pense qu'elle trouvera sa voie vraiment à la toute fin de sa 7ème année.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Aurore ALCINE, Deuxième année

Ajout du badge "Apprenti Aiglon"

Co-fondatrice du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"

Code couleur RPG : brown