Encyclopédie

Inscription
Connexion

Lexie CAMPBELL, 2ème année

Avant Poudlard, ma vie, ma famille, mes emmerdes


Dans les années où la technologie se surpassait, Maggie Preston, pédiatre de renom au Memorial Hospital rencontra Donovan Campbell, un oncle d'un patient de la jeune pédiatre. C'était un bel homme, aux bonnes manières, cheveux mi longs, qui se révélait être un soigneur dans un club équestre.
Leurs yeux se sont croisés, un sentiment nouveau venait de les submerger.
Maggie, en tenue médicale, depuis ce jour-là, venait de plus en plus coiffée et maquillée, car elle espérait au fonds d'elle, que Donovan la remarque et l'invite à dîner.
Quant à Donovan, ses visites à son neveu se faisaient plus rapprochées et plus longues, en espérant revoir la belle Maggie. L'un comme l'autre, attendait le premier pas, c'était une situation très « bizarre ».

2 années plus tard, les deux amoureux célébrèrent leur union à l'Eglise Saint Thomas. Une belle histoire fidèle à un conte de fées qui s'accentua par la venue au monde de Peter, leur premier enfant. S'ensuivirent Louana, Shelsea, Dylan, Rosalie et Maelys (les jumelles), Ethan, Evan, Ludivine, Grace et enfin moi, Lexie.

Je suis donc la dernière arrivée d'une grande fratrie, née le 29 août, peu avant le jour de la rentrée générale des classes. Je grandis au milieu de mes frères et sœurs, bruyants mais polis et serviables. Bien évidemment, des chamailleries, des « clans » apparaissaient, rien de plus anormal dans des relations fraternelles. Aussi nombreux fussions-nous, mes parents assumaient leur rôle à merveille et faisaient de leurs enfants et de leur éducation ; une priorité. C'est ainsi que Maggie la pédiatre arrêta sa carrière et préféra former les futurs médecins, afin que son planning puisse lui permettre de profiter des joies d'être parent. Mon père Donovan, continua à s'occuper des chevaux qu'il aimait tant. Passion qu'il m'aura transmise. J'aimais chouchouter toutes les belles créatures qui vivaient sur Terre. Cette passion commune nous rapprocha énormément mon père et moi.

Je suis une fillette de taille moyenne, les cheveux roux, au visage angélique, et les yeux d'un vert profond. Mon visage est très expressif. Je suis très fusionnelle avec Shelsea et Ludivine. Des caractères tellement différents mais nous trois, d'âges très éloignés pourtant, nous sentons comme connectées et nous nous comprenons en un simple regard.
Mais je me sentais parfois seule, ma sœur Shelsea était devenue adulte, de par la force des choses, elle s'éloignait de sa famille progressivement. Elle avait un travail et venait de se fiancer, ce qui faisait qu'elle se consacrait désormais à sa nouvelle vie.
Quant à Ludivine, au départ de Shelsea, elle changea de comportement de manière radicale, ce qui nous éloignait l'une de l'autre d'une certaine manière.
J'appréciais la compagnie des chevaux et me réfugiais donc souvent au club équestre où mon père travaillait. Parfois, je me rendais aussi dans la forêt, étant restée proche de la faune et de la flore. J'y  passais des heures, au grand désespoir de ma mère, toujours avec un livre en poche, souvent sur des mondes magiques où la petite fille que j'étais pouvait s'évader à sa guise.
Malgré mon sentiment d'abandon, j'affichai toujours un sourire, une joie de vivre, ma bonne humeur ne me quittait jamais. Je ne savais pas être autrement.

En grandissant, ma mère, toujours médecin dans l'âme, s'inquiétait chaque jour un peu plus de voir sa petite fille chérie gardait son âme d'enfant, sa niaiserie. Elle cherchait par tout moyen de me faire grandir pour que je prenne conscience du monde qui m'entoure : un monde dénué de magie. Ce sont des histoires pour les enfants, me disait-elle quotidiennement, ce qui avait le don de m'agacer parfois et dans ce cas-là, je m'évadais une nouvelle fois par le biais de mes livres préférés. Ma mère avait peur qu'une fois arrivée au collège, je me fasse exclure et chambrer par mes futurs camarades à cause de mon imagination trop débordante et pire, que les professeurs ne me prennent pas au sérieux.
La scolarité fait partie des choses importantes dans la vie pour Maggie et Donovan. C'est pour cette raison, que chaque enfant Campbell se voyait inscrit dans les meilleures écoles du pays.
Alors, imaginez la réaction de ces derniers, à l'arrivée par hibou d'une lettre forte étrange. Ma mère, étant très fermée sur ce qui paraît irrationnel, comme tout médecin, elle se base sur des faits réels, quantifiés et officialisés. C'est en râlant auprès de son mari, qu'elle déchira la lettre en marmonnant : « y'en a marre de toutes ces absurdités, ces publicités qui vous font croire monts et merveilles ».
Mon père n'y prêta guère attention, puisqu'il avait l'habitude que des commerciaux passent par ce genre d'idioties pour vendre tout et n'importe quoi.
Le lendemain, un homme, envoyé par le Ministère de la Magie, arriva avec la même lettre dans sa main et se présenta à mes parents. Dès lors, commença une nouvelle vie pour cette famille, et en particulier pour moi, qui rêvais secrètement appartenir à un autre monde pour lequel je serais destinée à faire de grandes choses.


Poudlard : mon nouveau départ

Depuis que nous avons fait les achats scolaires, tout devenait de plus en plus réel. C'était avec des yeux écarquillés à longueur de temps, comme pour marquer mon étonnement, ma surprise mais aussi mon impatience que j'arpentais les couloirs du château, bâtiment qui allait devenir ma nouvelle école, je ne vois pas d'autres mots pour décrire ce que je voyais, il me fallait souligner à quel point il était majestueux et si mystérieux à la fois.

Nous étions plusieurs « nouveaux élèves », de tout horizons, à se suivre, tel un attroupement de moutons : il faut bien le reconnaître, tout le monde suit tout le monde.
Arrivée dans le hall, mes yeux ne quittaient plus le plafond ? Non, c'est impossible, me disais-je en me frottant les yeux avant d'apercevoir qu'il s'agissait bel et bien d'un ciel étoilé. Wouahou c'est juste magnifique et surtout MA-GI-QUE !

Après un discours de bienvenue, mais aussi de rappels des règles de l'école, j'entrais dans une grande salle où des élèves plus âgés étaient réunis autour de quatre tables aux dimensions extra longues. Et là, ce qui semblait être un vieux chapeau datant du Moyen-Âge, mis en évidence comme le Graal, venait déteindre sur la somptuosité de la pièce.
A l'appel de mon nom, je m'en approchais, comme on nous l'avait demandé, et un Professeur déposa cet ancêtre sur ma belle chevelure très soyeuse. En une seconde, une voix retentit et dit haut et fort : SERDAIGLE ! J'avais lu dans les bouquins que j'avais achetés peu de temps avant la rentrée, par simple curiosité, qu'il y avait quatre maisons en rapport avec les quatre fondateurs. Si ma mémoire ne me faisait pas défaut, il s'agissait de la maison des érudits. Difficile à croire, j'ai toujours fait partie des élèves « moyens » jusqu'à ce jour.
Voilà que j'allais pouvoir faire mes preuves désormais, et pour être à la hauteur de ma nouvelle maison, j'allais devoir m'atteler rapidement aux devoirs et à lecture de tous les livres de la bibliothèque afin de compenser mon ignorance sur le monde des sorciers qui venait de s'ouvrir à moi.

Je savais que je me sentirais bien plus dans mon élément ici, personne ne pourrait me juger sur mon imagination débordante, puisque je pouvais partager tout cet univers avec mes nouveaux camarades, et il me tardait de me faire de nouveaux amis et de commencer ma formation afin de devenir une véritable sorcière.
Dernière modification par Lexie Campbell le 16 juin 2018, 17 h 16, modifié 3 fois.

RNA en intérim, petits nouveaux, ma volière est ouverte
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre"
"Parfait et Original, ça te définit bien je trouve" Milenka Alder
#87CEFA

Lexie CAMPBELL, 2ème année

Mes Relations

SERDAIGLE

Doris Lynch
Ancien binôme préfètes, les fillettes ont apprécié de travailler ensemble pour la maison Serdaigle. Leur relationnel est plutôt d'ordre "professionnelle" qu'amicale, mais cela évoluera.
Elles se sont rencontrées à leur arrivée à Poudlard et ont beaucoup échangé, au vue de leur passé assez commun : monde moldu.

Aurore Alcine
Elève de deuxième année, arrivée en même temps que Lexie. Les deux demoiselles s'entendent bien, mais Aurore est trop effacée au goût de Lexie, ce qui crée une barrière entre elles. Vraiment dommage, car Lexie a énormément de respect pour elle.

Ellie Rains
Leur rencontre se déroule en salle commune, alors que cette élève de première année, un peu perdue, tentait désespérément de réussir un Wingadium Leviosa, mais manquait de patience. Lexie avait compris qu'elle était dure avec elle-même et n'aimait pas les échecs.

Rosalys Lanoblis
Rosalys débarque dans la vie de Lexie lors de la rentrée scolaire dans le Poudlard Express. Les deux jeunes filles, malgré leurs différences, s'entendent bien et une amitié est susceptible de naître.

Katy Smith
Elève de deuxième année, trop discrète en première année, ce qui fait que Lexie ignorait jusqu'à son existence. Désormais en deuxième année, Katy semble vouloir s'intégrer au sein de sa maison depuis qu'elle se sent un peu plus à l'aise à l'école Poudlard. Sa timidité à la limite maladive ne l'aide pas vraiment et c'est pas faute d'avoir essayé pour la jeune préfète.


POUFSOUFFLE

Echo Caterwool
Capitaine de l'équipe de Quidditch des Poufsouffle, elle surprend Lexie sur le terrain de Quidditch, malgré l'heure matinale et est très surprise. Les fillettes vont tout naturellement s'entraîner ensemble, à la grande joie de Lexie, qui va en profiter pour repérer ses faiblesse. C'est le jeu ma pauvre Lucette.


SERPENTARD

Alice Brandon
Première tentative de relation amicale à l'arrivée de Lexie. Alice est également en première année, mais à Serpentard. Lexie s'approche d'elle avec une certaine réserve à cause des idées préconçues sur cette maison. Malgré tout, les jeunes filles passent un agréable après-midi dans le parc à l'ombre d'un saule. Lexie ne la revit pas par la suite.


GRYFFONDOR

Shanti Sadhan
Lexie l'a déjà croisée en salle des préfets. Relation reste à définir.
Dernière modification par Lexie Campbell le 15 janvier 2017, 11 h 56, modifié 2 fois.

RNA en intérim, petits nouveaux, ma volière est ouverte
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre"
"Parfait et Original, ça te définit bien je trouve" Milenka Alder
#87CEFA

Lexie CAMPBELL, 2ème année

Mes Badges
Image Image Image Image  Image ImageImage
ImageImage Image

RNA en intérim, petits nouveaux, ma volière est ouverte
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre"
"Parfait et Original, ça te définit bien je trouve" Milenka Alder
#87CEFA

Lexie CAMPBELL, 2ème année

Ajout des badges "Aigle confirmé" et "Faucon qualifié"

Co-fondatrice du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"

Code couleur RPG : brown