Parc

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une nuit calme  Libre 

On arrivé peut a peut a la fin de l'année. Il ne restait que très peu d'examens pour Ellie qui était encore en train d’étudier dans sa salle commune. C'était un soir plutôt calme et très vite la salle bleue ou tous les Serdaigle se rassemblaient était vide. C’est dans la nuit que Ellie releva la tête de ses parchemins pour perdre son regard à travers les vitres d'une fenêtre de la tour. Le ciel était éclairé de mille feux, les étoile-lui donnée un aspect magique. Ellie posa sa plume et s'appuya alors sur le dossier de sa chaise pour observer le spectacle. On ne pouvait plus qu’entendre le feu allumé plus tôt crépiter. Ellie qui semblait apprécier ce moment se leva de sa chaise pour aller au parc observer ça plus facilement, laissant son encrier ouvert et sa plume gouter sur le parchemin portant son nom et tout ce qu'elle avait écrit.

Elle n’eut pas la nécessité de prendre sa baguette cette nuit-là. La petite bleu savait pertinemment qu'elle n'avait pas le droit, mais après tout se qui c'était passer elle n’était pas a une retenue près et puis s’était la fin de l'année peut être que les préfets seraient moins répressifs. De toute façon si un préfet ou un professeur lui demandait de rentrer alors elle obéirait sans rouspéter. Ellie se retrouva à descendre les marches de l'escalier, d'un air décontracté, c'était la première fois qu'elle sortait la nuit en étant aussi calme. Elle profitait de l’atmosphère de cette fin d'année comme elle pouvait et à chaque pas elle se sentait de mieux en mieux. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps avant de trouver le parc malgré l'absence de lumière.

Une fois arriver elle leva les yeux au ciel regardant les étoiles. Sa respiration était lente et régulière et elle se sentait bien. Tellement bien qu'elle s’allongea dans l'herbe pour avoir une meilleure vue sur le ciel étoilé. Ellie cherchait les constellations ou encore se posait des questions invraisemblables auquel on n'avait pas la réponse. Elle écoutait le silence, tous les petits bruits d’animaux ou encore la brise dans les feuilles des arbres environnants. Elle profitait d'absolument tout, elle était bien et n'avait plus envie de bouger d'ici. Le spectacle comblait le cœur d'Ellie et le ciel tournoyant aux files des minutes la rendaient à la fois heureuse et triste. C’était comme si le temps s’arrêter et elle en avait bien besoin, surtout en ce moment.

Ellie attendait que les heures défilent pour se couper de la réalité et de tous les problèmes qu'elle avait pu créer cette année. Elle se demandait ce qui l'attendait quand elle rentrerait chez elle. Ellie avait reçu deux lettres de ses parents depuis les incidents, enfin deux beuglantes. Bien que la deuxième soit beaucoup moins "violente" que la première elle était bien plus mystérieuse et bien plus redouter d'Ellie en y repensant elle avait tout juste eu droit à "Clap....clap...Clap". Elle détourna cependant son regard sur la forêt interdite, et se leva pour se placer devant celle-ci sans y rentrer. Elle avait reçu de nombreux avertissements de ses professeurs et de toute façon elle avait bien trop peur pour y mettre les pieds toute seule. Elle s'assit devant, appuyé sur ses coudes, avant de contempler la cime des arbres bouger sous les étoiles.

Une nuit calme  Libre 

C'était une nouvelle nuit qui tombait sur le château de Poudlard. La salle commune des gryffons, qui regorgeait souvent de vie, était étrangement calme. Tout ses camarades de maisons avaient rejoints peu à peu leurs dortoirs respectif mais elle était restée. C'était bien connu, Kimiah était toujours dans les dernières à s'endormir. Elle restait toujours lire un livre, sur le même fauteuil en face de la cheminée, jusqu'à ce que le feu s'éteigne, que le crépitement s'arrête. Mais cette nuit c'était différent. Elle avait besoin de sortir.

Elle se leva doucement du gros fauteuil où elle était confortablement installée et se dirigea vers le portrait de la grosse dame afin de se faufiler à l'extérieur. Celle-ci, mécontente d'avoir été réveillée, pesta à l'encontre de Kimiah mais elle n'y prêta pas attention. Elle descendait simplement les escaliers, ne se souciant ni des préfets ni de Rusard et se dirigea vers le parc. Pendant cette marche silencieuse, elle n'avait cessé de se torturer l'esprit. Elle se demandait ce qui allait se passer à présent, à présent que l'année scolaire touchait à sa fin. Elle devra retourner voir ses parents, parents qu'il ne lui avaient parler qu'une seule fois de toute l'année. Elle devra reprendre les galas, l'équitation, le violon comme elle l'avait promis. Elle devra redevenir la Kimiah d'autrefois. Mais elle ne voulait pas. Elle voulait rester ici à poudlard, là où les seules choses qui l'inquiétait étaient la coupe des quatre maisons et les résultats des examens. Elle voulait rester dans la salle commune , entourée de ses amis, de ces premiers amis. Mais elle savait qu'elle ne pouvait pas. Après tout, elle avait promis.

Ses pas l'avaient conduit inconsciemment jusqu'à la lisière de la foret interdite. Elle avait toujours été fascinée par cette foret, se demandant lorsqu'elle pourrait enfin y accéder et percer ses mystères. En plissant les yeux dans l'obscurité, kimiah pu distinguer une silhouette ou plutôt, des cheveux roux qui se détachaient particulièrement du décor. Elle s'approcha de plus en plus et finit par reconnaître la personne: c'était Ellie, une Serdaigle qu'elle avait croisé à plusieurs reprises et qui lui laissait un très mauvais souvenir. Lorsqu'elle fut arrivée à sa hauteur, elle lui tapota
l'épaule.

"Alors on se balade en pleine nuit? Ne t'inquiète pas je ne suis pas venue t'embêter." Dit Kimiah.

« Unto a land flowing with milk and honey »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une nuit calme  Libre 

Ellie commençait à utiliser ses doigts pour mesurer l'espace entre les étoiles, s'en servant au passage pour reconnaitre les constellations que son père lui avait apprise quand elle était encore dans le foyer familial. C'était toujours dans le calme de la nuit que Ellie entendit des pas au loin, mais la bleu ne prit pas la peine de se retourner, pensant surtout que c’était un préfet ou un professeur et que cette personne lui demanderait de la raccompagner à son dortoir. Elle était bien déterminée à profiter au maximum de sa balade nocturne même si les quelques secondes de marche les séparent seraient rapide. Elle attendait juste qu'on lui dise de rentrer pour commencer à se mouvoir dans la nuit avec la personne qui serait venue la chercher. C’est quand on lui tapota sur l’épaule que celle-ci se retourna en sursautant, tout en dégageant quelques mèches de cheveux qui s’était placées sur son visage à la suite de ce mouvement. Elle put apercevoir une Gryffondor qu'elle connaissait. Kimiah Van Derblick, elle se souvenait du jour où celle-ci voulait le lavabo ou elle était accoudée, un souvenir qui fit sourire Ellie avant que sa camarade lui dise.

"Alors, on se balade en pleine nuit ? Ne t'inquiète pas je ne suis pas venue t'embêter."

Visiblement elle n’étais pas la seule qui avait décidée de sortir par cette nuit étoilée. Ellie se demandait surtout pourquoi Kimiah était, elle aussi dehors et surtout sur la lisière de la forêt. Ellie lui répondit alors.

"j’étais en train de réviser quand j'ai aperçu le ciel" Ellie marqua une pause avant de reprendre calmement "du coup je suis sortie prendre l'air, j'avais en quelque sorte besoin de faire le vide sur tout ce qui s’est passé"

Elle tourna ensuite la tête vers la cime des arbres tout en s’allongeant dans l’herbe. Après quelque seconde elle reprit la parole.

« Et toi ? Tu avais aussi besoin de prendre un peu l’air ? »

Ellie toujours allongée fit un petit signe de la main pour inviter Kimiah à s’assoir à coter si elle le désirait. Elle ferma un instant les yeux pour apprécier la situation. Situation qui était un peu atypique, Ellie ne portait pas spécialement Kimiah dans son cœur, mais cette fois c'était différent, l’atmosphère de cette soirée était tellement paisible et réconfortante pour la petite rousse, qu'elle était même heureuse d’être tombée sur la Gryffondor. Ellie se releva en position assise pour écouter Kimiah. La petite bleue se rappela alors qu'elle avait du chocolat dans une de ses poches et s'empressa d'en proposer à Kimiah sans lui couper la parole, espérant que celle-ci aimerait déguster une chocogrenouille tout en appréciant cette nuit.

Une nuit calme  Libre 

"j’étais en train de réviser quand j'ai aperçu le ciel. Du coup je suis sortie prendre l'air, j'avais en quelque sorte besoin de faire le vide sur tout ce qui s’est passé"


Faire le vide, Kimiah en avait bien besoin. Toutes ces pensées qui se mélangeaient dans sa tête lui donnait la migraine. Les examens qui lui procuraient un stress maladif, toutes ces questions qu'elle se posaient sur sa famille et sur ses nouveaux amis. Elle se demandait souvent si ils resteraient ses amis après les vacances d'été. C'était vrai, elle n'avait encore jamais eu de vrais amis. Peut-être décideraient-il de ne plus lui parler. A cette pensée, Kimiah eu une sensation de malaise. Elle ne voulait pas rentrer chez elle si cela signifiait perdre ses amis. Et elle avait peur d'avoir rater ses examens. Et si elle était obligée de refaire une première année. Kimiah ne connaissait rien au système scolaire des sorciers et cela l'effrayait franchement. C'est pourquoi lorsqu'elle appris qu'Ellie, la fille dont le caractère est le total opposé du sien, avait elle aussi des pensées qui la tenait éveillée la nuit, l'ombre d'un sourire apparu sur ses lèvres. Elle se disiat qu'elle n'étaient finalement pas si différente que cela. Ellie s'allongea dans l'herbe, faisant face aux arbres.

"Et toi? Tu avais aussi besoin de prendre l'air?"

Tout en lui parlant, Ellie l'invita à la rejoindre sur l'herbe et lui offrit une chocogrenouille. Kimiah n'a jamais été une grande fan des sucreries du monde magique mais, de bon cœur, elle accepta. Elle l'ouvrit lentement tout en réfléchissant à sa réponse. Elle avait toujours été quelqu'un se très secrète concernant sa vie en général et ça n'allait pas changer de si tôt. Kimiah croqua dans la tête de la grenouille, empêchant le sortilège d'agir et mâcha lentement. Le goût du chocolat mélangé à une saveur inexplicable envahit son palais et Kimiah se redressa en faisant la grimace. Un frisson lui parcouru l'échine. Elle se tourna vers Ellie, elle aussi assise et dit en rigolant:


"Je ne suis pas une grande fan de chocogrenouille mais merci. Oh et pour répondre à ta question, ce coin à toujours été mon préféré du parc mais il est souvent beaucoup fréquenté pendant la journée. Je n'arrivais pas à dormir donc j'ai trouvé que c'était le moment idéal pour faire un tour à la lisière de la forêt"

Elle se rallongea sur l'herbe pour observer les étoiles. Elle n'avait jamais eu l'occasion de les observer comme à Poudlard.

"Tu viens souvent observer les étoiles? Et Est-ce que tu peux les voir lorsque tu es chez toi? Parfois je regrette d'habiter vers le centre ville. les lumières des lampadaires cachent les étoiles."

« Unto a land flowing with milk and honey »