Parc

Inscription
Connexion
  Retour   Répondre

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

5 jours... 5 jours que Tim était arrivé à l'école et il n'avait toujours pas parlé à la moindre personne de l'école... Il faut dire que ce n'était pas évident. Il était assommé de travail avec les différents devoirs à rendre et n'avait pas encore eu l'occasion de passer de temps dans la salle commune ou même de flâner dans le parc. Pour tout dire, il ne connaissait même pas le prénom de ses condisciples de dortoir ! Il se levait trop tôt et se couchait trop tard pour avoir l'occasion de leur adresser la parole... Pour résumer... Tim se sentait vraiment, vraiment seul. Il n'était certes pas très bavard mais était habituellement d'un naturel sociable. Il avait même des amis dans son ancienne école ! Amis qui lui manquaient, en ce moment.

En se levant ce matin, il se dit qu'aller faire un tour dans le parc lui ferait peut-être du bien... Il faisait encore doux en cette saison et le soleil apparaissait. Il se passa donc de déjeuner et sortit immédiatement. En sentant l'air frais du matin, il se sentit déjà mieux. Il ferma son gilet et se mit en direction du parc. Il y avait quelques sorciers par ci, par là mais pas grand monde.


*Pas encore aujourd'hui que je vais rencontrer quelqu'un...*

Il réfléchissait beaucoup. Avait-il bien fait de venir à Poudlard ? N'aurait-il pas préféré vivre sa vie de Moldu, comme il l'avait toujours fait avant ? Il devrait envoyer un hibou à sa mère en rentrant... Lui qui était si content quand il avait reçu sa lettre d'admission ! Les choses avaient quand-même vraiment changé, en si peu de temps.

- JE DETESTE CETTE ECOLE !

Ce cri lui était venu du fond du coeur. Et ça faisait du bien... Plus qu'on ne pourrait le croire parfois. Au fond, ce n'était pas vrai car il aimait les cours mais... ce n'était décidément pas un bon jour pour lui...

EDIT PREFET : attention à la mise en page, merci

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Kimiah était de bonne humeur pour une fois. Ce matin là, elle avait décidé de se retirer dans le parc avec l'espoir de trouver un peu de calme, loin de l'agitation habituelle des couloirs du château. Elle avait prit un croissant dans la grande salle avant de se poser dans le parc, à l'abri d'un arbre. Elle en avait profité pour sortir ses livres et étudier un peu. Le vent était assez présent et Kimiah frissonnait par moment, regrettant de ne pas avoir apporter de gilet mais elle serrai les dents. Poudlard devait être plein à craquer à cette heure là et elle n'avait pas très envie de se mêler à la foule.

Un garçon arriva quelques temps après ce qui la fit rouler des yeux. Elle n'était visiblement pas la seule à avoir eu l'idée d'aller dans le parc de bon matin. Elle plissa les yeux pour essayer de mieux distinguer son visage mais celui-ci ne lui rappelai que de vagues souvenir. elle haussa les épaules et reprit sa lecture, décidant de ne pas porter plus d'attention au garçon.


"JE DETESTE CETTE ECOLE!"

Kimiah sursauta si fort que son livre lui échappa des mains. Elle grommela quelque chose d'inaudible avant de le ramasser et de l'épousseter. Elle n'avait pas marqué sa page et , bien évidemment, cela l'irrita. Elle inhala et exhala histoire de se calmer, avant de se lever et d'aller se placer devant le garçon. Ses sourcils se froncèrent légèrement tandis qu'elle le regardait avec une incompréhension mêlée de dédain. Elle essaya de peser ses mots pour ne pas le froisser lorsqu'elle allait lui répondre.

" Non mais qu'est-ce qu'il te prend ? Je te signale qu'il est très tôt et que tu déranges la tranquillité de certains!"

*Bon ce n'est pas exactement ce que j'appelle une approche en douceur*pensa-t-elle. Kimiah n'avait jamais été très douer pour parler aux étrangers sans leur faire de reproche et il était vrai qu'elle se sentait légèrement coupable de l'avoir agresser de la sorte. Mais elle n'allait pas s'excuser pour autant non ça c'était trop lui demander. Elle se contenta de croiser ses bras sur sa poitrine et d'afficher un regard plus doux.

« Unto a land flowing with milk and honey »

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Alors qu'il repartait, une jeune fille à l'air pas commode se posta devant lui. Elle avait les sourcils froncés et le regardait avec dédain. Elle n'avait vraiment pas l'air contente et Tim se mit à rougir. Il n'avait pas l'habitude de parler aux filles et, en plus, celle-ci s'apprêtait sans doute à lui crier dessus. Non pas qu'il n'avait pas l'habitude, ça lui arrivait tout le temps dans son ancienne école... Mais quand-même !

*Ca va être ma fête...*

- Non mais qu'est-ce qu'il te prend ? Je te signale qu'il est très tôt et que tu déranges la tranquillité de certains!

*Ben ça, c'est la meilleure... Voilà que je ne peux même plus m'exprimer.*

On voyait que la jeune fille avait tout fait pour peser ses mots mais on sentait beaucoup de reproches dans son intonation. Tim se sentit tout de suite mal à l'aise. Il était soulagé de ne pas s'être fait enguirlander mais se demandait quand-même s'il n'aurait pas préféré que ce soit le cas. Cette simple phrase était très lourde de reproches et ce n'était pas ce dont Tim avait besoin pour le moment...

*C'est pas comme ça que je vais me faire des amis, cela dit.*

Il décida alors de s'excuser. La jeune fille faisait partie de Gryffondor, il le savait. Et c'était sans doute une occasion de faire connaissance. Il se décida alors à faire connaissance et lui tendit la main.

- Excuse-moi... Je n'ai pas vraiment passé une bonne semaine. Laisse-moi me présenter: Timothy Campbell. Première année chez Gryffondor.

Il avait dit ça avec un petit sourire et la tête rentrée dans les épaules. Il était vraiment d'une timidité maladive...

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

" Excuse-moi... Je n'ai pas vraiment passé une bonne semaine. Laisse-moi me présenter: Timothy Campbell. Première année chez Gryffondor. "


Kimiah regarda un instant la main de Timothy avant de soupirer et de la serrer, se disant qu'elle lui devait bien ça. Elle plongea ses yeux ambres dans les siens et lui répondit en levant légèrement le menton, comme elle ne avait l'habitude.

"Kimiah Van Derblick. Première année Gryffondor également . Je ne voulais pas t'agresser comme ça, je suis un peu sur les nerfs moi aussi. C'est drôle on est dans la même année et dans la même maison pourtant je ne me souviens pas t'avoir croisé."

Kimiah s'assit dans l'herbe et invita sa nouvelle rencontre à en faire de même pensant que un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Et puis elle avait toujours ce sentiment qui la rendait mal à l'aise , ce sentiment de culpabilité. Elle toussota pour essayer de le faire disparaître. ce n'était pas du tout son genre d'avoir des remords et elle détestait la sensation. Elle s'éclaircit la gorge avant de s'asseoir en tailleur et de se toucher les cheveux d'un air absent. elle réfléchissais aux paroles du garçon. Il avait dit, ou plutôt hurler qu'il détestait cette école. Mais pourquoi? Kimiah était bien curieuse de la savoir. Elle non plus n'avait jamais eu envie de se retrouver ici. Elle leva les yeux vers Timothy et le scruta de son regard perçant. Il avait l'air vraiment très timide. Kimiah hésita pendant un instant à lui sourire avant de se raviser. Non ce n'était pas du tout son genre de sourire aux inconnus. Elle s'étira simplement avant de s'allonger dans l'herbe sur le dos, le regard tourné vers le ciel grisâtre.

" Pourquoi déteste-tu cette école? Enfin si ce n'est pas trop indiscret, tu n'es pas forcé de répondre."

Kimiah n'était pas quelqu'un de vraiment tacite. Elle se contentait la plupart du temps de dire ce qui lui passait par la tête sans se soucier de la réaction des autres. Mais le jeune gryffon semblait très timide. Et il s'était excusé alors que c'était elle qui était en tort. Kimiah décida donc de faire son possible pour le ménager. Elle décrocha son regard du ciel pour venir le poser sur Timothy, appréhendant quelque peu sa réponse.

« Unto a land flowing with milk and honey »

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

La jeune fille serra la main de Tim. Il en fut grandement étonné, il s'attendait à l'énerver encore plus. En la regardant de plus près, il fut surpris par la couleur de ses yeux et en rougit de plus belle. Il n'avait décidément pas l'habitude de parler aux filles... Mais il faut dire que le fait d'avoir étudié dans une école de garçons auparavant n'arrangeait pas les choses...

- Kimiah Van Derblick. Première année Gryffondor également . Je ne voulais pas t'agresser comme ça, je suis un peu sur les nerfs moi aussi. C'est drôle on est dans la même année et dans la même maison pourtant je ne me souviens pas t'avoir croisé.

Kimiah ? C'était un prénom vraiment original... Tim se demanda d'où ça provenait mais se dit que c'était quand-même un peu tôt pour le lui demander. Peut-être plus tard ? Et bien sûr qu'elle ne se souvenait pas l'avoir croisé. Personne ne se souvenait jamais d'avoir croisé Tim. Ca en devenait navrant...


Il la regarda s'asseoir dans l'herbe et l'inviter à faire de même... Elle était encore un peu humide mais il valait mieux éviter de la contrarier en faisant la remarque. Il s'assit donc et eut la désagréable impression d'avoir les fesses humides, ce qui lui arracha une légère grimace. Kimiah ne dit rien pendant un instant, regardant le ciel en ayant l'air pensif. Tim était bien trop timide pour oser relancer la conversation alors il attendit en regardant les gouttes d'eau qui perlaient sur ses chaussures. Il sentit alors le regard de Kimiah se poser sur lui et leva les yeux. Ces yeux étaient décidément plus perçants que ceux s'un lynx... Il la regarda s'allonger dans l'herbe mais ne fit pas de même, elle était vraiment trop humide pour lui !

- Pourquoi déteste-tu cette école? Enfin si ce n'est pas trop indiscret, tu n'es pas forcé de répondre.

Tim fut surpris de la question. Quelqu'un s'intéressait donc à lui ? Il ne savait pas trop s'il devait répondre, de peur de passer pour un idiot alors il prit son temps, histoire de réfléchir à la tournure de ses phrases. Après quelques secondes et quelques hésitations, il se décida enfin à répondre...

- Et bien... Ca fait 5 jours que je suis arrivé et pourtant je ne connais encore personne. Je croule sous le travail, chose à laquelle je ne suis pas habitué et j'ai l'impression que je n'intéresse pas grand monde. Je ne connais pas grand chose au monde de la sorcellerie. Oh bien sûr, je savais que les sorciers existaient, mon père en est un. Mais j'ai grandi comme un Moldu, j'ai fait mes études comme un Moldu et je suis donc un peu déboussolé maintenant. J'étais hyper content quand j'ai reçu ma lettre d'admission à Poudlard mais... je ne sais pas... Je n'ai pas l’impression d'être à ma place. Je ne sais pas si tu comprends ce que je veux dire ?

Tim regarda Kimiah avec deux yeux interrogateurs, dans l'espoir que la jeune fille puisse le comprendre et peut-être l'aider à se sentir mieux. Il se sentait déjà mieux d'avoir pu parler.

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

- Et bien... Ca fait 5 jours que je suis arrivé et pourtant je ne connais encore personne. Je croule sous le travail, chose à laquelle je ne suis pas habitué et j'ai l'impression que je n'intéresse pas grand monde. Je ne connais pas grand chose au monde de la sorcellerie. Oh bien sûr, je savais que les sorciers existaient, mon père en est un. Mais j'ai grandi comme un Moldu, j'ai fait mes études comme un Moldu et je suis donc un peu déboussolé maintenant. J'étais hyper content quand j'ai reçu ma lettre d'admission à Poudlard mais... je ne sais pas... Je n'ai pas l’impression d'être à ma place. Je ne sais pas si tu comprends ce que je veux dire ?


Kimiah respirait lentement suite aux révélations de Timothy. Oui elle le comprenait et bien plus qu'il ne pouvait l'imaginer. Elle était née moldue , dans une famille riche et respectée. Elle n'avait rien connu d'autres que le monde qu'elle considérait comme "normal" enfin, jusqu'à l'arrivée de sa lettre. Et pour la première fois de sa vie elle se sentait perdue. Elle n'avait aucun repère dans le monde des sorciers, elle avait dû tout réapprendre. Et parfois ça la terrifiait. Mais elle se garda bien de le dire à Timothy, elle ne voulait pas qui la prenne pour une petite chose terrifiée. Elle se redressa en position assise, le dos légèrement humide à cause l'herbe et tourna la tête vers le Gryffondor. Celui-ci la fixait, attendant probablement sa réponse.

"Je comprends.commeça-t-elle.Je ne suis pas du monde des sorciers et tout ça me semble si... Différent. J'essaye de me dire qu'avec le temps je m'y ferrais mais je ne sais pas. Je me demande ce qu'il se passerais si finalement je ne me sentais jamais vraiment chez moi.

Kimiah soupira. Oui elle voulait vraiment se sentir chez elle ici. Tout le monde avait été très gentil avec elle, gentillesse qu'elle ne leur avait pas forcément rendu, mais pourtant elle avait l'impression que quelque chose manquait . Et elle ne saurais dire ce que c'était. Malgré tous les incroyables moment, elle n'avait jamais vraiment pu se confier. Elle toucha ses cheveux d'un air absent, enlevant les brindilles qui s'étaient logés dans sa touffe de cheveux bouclés. Elle reporta son attention sur Timothy, le regard légèrement absent.

"Ne t'inquiète pas, tu n'es pas invisible. Je ne fais pas beaucoup attention aux gens en général, ne le prend pas personnellement. Mais tu m'as l'air gentil. Je sais que ça à l'air stupide de te dire ça comme ça mais venant de ma part je t'assure, c'est un gros compliment. Les cours... C'est vrai qu'il y'en a beaucoup! D'ailleurs qu'est est celui que tu préfères pour l'instant?

Kimiah pensait sincèrement tout ce qu'elle venait de lui dire. Il lui avait l'air vraiment très gentil bien qu'un peu timide. Et il avait accepté de l'écouter, sans une fois sembler embêter ou avoir l'air d'avoir envie de partir. Kimiah lui en était reconnaissante. Pendant ce petit silence, elle se remémorait ses débuts à Poudlard. Elle repensait surtout aux moment passé dans la salle commune. Les batailles de coussins, les jeux , la demande en mariage de Elesya , John qui s'est évanouit et qu'on a cru mort, les longues soirées à débattre sur le chocolat avec toutes les filles Gryffondor, la potion préparée dans les toilettes des filles. Ses souvenirs lui arrachèrent un petit rire et elle se cacha le visage de ses mains. Elle n'aimait pas beaucoup sourire à cause de ses fossettes. Elle reprit contenance et se racla la gorge. Elle se dit qu'elle allait surement lui conseillé de faire un tour dans la salle commune. Mais pas tout de suite, d'abord, elle voulait lui parler encore un peu.

« Unto a land flowing with milk and honey »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Voilà même pas une semaine qu'Alison était arrivée dans cette école qu'elle croupissait déjà sous les devoirs. Elle ne s'était jamais sentie aussi fatiguée, mais d'un côté, elle aimait ça. La jeune fille avait toujours aimé travailler, mais ce serait forcément plus simple si elle avait quelques amis à qui parler, où travailler ! Elle ne s'était pas arrêtée depuis son arrivée ici, voulant sûrement se prouver à elle meme qu'elle était capable de se surpasser. Mais voilà qu'elle s'était avancée sur tous devoirs, elle avait décidée de visiter le parc, accompagnée d'un livre. Peut-être parlerait elle a quelques personnes ?

Elle regarda autour d'elle. Il n'y avait pas grand monde dans le parc et elle décida de s'adosser à un arbre pour pouvoir lire. Elle s'attacha ses longs cheveux bruns et commença sa lecture, non s'en espérer que quelqu'un vienne lui parler.
[/i]

EDIT PRÉFET : attention à respecter les 10 lignes minimum pour votre prochain post, merci

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Après sa longue tirade, Kimiah prit du temps avant de répondre. Tim voyait bien que quelque chose la perturbait... Mais quoi ?

- Je comprends. Je ne suis pas du monde des sorciers et tout ça me semble si... Différent. J'essaye de me dire qu'avec le temps je m'y ferrais mais je ne sais pas. Je me demande ce qu'il se passerais si finalement je ne me sentais jamais vraiment chez moi.

Alors, elle aussi ? Elle avait donc un point commun avec lui. Au fond de lui, Timothy se sentit rassuré et ne put s'empêcher de sourire. Cependant, son sourire s'effaça rapidement. Kimiah avait l'air perdue... Comme si elle repensait à des souvenirs légèrement douloureux. Tim inclina légèrement la tête et la regarda. Il était vraiment difficile de savoir ce qu'elle pouvait penser ! C'est alors que Kimiah reprit la parole.

- Ne t'inquiète pas, tu n'es pas invisible. Je ne fais pas beaucoup attention aux gens en général, ne le prend pas personnellement. Mais tu m'as l'air gentil. Je sais que ça à l'air stupide de te dire ça comme ça mais venant de ma part je t'assure, c'est un gros compliment. Les cours... C'est vrai qu'il y'en a beaucoup! D'ailleurs qu'est est celui que tu préfères pour l'instant?

Ainsi, elle lui avait fait un compliment ? Il se mit à rougir bêtement et à triturer le bord de son pull. Il devait absolument répondre à la question et éluder le problème principal ! A vrai dire, il ne s'était jamais vraiment demandé quelle était son cours préféré.. Il n'en avait pas vraiment eu le temps, vu la masse de travail qu'il avait. Il était vrai qu'il y avait quelques chouettes cours dans cette école. C'était, à ses yeux, le seul point positif. Il se gratta le crâne d'un air pensif, ébouriffant ses cheveux au passage. Le choix était difficile mais il finit par se détendre et répondre en souriant légèrement.


- Merci pour le compliment ! Ce n'est pas évident de dire quel cours je préfère. Ils sont tous si... particuliers. Mais je pense que, malgré tout, celui que je préfère est celui de Défense contre les forces du mal. La prof a l'air complètement barge ! Hier elle nous a lâché des botrucs dessus en nous disant qu'on devait apprendre à se débrouiller... T'imagines ?! Je dois avouer que je me suis senti un peu bête sur le coup... Tu parles d'une initiation !

Alors qu'il était dans son explication, il vit une élève de Serdaigle s'adosser à un arbre, un peu plus loin et se mettre à lire. Il se demanda qui c'était mais reporta bien vite son attention sur Kimiah.

- Et toi ? Je parie que ton cours préféré, c'est celui d'Histoire de la Magie.

Bien évidemment, il avait dit ça avec un grand sourire et se moquait grandement d'elle. Il se ravisa soudain, en espérant ne pas l'avoir vexée.

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Elevé dans une famille moldue, Seb était totalement perdu dans ce tout nouveau monde pour lui. Il était plutôt tranquille ces derniers temps, les devoirs ne le gênant pas beaucoup, car il était habitué à plus dans sa petite école française. Il songeait encore, comme à son habitude, dans le parc qui était son nouvel endroit favori. Comme l'été touchait à sa fin, l'air était plutôt frais, ce qui ne lui déplaisait pas. Il avait passé des vacances mouvementées, à apprendre auprès de son père la culture sorcière. Comme tous les jours depuis maintenant une semaine, il sillonnait le parc à la recherche de quelque chose, lui même ne savait pas quoi. Dans son dortoir de Serpentard il y avait une petite bande d'amis, qui le mettaient à l'écart. Il parlait rarement et était discret en cours, il se contentait d'écouter et de noter. Il écrivait lentement car il n'était pas habitué à ces plumes, a cette encre, à ce papier. Il n'avait aucun animal de compagnie et la solitude se faisait ressentir...
Soudain il vit qu'il marchait droit vers un arbre et se cogna assez violemment la tête. En reprenant ses esprits il y vit un jeune fille adossée. Elle avait un livre à la main mais ne paraissait pas très intéressée par celui-ci et regardait envieusement deux enfants de Gryffondor qui discutaient. Visiblement elle ne l'avait pas remarqué. Seb eut alors envie de discuter avec elle. Il pensa:

*Heu salut je te regardait .... Non ! c'est trop flippant comme approche... Heuuu..... Salut je t'ai vu au cours de potions mais j'ai pas eu le temps de tout noter, tu voudrais bien me prêter les tiens ?.... Non c'est nul aussi mais bon...*

"-Hey salut ! Alison c'est ça ? Tu étais bien au cours de potion ? J'ai pas eu le temps de noter les cours tu veut bien me les prêter ?"

Il vit son regard étonné et s'aperçu qu'il avait totalement bafouillé !

*Mince ! Que va t-elle penser de moi avec cette présentation pourrie ?!*

Il reprit :

"Heu excuse-moi... Je m'appelle Seb OSTER je suis à Serpentard depuis quelques jours... J'ai vu le Choixpeau t'assigner chez Poufsouffle... Alison c'est ça ?....

Seb Oster est passé par ici ...
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Au bout de quelques minutes, Alison arriva à oublier sa note désastreuse en potion et à se concentrer sur son livre. Mais un passage de son bouquin parlait du frère du personnage principal et elle pensa donc à son frère à elle.

*Maxime... Comment est ce qu'il va ? J'ai vraiment trooooop envie de lui parler... C'est comme s'il me manquait une partie de moi. Il faut que je lui envoie un hibou, ou quelque chose. J'ai hâte d'être à dans deux ans, pour savoir s'il est sorcier ou pas !*

Elle fut interrompu par une voix.

"- Hey, salut ! Alison c'est ça ? Tu étais bien au cours de potion ? J'ai pas eu le temps de noter les cours, tu veux bien me les prêter ?"

La fillette fut étonnée, déjà car elle fut prise par surprise et aussi car le garçon avait bafouillé. Elle regarda son blason. C'était un Serpentard. Il avait les cheveux bruns et semblait être un petit peu plus grand qu'elle. Elle se souvint de lui. Il était assis juste devant elle en potion, et elle s'était demandé s'il n'était pas comme elle, né de parents moldus car elle avait remarquée qu'il avait la même difficulté qu'elle a écrire à la plume. Elle ne put s'empêcher de sourire, car il avait l'air de paniqué. Il reprit.

"- Heu, excuse-moi... Je m'appelle Seb Oster etje suis à Serpentard depuis quelques jours... J'ai vu le Choixpeau t'assigner chez Poufsouffle... Alison, c'est ça ?"

Alison ferma son livre et se racla la gorge. La première personne a vraiment lui parler ici, elle ne voulait pas dire n'importe quoi et qu'on la prenne pour une folle.

"- Oh, salut ! Oui, c'est bien moi ! *elle sourit au garçon* Je me souviens de toi, tu étais assis devant moi, non ? Bien sur que je vais pouvoir te donner les cours ! T'as eu combien au devoir toi ? J'ai eu un D, je suis vraiment vraiment dégoûtée c'est fou !"

Elle rit de nouveau. Seb semblait respirer de nouveau et lui sourit en retour.

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

S'apprêtant à subir des moqueries de la part de sa camarade, Seb se sentait mal. La fille ne put réprimander un petit sourire Le parc lui semblait infiniment petit. Une goutte de sueur perla de son front. Alison se racla la gorge.

*Oh non, qu'est-ce que j'ai fait ? C'est la première personne à qui je parle et je vais me faire ridiculiser...*

"- Oh, salut ! Oui, c'est bien moi ! Je me souviens de toi, tu étais assis devant moi, non ? Bien sur que je vais pouvoir te donner les cours ! T'as eu combien au devoir toi ? J'ai eu un D, je suis vraiment vraiment dégoûtée c'est fou !"

La fille rit de nouveau. Seb relâcha ses muscles qui étaient contractés, prêt à courir pour se mettre à l'abri en cas de malaise. Il prit une profonde inspiration, puis expira doucement. Malgré son apparition catastrophique, Alison ne s'était pas moquée de lui. Décontracté, il sourit en retour, ce qu'il n'avait pas fait depuis des jours et ce qu'il trouva, soyons francs, très agréable. Il puisa dans ses souvenirs durant quelques instants puis dit d'une voix bien plus assurée :


"-Moi, j'ai eu un A (Acceptable) parce que je me souvenais de la leçon mais, pour être honnête, je ne m'en souviens plus... Merci de bien vouloir m'aider !"

Pris dans un élan de bavardages il reprit :

"Au fait, arrête moi si je suis trop indiscret mais a-tu été élevée dans une famille moldue ? Moi oui et j'en suis plutôt fier ! Peu de sorciers peuvent se vanter d'avoir connu les jeux vidéos, la technologie et ce genre de choses !"

En fait, Alison lui rappelait une ancienne amie du primaire, ce qui le mettait en confiance et lui permettait de parler à coeur ouvert...

Seb Oster est passé par ici ...
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Il parut rassuré qu'Alison ne se soit pas moquée de lui. Pour rien au monde elle l'aurait fait car elle se sentait aussi mal que lui. Il sourit à son tour, plus décontracté et sembla réfléchir.

"- Moi, j'ai eu un A (Acceptable) parce que je me souvenais de la leçon mais, pour être honnête, je ne m'en souviens plus... Merci de bien vouloir m'aider !"

Un A ? Comment avait-il fait ? Alison ouvrit de grands yeux mais n'eu pas eu le temps de réagir puisque le garçon enchaîna.

"- Au fait, arrête moi si je suis trop indiscret mais a-tu été élevée dans une famille moldue ? Moi oui et j'en suis plutôt fier ! Peu de sorciers peuvent se vanter d'avoir connu les jeux vidéos, la technologie et ce genre de choses !"


Alison était de plus en plus heureuse d'avoir rencontré un garçon comme lui. Il avait l'air d'être vraiment gentil, et il semblait qu'il travaillait plutôt bien. Il pourrait vraiment faire un bon ami pour la jeune Poufsouffle. Elle replaça une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille et sourit.

"- Ne t'inquiète pas, ce n'est pas du tout une question indiscrète ! Je trouve que ce n'est pas du tout une honte de dire d'où est ce qu'on vient, tu vois ? *elle sourit* Je viens aussi d'une famille moldue et je suis très heureuse de ça, j'aurai connu deux cultures totalement différentes ! Et on peut connaître les séries aussi ! *elle s'esclaffa* Bon, un jour il faudra donc que tu m'aides en potion parce que je n'arrive à rien !


Alison avait vraiment envie de s'améliorer partout, elle voulait à tout pris réussir au mieux ici ! Elle avait des millions de questions à poser au garçon.

"- Dit moi, commença-t'elle, on a d'autres matières en commun ? Tu as des frères et sœurs ? J'aime mon petit frère plus que ma vie, vraiment ! Je donnerai tout pour lui.

La jeune sorcière soupira et leva les yeux au ciel et se perdit dans ses pensées le temps d'une seconde. Elle pensait à nouveau à Maxime, et se sentait un peu coupable de l'avoir laissé à Londres. Elle se reprit enfin et s'excusa auprès de Seb de poser autant de questions et le prévint qu'elle était toujours comme ça.

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Se rendant compte qu'il avait peut-être embêté la jeune fille par ses questions, il appréhendait la réponse. Alison se recoiffa les cheveux derrière l'oreille puis dit :

"- Ne t'inquiète pas, ce n'est pas du tout une question indiscrète ! Je trouve que ce n'est pas du tout une honte de dire d'où est ce qu'on vient, tu vois ? Je viens aussi d'une famille moldue et je suis très heureuse de ça, j'aurai connu deux cultures totalement différentes ! Et on peut connaître les séries aussi ! Bon, un jour il faudra donc que tu m'aides en potion parce que je n'arrive à rien !"

Elle ponctuait ses phrases de sourires et de rires. Seb avait non-seulement trouvé quelqu'un avec des points communs mais en plus ce quelqu'un est très aimable. Il la considérait déjà comme une amie.

"Dis moi, commença-t'elle, on a d'autres matières en commun ? Tu as des frères et sœurs ? J'aime mon petit frère plus que ma vie, vraiment ! Je donnerai tout pour lui."


Il rendit le sourire avant de répondre :

"- Eh bien comme on a les mêmes horaires de cours, on peut se retrouver à la grande salle pour que je t'aide ! Oui on a potions, D.C.F.M, Botanique, Sortilèges... Toutes je crois !
Il baissa les yeux au sol. Je n'ai pas de frère ni de soeurs mais j'avais un meilleur ami, Thomas, que je considérais comme mon frère. Si un jour je le revois, il m'en voudra sûrement de l'avoir abandonné.... Il retint un sanglot, se redressa puis en s'efforçant de paraître joyeux, il reprit:
Mais toi parle-moi un peu de ton frère ! Quel âge a-t-il par exemple ?"

Il s'aperçut qu'une larme coulait sur sa propre joue.

Seb Oster est passé par ici ...
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Seb sourit à la jeune fille avant de répondre.

"- Eh bien comme on a les mêmes horaires de cours, on peut se retrouver à la grande salle pour que je t'aide ! Oui on a potions, D.C.F.M, Botanique, Sortilèges... Toutes je crois !"


Il baissa les yeux au sol et parut nostalgique. Alison se sentait vraiment mieux maintenant qu'elle avait trouvé quelqu'un à qui parler, surtout que cette personne avait pleins de points communs avec elle. Il reprit.

"- Je n'ai pas de frère ni de soeurs mais j'avais un meilleur ami, Thomas, que je considérais comme mon frère. Si un jour je le revois, il m'en voudra sûrement de l'avoir abandonné..."

Le garçon sembla vraiment mal mais se reprit presque instantanément.

"- Mais toi parle-moi un peu de ton frère ! Quel âge a-t-il par exemple ?"

Alison s'aperçut qu'une larme coulait sur la joue de son nouvel ami.

"- Eh, Seb ! Ne pleure pas, vraiment. Je déteste voir les gens pleurer, après je pleure aussi ! Regarde où on est sérieux ! Elle fit des grands gestes avec ses bras pour montrer le parc du château. Peu de personnes ont la chance d'être ici, tu te rends compte ? Je comprends vraiment ce que tu ressens, mais tu ne dois pas te démonter. Tu pourras voir ton meilleur ami pendant les vacances, et puis les retrouvailles seront vraiment géniales ! En attendant, il faut profiter de notre vie ici. Sérieux, on est des sorciers ! Quant à mon frère... Il a deux ans de moins que moi. Il s'appelle Maxime. Je ne sais pas s'il est sorcier ou pas mais s'il l'est et qu'il vient dans deux ans, je serai la plus heureuse du monde, vraiment. On est vraiment différents mais... On se complète."

La brunette eu une boule au ventre. Et si son frère était moldu ? Ce serait vraiment difficile pour elle, 7 ans à le voir que pendant les vacances. Bien sûr, elle allait s'habituer mais ça lui ferait quand même bizarre. Alison se rendit compte qu'elle avait parler sans s'arrêter. Elle reprit son air et éclata de rire, très heureuse de parler enfin à quelqu'un.

On se sent quand-même petit ici...  Libre 

Kimiah sentit la gène de son camarde et en fut amusée. ayant la peau assez foncée, elle n'avait jamais eu à se préoccuper des rougissement ou des coups de soleils étant donné qu'ils ne se voyaient pas. Elle le regarda triturer son pull en attendant sa réponse. A coté d'eux , deux élèves étaient en train de discuter. Kimiah ne les reconnaissait pas non plus. *Il faut vraiment que je fasses plus attention aux autres*pensa-t-elle. Elle reporta son attention vers Timothy qu'elle observait d'un œil curieux et le vit se détendre avant de sourire.

"Merci pour le compliment ! Ce n'est pas évident de dire quel cours je préfère. Ils sont tous si... particuliers. Mais je pense que, malgré tout, celui que je préfère est celui de Défense contre les forces du mal. La prof a l'air complètement barge ! Hier elle nous a lâché des botrucs dessus en nous disant qu'on devait apprendre à se débrouiller... T'imagines ?! Je dois avouer que je me suis senti un peu bête sur le coup... Tu parles d'une initiation !"

Kimiah l'écoutait avec intérêt, curieuse de savoir ses impressions sur les cours de sorciers. Elle sourit à l'évocation du premier cours de Défense contre les forces du mal. Il était vrai que miss Holloway n'y allait pas de main morte. Elle avait elle même beaucoup apprécié ce premier cours bien qu'elle eut du mal à réaliser le sortilège Lashlabask. mais elle avait eu une bonne note et appréciait grandement la matière. Elle posa ses coudes sur ses genoux et mit sa têt entre ses mains afin de mieux écouter le garçon.

"Et toi?"demanda-t-il"Je parie que ta matière préférée c'est l'histoire de la magie!"

Il avait dit tout cela en souriant et Kimiah su tout de suite qu'il plaisantait. Elle sourit. Elle n'avait rien contre l'histoire de la magie, c'était même une matière où elle excellait mais elle préférait néanmoins les matières pratique comme les sortilèges ou les potions. Oui, ces deux cours là été sans doute ses préférés. Elle se redressa et le regarda en haussant les sourcils, pour se donner un semblant de prestance.

"Eh bien, si tu veux tout savoir ,c'est effectivement ma matière préférée." Puis voyant son air étonné elle rigola en secouant la tête.Je plaisante. Ce sont les potions que je préfère. C'est raiment une matière géniale et, je me débrouille pas trop mal.

Elle tourna la tête vers les deux autres personnes et vient que l'un deux pleurait. Elle baissa instinctivement les yeux, prétextant s'intéresser à l'herbe. elle avait toujours été mal à l'aise devant les personnes qui pleuraient et n'avait jamais été très douée pour les réconforter. elle s'éclaircit bruyamment la gorge et essaya de changer de sujet, espérant que Timothy n'ait rien remarquer.

" Tu as déjà fait un tour dans la salle commune? "

« Unto a land flowing with milk and honey »
  Retour   Répondre