Parc

Inscription
Connexion

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN AFRIQUE]

Les Licornes démarrent leur course contre la montre à travers le monde ! En possession d'une carte digne des plus grands aventuriers, les voilà qui se lancent déjà dans leur long périple. En route pour l'Europe !

_________


Moyen de transport : Marche à pied

Message : Le soleil de plomb de ce mois de septembre vous met bien dans l'ambiance du continent africain. Vous avez beau chercher de tous les côtés, vous ne trouvez aucun tampon par terre. Cependant, devant vous, assis par terre, se trouve un vieux sage avec trois coffres posés devant lui. Alors que vous arrivez devant lui, il s'exprime assez lentement avec un léger accent qui peut être déstabilisant.

[La suite de l'énigme a été communiquée à votre représentante, Doris Lynch, par hibou.]

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Par cette belle matinée ensoleillée, Doris se préparait à aller participer au globe-trotter. C'était une animation à laquelle elle s'était inscrite quelques jours auparavant et qui l'avait vivement intéressée. En effet, c'était un jeu qui lui permettrait non seulement de se triturer les méninges (ce qu'elle adorait) mais aussi de rencontrer de nouveaux camarades. Les équipes avait été faites par les professeurs et elle était tombée avec des personnes qu'elle ne connaissait pas. Mais cela ne lui posait aucun problème, bien au contraire ! C'était là l'occasion de faire de nouvelles connaissances tout en s'amusant.

Après s'être préparée dans sa salle commune, Doris se dirigea vers le point de rencontre annoncé par leur professeur référent. Elle y rencontra ses trois coéquipiers et ils firent rapidement connaissance. Leur nom d'équipe était "Les licornes". Cela amusait Doris et elle était ravie de porter ce nom. Quoi de plus majestueux qu'une licorne ? Cela représenterait bien son équipe, elle en était certaine. Disposant d'une carte et d'un message intriguant, Doris et ses nouveaux camarades se dirigèrent vers un vieux sage qui leur proposa une énigme pour laquelle il fallait vraiment être attentif. Il fallait tenter de comprendre ce qu'il disait car il avait un accent très prononcé. En plus de cela, il ne fallait pas oublier ses indications et toutes les retenir, bien qu'il parlait assez lentement. La concentration était de mise.

Après avoir écouté très attentivement ce sage, Doris se retourna vers ses camarades pour faire part de ses idées. Après concertation, Doris revint vers le sage et lui énonça la réponse pour laquelle toutes les licornes s'était mises d'accord.

" Alors, nous allons ouvrir ..."

#0B3861

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN EUROPE]

Après une longue marche à pied, les Licornes arrivent enfin en Europe ! Le moyen de transport semble tout trouvé, mais ils le savent, tout voyage se paye... Pour arriver en Asie, ils vont devoir redoubler de patience.

_________


Moyen de transport : Carriole tirée par des Sombrals

Message : Vous voilà arrivés ! Une pancarte indique un peu plus loin "Ici, votre moyen de transport" Seule une calèche avec un cocher à son bord retient votre attention. Vous voulez monter dans la calèche, mais un seul regard du cocher vous en dissuade. Celui-ci finit par vous tendre de mauvaise grâce un parchemin. Vous l'ouvrez et découvrez l'énigme suivante :

[La suite de l'énigme a été communiquée à votre représentante, Doris Lynch, par hibou.]


_________



Vos tampons :
Reducio
Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN ASIE]

Finalement, les Licornes ont su être assez convaincantes ; l'homme les laisse grimper sur la carriole. Durant leur voyage, leur esprit est embrouillé de mille-et-unes questions ; quel sort leur sera réservé en Asie ? Que vont-ils devoir faire pour arriver en Océanie ?

_________


Moyen de transport : Tapis volant

Message : Tandis que vous découvrez le beau continent qu'est l'Asie, un tapis volant fait maison arrive près de vous. Cependant, il refuse de vous laisser monter ! Croyiez-vous sincèrement qu'un digne tapis accepterait de jouer au taxi ? Non, décidément, si vous voulez qu'il vous emmène en Océanie, vous devrez lui prouver votre valeur.

[La suite de l'énigme a été communiquée à votre représentante, Doris Lynch, par hibou.]


_________



Vos tampons :
Reducio
Image Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

James et son équipe des Licornes étaient arrivés sur la partie de Poudlard qui représentait l'Asie. La réponse qu'ils avaient donné précédemment avait été bonne. Maintenant, voilà qu'un tapis volant leur demandait de chercher des dragons miniatures ! Les Licornes s'étaient réparties différents endroits et James s'occupait du parc et du terrain d'entraînement. Personne de leur équipe ne savait à quoi ressemblait ces dragons.
Peut-être étaient-ils bleus ? Verts ? Ou encore rouges ? Cela demeurait un mystère. Les autres équipes qui étaient passées par l'Asie avaient trouvés les dragons.
Ils se cachaient peut-être dans un buisson, ou entre deux arbres.
Le jeune blondinet marcha dans le parc, soulevant chaque feuille, au cas où les dragons seraient vraiment minuscules.


« Eh oh...petits dragons...où êtes-vous cachés ? »

James crut entendre quelque chose venant d'un buisson derrière lui. Ce fut malheureusement un simple Botruc qui gesticulait. Le garçon se demanda où en étaient ses coéquipiers, peut-être avaient-ils déjà trouvé un de ces cinq dragons miniatures bien cachés. Il n'en savait rien. Il reprit ses recherches dans le parc, regarda entre les branches des arbres, alla près du lac, mais ne trouva rien.
Il décida de quitter le parc et d'aller vers le terrain d'entraînement de Quidditch. Il en fit le tour, passa en diagonale, mais rien non plus.
Le jeune sorcier commençait vraiment à désespérer, mais il ne renonça pas. Il continua ses recherches sous le soleil qui frappait, n'ayant qu'un seul but en tête...

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN OCÉANIE]

Après une recherche mouvementée, les Licornes récupèrent ce qui leur était demandé. Satisfait, le tapis les emmène en Océanie. Pour arriver en Antarctique, c'est leur sens de l'observation qui sera mis à rude épreuve...

_________


Moyen de transport : Portoloin

Message : Voilà la fin de votre tour en tapis volant "low-cost". Vous atterrissez avec grâce sur le sol du nouveau continent à conquérir, à savoir l'Océanie. Afin d'en sortir le plus possible, vous devez retrouver des morceaux de Portoloin.

[La suite de l'énigme a été communiquée à votre représentante, Doris Lynch, par hibou.]


_________



Vos tampons :
Reducio
Image Image Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

La recherche des dragons lors de l'épreuve précédente avait été particulièrement longue et difficile. Les licornes avaient cherché avec ardeur mais n'avaient peut-être pas les yeux en face des trous car il leur fallut un long moment avant de tous les trouver. Cela était aussi dû à l'abandon d'une des licornes qui a du partir de toute urgence. Doris ne savait pas pourquoi elle était partie mais l'équipe n'était plus composée que de trois personnes. Cela allait certainement être plus difficile mais Doris ne voulait pas se laisser abattre et motiva d'autant plus ses camarades.

"Allez les licornes ! On a pris un peu de retard mais on peut y arriver !"

La jeune serdaigle était remontée à bloc et motivée à franchir la prochaine épreuve le plus rapidement possible.

Après la traversée en tapis volant, les licornes reçurent de nouvelles instructions. Elles devaient encore chercher quelque chose mais cette fois ci c'était des morceaux de portoloin. La recherche était peut-être le point faible de l'équipe mais Doris savait qu'ils allaient pouvoir y arriver, même s'il fallait encore prendre du temps. Elle croyait en ses camarades et voulait vraiment parvenir à terminer leur tour du monde. Si possible, sans arriver les derniers.

La jeune fille se dirigea donc vers le lac, en espérant pouvoir trouver ce qu'elle recherchait. En scrutant attentivement le bord de l'eau, elle s’avança un peu trop du bord et manqua de trébucher dans l'eau. Doris retrouva l'équilibre mais avait désormais les pieds trempés. Elle s'était pris les pieds dans un caillou ce qui lui avait fait perdre l'équilibre. Pas de chance. Mais elle allait vite sécher, avec un tel soleil. Du moins, elle l'espérait.


Action : fouiller le bord du lac
Dernière modification par Doris Lynch le 25 septembre 2016, 19 h 47, modifié 2 fois.

#0B3861

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Les Licornes avaient enfin réussi à trouver les cinq dragons miniatures après une longue recherche. Maintenant, ils devaient trouver des morceaux de Portoloin pour pouvoir se rendre en Antarctique. James devait explorer la lisière de la Forêt Interdite pour le moment. Il traversa donc le parc et se dirigea vers la forêt. Il ne fit pas attention quand il marcha dans la boue, qui souilla ses chaussures et le bas de son pantalon. Il sortit sa baguette et prononça : « Recurvite ». La boue se dissipa en un instant et il accéléra le pas en courant. Il arriva à la lisière de la forêt et regarda à l’intérieur : c’était sombre et James sentait l’humidité lui monter dans la tête. Il était à l’ombre des arbres maintenant, alors qu’il avait passé quelques heures sous le soleil. La fraîcheur lui fit du bien en cette période de septembre. Il commença ses recherches en marchant le long de la forêt. Il regardait en-dessous des feuilles pour voir s’il n’y avait pas un bout du Portoloin, comme il l’avait fait pour chercher les dragons qu’il avait cru vraiment minuscules. Il était content de faire ce Globe-Trotter avec des personnes qu’il ne connaissait pas. Il s’était fait de nouveaux amis dans d’autres maisons.

Il aperçut le soleil qui descendait dans le ciel et continua ses recherches un peu plus rapidement. N’ayant rien trouvé au bout d’un moment, il repartit dans l’autre sens pour vérifier s’il avait oublié de regarder derrière un arbre ou sous une feuille.


Action : fouiller la lisière de la Forêt Interdite

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Les licornes s'étaient réparties les différents lieux pour pouvoir chercher plus rapidement. De cette manière, ils allaient gagner en efficacité et trouver les morceaux de portoloin un peu plus rapidement. C'était inutile de chercher tous en même temps au même endroit. Après être passée au bord du lac, Doris se dirigea vers le potager.
En cette période de l'année, le potager était composé de différents légumes. Doris crut reconnaître des carottes et des concombres. Mais elle ne s'attarda pas à analyser la composition de la future récolte. Elle se contenta de scruter les légumes pour voir s'il n'y avait pas de morceau de portoloin caché parmi eux. Voir tous ces légumes fit penser à Doris qu'elle n'avait rien mangé depuis le repas du midi et se rendit compte que son ventre commençait à crier famine. Elle était tentée de prendre un légume mais elle n'aimait pas trop les légumes crus sans vinaigrette. Et puis, elle n'avait certainement pas le droit de faire ça ! Elle se ravisa rapidement et pensa à autre chose : le portoloin.

Le soleil commençait à se coucher et la serdaigle en fut ravie car la tombée du soir s'accompagnait de fraîcheur, qui n'était pas de refus après cette journée passée au soleil. Ses chaussures avait commencé à sécher et c'était plus agréable de marcher sans qu'il y ait à chaque nouveau pas un "floc" qui donnait une sensation très désagréable. Mais cela n'entacha en rien le moral de Doris qui redoubla d'effort. Très concentrée sur ses recherches, elle en oublia presque son ventre qui faisait désormais beaucoup de bruit.


Action : fouiller le potager

#0B3861

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Après avoir fouillé la lisière de la Forêt Interdite, James se dirigeait maintenant vers les serres. Il traversa le parc et évita cette fois-ci de marcher dans la boue. Quand il arriva devant les serres, il ressentit l’odeur des plantes. Le parfum de la mandragore, de la tentacula vénéneuse, et de la souche de snargalouf lui montait à la tête. Comment allait-il se concentrer pour trouver les bouts du portoloin ?
Lui et son équipe n’étaient pas extrêmement doués dans la recherche d’objets ou créatures miniatures... James essaya tout de même de se concentrer.
A ce qu’il avait entendu dire, les sept premières équipes avaient déjà terminé le Globe-Trotter et étaient revenues sur leur territoire de départ. Le jeune blondinet se concentra et commença à regarder entre les feuilles de mandragores, sous les bacs, partout. Le professeur Almeida n'était pas dans les serres. Il avait donc beaucoup de temps pour chercher dans les coins et les recoins, même si le temps pressait.
Le garçon traversa en long, en large et en travers la serre numéro une. Il ne trouva rien et en sortit donc pour aller vers la serre numéro deux. Il regarda aussi partout, sous les feuilles et les bacs. Il y avait un amas de terre à l'entrée, où James faillit tomber dedans. Il ne pensait pas à ce point qu'il était maladroit.
Il se demandait si les Licornes avaient trouvé quelque chose. Ils ne voulaient pas finir dernier, et ils s'étaient dit que même s'ils l'étaient, ils finiraient le Globe-Trotter. C'était une bonne idée, cette animation et ces énigmes. Le seul point faible des Licornes était la recherche. Sinon, ils avaient réfléchi avec logique aux énigmes et aux défis posés. Le soleil commençait à décliner dehors et la couleur du ciel devenait orange-rose. Il continua ses recherches dans la serre trois. Elle était plutôt différente des deux premières. C'est ici que l'on pratiquait la Botanique. Dans la première, on étudiait la théorie des plantes. Il répéta l'habitude qu'il avait prise de regarder sous les feuilles, et sous les bacs.



Action : fouiller les serres

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

La journée commençait à se faire longue et Doris se mit à bailler. Elle commençait à se fatiguer et se frotta les yeux. La jeune fille n’avait pas l’habitude de passer toute une journée à l’extérieur, habituée à étudier bien à l’abri dans une bibliothèque ou dans la salle commune, telle une vraie serdaigle. Mais sortir lui faisait le plus grand bien et elle appréciait cela. Il fallait saisir les occasions de sortir le nez de ses bouquins pour pouvoir prendre l’air et voir d’autres personnes. D’ailleurs, ce voyage autour du monde lui avait permis de rencontrer de nouvelles personnes qu’elle n’aurait peut-être pas rencontrées autrement. Elle qui adorait faire de nouvelles rencontres, elle en était ravie. Bien qu’elle n’avait pas encore réellement discuté avec ses nouveaux coéquipiers, Doris se dit qu’ils auraient l’occasion de faire plus ample connaissance une fois le voyage terminé.
C’était plongée dans ses pensées qu’elle cherchait près des arbres du parc, se demandant si ses camarades avaient déjà trouvé des morceaux de portoloin.
Il n'y avait plus beaucoup d'élève désormais à l'extérieur. Il allait commencer à se faire tard et Doris se dit qu'il devait y avoir de nombreuses équipes qui avaient déjà terminé leur tour du monde... Elle se demanda alors si son équipe allait pouvoir le terminer également. Mais ce doute ne dura qu'une fraction de seconde car elle était motivée pour finir coûte que coûte, quitte à y passer la nuit (même si cela compliquerait encore plus les recherches). La jeune Serdaigle savait que ses coéquipiers étaient restés motivés pour terminer et c'était le principal ! Peu lui importait désormais, même s'ils termineraient derniers, il fallait terminer quand même !

Action : fouiller au pied d’un arbre

#0B3861

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN ANTARCTIQUE]

À force de persévérance, les Licornes trouvent leur Portoloin qui les emmène aussitôt en Antarctique. Aussitôt arrivés, ils découvrent ce qu'ils vont devoir faire pour arriver en Amérique...

_________


Moyen de transport : Radeau

Message : Pour rejoindre l'Amérique, il vous faudra traverser le lac. Mais quoi de mieux pour traverser le lac que des radeaux? Il ne faut pas croire, on peut tout trouver en Antarctique - surtout quand des professeurs ont décidé de vous laisser des outils. Devant vous se trouvent trois coffres numérotés de un à trois, trois boîtes (elles aussi numérotées) et trois croix (jaune, rouge et bleue) sur le sol symbolisant chacune un trou à creuser.

[La suite de l'énigme a été communiquée à votre représentante, Doris Lynch, par hibou.]


_________



Vos tampons :
Reducio
Image Image Image Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Les licornes avaient enfin réussi à trouver les morceaux du portoloin. Il leur avait fallu moins de temps que pour chercher les dragons, heureusement. Maintenant, ils devaient traverser le lac de Poudlard à l’aide d’un radeau. L’eau était sûrement glaciale. Il leur faudrait un radeau bien solide et bien construit. James avait un peu froid. Une brise lui fila derrière sa nuque et il frissonna.
Ils avaient devant eux trois boîtes, trois coffres et trois croix étaient marquées au sol. L’une était jaune, la seconde était rouge, et la dernière était bleue. Les coffres étaient numérotés d’un à trois, tout comme les boîtes. James se proposa de creuser la première croix. Il fallait avoir de la chance pour tomber sur les ustensiles nécessaires à la construction du radeau.
Que pouvait-il bien se trouver enterré sous ces croix ? Et dans ces coffres ? Et ces boîtes ?
Peut-être y avait-il des cordes, des rames, du tissu…
C’était leur dernière épreuve avant la fin du Globe-Trotter. Il restait deux places. Les Licornes espéraient qu’ils arriveraient en huitième position, au lieu de la neuvième. Le soleil était très bas dans le ciel à présent. Le ciel était d’une couleur magnifique, toujours orange-rose.
James se mit alors à creuser sous la croix jaune. Il fut un peu aidé de ses camarades. Il crut que cela durerait une éternité. Il avait creusé au moins trente centimètres de profondeur et apercevait quelque chose…



Action : creuser sous la croix jaune

Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

Enfin, les licornes avaient retrouvé le Portoloin ! Cela avait été l'une des étapes les plus rapides à réaliser, malgré l'absence de la moitié des membres de l'équipe. Doris voyait bien que James était motivé pour terminer cette aventure, ce qui renforça sa motivation également. Il ne restait qu'une étape, la fin du tour du monde était proche ! Doris en avait hâte car il n'y avait plus que James et elle dans le parc, avec la nuit tombante et le sommeil qui guettait. Il fallait être efficace et rapide pour franchir la dernière étape.

Cette fois-ci, il fallait construire un radeau. Doris et James étaient alors réunis pour ouvrir des boites, des coffres et creuser des trous. Ils allaient réaliser cette épreuve ensemble, et non plus séparés pour quelques recherches. Cela tombait bien car Doris commençait à avoir peur, seule dans le parc à la nuit tombée.
Doris se dit que cette épreuve ne devait pas être bien compliquée. Après avoir trouvé les objets il suffirait de construire le radeau permettant de traverser le lac et la fin serait là ! James avait déjà commencé par creuser un trou sous une croix. Doris allait donc commencer par ouvrir un coffre. De toute façon, ils ne pouvaient pas savoir ce qu'il se trouve à l'intérieur et il fallait bien commencer par quelque chose.
La serdaigle s'approcha donc du coffre. Elle pensait désormais à son lit qui l'attendrait dès qu'elle aurait terminé cette épreuve. Doris pensait également au repas qu'elle pourrait savourer car son ventre qui criait famine lui rappelait qu'il était tard. Le jeu avait été plus éprouvant que ce qu'elle avait imaginé et beaucoup plus long également. Mais la fin en était proche, ce qui motiva la jeune fille pour terminer au plus vite.


Action : ouvrir le coffre n°3

#0B3861

 Globe-Trotter  Le voyage des Licornes

[EN ANTARCTIQUE]

Aïe ! Alors que les Licornes creusaient pour trouver leur matériel, voici qu'un gong retentit dans le Parc, sonnant la fin de l'animation. Bien qu'elle soit contrainte d'arrêter sa progression, l'équipe des Licornes peut être fière de son abnégation et de sa persévérance.


_________



Vos tampons :
Reducio
Image Image Image Image

Sur le ciel de nos blessures je te peindrai un idéal,
Et si nous sommes cernés de murs, moi j'en ferai des cathédrales.