Parc

Inscription
Connexion

Tout ça à cause de Jack  PV 

On approchait d'Halloween. En ce début de mois d'octobre étonnamment glacial, les préparatifs pour la fête battaient leur plein. Les araignées – qu'elles soient vraies ou fausses – avaient envahis le château, pour le plus grand bonheur des élèves masculins, dont Tyr, qui s'amusaient à les mettre dans les endroits fréquentés par leurs homologues féminins. L'eau était la plupart du temps remplacée par du jus de citrouille, et les plus malins des enfants de Poudlard arrivaient à se faufiler dans les cuisines du château pour grignoter dans les réserves de sucreries que les elfes de maisons amassaient en vue du banquet final, le trente-et-un du mois.

Au-delà des bêtises habituelles des étudiants, les professeurs aussi avaient leurs idées pour la date fatidique. Certains d'entre eux agrémentaient leurs cours d'apparitions surprises de chauves-souris – parfois des essaims entiers qui venait s'accrocher dans les cheveux des pauvres élèves qui finissaient à l'infirmerie la plupart du temps.

Le parc, également, avait revêtu l'ambiance festive qui emplissait le château à cette époque de l'année. Le garde-chasse avait fait pousser ses plus belles citrouilles près de sa cabane. Tyr avait eu l'occasion de discuter avec lui quelques jours auparavant, apprenant que la plus grosse d'entre elle servirait en fait de cachette à une plus grande surprise... Mais le semi-géant n'avait pas voulu en révéler plus. Tyr avait en quelque sorte de la chance d'être à Gryffondor... et surtout la chance de ne pas être à Serpentard, qu'Hagrid ne voyait pas d'un très bon œil. Et il était préfet, il avait donc également beaucoup d'occasions de parler avec toute l'administration de Poudlard.

A présent, il sortait de la bibliothèque avec un livre sur la fête d'Halloween. En prévision des festivités dans la salle commune, qui étaient, en quelque sorte, sous sa responsabilité, il voulait en apprendre le plus possible sur cette fameuse fête. Mais la librairie de l'école ne lui convenait pas. Il voulait lire ça à tête reposée.

Il enfila une écharpe, un gros pull à col roulé et sortit dans le parc. Il voulait aller le lire chez Hagrid, qui ne lui refuserait pas l'entrée, et qui lui proposerait volontiers un peu de thé bien chaud. Lorsqu'il passa les grandes portes du château, l'air froid et humide agrémenté d'une bise peu chaleureuse vinrent lui fouetter les joues. Il ouvrit les premières pages de l'ouvrage qui s'intitulait " Tout savoir du trente-et-un octobre ". Il entama la lecture tout en se dirigeant vers la cabane du garde-chasse.

'' La citrouille d'Halloween, appelée Jack O'Lantern, trouve son origine dans un conte irlandais. Un Irlandais alcoolique du nom de Jack rencontre dans l'un des bars qu'il fréquente le diable en personne. Amusé par ce personnage, le tentateur va essayer de piquer son âme, mais Jack est plus malin, et piège Satan. Arrive alors le jour de la mort de Jack : alcoolique, il ne peut accéder au paradis, et le diable lui refuse l'entrée de l'enfer, car l'homme l'a humilié lorsqu'il était vivant : Jack est condamné à errer dans les ténèbres pour l'éternité. Mais il reçoit une dernière faveur de la part du mauvais personnage. Le diable lui offre un navet, dans lequel il place un charbon ardent pour servir de lanterne. De nos jours, le navet a été remplacé par une citrouille, bien plus facile à creuser. ''

Maïka Cooper : « La question c'est pas de garder Gryffondor pour sauver Poudlard, mais de virer Serpentard pour ne pas avoir à sauver Poudlard.»

Tout ça à cause de Jack  PV 

Nous étions au milieu du mois d'octobre et déjà l'hiver se faisait sentir. Les arbres commençaient à perdre leurs feuilles rouge/orangé. Le soleil, lui, avait beaucoup de mal à transpercer les nuages. L'air très humide et frais sur la peau de la jeune Serpentarde, avait provoqué des rougeurs, signe d'une intolérance au froid. C'est dans le cocon qui lui servait de lit qu'Elynary se réveillait en douceur, n'osant sortir aucun doigt de pied a l’extérieur de sa couverture. Malgré les 25 degrés de la pièce, il faisait trop froid pour la jeune fille qui n'était à l'aise qu'à partir de 30 degrés. C'est alors qu'une odeur de tartine griller s'infiltra dans le seul trou pour respirer qu'avaient fait. Il n'en fallut pas plus pour la faire lever, elle qui adore manger, qui plus est des tartines grillées. C'est après une douche brûlante, un brossage de dents, une queue de cheval et la mise en place de 3 couches de vêtements, qu'Elynary se dirigea dans la grande salle et s’assit seul au bout de la table. La pauvre vert et argent, n'arrivait pas à se faire d'amis, encore moins depuis les 10 points retirés a sa maison par sa faute. De plus elle était de nature rêveuse et aimait apprendre sur tous et surtout créé. Tous l'opposé de sa maison.

C'est après trois tartines et 2 verres de jus d'orange qu'une fille de sa maison vint lui déposer en toute hâte un papier, où se trouvaient des taches à faire pour préparer Halloween. Elynary s'était proposée volontaire pour aides dans les taches de préparatifs de fêtes, qu'importe la tache. C'est en voulant remercier la jeune fille qu'elle remarqua que celle-ci était déjà partie donner d'autres taches à d'autres gens. Elynary s'en retourna à son papier pour y lire la demande:


Tache de décoration:


Il faut cinq grosses citrouilles pour la grande salle et d'autres petites pour les placer un peu partout dans le château. La décoration est libre mais doit être terrifiante. Il faudra aussi les vernir une fois coupées, pour qu'elles ne pourrissent pas. Les citrouilles sont celles du jardin d'Hagrid. Montre-lui ce papier et il te laissera t'en charger.


En lisant ces lignes la jeune deuxième année commençait déjà à imaginer la tête des citrouilles, les traits à faire et les outils qui lui seront utiles. Tellement pressée de se mettre à l'oeuvre, qu'elle partit avec sa biscotte encore dans la bouche. Dans sa chambre elle prit son bonnet blanc en laine, ainsi que son énorme écharpe bleu roi, elle aussi en laine, son long manteau blanc et très très chaud, des chaussures de montagne rembourrées de coton et ces gants. Elynary passa par les serres de botanique pour y prendre les outils pour découper les citrouilles et les vider. En passant la porte en direction de chez Hagrid, l'air lui gifla le peu de peau qui lui restait à l'air libre. Elle savait bien qu'il lui fallait sorti le moins possible pour éviter de se retrouver à l'infirmerie, mais l'activité était trop amusante pour Elynary. Il fallait quelle face quelques choses de beau et de terrifiant. Le jeune élève arrivât à la maison d'Hagrid et toqua à la porte. Personne ne répondit. Elle retoqua une deuxième fois, mais toujours personne. Elle regarda alors le potager, pour y admirer les citrouilles. WHOUAH ! Cendrillon serait sur les fesses en voyant cela c'est exprimée intérieurement Elynary. C'est vrai qu'elles étaient énormes. Elle s'approcha de le plus gros pour la soulever et pouvoir savoir son poids. Si elle était légère, elle ne serait pas bien fournie en eau et donc plus difficile à couper, mais si elle était lourde, non seulement la cuisine de Poudlard aurait du jus de citrouille à volonté, mais en plus le travail de découpe serait facile.

Au moment où Elynary toucha la citrouille, celle-ci se mit à gonfler. Elle gonflait tellement vite qu'elle fit tomber la jeune élève à terre. Dans sa tentative pour ne pas tombée Elynary se sont pris les pieds dans les longues queues des autres citrouilles. Quelle vision d'horreur. La grosse citrouille était ensorcelée par le sortilège " Gonflus'' "...

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea

Tout ça à cause de Jack  PV 

Tyr continua son chemin, le nez toujours plongé dans son livre. Les légendes et mythes autour d'Halloween étaient fascinants : c'était peut-être pour cela que la fête était si prisée des enfants. La route vers la cabane du garde-chasse était déserte, le froid avait vite fait de faire rentrer les plus frileux à l'intérieur. En arrivant à proximité de chez Hagrid, le Gryffon ferma le livre et jeta un regard en direction de la masure. Il vit quelqu'un sur le palier de la maison, mais ce n'était pas son habitant. Plutôt un autre enfant que Tyr ne put reconnaître. Elle se dirigea ensuite vers le jardin où poussaient les citrouilles. Le garçon fronça les sourcils. Que pouvait-elle bien vouloir faire ? Il décida d’accélérer le pas tout en gardant un œil sur elle.

Il se mit à courir lorsque l'élève tomba à la renverse, effrayé par une citrouille qui grossissait à vue d’œil.

Sortant sa baguette, Tyr fonça vers les citrouilles. Elles ne seraient pas ruinées par le premier élève qui passerait, ça non ! En se rapprochant de la cabane, Tyr reconnut l'élève. Il ne connaissait pas son nom, mais il savait qu'il s'agissait d'une fille, qui devait avoir le même âge que lui, à Serpentard. Alors qu'il pensait que c'était elle, la coupable, il remarqua qu'elle n'avait pas sa baguette en main. Ou alors elle l'avait cachée. Très vite.

Il s'approcha d'elle et lui tendit la main pour l'aider à se relever.


« Qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est toi qui a fait ça ?» demanda-t-il.

Pendant qu'elle lui répondait, il regardait les légumes grossir à une vitesse inquiétante. Si cela continuait, les courages seraient intransportables, et même inutilisables. Et tout le travail de Hagrid partirait en fumée. Hors de question de laisser tout ça arriver alors qu'il en était témoin. Tyr s'approcha de l'une d'entre elle et la contempla s'élargir. Ce n'était pas un quelconque engrais ou une espèce de légume miracle, mais bien de la magie, il en était certain. Et de la magie qui visait à saboter le long travail du garde-chasse de Poudlard.

Ses cours de sortilèges lui revinrent à l'esprit.


« Bon, bah je crois qu'il va falloir qu'on s'y mette en attendant qu'Hagrid arrive. Les citrouilles sont sous l'effet d'un Amplificatum. Tu connais le sortilège qui annule les effets ?»

Puis, retroussant ses manches, il pointa l'une des citrouilles de sa baguette et lança le contre-sort.


« Reducto !»

Maïka Cooper : « La question c'est pas de garder Gryffondor pour sauver Poudlard, mais de virer Serpentard pour ne pas avoir à sauver Poudlard.»

Tout ça à cause de Jack  PV 

Dans sa panique, Elynary ne vit pas de suite la main tendu d'un jeune homme, grand, aux cheveux orangé/rouge et de la maison Griffondor, d'après ces habilles. C'est la phrase prononcer par le garçon, qui la déranger:

« Qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est toi qui a fait ça ?»

''Franchement es-que j'ai l'air d'avoir jeter se sort ? Je suis a terre et en panique et toi tu pense que j'ai lancer un sort ?'' Ce dit intérieurement Elynary. La jeune fit répondit quand même pas un ''non'' essoufflée. et prit la main du garçon pour se relever. Les deux élèves regardait grossir les citrouille, mais Elynary ne pouvais rien faire. Elle ne connaissait pas se sort, et encore moins le contre-sort. Le Griffondor, s’approcha de k'une des citrouilles pour l'examiner et en déduire le sort. En se retournant dans la direction d'Elynary il lui donna la réponse:

« Bon, bah je crois qu'il va falloir qu'on s'y mette en attendant qu'Hagrid arrive. Les citrouilles sont sous l'effet d'un Amplificatum. Tu connais le sortilège qui annule les effets ?»

Elynary prit conscience que le sort utiliser était un sort utiliser pas des année supérieur a la sienne et elle comprit que toute cette magie était en faire un piège pour sa personne. Elle sentie comme un coup de poignard en elle. Il est vrai qu'elle n'ai pas très apprécier, mais aller jusqu’à la piéger, c'est injuste. Elle ne mérite pas se genre de méchanceté. Elle releva les yeux vers le garçon et lui expliqua la logique des faits:

-''Je ne connait pas le sortilège ''Amplificatum''. Je suis une deuxième année, je ne connait donc pas se sort, ni les contre-sort. Je suis désoler. Je ne pourrait pas arrêter cette mascarade.''

Je jeune homme se retourna dans la direction des citrouilles, puis remontât ces manches. Il pointa sa baguette en direction d'une des citrouille et prononça le mot ''Reducto''. La citrouille s’arrêtât de grossir et diminua même de taille, pour enfin retrouvée sa taille originale. La jeune Serpentard s'adressa avec questionnement au Griffondor:

-''J'était venu ici pour prendre les citrouilles et les creuser pour Halloween. C'est se que l'on ma demander de faire. Je devais voir Hagrid et lui donner se papier. Elle lui tendit le papier qu'on lui avait donner. Je suis donc venue, mais Hadrid n'était pas là. Donc je me suis dirigée vers les citrouilles pour les contempler et les peser. C'est la qu'elle se sont mis a grossir. Mais il semble qu'on a voulus me jouer un mauvais tour. Je te remercie de m'avoir aidé. Maintenant je doit savoir qui m'a fait se tour et voulu en même temps saboter le travail d'Hagrid.

La jeune Vert et Argent ramassa les outils qu'elle avait prit avec elle et avait fait tomber au moments ou la citrouille avait commencer a grossir.

Responsable des Nouveaux Arrivants
Remplaçante Poursuiveuse Finisseuse
Couleur: #1958ea