Parc

Inscription
Connexion

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

[center]♣[/center][/b][/color]


________________


Alba sautait dans les tas de feuilles mortes en sifflotant un air de vieille musique moldue italienne qu'écoutait souvent son père. Elle adorait l'automne. Elle trouvait cette saison magnifique, surtout à dessiner. Jamais le rouge, le jaune et le orange ne se mélangeait aussi bien en cette saison. Même si les feuilles séchées la rendait un peu mélancolique, sans trop de raisons derrière.
C'était la fin de la journée de cours, elle n'arrivait pas à travailler sur ses devoirs et en avait assez d'être enfermée dans l'imposante école. L'air glacé lui frottait le visage si fort qu'on pouvait voir le rose de ses joues à travers sa peau bronzée. Un peu fatiguée par ses sauts, elle s'allongea dans un tas énorme qui traînait au pied d'un gros chêne. Et c'était très confortable (enfin, de son point de vue).

En fixant les branches au dessus de sa tête, la jeune fille eut une idée. Et si elle montait au sommet de l'arbre. La vue du parc sous la couleur orangée devait être superbe. Elle se releva et tenta d'atteindre la première branche en sautant. Impossible.

Elle essaya de l'atteindre en escaladant le tronc, toujours pas.

Elle tourna autour pour voir si il n'y avait pas une branche plus basse, rien.

Pour ne rien arranger, le gros chêne se trouvait éloigné de tout les autres arbres, alentour. Alba avait eut l'idée d'en monter un autre et de sauter par dessus les branches de l'un pour accéder à l'autre, idée donc impossible aussi.

Trop petite et à court d'idée, elle commença à s'énerver un peu et tapa frénétiquement du pied faisant marcher son cerveau à mille à l'heure pour trouver un moyen de monter dans l'arbre. Elle resta bien une bonne heure à chercher une solution, trop bornée pour essayer une autre des énormes plantes. Non, c'était ce chêne. Enfin, ce n'était pas l'arbre en lui même qui l'embêtait, c'était plutôt de ne pas réussir un défi qu'elle s'était lancé. Et en bonne Italienne qu'elle était, elle était bien trop fière pour déclarer forfait.

Et ce n'est que quand elle vit quelqu'un aux alentours, se promenant sûrement, qu'elle sourit. La petite laissa son excentricité parler à la place de sa politesse et sans dire bonjour ou même se présenter, elle vint directement devant cette inconnue blonde et lui demanda avec une voix adorable (elle le faisait exprès):

"Ça t'intéresserait de m'aider à escalader ce chêne?"

Les chances qu'elle se fasse traiter de folle ou que l'inconnue, apparemment de Serdaigle à la couleur de sa cravate, la juge du regard et l'ignore étaient de 200%. Mais, pour Alba c'était un détail...

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

Rosalys était tranquillement assise sous le grand chêne qui bordait le lac. Sur ses genoux pliés et recouverts de sa robe de sorcier se trouvait un gros livre. Près de la jeune fille se trouvait une sacoche en cuir clair et un chat blanc avec des pattes noires. Le sac regorgeait de sucreries mais également de plumes en tous genre et de parchemins vierges. La petite sorcière prit sa baguette en poirier et l'agita doucement en murmurant un sortilège de métamorphose. Elle se concentra et pointa le gros livre. Il changea progressivement de forme pour devenir une hirondelle. Celle-ci voleta légèrement autour de la Serdaigle jusqu'à ce que cette dernière ne lui rende sa forme originelle. Elle rangea l'ouvrage dans sa besace et se leva. Laissant errer son regard sur le paysage calme et automnal du parc, elle se dirigea vers le château, suivie de son chat.

La blondinette aimait beaucoup voir les feuilles oranges, dorées, rouges se mélanger. Elle aimait les entendre crisser sous ses pas. Elle aimait l'Automne. Elle aimait toutes les saisons car chacune était belle à sa manière. L'Hiver avec ses neiges éternelles. Le Printemps et ses petites fleurs qui poussaient partout. L'Été et sa chaleur réconfortante. Et l'Automne. Alors qu'elle continuait de marcher, la tête dans les nuages, Rosalys entendit qu'on lui parlait.

Une petite brune avec un uniforme de Serpentard s'était plantée devant elle. Cette dernière ne se présenta pas et oublia de dire "Bonjour" ou plutôt "Bonsoir" vu l'heure. Elle prit la parole d'une voix fluette et mignonne.


"Ça t'intéresserait de m'aider à escalader ce chêne?"

Lorsqu'elle entendit cette phrase, Rosalys se demanda si sa camarade n'était pas folle. L'arbre était assez haut et il aurait été dangereux d'y grimper. En tomber pourrait être fatal. Seulement voilà, Rosalys avait toujours aimé briser les règles. Elle ne souhaitait pas rentrer dans le moule. Elle était unique ! Et c'est pourquoi elle regarda la Serpentarde avec un air de défi dans les yeux. Elle répondit alors par un petit sourire et déclara, excitée.

"Avec plaisir. Je veux juste ton prénom, s'il te plait. Tu t'appelles comment ? Moi, c'est Rosalys."

Elle prit une petite pose et exposa sa théorie.

"Je ne l'ai encore jamais fais sur un humain mais on peut utiliser le sortilège de lévitation pour te faire voler jusqu'au haut du chêne. Je suis une assez bonne sorcière alors ça devrait aller."

Peut-être que cette fille allait se dégonfler finalement. Elle ne semblait pas aimer prendre des risques.

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

Quand elle entendit la Serdaigle accepter sa requette, l'italienne sourit jusqu'aux oreilles! Puis elle se tapa la tête du plat de sa main quand elle entendit l'idée de la blonde. Sur le coup, la solution paraissait évidente, comment la jeune fille n'avait pas pensé à ça avant?

Je m'appelle Alba! Ton idée est géniale! Viens vite face à l'arbre! Tu m'enverras au sommet de l'arbre et puis tu relâcheras quand je serais à quelque mètre d'une des branches les plus hautes! Tu voudras monter toi aussi?

Elle lui prit le bras et l'attira jusqu'à l'arbre sans la regarder. Elle était déjà en train de penser à ce qu'elle pourrait faire une fois en hauteur. Elle pensait faire tournoyer les feuilles avec sa baguette pour créer un tourbillon, faire exploser les tas, ou juste regarder le paysage orange, ce qui était prévu au départ. Elle ne savait plus ou se donner de la tête. Et une partie d'elle se disait que Rosalys avait le droit de participer aussi. Même si elle ne lui laissait pas tellement le choix.

Elle plaça Rosalys à quelques mètres du chêne et elle se mis en face, s'éloignant à une distance convenable de l'autre jeune fille. Elle attendit, toujours tout sourire et cria:

Vas-y!

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

La Serpentard, dont Rosalys ne connaissait d'ailleurs toujours pas le nom, sourit à l'entente de la réponse de cette dernière. Elle semblait vraiment heureuse de savoir qu'elle allait monter dans l'arbre gigantesque. La jeune fille s'était pourtant taper la tête quand elle avait entendu la théorie, l'hypothèse de Rosalys. Elle avait un air mortifié comme si elle était dégoutée de ne pas y avoir pensé avant. Elle releva la tête quelques minutes après et sourit à la blondinette et lui dit joyeusement, toute excitée.

"Je m'appelle Alba ! Ton idée est géniale !"

Rosalys sourit à son tour. La pétillante Alba avait l'air assez enjouée et semblait faire fit des convenances. Les deux fillettes se ressemblait incontestablement et pouvait devenir à coup sûr de bonnes amies.

" Viens vite face à l'arbre! Tu m'enverras au sommet de l'arbre et puis tu relâcheras quand je serais à quelque mètre d'une des branches les plus hautes! Tu voudras monter toi aussi ?"

Avant que la blondinette n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit, elle se faisait trainer vers l'arbre en question. Alba ne la regardait pas. À un moment, elle faillit tomber par terre "grâce" à sa maladresse légendaire mais elle resta sur ses pieds. Manquerait plus qu'elle se couvre de ridicule ! L'esprit de la brunette était sans doute déjà arriver en haut du chêne. Un petit sourire malicieux sur le visage, elle répondit à la question d'Alba posé un peu plus haut.

"Je ne veux absolument pas monter. J'ai le vertige."

Quand Rosalys fut à l'exact endroit où Alba voulait qu'elle se positionne, la Serpentard s'éloigna un peu. Lorsqu'elle fut à une distance raisonnable, la fillette brune hurla.

"Vas-y !"

N'attendant que ce signal, la blondinette leva sa baguette de pommier et respira calmement. En se concentrant, elle prononça la formule tout en faisant la gestuelle. Elle imagina Alba s'envoler dans les airs et la Serdaigle vit la brunette partir vers le ciel à une vitesse modérée. Si la blondinette perdait sa concentration, la Serpentard ferait une chute dont elle ne pourrait pas réchapper. Une pression énorme sur les épaules, Rosalys fit de son mieux et posa Alba sur une grosse branche avec une une apparence solide. Elle lança le sortilège "Finite". Maintenant, il fallait attendre. Quoi, me direz vous ? Eh bien... Le fait qu'elle descende. Car elle ne pourra pas le faire tout de seule...

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

Ça y est, Alba connaissait enfin la sensation qu'on avait quand on se faisait ensorceler. Et ce n'était pas agréable. Elle avait l'impression d'être paralysée, ou plutôt, plus maître de son corps. Et pendant qu'elle voyait Rosalys se concentrer sur son sort, la jeune fille ressentit un peu de stress. -Et si elle échouait?- se disait-elle malgré elle. Heureusement, ça ne dura pas longtemps et Alba repéra vite une branche à laquelle elle pourrait s'accrocher. Rosalys l'avait relâché un peu vite car la jeune fille retomba lourdement sur la branche, ayant juste à temps le réflexe de planter ses ongles dans le bois. Elle lâcha d'ailleurs un petit -oumffh- son ventre ayant percuté une petite bosse.

Elle attendit un peu que ses membres ankylosés par Wingardium Leviosa retrouve leur mobilité. Quand elle fut sure que ses jambes pourraient tenir en équilibre, elle se mit debout et commença à monter.
Et elle n'était pas déçue d'avoir demandé de l'aide.

Arrivée au sommet de l'arbre, la vue du parc orangé était superbe, encore plus qu'elle ne le pensait. Le soleil commençait à tomber, le ciel jaunissant accentuait le rouge des innombrables feuilles, et le vent qui arrivait faisait voleter celle-ci rendant la scène globale presque idyllique. Alba resta bien une minute entière à admirer la vue puis repensa à sa camarade Serdaigle. Ce serait vraiment dommage qu'elle ne puisse pas voir ça quand même!

Tu es sure que tu ne peux pas monter? Si tu savais ce que tu rates!

Si la blondinette refusait une seconde fois, Alba n'insisterait pas mais elle se sentirait un peu triste. Elle avait accepté sa requête étrange de bon cœur, si Rosalys n'en profitait pas aussi, c'était injuste.

Je promet, camarades, de devenir la plus malicieuse des serpentes.
La plus verte des reptiles.
La plus grande des sorcières.
Ciao, Mi raccomando eh!

Le orange est une belle couleur!  PV Rosalys Lanoblis 

Profitant du fait qu'Alba soit dans l'arbre, Rosalys s'assit sur un coussin de feuilles mortes en prenant un de ses livres de cours. Celui de Métamorphose, bien évidement, après tout, la fillette adorait cette matière. Bien sûr, la blondinette levait la tête de temps en temps dans le but d'apercevoir, et surtout de surveiller sa camarade casse cou. Par moment, la jeune sorcière entendait un craquement et levait précipitamment la tête, dans la crainte de voir la Serpentard chuter de son perchoir.
La fillette se demandait vraiment ce que voyait la verte et argent, coincée ainsi dans ces feuillages. Cela devait être de toute beauté. C'était déjà le cas ici, au sol et du coup, cela ne pouvait pas ne pas être le cas en haut de cet arbre gigantesque.
La blondinette leva la tête et regarda l'écorce et les feuilles se perdre vers le ciel. Si jamais elle venait à monter là-haut, Rosalys ferait certainement une syncope, ou pire, un arrêt cardiaque. Son vertige était du à une expérience traumatisante, enfant, et la fillette, à chaque fois qu'elle se trouvait assez haut, était ankylosée, incapable de bouger. Elle devenait une statue impossible à bouger. C'est pour cela que, lorsque la blondinette entendit la verte et argent lui demander si elle était sûre de ne pas monter, la Serdaigle répondit, déterminée à refuser. Elle ne voulait pas, et surtout ne souhaitait pas, se donner ainsi en spectacle.


"Oui, je suis sûre ! Ne t'inquiètes pas pour moi !"

La blondinette ne pouvait pas aller en haut de cet arbre, elle en perdrait ses plumes. Rangeant son livre dans son sac, après dix bonnes minutes de lecture, la fillette se releva en balayant les feuilles mortes sur sa cape noire. Elle regarda le ciel et tapa ses joues. Le froid les engourdissait et les rendait rouges tomates. Rosalys hurla alors pour être certaine qu'Alba l'entendait bien.

"Tu peux redescendre ? Je commence à avoir un peu froid !"

C'est vrai que la température n'était pas clémente en cet Automne. Elle aurait du se couvrir d'avantage, la mistinguette. Tirant sur les manches de sa robe de sorcier noire, la fillette attendit un signe de la verte et argent. Cette dernière ne donna pas de signe de vie avant dix bonnes minutes. Un air légèrement peiné sur le visage, Rosalys tendit sa baguette de poirier et se prépara mentalement à jeter le sort qui ferait rejoindre le sol à la Serpentard. Il ne fallait vraiment pas qu'elle se trompe, il en allait de la survie de sa camarade.

Code couleur : #002E9A
Love story turns easily into a tragedy - James et Rosalys
Adieu mes amis <3