Parc

Inscription
Connexion

Enfin un moment de calme  PV Isobel Arrington 

La première semaine de cours était passé. Et elle divergeait de ce que j'avais l'habitude de faire en Première Année. Autant l'année dernière on nous mettait tranquillement dans le bain mais cette année, c'était directement le vif du sujet, ce que je comprenais, on connaissait la mécanique du château. Et c'était très fatiguant à terme je pense. Mais je n'avais pas encore atteint cet état de fatigue, nous n'étions qu'à la première semaine. Dans l'avenir il me faudra faire la marmotte, un animal moldu qui dors la moitié de l'année, et prendre des potions pour garder l'esprit vif.
Mais on en était pas encore là. C'était l'heure des retrouvailles dans ma salle commune, et surtout une certaine odeur que j'avais appris à détester l'an dernier régnait dans la pièce, les endives aux jambon. Monsieur Heltowni n'avais pas perdu le nord durant les vacances, il était toujours aussi fan de ses endives en guise de punition. Par Merlin, on était mal dans ce cas.
Enfilant ma cape et mon écharpe, je décida de m'échapper de tout ce capharnaüm pour aller dans le Parc. J'étais curieuse de voir s'il y avait des nouveautés. Remontant donc jusqu'à la Grande Salle, je passais les grandes portes menant sur l'extérieur et observait l'écrin de verdure nous entourant. Il était resté le même, même ce satanée Saule Cogneur était toujours dans son coin. Il mériterait d'être brulée pour éviter les accidents celui là. Me détournant de lui, je cherchais s'il y avait âme qui vive, une personne qui comme moi profitait de ce premier week-end pour décompresser. Et j'en trouva une sous un arbre, allongé dans l'herbe. Me mettant en marche, je la rejoignis avant de me stopper devant elle.
Excuse moi, je peut me joindre à toi ?
Je l'observais depuis ma station debout et vis qu'il était à Serpentard. Si mes souvenirs étaient bon, il venait d'arriver à Poudlard, il me semblait l'avoir vu sous le Choipeaux lors de la cérémonie de répartition. Tu es un Première Année, non ?

Rédactrice en Chef à l'Hufflepost
Responsable du dortoir fille de Poufsouffle
Le souffle de Poufsouffle jamais ne s'étouffe.