Parc

Inscription
Connexion

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Reducio
Les mots soulignés sont les mots placés dans le cadre de l'animation du calendrier de l'avent

Décembre venait tout juste de pointer le bout de son nez. Poudlard commençait à s'animer en prévision des fêtes de fin d'année. Tous les élèves étaient excités à l'approche de Noël. Même les professeurs semblaient beaucoup plus détendus et joyeux que d'habitude. Tout le monde se portait volontaire pour décorer le château. Aurore elle-même avait fait un effort et s'était mêlée aux autres élèves de sa maison pour habiller sa salle commune de mille et une couleurs. Elle avait aidé ses préfètes à accrocher des guirlandes, à installer la fameuse crèche de Noël, ou encore à décorer le sapin et à poser de faux cadeaux au pied de celui-ci, dans l'attente du 25. C'était une période que la petite fille aimait, mais depuis qu'elle était à Poudlard, elle était deux fois plus excitée. Découvrir cette fête d'une autre manière était magique. Tout était multiplié: les décorations, les rires, l'ambiance. Elle était contente de rentrer chez elle pour les vacances, mais en attendant ces dernières, elle appréciait d'être au château.

La nuit dernière, il avait beaucoup neigé. Le parc entier était recouvert d'un manteau blanc que la petite Serdaigle voyait rarement à Londres les années précédentes. Elle était dans un état de joie intense et peinait à se retenir de sauter partout. Habituellement si calme, ce jour là, rien ne pouvait l'arrêter. Aussi décida-t-elle de braver le froid polaire pour construire un bonhomme de neige. Elle avait vu de nombreux élèves sortir en groupe et elle avait eu envie de faire pareil. Comme à son habitude, elle n'osa pas demander à qui que ce soit de l'accompagner, mais cela ne suffit pas à la chagriner. Même l'idée d'être seule ne diminuait pas sa bonne humeur.

Bonnet sur la tête, écharpe autour du cou, sa cape soigneusement nouée autour de ses épaules et mains protégées par des gants, elle descendit discrètement aux cuisines pour attraper une carotte juste avant de débouler dans le parc en courant. Ce dernier avait également été décoré pour l'occasion. Des guirlandes habillaient les arbres, un immense sapin trônait au milieu et les professeurs avaient même fait apparaître de faux rennes traînant une reproduction du traîneau du Père Noël. C'était parfait. Le sourire aux lèvres, Aurore s'appropria un espace libre et s'agenouilla. Faisant un tas de neige, elle commença son œuvre d'art. Elle avait de l'expérience en la matière. Avec ses frères et sœurs, elle avait construit maintes et maintes bonhommes de neiges au fil des années, lorsque la météo leur permettait. Ce serait le plus beau de tout l'école !

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Le mois de novembre avait été surchargé pour la fillette. Tout Poudlard avait été focalisé sur la star du mois : c'est-à-dire Halloween. l'ambiance avait été très particulière, certains élèves se prenaient pour les rois des farceurs, mais personne n'avait franchi les limites. Même les Professeurs s'en étaient donnés à cœur-joie. Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin. Et comme pour venir affirmer cette fin, les premiers flocons de neige avaient fait leur apparition. L'hiver était là, et avec lui, le mois de décembre, les fêtes de fin d'année, les décorations de sapin et des pièces de vie.

Quelques jours plus tard, la fillette avait reçu un calendrier de l'avent un peu spécial de la part de ses parents. Ils avaient mis le cœur à l'ouvrage et avaient réalisé ce calendrier eux-mêmes, il était magnifique. Ils avaient découpés des rennes, imprimées depuis leur ordinateur et leur avaient donné un rôle bien précis : celui de cacher les chocolats.

Ne souhaitant pas passer sa matinée enfermée, il fallait s'y habituer, le froid était arrivé mais hors de question pour Lexie d'hiberner, voilà que la fillette se dirigeait vers les dernières marches du château. La porte n'était pas encore ouverte qu'elle sentit que la température ne pouvait pas être bien haute. Se préparant à ouvrir cette porte qui la séparait de l'extérieur, Lexie remettait son écharpe en place, ainsi que ses gants.

En une fraction de seconde, elle ne put s'empêcher d'être émerveillée par tant de beauté ! La neige était là, c'est cette splendide couche blanche si pure qui annonçait pour Lexie le début de l'hiver, mais aussi l'arrivée de la magie de Noël. Elle repensait à ces grandes tablées, réunissant toute sa famille dans un moment de gaieté et de partage. Sauf que cette année, Lexie ne rentrait pas. Elle allait passer ses premières fêtes de fin d'année à l'école Poudlard. Cela avait un côté encore plus excitant qu'à l'accoutumé, car tout se passerait avec des sorciers. De la magie en veux-tu en voilà. Elle se léchait les babines en imaginant les grandes tablées dans la grande salle, avec le festin que les Elfes de Poudlard auraient sans doute concocté. Cela avait du bon d'être contraint de rester à Poudlard pendant les vacances.

Lexie aimait cette neige, sa pureté, elle avait l'impression d'un renouveau et une espèce de mystère planait sur elle. Il avait donc neigé toute la nuit et cette couverture molletonnée blanche avait recouvert toute la verdure du parc. Un spectacle éblouissant s'offrait à ses yeux. Aucune brindille, aucune fleur ne pouvait résister à cet envahisseur venu du ciel. A mesure qu'elle s'enfonçait dans le parc, elle observait des traces de chaussures se dessinaient sur ce blanc parfait, indiquant que d'autres élèves avaient pris le même chemin. Elle continuait à avancer, partagée entre l'envie de sautiller et celle de rester calme. Elle était du genre mature et réfléchie pour son âge, mais ce manteau blanc semblait l'appeler à s'amuser un peu plus. Quelques empreintes de pas plus tard, elle se retrouvait dans un coin isolé, un énorme sapin avait été placé ici, les guirlandes scintillaient, toutes ces couleurs le rendaient si majestueux et magnifique. Au pied de ce-dernier, étaient disposés quelques faux cadeaux, probablement l'œuvre des Elfes. En version sorcier et grand format, se tenait une crèche, elle était superbe et très bien garnie. Cela apportait une touche de magie supplémentaire, créant une atmosphère particulièrement euphorique.

Non loin de ce splendide décor, une élève s'activait dans la neige pour faire ressortir, ce qui semble être, un début de bonhomme de neige. La fillette lui tournait le dos, elle ignorait donc de qui il s'agissait.


"Attends, je vais t'aider, que fais-tu ici toute seule ?"

Lexie venait de se mettre à genou à son tour, ramassant de la neige entre ses mains gantés.

"Je n'ai pas fait de bonhomme de neige depuis tellement de temps, j'avais presque oublié combien c'était amusant" déclara Lexie, un rire qui sortait du fonds du cœur.

"parfait et original"
ça te définit bien je trouve - Milenka Alder
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre" - Lexie -
#87CEFA

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Aurore n'attendait personne. Elle voyait quelques élèves au loin, en train de rire ensemble. Il est vrai que ce spectacle la rendait un peu jalouse. Elle aussi aimerait pouvoir compter sur des amis pour s'amuser ensemble. Elle aimerait être comme les autres, simplement normale. Mais compte tenu qu'elle ne parvenait pas encore à aller contre sa nature, elle ne pouvait espérer sortir de sa solitude. Et puis, sur le moment, cela ne la dérangeait pas. Elle aimait être seule parfois. Ne pas être obligée de faire la conversation. Se retrouver en tête à tête avec ses pensées. Être libre d'agir comme bon lui semble.

C'est pourquoi elle fut surprise à l'arrivée de sa camarade. Elle était concentrée dans la confection du corps de son bonhomme de neige et n'avait pas entendu la fillette s'approcher. Sursautant, elle tourna la tête et aperçut Lexie. Elle fut quelque peu soulagée de ce constat. Elle connaissait bien la jeune fille. Elles avaient fait leur rentrée à peu près en même temps et avaient eu l'occasion de discuter un peu. Elles avaient finit par se perdre de vue. Alors que Lexie était d'un naturel sociable, Aurore restait dans son coin. Naturellement, leur chemin avait finit par se séparer. Sa camarade était devenue préfète et avait donc plusieurs choses à gérer. Pour autant, elles ne s'évitaient pas, et les deux camarades de maison avaient eu l'occasion de se revoir à quelques reprises. Aurore avait justement décoré sa salle commune avec elle peu avant.

C'est pourquoi elle n'était pas embêtée par sa venue. La connaissant déjà, elle n'avait pas besoin de faire les présentations et était plus détendue. De plus, cette venue surprise tombait à pic. Elle qui enviait justement les autres groupes d'enfants, la voilà qui pouvait s'amuser avec une autre fille de son âge. Elle adressa un sourire à sa camarade lorsque cette dernière laissa échapper un rire des plus spontané. C'était communicatif. Aurore était déjà de bonne humeur, mais elle sentait que l'arrivée de sa préfète allait rendre sa journée encore plus belle.

- Coucou Lexie. Je voulais profiter de la neige mais je ne savais pas à qui demander de venir avec moi. Du coup on ira plus vite à deux ! Si tu veux tu peux faire la tête, j'étais en train de construire le corps.

La petite fille se surprit elle-même. Habituellement, elle ne parvenait pas à parler si naturellement. Pourtant, cette fois-ci, la proposition était sortie toute seule de sa bouche, et elle en était ravie. Voilà qui promettait une belle après-midi en perspective.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

"Attends, je vais t'aider, que fais-tu ici toute seule ?"

A ses paroles, l'inconnue se tourna prestement, quelque peu confuse et surprise. Il s'agissait de sa camarade Aurore. Les deux fillettes s'appréciaient beaucoup, et avaient découvert Poudlard en même temps. Elles avaient sympathisé grâce à leur envie de gagner la coupe et pour cela, elles avaient décidé de s'entraider pour les devoirs afin qu'ils soient faits plus vite, mais aussi parce que c'était plus agréable de les faire à deux que seule dans son coin, du moins c'est comme ça que Lexie voyait les choses.

Aurore était un peu l'opposé de Lexie, beaucoup moins spontanée, plus calme mais aussi plus solitaire. A dire vrai, elle est la Lexie d'avant, quand elle essayait encore de trouver sa place au sein de la société et même au sein de sa propre famille. Son arrivée à Poudlard l'avait métamorphosée, comme si sa vie commençait ici.

Même si débarquée de nulle part et être obligée de recommencer à zéro, car elle ne connaissait personne et ignorait beaucoup de choses sur la magie, elle avait réussi à s'intégrer dans sa maison, sa nouvelle famille. Ce qui avait été l'élément déclencheur était surtout lorsqu'elle est devenue préfète de sa maison. Cela lui imposait d'être plus dynamique et sociale. Elle avait des responsabilités et devait donner des comptes à sa Directrice de Maison, Mme Holloway.

Après avoir ri de bon cœur, Aurore prit enfin la parole, à croire que Lexie parvenait à la mettre plus à l'aise, à son grand soulagement.


- Coucou Lexie. Je voulais profiter de la neige mais je ne savais pas à qui demander de venir avec moi. Du coup on ira plus vite à deux ! Si tu veux tu peux faire la tête, j'étais en train de construire le corps.

Mais ne serait-ce pas une pointe de spontanéité que Lexie venait d'entendre ? Voilà qu'Aurore ne parut ni gênée, ni maladroite de se retrouver à moins d'un mètre d'un être vivant. Elle avait parlé sans honte, sans balbutier, comme si son activité du moment la rendait moins solitaire et moins sérieuse.

"Mais Aurore, voyons, tu sais bien que tu pouvais toujours compter sur moi."


Lexie, pour le coup, avait dit cela d'un ton très sérieux, ce qui n'échappa à la jeune Serdaigle.

"Oui, à deux, c'est toujours mieux. D'accord je m'attèle à la tête ! On lui fait une tête bizarre, histoire de le rendre plus fun ou tu veux quelque chose de sobre ?" demanda Lexie, toute guillerette à l'idée de réaliser ce bonhomme de neige avec sa camarade.

Ce n'est pas tant le fait du bonhomme de neige qui donna du baume au cœur à la jeune fille, mais c'était surtout de se rapprocher une nouvelle fois d'Aurore. Les deux petites filles, qui malgré qu'elles s'appréciaient beaucoup, avaient fini par se séparer. Cela venait très certainement du fait qu'Aurore est beaucoup moins téméraire et enjouée que Lexie, mais aussi et sûrement, parce que Lexie disposait d'un peu moins de temps depuis qu'elle avait accepté le poste de Préfète. C'est en repensant à cela, qu'elle se mordit la lèvre, regrettant d'avoir laissé les choses ainsi arriver.

Cette neige et cette nouvelle année seront peut-être le fruit d'une seconde chance entre les fillettes. Comme Lexie aime le dire, c'est un renouveau qui s'offre à eux à chaque hiver. On efface tout et on recommence.

"parfait et original"
ça te définit bien je trouve - Milenka Alder
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre" - Lexie -
#87CEFA

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Peter regardait les quelques flocons de neiges qui tombaient encore par la fenêtre de sa salle commune. L'automne commençait à s'envoler des ses ailes orangées pour laisser place à l'hiver. Il n'avait jamais beaucoup cette saison, elle était glaciale et peut attrayante, mais il fallait avouer, que à Poudlard, son opinion allait surement changer. En effet le paysage était magnifique, les montagnes s'étaient vêtus d'un grand manteau blanc, le lac était gelé, et avait disparu sous la neige donnant l'impression qu'il n'avait jamais existé. Les sapins, eux aussi avaient abandonné leurs vert si ensorcelant pour un blanc clair et pur.
La neige avait maintenant cessée de tomber, et Peter se surprit en train d'arborer un grand sourire. Son corps lui passait un message: "Sort dehors ! Amuse toi !". Il ne se le fut pas dire deux fois, il se leva attrapa un manteau épais, et sortit de sa salle commune excité comme une puce. Il dévala les escaliers, l'espace le séparant du parc diminuant peu à peu. Il courait presque, et les autres élèves le regardait d'un air surpris, mais l'aiglon ne s'en souciait guère, il voulait marcher dans la neige au plus vite!

Une fois arrivé à la sortit du château, le serdaigle s’arrêtât devant la grande porte, pris une grande inspiration et l'ouvrit. Il ferma les yeux et apprécia la fraîcheur de l'air sur son visage, cette froideur passant dans ses narines et remplissant ses poumons, donnant une merveilleuse sensation de vivacité, de bonne santé, de renouveau. Il se mit en route et passa par le pont couvert, qui ici en l’occurrence était couvert de neige. Une fois arrivé dans le parc, il se mit a marcher le plus lentement possible, afin d’apprécier le bruit de ses pas dans la neige. Ce craquement, crissement... Ce bruit indéfinissable mais pourtant si agréable à l'oreille, l'aiglon prenait son temps, appréciant tranquillement les joies de cette météo.

Il se retourna vers le château et en eu le souffle coupé. La vue était grandiose, les tours resplendissantes envoyaient partout autour d"elles une lueurs éclatante, l'aile ouest du château de dressait dignement fier de porter un si beau ramage. Peter aperçu plus loin dans le parc un beau sapin de noël, il courut vers lui afin de l'admirer de plus près. Il se rapprochait vite et pour la première fois de sa vie, se moquait du regard des autres. Il était heureux tout simplement. En chemin il croisa deux fillettes visiblement en train de faire un bonhomme de neige.
*Quelle bonne idée !*Il décida de se rapprocher d'elles, de loin il reconnue Lexie, sa préfète et Aurore, une fille qu'il avait déjà croisé plusieurs fois à la salle commune et qui paraissait très gentille et timide. Le serdaigle fit alors ce qu'il n'avait jamais fait auparavant, il s'approcha des deux jeunes filles afin de leur parler délibérément:

"Hey, je vous dérange? Je me demandais, si vous êtes d'accord, peut être que je pourrais vous aidez ?"

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?
Pas d’avatar
Ashley Bones  

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Le mois de Novembre n'avait laissé place à Décembre que depuis quelques jours et déjà la température avait chuté de plusieurs degrés et de gros flocons de neige tombaient au dehors. Ashley s'avança près de la fenêtre de son dortoir et admira le manteau blanc qui recouvrait le paysage. Il recouvrait absolument tout : impossible de faire la différence entre les chemins et l'herbe. Une envie soudaine l'a pris. Elle se devait d'aller courir dans cette neige et d'y laisser ses empreintes de pas pour enlever ce trop plein de perfection. La petite fille se changea, mit ses grosses bottes à fourrure, ses gants, son écharpe et son magnifique bonnet avec des bois de rennes. Elle se précipita à l'extérieur des chambres, descendit les escaliers à toute vitesse, traversa sa salle commune en trombe et manqua de se prendre les pieds dans les cadeaux qui traînaient au sol. Elle se rattrapa de justesse à la table où se trouvait la crèche.
*Oh mon dieu, c'est bon, rien de cassé.* pensa-t-elle.

En passant devant la Grande Salle, elle put sentir la délicieuse odeur émanant des pancakes, entendre la répétition des chants de Noël de la chorale et entrevoir un sapin avec des guirlandes et de multiples boules de toutes les couleurs. C'était magnifique. Ashley avait hâte d'être attablée et de déguster les merveilleux mets des elfes ; ce qu'ils cuisinaient était absolument divin et régalaient la jeune Serdaigle. Non loin d'elle, devant la grande porte, se tenait un jeune garçon de dos. Il semblait profiter du paysage qui s'offrait devant lui. Ashley s'apprêtait à le rejoindre quand il s'avança et sortit du château prenant la direction du pont. La petite fille se mit à le suivre de loin, de peur de le déranger dans ce qui semblait être une agréable quiétude. Leurs pas, qui produisaient de doux craquements sur la neige, les dirigèrent jusqu'au parc.

Soudain, le jeune garçon se mit à courir en direction d'un splendide sapin de Noël. Ashley, prise de court par cette initiative , pressa le pas et tenta tant bien que mal de suivre son camarade. Quelques secondes plus tard, elle le vit s'arrêter à côté de deux jeunes filles qui avaient les mains dans la neige. Ashley ralentit le pas et se dirigea doucement vers le petit groupe.


"Hey, je vous dérange? Je me demandais, si vous êtes d'accord, peut être que je pourrais vous aidez ?"


A ces mots, les deux fillettes se tournèrent vers le garçon. De loin, Ashley crut reconnaître Lexie, Aurore et Peter, trois aiglons qui partageraient leurs années d'étude à Poudlard avec elle. Un large sourire se dessina sur son visage. En effet, la jeune Serdaigle les appréciait énormément même si elle n'avait pas eu l'occasion de leur faire savoir. Elle replaça correctement son bonnet sur ses oreilles et, une fois de plus, se mit à courir dans leur direction.

Hey, coucou !! Je peux me joindre à vous ? dit-elle en agitant son bras, son sourire s'élargissant à mesure qu'elle approchait des trois amis.

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Lorsque Milenka s'éveilla ce matin-là, elle se sentait étrangement sereine. Novembre venait de finir et, avec lui, s'en allait l'ambiance d'Halloween. Bien sûr, la jeune Serdaigle avait aimé cette ambiance. Elle l'avait même adoré. Mais elle n'avait qu'une hâte maintenant, que Noël arrive...! Noël et tout son cortège bien-sûr: cadeaux, crèche et gâteaux de pain d'épice. Voilà pourquoi Milenka se sentait si bien ce matin: l'esprit de Noël était là.

Une fois levée, elle se rendit dans sa salle commune qu'elle trouva bien calme, même pour un matin... Pas l'ombre d'un aiglon en vue...

*Où sont-ils?*, se demanda-t-elle, perplexe.

Passant à proximité d'une fenêtre, la jeune fille remarqua enfin le temps à l'extérieur.

- Ohhh, murmura-t-elle émerveillée.

Dehors, la neige tombait à très gros flocons et avait déjà tout recouvert d'un épais manteau blanc. Oubliée, la sérénité! Milenka fonça jusqu'à sa malle et se couvrit de la tête aux pieds pour avoir bien chaud. Echarpe, gants et bonnet: elle était fin prête pour affronter le froid et la neige mais surtout découvrir Poudlard sous la neige... Dévalant les marches, la jeune fille n'eut pas vraiment le temps de profiter de la décoration intérieure du château qui, pourtant, était magnifique... Arrivée au rez-de-chaussée, elle reprit son souffle et se dirigea, un peu, plus calmement vers la grande porte qui, grande ouverte, laissait passer une lumière blanche quasi irréelle. De là où elle était Milenka pouvait déjà entendre les autres élèves rire, crier et se chamailler. Resserrant son écharpe, elle s'élança au-dehors.

Tout était blanc, de l'herbe aux arbres, en passant par les bancs de pierre. Milenka fut un instant éblouie par tant de blancheur: ses pauvres yeux bleus eurent besoin d'un temps d'adaptation... Quelques instants après, elle put balayer du regard le parc. Un majestueux sapin avait été décoré et scintillait de mille feux. Ca et là des groupes d'élèves, plus ou moins grands, déambulaient ou couraient en se lançant de boules de neige. La jeune Serdaigle les enviait un peu: elle qui était si renfermée sur elle-même n'avait pas encore pu lier une telle forme de complicité: elle avait un peu de mal à sortir de sa carapace...! Peut-être la magie de Noël l'aidera-t-elle...?

Marchant doucement à travers les arbres du parc, elle sursauta en entendant une voix qu'elle connaissait.


Hey, coucou !! Je peux me joindre à vous ?


Tournant la tête vers la voix, Milenka vit une jeune élève courir vers un groupe: il s'agissait d'Ashley, une de ses camarades de Maison. Marchant vers le petit groupe, elle constata rapidement qu'elle les connaissait en fait tous: c'était tous des Serdaigles! Elle les connaissait pour les avoir croiser dans la salle Commune et pour avoir échanger quelques mots. Elle les appréciait, même si cela ne devait pas être évident pour un spectateur extérieur... La jeune élève réalisa que c'était l'occasion rêvée pour faire plus ample connaissance alors elle se lança:

- Vous avez l'air de bien vous amusez, ici! Je peux vous rejoindre....??

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

- Mais Aurore, voyons, tu sais bien que tu pouvais toujours compter sur moi.

A ces mots, Aurore se sentit quelque peu honteuse. Elle avait soudain la sensation de ne pas avoir agi correctement. Bien sûr, elle savait qu'elle n'avait rien fait de mal. Mais elle s'en voulait de ne pas avoir osé aller vers sa camarade. Après tout, elle la connait assez pour savoir que Lexie est très gentille. Elle aurait dit oui, bien entendu. Mais ses doutes l'avaient paralysé et elle avait préféré se convaincre que c'était inutile. Que sa préfète serait trop occupée à créer de nouvelles animations, qu'elle n'aurait pas le temps de s'amuser avec elle. Ce n'était qu'une excuse pour ne pas avoir à aller contre sa nature, elle le savait bien, mais c'était toujours plus simple de fuir.

Quoi qu'il en soit, elle décida de lui proposer de l'aider pour faire passer un peu mieux sa maladresse et pour ne pas s'attarder sur la question. Aurore avait tout sauf envie de discuter de sa personnalité parfois un peu difficile à gérer pour les autres. Elle était de bonne humeur et voulait le rester. Aussi fut-elle ravie et soulagée lorsque sa préfète accepta de bon cœur. Lui offrant un beau sourire de remerciement, elle fut emballée par son idée de s'amuser avec la tête du bonhomme de neige.

- Une tête bizarre ça me va ! C'est beaucoup plus drôle et comme ça il sera unique.


Sur ces belles paroles, la petite Serdaigle s'empressa de se remettre à sa tâche. Elle était heureuse. La dernière fois qu'elle avait réellement partagé une activité avec un autre enfant de son âge remontait à plusieurs mois. C'était avec sa meilleure amie Eliana, à Londres, juste avant de partir pour Poudlard. Elle adorait l'école de magie mais, parfois, il fallait avouer que son amie lui manquait. C'était si agréable de rire, discuter et s'amuser avec quelqu'un d'autre. Elle était contente que ce soit Lexie qui l'ait rejointe. Elle savait qu'avec elle, l'activité se passerait bien. Et puis, peut être que grâce à ça, les deux filles allaient pouvoir se rapprocher à nouveau. Elle voulait y croire.

- Hey, je vous dérange? Je me demandais, si vous êtes d'accord, peut être que je pourrais vous aider?


Quelques minutes avaient passé et le corps du bonhomme de neige prenait forme lorsque cette voix retenti. Jusqu'alors concentrée dans sa tâche, elle sursauta et se retourna vivement, en même temps que Lexie. C'était Peter, un garçon de leur âge et de leur maison. Aurore l'avait déjà un peu croisé dans la salle commune, mais n'avait jamais véritablement discuté avec lui. Il avait l'air gentil. Elle aperçut également une jeune fille courir dans leur direction et reconnu Ashley, une autre camarade de maison. Celle-ci ne se fit pas prier pour demander la même chose que Peter.

- Hey, coucou !! Je peux me joindre à vous ?

A quelque distance d'elle, la petite aiglonne aperçut une troisième silhouette, qu'elle reconnu également comme étant une autre Serdaigle.

- Vous avez l'air de bien vous amuser, ici! Je peux vous rejoindre...??

Aurore sentit son coeur se gonfler de joie. Jamais, au grand jamais, elle n'avait imaginé une telle situation en descendant au parc ce jour là. Elle qui pensait construire un bonhomme de neige en solitaire, la voilà qui se trouvait entourée de 4 de ses camarades. Elle avait en plus la joie de tous les connaître, au moins de vue. La journée promettait d'être radieuse ! Soudain, une bouffée d'espoir l'envahie. Elle se prit à rêver qu'elle allait se faire des amis... Pour de vrai cette fois-ci, et pas seulement des connaissances de passage. Elle voulait vraiment s'accrocher à cette idée, et essayer de tout faire pour que les relations se nouent. Elle ne devait pas tout gâcher. C'est pourquoi, calmement mais avec un sourire leur indiquant qu'elle était sincère, elle fit d'une pierre deux coups et leur répondit à tous en même temps.

- Oui, venez, plus on est de fous plus on rit. On commençait juste notre bonhomme de neige avec Lexie, je suis sûre qu'à nous 5 il sera super.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Katy avait veillé tard, très tard le jour précédent car elle s'était imposé de finir tous ses devoirs. Alors bien que matinale par habitude, cette fois-ci elle se leva tard. À son réveil, son dortoir était vide, elle s'empressa donc d'aller dans le petit salon. Mais rien. Personne. Elle retourna dans son dortoir afin de s'habiller, et lorsqu'elle jeta un coup d'oeil par la fenêtre, elle vit un magnifique manteau blanc. *ça y est, début décembre, la neige est enfin tombée* songea-t-elle. La deuxième année adorait la neige !  Mais l'an passé elle n'en avait pas profité car elle était bien trop timide pour s'aventurer à proposer à qui que ce soit d'aller dans le parc avec elle. Cette année elle était décidée, la jeune fille n'allait tout de même pas restée à l'écart de ses camarade durant les six années de scolarité qui lui restait à faire. De plus ses camarades avaient l'air vraiment gentils et Katy aimerait les connaître un peu plus... Elle se revêtit bien chaudement, prit son courage à deux mains puis arpenta les couloirs de l'école en direction du parc où elle espérait croiser ne serait-ce que l'ombre d'une silhouette familière. Passant devant la grande salle où l'excitation de la neige faisait des ravages, elle vit que la moitié de l'école déjeunait encore, mais la table Serdaigle, elle, était presque vide ce qui confortait Katy dans son choix de sortir sans déjeuner.
Une fois la grande porte du Hall franchie, la deuxième année sentit le froid foncé sur elle. Mais la beauté de ce spectacle qu'était la neige redonnait à la fillette de douze ans son âme d'enfant. Elle était émerveillée par une telle blancheure qui donnait au parc une dimension infinie. C'était tout simplement beau. Katy devait maintenant rejoindre ses camarades mais... Où étaient-ils tous? La jeune fille se dirigea vers l'endroit où avait eu lieu la veillée d'Halloween, avec les histoires d'horreur. Elle avançait doucement, savourant à chaque pas le contact de ses pieds sur la neige, après quelques minutes de marche, la deuxième année apercevait des silhouettes, il y en avait cinq mais étaient-ce bien des Serdaigle ? Katy en doutait alors elle avança un peu plus vite car elle était impatiente de découvrir s'il s'agissait bien là de ses camarades. Plus elle avançait, plus elle était sûre de voir l'écusson bleu sur les capes des élèves en présence, une des filles lui faisait même penser à sa préfète Lexie. Elle marchait donc encore et encore pour arriver auprès des autres élèves. Le moment fatidique où la deuxième année allait devoir faire plus ample connaissance avec les autres approchait et Katy commençait à stresser, sa timidité lui faisait défaut mais il n'était plus question de faire demi-tour. La jeune fille arriva devant ses camarades et dit :
"Bonjour tout le monde  ! Il est vraiment beau votre bonhomme de neige mais sa tête est un peu bizarre vous ne trouvez pas  ?"
Sur ces paroles, les Serdaigle se retournèrent, la joie de jouer ensemble dans la neige se lisait sur leur visage.
Katy reconnu Lexie, Aurore et Milenka qui étaient en deuxième année comme elle. Les deux autres étaient en première année, il y avait Peter et Ashley. L'aventure allait enfin commencer pour la deuxième année...

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent.

'Je crois en toi' comprendra qui pourra...

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Quelques minutes venaient de défiler depuis qu'Aurore et Lexie se trouvaient au milieu du parc, les mains gantés dans la neige, tentant de reproduire un bonhomme de neige à la hauteur de leur espérance.

- Une tête bizarre ça me va ! C'est beaucoup plus drôle et comme ça il sera unique.

unique ? c'est ce que Lexie aimait par dessus-tout au niveau des choses à créer. Tout pouvait correspondre à rien de très conventionnel. C'était libre de ressembler à la simple idée de ce qu'on voulait bien en faire.

"ah je suis d'accord, il sera UNIQUE, comme chaque personne qui compose notre formidable maison."


Ravie de partager cette activité avec sa camarade sans cette barrière qui les avait éloigné : le poste de préfet, Lexie s'en donnait à cœur joie avec cette neige. Elle avait l'impression d'avoir cinq ans, mais c'était ça qui était si génial en ces périodes de fêtes.

Encore en train de rêvasser, la fillette n'avait pas entendu Peter débarquer. Elle ne le connaissait pas des masses, mais elle ne pouvait qu'admirer sa façon de tenter de s'intégrer au petit cercle très restreint des filles de sa maison. Il se fichait du regard des autres et il n'était pas ce genre de garçons qui restent à l'écart des filles, parce que les filles bla bla bla...

Elle l'appréciait pour cet aspect de sa personnalité, mais aussi parce qu'il semblait être un garçon très poli, respectueux et d'une gentillesse sans équivoque.


"Hey, je vous dérange? Je me demandais, si vous êtes d'accord, peut être que je pourrais vous aidez ?"

Se retournant au son de sa voix, Lexie le dévisageait un instant, un sourire béat à cause de son activité du moment. Faut dire que toute cette neige et ce bonhomme à réaliser, elle était retombée en enfance et elle s'en amusait beaucoup. On aurait vraiment dit une gamine, loin de la Lexie habituelle.

"Bien sur Peter, je suis ravie de te voir ici. Pour être honnête, notre bonhomme de neige se veut emblématique et pas du tout conventionnel, on veut qu'il sorte de l'ordinaire, donc n'hésite pas à apporter des idées pour qu'il soit original."


A peine eut-elle terminée sa phrase, qu'une autre personne s'approchait, cette fois-ci, elle entendait clairement les pas, grâce au craquellement que la neige nous contraignait.

"Hey, coucou !! Je peux me joindre à vous ?" nul doute, Lexie reconnut la douce voix d'Ashley.

Lexie lui fit signe qu'elle avait sa place aussi. On commençait à être à l'étroit, du coup, elle devait proposer de le faire beaucoup plus grand, afin que chacun puisse mettre sa petite touche personnelle.


"Je t'en prie, mets-toi par là" lui indiquant un petit trou à côté d'Aurore.

Une fois n'est pas coutume, d'autres pas résonnaient. Serdaigle s'était donné le mot ou bien ?


"- Vous avez l'air de bien vous amusez, ici! Je peux vous rejoindre....??"

Se tournant à nouveau vers la personne qui faisait son apparition, la jeune préfète reconnut Milenka, elle l'avait croisée à plusieurs reprises en salle commune, mais n'avait pas bavarder plus que cela avec elle. Peut-être que ça allait changer désormais ?

"Salut Milenka, effectivement, on s'amuse plutôt bien et y a de la place pour tout le monde, tiens viens par là" lança Lexie, d'un ton enthousiaste, un sourire chaleureux et qui se voulait amical, elle lui montra du doigt un emplacement encore libre à côté de Peter.

Le cercle s'agrandissait, c'était vraiment très agréable ce petit moment de partage. Les aiglons n'avaient pas pour habitude de se réunir tous au même endroit au même instant. Souvent, ils sont de nature solitaires, et assez réservés. Mais il semblerait que les fêtes de fin d'années soient propices à des rencontres et des échanges.

L'idée de passer un agréable moment avec tous ses camarades enchantait beaucoup Lexie. Elle se disait aussi qu'Aurore, à l'initiative de cette virée dans la neige, qui est si discrète, ne s'était pas attendue à ce revirement de situation. En y réfléchissant bien, elle se pinça la lèvre, un peu gênée de l'avoir contrainte à vivre cette expérience sans mot dire.

Lexie n'avait pas le temps d'envisager d'échanger un regard vers Aurore pour connaître son état d'esprit, que surgit une autre de leur camarade. Il s'agissait de Katy.

Elle était aussi timide, mais depuis quelques jours, la fillette tentait par tous les moyens d'afficher sa présence au sein de la maison. Elle participait beaucoup aux différentes animations et Lexie voyait clairement des efforts de sa part pour tenter de se mélanger aux autres.



"Bonjour tout le monde ! Il est vraiment beau votre bonhomme de neige mais sa tête est un peu bizarre vous ne trouvez pas ?"

Lexie l'avait écoutée attentivement, et bien qu'elle semblait un peu gênée, Katy avait vraiment l'intention de se joindre au petit groupe qui s'était formé malgré elle, même si c'était avec une pointe de maladresse.

"Euh oui, sa tête est bizarre, comme tu dis, mais c'est intentionnel. Pour tout te dire, nous voulons un bonhomme de neige qui sorte du lot, il se veut plutôt funny, un air coquin, amical et surtout original. Tu veux te joindre à nous ?"

Lexie avait répondu un peu au tac au tac, et elle s'était rattrapée avec sa question, afin de lui faire comprendre qu'elle pouvait tout à fait participer à cette activité enfantine. Elle la savait très timide, et souvent seule, n'arrivant pas à aller vers les autres. C'est pourquoi, elle voulait la mettre à l'aise.


Le résultat de leur union pour réaliser ce bonhomme de neige était époustouflant : le bonhomme de neige était en train de prendre forme. Il était grandiose !

Lexie avait décidé de lui rajouter une écharpe aux couleurs de Serdaigle pour que chaque élève et chaque professeur sache d'où il sortait. Il était né de la cohésion de leur maison. Tous les aiglons avaient participé activement, et au final, c'était ça qu'il fallait voir à travers ce bonhomme de neige.

Prenant discrètement un tas de neige entre ses mains, Lexie en faisait une boule. Les yeux pétillants et plein de malices, elle regardait tour à tour chaque élève présent autour de leur chef d'œuvre.
Son regard s'attardait sur Peter.

Ni vu ni connu, Lexie lui envoyait la boule de neige de plein fouet sur le flanc gauche de ce-dernier. Voyons comment ce jeune homme compte riposter à cette attaque glaciale ?

"parfait et original"
ça te définit bien je trouve - Milenka Alder
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre" - Lexie -
#87CEFA

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Petit à petit, des élèves de Serdaigle arrivaient. Cela avait un petit aspect comique. Les uns arrivaient après les autres, chacun ayant sa petite phrase à lui pour tenter de rejoindre le groupe, et à chaque fois Lexie et Aurore les acceptaient avec beaucoup d'entrain et de bonne humeur. À la fin, ils étaient six joyeux compagnobs s'affairant à cette terrible tâches : former un bonhomme de neige.
Le groupe faisait vraiment plaisir à voir. Ils étaient tous joyeux, tous souriants, et prévenants envers les autres. Ont aurait dit qu'ils étaient tous victimes d'un sortilège d'allégresse.

Cela rappelais, à Peter son enfance, avec les rares hivers qu'il avait passé avec son père. Il était petit à ces moments-là, mais pourtant le jeune aiglon s'en souvenait très bien, des souvenirs si présent qu'il pouvait presque les voir se dérouler devant lui, derrière une vitre argenté et morne qui le séparaient de ces petits moments qu'il désirait tant revivre.

Mais ce n'était pas le moment de repenser à cela, pensa le Serdaigle, il avait un bonhomme de neige à achevé avec ses camarades. Il ne restait plus beaucoup de travail. Lexie et Aurore voulais un bonhomme de neige unique, et bien il l'était ! Effectivement, personne n'avait jamais vu un être de neige comme cela auparavant. Il était d'une forme peu commune mais il était beau, et ça qui comptais.

Mais tout d'un coup Peter se reçu quelques chose dessus, quelques chose de dur et mou à la fois, quelques chose de froid et quelque peu douloureux; une boule de neige. L'Aiglon chercha l'origine de celle ci. Il vit sa préfète encore le bras en avant, avec un gros sourire.

Elle avait osé ! Peter qui était à genoux se leva d'un air grave et solennel. Les choses sérieuses allaient commencées. Ce n'était plus moment de rigoler. Il attrapa vite fait de la neige, la roula en boule et l'envoya de toute ses forces sur Lexie, puis il il répéta cette action en changeant de cible et en l'envoyant sur Aurore.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Les jours à Poudlard se faisaient de plus en plus frais et l'arrivée de la neige n'indiquait pas que les températures allaient grimper. L'hiver était bel et bien présent, l'ambiance de Noël se faisait de plus en plus ressentir dans tout le chateau et Doris était heureuse. Bien qu'elle n'aimait pas le froid, elle adorait la période de Noël qui était pour elle un moment de joie, de détente, d'amitié et de famille. Cette année, elle ne passerait pas les fêtes avec sa famille dans sa ville natale. Mais elle n'en était pas triste car elle les passerait avec sa famille à Poudlard. Car oui, elle considérait désormais ses camarades sorciers comme des membres de sa famille. Elle s'était attachée à de nombreuses personnes au château et passer Noël avec ses amis promettait d'être grandiose.

Avec l'arrivée de la neige à Poudlard, l'ambiance féerique de Noël s'intensifiait. Quelle joie de se balader dans la neige, d'entendre ses pieds grincer à son contact ! Doris enfila un manteau épais, un bonnet, des gants, de grosses chaussettes, et une paire de bottes puis descendit vers la porte principale du château. La salle commune des Serdaigle se trouvait en hauteur, et le temps de descendre toutes les marches dans cette tenue, Doris étouffait et avait beaucoup trop chaud. C'est toute en sueur qu'elle mit les pieds dans l'air frais du parc. Il y faisait bon ! Frais, mais bien couverte, la jeune serdaigle ne pouvait qu'apprécier la vue qui s'offrait à elle. Le parc était blanc et magnifique. Le soleil brillait et se refléter dans la neige, éblouissant un peu Doris. Elle vit de nombreux élèves s'amuser dans la neige. Elle s’avança dans le parc, en souriant et guettant les élèves, à la recherche de ses amis. Puis elle vit un petit groupe de serdaigle qui fabriquait un bonhomme de neige. Elle se dirigea donc vers eux.

En s'approchant, elle vit que le bonhomme de neige était pratiquement terminé. Sa tête était un peu bizarre, ce qui lui donnait un air amusant. Doris se demanda alors si c'était fait exprès où si ils ne s'en étaient pas rendu compte. Puis, connaissant Lexie, elle se dit que c'était certainement une de ses idées pour rendre le bonhomme de neige plus amusant. Cela la fit sourire !


"Salut tout le monde ! Il est drôle votre bonhomme de neige ! Je peux me joindre à..."

Doris n'a pas eu le temps de fini sa phrase qu'elle évita de justesse une boule de neige. Elle était lancée par Lexie en direction de Peter, un jeune serdaigle qu'elle ne connaissait pas très bien. Puis ce dernier ne se laissa pas faire et riposta, puis renchérit en lanca une boule de neige vers Aurore. Cela amusa beaucoup Doris et voulait également participer à cette bataille de boule de neige. Elle s'agenouilla et prit un peu de neige qu'elle façonna en boule. Puis, se redressant, elle regarda autour d'elle afin de choisir sa cible. Katy ne semblait pas avoir été touchée par de la neige aujourd’hui (ses vêtements étaient immaculés). Elle lança donc sa boule dans sa direction. Rapidement, elle se remit à faire un nouvelle boule de neige, en prévision d'une autre attaque.

#0B3861

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Chacun des nouveaux arrivants se joignaient à leur petit groupe, et celui-ci commença à s'agrandir considérablement. A vrai dire, Aurore ne s'attendait pas à cela en sortant dans le parc, mais elle était heureuse. Oubliant sa timidité un instant, elle confectionna avec beaucoup de plaisir et d'entrain le fameux bonhomme de neige. Une dernière élève fit son apparition et tout le monde l'accepta avec joie dans le groupe. Aurore ne la connaissait pas énormément, mais elle était heureuse de sa présence. Désormais, la petite fille n'était plus seule. Cela avait quelque chose de rassurant dans un sens. Elle n'était plus contrainte de faire la discussion, plus obligée de maintenir un semblant de relation. Ils étaient nombreux, et chacun discutait de tout et de rien. Et, étrangement, cela rendait Aurore plus calme, plus détendue. Et plus bavarde. Ce n'était pas encore un moulin à parole, mais toute personne la connaissant ne pouvait nier qu'elle n'était pas dans son état habituel. Et c'était tant mieux.

De longues minutes passèrent en un battement de cil, et leur œuvre d'art était désormais achevée. L'aiglonne ajouta sa carotte, après que Lexie eut habillé le bonhomme de neige d'une écharpe de Serdaigle. Elle se recula pour admirer le résultat et dut admettre qu'il avait une certaine classe. Bien sûr, sa tête était très bizarre, son corps pas forcément bien proportionné et il était un peu bancal. Mais elle s'en fichait. C'était le leur. C'était le symbole de leur petit groupe, et pour ces raisons, Aurore le trouvait parfait. Un grand sourire illuminait son visage. Elle était plus qu'heureuse et aurait voulu que ce moment dure éternellement. C'est pourquoi elle s'accroupit à nouveau dans l'idée de faire un deuxième bonhomme de neige, plus petit cette fois-ci, comme s'il s'agissait de l'enfant. De cette manière, elle espérait prolonger le moment avec ses camarades.

Mais finalement, elle n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit qu'elle vit une boule de neige voler vers Peter et le toucher en plein ventre. Tournant la tête, elle vit Lexie arborer un grand sourire. C'était tout à fait le genre de sa préfète. Toujours prête à faire des blagues et à provoquer de gentilles batailles. Amusée, Aurore vit Peter confectionner à son tour une boule de neige. La jeune fille s'attendait à le voir lancer son arme contre sa préfète, pour se venger. Mais contre tout attente, c'est elle-même qui fut prise pour cible. Mettant une seconde à réaliser, désormais mouillée par la neige, elle ne sut pas tout de suite comment réagir. Finalement, elle se décida pour la contre-attaque. Faignant d'être outrée, elle ne mit que quelques secondes pour confectionner une boule de neige bien ronde et pour la jeter vivement sur Peter. Elle avait de l'expérience en la matière. Chez elle, elle était toujours la cible de ses frères. Ils prenaient un malin plaisir à la bombarder de neige chaque fois qu'ils en avaient l'occasion. Avec le temps, elle avait acquis un certain talent et excellait dans l'art de riposter à la vitesse de l'éclair.

Tandis que son projectile atteignait Peter de plein fouet, elle vit une autre boule de neige se diriger vers Katy, jusqu'alors épargnée. Se retournant, elle aperçut sa deuxième préfète. Elle venait à peine d'arriver qu'elle enclenchait déjà les hostilités. Un sourire annonceur de farce sur le visage, Aurore confectionna deux nouvelles boules de neige. Elle en lança une sur Doris, et la deuxième sur Lexie. Après tout, cette dernière avait commencé, elle méritait bien de recevoir le même sort. Elle ne manqua d'ailleurs pas ses cibles et en fut satisfaite. S'amusant de la situation, elle adopta une moue faussement désolée.

- Oh mince, j'ai pas fait exprès ! Elles se sont lancées toutes seules vers vous, sûrement un mauvais sort... OUPS!

Voila la bataille officiellement lancée. Suite à ses mots, Aurore s'empressa de partir en courant, riant aux éclats, s'attendant à recevoir une pluie de boules de neige en signe de vengeance. Elle était aux anges.

"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !"
Aigle du mois de juin 2016
Poursuiveuse/Gardienne remplaçante des Eclairs de Serdaigle
"Je crois en toi!" Comprendra qui pourra
Ma couleur = #4F79A4

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

La deuxième année avait à peine eu le temps de finir sa phrase que Lexie lui avait répondu.

"Euh oui, sa tête est bizarre, comme tu dis, mais c'est intentionnel. Pour tout te dire, nous voulons un bonhomme de neige qui sorte du lot, il se veut plutôt funny, un air coquin, amical et surtout original. Tu veux te joindre à nous ?"

Katy sourit en entendant la réponse de sa préfète, finalement ça ne l'étonnait pas du tout de sa part car elle était très originale et rajoutait volontier une petite touche personnelle aux œuvres auxquelles elle participait. La jeune fille, timide, était heureuse qu'on lui ait proposé si spontanément de participer à l'activité en cours mais le bonhomme était presque achevé, elle avait peur que cela se finisse trop rapidement... Paradoxalement Katy qui hésitait à venir n'avait surtout pas envie de repartir. Elle se mit à l'œuvre avec les autres Aiglons. La neige était plutôt molle et collante ce qui facilitait l'assemblage sur le bonhomme et lorsque ce dernier prit une forme convenable à l'avis de chacun Lexie lui enveloppa le cou d'une écharpe aux couleurs de Serdaigle afin qu'il ne passe pas inaperçu aux yeux des autres élèves et professeurs ; il devait être le symbole de l'unité de leur Maison. Katy avait pris un peu de recul par rapport  au bonhomme de neige et au groupe pour pouvoir admirer la scène féérique à laquelle elle venait de prendre part. Elle vit sa préfète se baisser comme pour refaire son lacet ; mais elle se releva brusquement, une boule de neige à la main et prit pour cible Peter. Tout le petit groupe rigolait, tous sauf Peter qui devint légèrement rouge et s'empressa de riposter sur la préfète puis sur Aurore. Les hostilités étaient lancées !  La bataille improvisée allait pouvoir commencer. Katy restait immobile, du fait qu'elle se trouvait légèrement en retrait elle n'avait rien à craindre. Enfin c'est ce qu'elle pensait !  Doris la deuxième préfète de Serdaigle venait d'arriver, elle commença :

"Salut tout le monde ! Il est drôle votre bonhomme de neige ! Je peux me joindre à..."

Mais elle ne finit pas sa phrase car voyant la bataille, elle préféra se pencher pour faire une boule de neige et la lancer sur... Sur Katy  !  La jeune fille n'avait encore été touchée ce qui avait du motivé Doris pour la cibler. La boule qui atterit sur l'écharpe de Katy avait réussi à couler le long de son cou et avait gelé tout le corps de la deuxième année. Ceci ne l'empêcha pas de se pencher illico pour ramasser la neige et viser à son tour sa préfète. Elle avait presser au maximum la boule blanche pour qu'elle soit bien compacte et donc plus facile à lancer, puis fit un pas en avant pour se donner de l'élan tout en lançant du plus fort qu'elle pu la boule sur Doris. La préfète ayant senti le coup venir parvint à l'éviter in extremis en se penchant. Le périmètre autours du bonhomme ressemblait maintenant à un véritable champ de bataille ou des rires enfantins résonnaient à tout va. Katy derrière tout le sérieux pour lequel elle était réputée ne fut pas la dernière à se prendre au jeu. Elle ramassa de nouveau de la neige puis réitéra l'opération pour que la boule soit lancée dans les meilleures conditions possibles puis se demanda *Sur qui vais-je bien pouvoir la lancer  ?*. La question ne resta pas longtemps sans réponse !  Lexie lui tournait le dos trop occupée à former sa propre boule, c'était l'occasion rêvée !  Katy s'empressa de lui lancer la boule et cette fois-ci elle arriva à destination  !  Lexie se retourna immédiatement fusillant Katy du regard avec un sourire machiavélique, la deuxième année ne savait plus quoi faire : prendre de la neige pour riposter ou bien courir... Elle décida de prendre la fuite mais voilà qu'elle glissa, faisant un chute monumentale elle se retrouva allongée dans la neige. Elle n'avait plus le temps de se relever et était condamnée à recevoir la vengeance de sa préfète...

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent.

'Je crois en toi' comprendra qui pourra...

Les joies de la neige  ouvert à tout Serdaigle 

Lexie venait d'envoyer sa boule de neige sur Peter, qui semblait vraiment pris au dépourvu. Au fonds, elle espérait qu'il ne le prenne pas mal. Les secondes qui ont suivi ont révélé que loin d'être en colère, il semblait bien décidé à faire tourner cet affront à son avantage afin de rendre l'activité encore plus joviale et amusante qu'elle ne l'était déjà. Le bonhomme de neige était à présent terminé, et ni Lexie, ni les autres semblaient vouloir rentrer au château, vaquer chacun à ses occupations. C'est comme s'ils avaient eu envie de la même chose : rester ensemble et s'amuser ! Il était temps de décompresser.

Peter n'eut aucun mal à récupérer aussi vite que Lexie de la neige dans ses mains et, un air malicieux, il renvoya l'attaque sur la préfète qui s'y attendait un peu, guettant sa réaction. Aussi, elle n'eut aucun mal à la dévier. Le perdant de vue, elle n'avait pas comprit que Peter s'était aventuré à trouver une autre victime de la boule de neige : Aurore !
En effet, la petite de nature si discrète, avait éclaté de rire. Son bonnet et son écharpe étaient recouverts de neige, neige qui n'y était pas quelques secondes plus tôt.

Voilà que Doris, sa partenaire d'animations, entrait en jeu elle aussi, et avait pour ainsi dire, forcé Katy à prendre part à la bataille en lui envoyant une méga boule de neige.

Aurore avait apparemment l'intention de se venger sur ses préfètes, car voici qu'elle visait, comme de par hasard, Doris ET Lexie. La bataille était un prétexte pour s'en prendre incognito à ses deux préfètes ? Qu'avaient-elles fait pour mériter cela ? Est-ce l'occasion de s'en prendre à plus "haut que soi" ?

Katy, sortie de sa timidité et de sa rêverie s'était lancée elle aussi dans la préparation de boules de neige, et semblait ravie de participer à cette petite guéguerre gentillette entre les élèves Serdaigle. Lexie était heureuse de voir autant de complicité et de rires s'installaient entre les membres de Rowena.

En l'espace de trois minutes, on pouvait assister à un véritable champs de bataille, des boules volaient dans tous les sens, à tel point que Lexie ne savait plus où donner de la tête. Elle ne prenait même plus le temps de voir si sa boule touchait sa cible, elle enchainait les attaques et plus personne ne savait qui lançait à qui...

Des éclats de rire résonnaient dans tout le Parc, tout Poudlard devait bien entendre cette cohue, mais Lexie s'en fichait ! Tant qu'aucun professeur ne venait interrompre leur partie, elle n'était pas prête d'y mettre un terme. C'était un grand moment qu'elle appréciait fortement.

"parfait et original"
ça te définit bien je trouve - Milenka Alder
"Les Éclairs, une équipe du tonnerre" - Lexie -
#87CEFA