Parc

Inscription
Connexion

Une journée parfaitement normale  PV Gwenaëlle 


*Une bien belle journée.* S’était dit Lucy en sortant du château, vers seize heures.

Elle avait passé la journée en cours ou à la bibliothèque. Sa nuque criait pour qu’on la bouge, ses doigts tâchés d’encre étaient si crispés qu’ils lui faisaient mal. Quant à ses jambes : elles étaient heureuses de pouvoir se dégourdir. Et toutes ces douleurs étaient sans compté les bleus qu’elle avait collectionné la veille et dans la journée. Elle s’était aussi coupée avec le couteau en cours de Potions, puis brûlé sa main contre le chaudron.

C’était particulièrement douloureux, d’autant plus que c’était sur une vieille mais pas moins grande et terrifiante cicatrice de brûlure. Celle-là, elle l’avait eu après une mésaventure avec une casserole d’huile bouillante; il y a maintenant plusieurs années. Depuis ce jour, les Bishops ne faisaient plus de frites maisons. Si l’affaire était de l’histoire ancienne, la cicatrice, qui allait du haut du bras jusqu’au dos de la main, était néanmoins très sensible.


Lucy marcha dans l’immense parc pendant plusieurs minutes sans vraiment suivre de direction. Le ciel était haut et bleu, le soleil était au rendez-vous. Lucy referma cependant sa cape autour d’elle dans un frisson. Le soir arrivait vite ces jours-ci.

Elle observa, pendant sa marche salvatrice, les autres élèves. Ils étaient de tous âges, de toutes tailles, formes et apparences. Tous étaient sorciers et sorcières en devenir. Quelques fantômes, des employés du château… Aucune de ces personnes n’étaient les amis de Lucy. Cette dernière, en quelques semaines de cours, n’avait pas réussi à entrer en contact avec qui que ce soit, même pas ceux de sa propre maison. Ce n’était pas qu’elle ne voulait ou parce qu’ils étaient méchants ! Non ! L’occasion de débuter une conversation et donc, possiblement, une amitié ne s’était pas encore présenter. Et la timidité de la jeune fille ne la faisait pas courir après ses camarades.


Tout-à-coup, Lucy s’emmêla les pieds dans une racine de rosier. Elle chuta, les mains les premières, sur le gravier. La douleur l’envahit. Les larmes aux yeux et tant bien que mal, la jeune fille se redressa pour évaluer les dégâts.
Son collant déchiré dévoilait ses genoux égratignés et ses mains écorchées saignaient un peu. Immédiatement, elle engagea la procédure de sécurité : poignet : ils bougeaient. Chevilles, aussi. Genoux : douloureux mais en un morceau. Coudes : intacts. Bien ! Très bien ! Plus de peur que de mal, quand on y pensait. Cependant ses petites blessures étaient douloureuses. Très douloureuses.

Lucy se leva puis alla s’asseoir sur le premier banc en pierre qu’elle aperçut. Elle ajouta un gros bleu à sa collection de la journée en se cognant le tibia contre l’objet en question. Une fois assise, la jeune fille retint autant que possible un sanglot.
*Il y a des gens ! Ne pleure pas ! Ne pleure pas ! Ne pleure pas !* Pensa-t-elle frénétiquement.

Mais les larmes finirent par inonder ses joues d’enfants.
"Une journée parfaitement normale..." sanglota-t-elle.


Les livres sont la vie: mangez-les!
(Signature: Midnightblue / 191970)