Parc

Inscription
Connexion

Pas le meilleur des anniversaires...  PV 

Nous étions le quatorze février. En descendant ce matin là dans la Grande Salle, la jeune Gwenaëlle l'avait parfaitement oublié.
Peigne à la main, elle s'était coiffée de gestes machinal, encore à moitié endormie. Seule différence à d'habitude elle s'était réveillée bien plus tard ce matin. Vous n'imaginez pas sa surprise en voyant que tout ses camarades de Maison était déjà partit manger et que il était neuf heure passé. Quand elle était sortit, elle avait attrapée au passage son sac, vérifiant si son carnet récemment retrouvé était bien là. Elle ne pensait pas s'en servir, mais s'en séparer était inimaginable. Elle avait déjà faillie le perdre… deux fois.

C'était drôle tout de même, plus l'année passait et moins elle s'entendait avec les élèves présent. Isabella Franklin surtout. Cette fille l'avait prise en grippe sans qu'elle sache vraiment pourquoi, depuis leur première rencontre. En se remémorant quand elle y pensait les évènements de cette rencontre, elle n'arrivait toujours pas à voir du tort ailleurs que chez cette dernière. Enfin étais-ce si grave ?

Gwenaëlle aimait la solitude pourtant ce matin la elle se sentait un peu seule. La brume de février avait laissé un paysage flou dans laquelle la petite silhouette de la gamine avançait tristement. Elle n'était pas triste pourtant, enfin, elle n'avait pas l'impression de l'être mais au fond d'elle elle l'était peut-être, sans doute même. La jeune Diafora ressentait une grande solitude, une mauvaise solitude. La solitude avait pourtant toujours été son amie. Elle s'assit sur un banc, elle se souvenait parfaitement de ce banc c'était le même que la dernière fois, le même que d'habitude. S'enveloppant dans sa cape, elle la serra contre elle tandis que le vent lui fouettait le visage.
De toutes façon elle avait toujours était seule à noël, à son anniversaire…. A son anniversaire ?
La petite rouquine releva la tête avec surprise, étais-ce aujourd'hui ? Elle ne s'en rappelait plus elle fronça les sourcils, la bouche entrouverte, réfléchissant. Peut-être se trompait-elle ? Nous n'étions sans doute que le treize, le douze, ou même le quinze ! Elle aurait sauté son anniversaire, et bien ça aurait été drôle.
Se relevant hésitante, son sac toujours contre elle, la Diafora interpella la première personne qui passa. Il fallait quand même qu'elle sache si en cet instant elle avait onze ou douze ans.


- Excuse moi, tu sais quel jour on est ?

Sa voix avait été hésitante et un peu perdue, à l'image de sa tête en cet instant. Mais son air changea complètement quand elle vit la chevelure blonde de la fille qu'elle avait interpellée voler pour cause le vent, et la fille à qui ils appartenait ne lui tournant à présent plus de dos. Son visage prit une expression hautaine et froide.
Après l'avoir dévisagé ainsi, la petite rouquine se retourna croisant les doigts pour espérer que sa camarade n'allait pas la rappeler à propos de sa question pour le moins étrange. Elle avait peu envie qu'une nouvelle dispute se déclenche, et connaissait assez cette fille pour savoir qu'elle ne rater jamais une occasion.
En effet, c'était Isabella Franklin qui se trouvait à moins de cinq mètres d'elle.


Reducio
Code couleur :
Darkslategray

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F

Pas le meilleur des anniversaires...  PV 

Cela faisait une semaine pour Isabella que son anniversaire était passé. Elle se sentait plus grande, plus mûre bien que rien n'est réellement changé en elle. Aujourd'hui, c'était le quatorze Février. C'était la Saint Valentin, la fête des Amoureux. Isabella n'avait pas de Valentin officiellement. Officiellement. Ça lui faisait mal au cœur d'utiliser ce mot puisque que Adams lui avait tout de même offert une bague, malgré sa longue absence. Une semaine après, elle avait toujours du mal à s'en remettre. Cupidon semblait prendre son temps depuis qu'elle était amoureuse de ce jeune garçon. Il y a quelques années, elle aurait écrit immédiatement à Adams et aurait été franche avec lui. Maintenant, elle ne savait pas ce qu'elle devait faire. Attendre les vacances de la Toussaint lui paraissait la solution la plus plausible.

Tandis qu'elle descendait dans la Grande Salle, elle repensait à un après-midi qu'elle avait passé avec lui. Il aimait beaucoup la cuisine et pour lui faire plaisir, elle avait accepté de sortir œufs, farine et poêle pour concocter un plat de leur invention. Ca ne s'était pas finit très bien car après trois œufs cassés de la farine répandus un peu partout, ils n'avaient pas de quoi être fiers, comme leur avait fait remarquer la mère d'Isabella. Certes, elle avait eu un peu honte après coup mais ce moment était resté gravé dans sa mémoire. Jamais elle n'oublierait Adams, se résolut-elle à tenir comme résolution. Il avait été son premier ami en Angleterre. Il le resterait toujours. Parmi les autres élèves de sa classe de primaire, Adams semblait être passé au travers d'un filtre qui lui avait enlevé ses défauts.

Absorbée par ses pensées, elle ne remarqua pas qu'elle se rendait dans le parc. Ses longs cheveux blonds qu'elle négligeait toujours lui retombaient comme un masque devant les yeux ce qui lui évitait d'avoir à supporter le spectacle des amoureux qui s'embrassaient. Elle n'aimait pas vraiment subir les câlins de autres lorsqu'elle était seule. Soudain, elle entendit une voix derrière elle qui lui demanda qu'elle jour on était. Isabella ne se retourna pas et répondit négligemment :


« Le jour de s’embrasser, de déclarer son amour et de Cupidon tout simplement. Si tu avais jeté un coup d’œil autour de toi, tu aurais pu trouver la réponse sans mon aide. »

Isabella se retourna tout de même, histoire de voir à qui elle avait répondu. Et alors, elle regretta profondément ses deux derniers actes. Il s'agissait de Gwenaëlle Diafora, sa pire ennemie.

# Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté.
#5e3d80
# Deuxième année RPG

Pas le meilleur des anniversaires...  PV 

« Le jour de s’embrasser, de déclarer son amour et de Cupidon tout simplement. Si tu avais jeté un coup d’œil autour de toi, tu aurais pu trouver la réponse sans mon aide. »

Toujours aussi peu sympathique, se dit Gwenaëlle qui pensait étrangement cela avec amusement. Habituée au caractère des autres à force, voilà que ces derniers ne la surprenait même plus, enfin c'était une bonne chose. Cela étant, son visage chassa les dernières traces de surprise créés malheureusement. Et là, elle ne savait si on pouvait dire que c'était bien mais il y aura au moins toujours des choses pour la surprendre à Poudlard. La jeune rouquine était dans une position qui montrait clairement qu'elle avait hésité à se tourner pour que Isabella ne remarque pas que c'était elle qui lui avait parler, bien heureusement elle se mit droite face à celle-ci plutôt rapidement.
Le jour de s'embrasser ? De déclarer son amour ? Même si elle n'en montrait rien, ce qu'avait dit Franklin ne l'aidait pas beaucoup à savoir la date du jour. Peut-être que cette dernière avait simplement voulu se moquer d'elle ? Qui sait...


- Ah oui, la fête commerciale pour les sois disant amoureux transits...


Pensa la jeune Diafora qui était absorbée par une sorte de somnambulisme éveillé.
Mais encore une fois elle avait pensé à voix haute. Même si cela n'altéra rien à son expression qui revêtait un masque de froideur ni à ses pensées toujours embrumés. La jeune Vert et Argent, se rappela soudainement les discutions excités de ses camarades de dortoirs la veille. Néanmoins cela ne l'aidait pas à savoir si nous étions aujourd'hui ou non son anniversaire. S’apprêtant à répondre une remarque bien sentit à son ennemie,une scène traversa soudainement l'esprit de la fillette de première année.
Elle était sortit du lit plus tôt que d'habitude ce matin là, elle s’était mis sa plus belle robe, en courant elle avait rejoint la chambre de ses parents, "C'est un jour hyper important, hein ?!" avait elle dit à sa mère en la réveillant. Celle-ci lui avait adressé un sourire, et le visage de la petite s'était éclairé encore plus. "Tu vois Luc, même Gwen sait que le plus beau jour de l'année est la Saint-Valentin". Ce jour là, elle avait six ans. Et ses parents l'avaient oubliés.
Fronçant les sourcils, sachant ce mauvais souvenirs de cette famille haies de ces pensées, la jeune rouquine regarda à nouveau Isabella, ses yeux qui étaient devenus vitreux redevenant sévère, cherchant la première remarque moqueuse à dire, elle jugea inutile d'en dire et se détourna en haussant les épaules de sa camarade rajoutant simplement.


- Donc c'est mon anniversaire, excuse moi mais je crois avoir les pensées plus occupées à cela qu'à cette fête.

Gwenaëlle au fond d'elle était gênée du fait qu'elle n'ait pas remercié Isabella mais cette pensée de le faire ne la traversa qu'une seule seconde. La façon hautaine et le fait qu'elle détesta cette fille ne l'y incitait peu.

Keep Calm And Go To Hogwarts
***
Code couleur : #2F4F4F