Parc

Inscription
Connexion

Pique nique entre amoureux  PV 

Aujourd'hui était un jour très particulier et Jonathan se devait de faire quelque chose. il avait réfléchi durant de nombreux jours, demandé conseils à ces amis les plus proches et tous lui avaient conseillés la même chose: un pique nique dans le parc. Maintenant qu'il avait l'idée général il fallait préparer tous ça et prévenir Emilia. Il voulait lui faire une sorte de surprise pour pas que ce soit un banal rendez-vous. Il avait écrit une lettre que Esmée avait posé sur le lit de la jolie blonde. Jonathan voulait faire les choses bien donc avec Rosalys ils avaient préparés un beau pique nique. Heureusement qu'elle était là car sans elle, le couple n'aurait pas mangé grand chose. Ils avaient passé beaucoup de temps dans les cuisines, et le résultat était assez impressionnant. Une fois le repas préparé, Jonathan pris l'un de ses biens les plus précieux qu'il avait ramené de chez lui, sa guitare. C'était une idée d'Audric, de jouer un morceau de musique à Emilia. En vérité, ce pique nique était une opération secrète préparé minutieusement par un commando d'élite. Bien sur Jonathan seras seul face à Emilia mais toute la préparation est un travail d'équipe.
Jonathan était donc seul, dans le parc, à chercher un coin tranquille où il pourrait se poser en attendant sa petite amie. "Petite amie", le première année adoré ces mots. Il lui avait fallu un peu de temps pour s'y habituer mais maintenant il adoré les prononcés. Tout découle du bal, où Emilia et lui s'étaient embrassés sur la piste de danse à la fin de la soirée. Depuis, la jeune fille l'avait un peu évité au départ, avait été distante. Jonathan avait d'abord cru qu'elle regrettait leur baiser, qu'elle préférait qu'ils restent amis. Mais au fur et à mesure, leur complicité est revenu et ils se sont comportés comme un mignon petit couple. C'était la première fois que le Gryffondor avait une "petite copine" donc il ne savait pas trop quoi faire au départ, mais avec Emilia c'est comme si tout se faisait naturellement. Il était stressé à chaque fois qu'il la voyait, des milliers de papillons s'agitaient dans son ventre dès qu'il voulait lui parler, il devenait rouge, maladroit, bégayait de temps en temps. Mais malgré tout cela, à chaque fois qu'il était avec elle il était heureux. Le mauvais coté est que Jonathan était plus intéressé par le moment où il reverrait Emilia que ses cours de potions ou métamorphose et cette perte d'assiduité se faisait ressentir dans ces notes et devoirs. Mais qu'importe les cours pour le moment, le plus important et de loin était son pique nique avec la jolie blonde au yeux bleus.
Enfin il trouva un endroit à l'ombre sous un arbre.Le temps était magnifique et le parc du château était l'endroit idéal pour pique niquer. C'est comme si le destin voulait que ce repas ce passe bien. Même si quelques nuages ou la pluie n'aurait pas découragé le Gryffondor, un ciel ensoleillé était bien mieux. Malgré le temps, seulement peu de gens se promenaient en ce matin de St Valentin. C'est comme si les élèves avaient d'autres choses à faire que de profiter du parc. Ce lieu de verdure et de nature offrait tellement de possibilité que c'était vraiment dommage de le délaisser de la sorte. Il y avait bien des gens courageux qui couraient le long de la forêt, et quelques un discutaient en se promenant, mais le couple serait le seul à pique niquer. Il s'assied sur l'herbe verte et posa sa guitare sur ses genoux. Il était un peu en avance et stressé donc pour essayer de se détendre il essayer de jouer la chanson qu'il avait préparé. Au bout de quelques seconde il préféra changer de chanson, il avait peur qu'Emilia l'entende en arrivant et que cela gâche toute la surprise. Il se mit alors à jouer comme par réflexe les chansons de son chanteur préféré. Il avait le choix entre Locked out of Heaven, Grenade ou The Lazy Song mais les première notes qu'il joua furent celle de Just the way you are de Bruno Mars. Il se mit à chanter timidement. Le couplet était plus du yaourt qu'autre chose car la seule partie que connaissait Jonathan était le refrain.

When I see your face
There's not a thing that I would change
'Cause you're amazing
Just the way you are
And when you smile
The whole world stops and stares for a while
'Cause girl, you're amazing
Just the way you are



Reducio
Voici la chanson pour ceux qui ne connaissent pas :wise:

Esmée marraine et grande sœur <3 Un jour Jonois resplendira.
Champion de Poudlard de Bavboule. Don Juan 2017
Gryffondor du mois de Mars

Pique nique entre amoureux  PV 

Aujourd’hui était un jour très spécial, non seulement parce que c’était la Saint Valentin mais surtout, Emilia allait avoir le privilège de passer sa journée, avec Jonathan. Les deux premières années étaient souvent ensemble, et elle adorait ses instants.

Peu de temps après le bal de Noël, la jeune fille ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire, à vrai dire, avant de l’avoir rencontré, elle n’avait jamais ressenti ce genre de sentiments, mais heureusement tout était redevenu normal mis à part le fait que les deux enfants étaient maintenant un couple. Elle ne s’y connaissait guère dans ces histoires d’amour mais elle aimait bien ce petit changement dans leur relation.

Il y a quelques jours, elle avait reçu une lettre sur son lit, lui disant qu’elle devait se retrouver dans le parc ce matin-là. Elle connaissait l’identité de cette personne et elle n’avait pu s’empêché d’avoir un grand sourire scotché sur son visage toute la soirée.

Le grand jour était donc enfin arrivé. Quoiqu’il faisait assez beau dehors, Emilia ne voulut pas risqué trop gros, elle décida donc de s’habiller de vêtement très chaud puis de mettre sa robe de sorciers qu’elle était de toutes manières obligée de portée. Bien entendu, ça ne l’a dérangeait pas du tout, elle l’adorait. Ca donnait à tous les élèves un côté un peu plus dangereux et donc assez cool –à son avis.

Elle sortit du château et commença à chercher son petit ami –depuis pas si longtemps mais pour elle s’était comme si c’était depuis une éternité et elle aimait énormément ça. Après quelques minutes de recherches, elle le trouva, il était assis à l’ombre sous un arbre, la guitare à la main. Il chantait et jouait mais Emilia n’en entendait rien. Elle s’approcha de lui en essayant de faire le moins de bruit possible.

Quand elle fut à sa hauteur, elle reconnut la chanson qu’il était en train de jouer, elle n’était certes pas très musique, mais elle connaissait certaines chansons quand même. Celle-ci en faisait d’ailleurs partie.

Jonathan, toujours en train de chanter ne semblait pas s’être rendu compte de l’arrivée de la jeune fille, elle était d’ailleurs fière d’elle d’avoir réussi à être discrète. Elle s’assit à côté de lui, plia ses genoux vers elle pour pouvoir poser son menton dessus. Elle ferma les yeux et commença à chantonnée la mélodie.

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

Pique nique entre amoureux  PV 

Jonathan continuait tranquillement de jouer la chanson lorsqu'il sentit une présence s'approcher de lui. Il hésita un instant à s'arrêta mais il reconnu Emilia s'assoir à côté de lui et se mettre à chanter. Il était à la fois déçu et heureux. Déçu parce que la surprise qu'il avait préparé venait de partir en fumée avec l'arrivé de sa petite amie et heureux parce qu'ils étaient tous les deux en train de chanter. A cet instant, dans le parc, à l'ombre d'un arbre, les deux premières années chantaient Just the way you are comme si ils l'avaient préparé. C'était plutôt jolie même si Jonathan et le chant n'était pas très amis. Le Gryffondor s'arrêta de chanter pour laisser la belle voix d'Emilia s'épanouir avec la mélodie. Il ne l'avait jamais entendu chanter, et elle ne l'avait jamais entendu jouer. C'était une surprenante découverte et si il avait su, il l'aurait fait plus tôt.
A la fin de la chanson, Jonathan se tourna vers sa jolie blonde.

Joyeuse St Valentin dit-il juste après l'avoir embrassé.

Elle était aussi jolie que d'habitude, ses cheveux d'or tombaient délicatement sur sa robe de sorcier. Avant de parler, Jonathan plongea son regard dans le bleu des yeux d'Emilia. Il adorait ces yeux, leurs couleurs mais aussi tout ce qu'il voyait à l'intérieur (pas son reflet évidemment, Jonathan n'est pas si narcissique). Depuis le premier jours, lors de leur rencontre dans le Poudlard Express, ces yeux bleus couleurs océan le fascinait, on peut presque dire que c'est ce qui lui a plut en premier chez Emilia.
Jonathan reposa sa guitare sur l'herbe fraiche du parc. Il n'en aurait surement plus besoin pour l'instant, et au pire elle ne serait pas très loin. Si jamais Emilia lui demandé de jouer autre chose il serai quand même un peu embêté, il ne saurait pas quoi lui jouer. C'est vrai, quand il est seul dans sa chambre il joue des accords et commence à chanter et la plupart du temps ça sonne plutôt bien. Mais là, avec un public ce ne serai pas si facile. Et pas n'importe qu'elle public, c'était la personne la plus importante de sa vie en ce moment, rien que quand il l'a vu s'assoir à côté de lui, ses doigts ont commencés à se crisper sur les cordes. Si il n'était pas déjà en milieu de chanson il n'aurait surement pas pu jouer. En fait ce n'était pas qu'il n'avait pas préparé de chanson, il pouvait toujours jouer ces favorites qu'il connaissait depuis longtemps, c'était de jouer devant Emilia et pour Emilia. Cela rajoutait un stresse qu'il n'avait encore jamais connu.
Le premier année se reconcentra sur la jeune fille et fit un grand sourire.

Je vois que tu as bien eu ma lettre, un cours instant j'ai cru que je resterai seul dans le parc tout l'après midi.

C'était en effet possible. Il suffisait qu'Esmée oublie de donner la lettre ou alors qu'elle la mette à un endroit inaccessible comme un endroit trop haut (même si avec Esmée c'était très peu probable). Emilia aurait aussi très bien pu ne pas faire attention à la lettre et la faire tomber sous un lit ou un meuble. Ou alors tout simplement le vent. Oui, Jonathan avait beaucoup cogité aux multiples possibilités d'échec de son plan. Pendant toute une nuit il n'avait pensé qu'à cela, si bien qu'il n'en avait pas dormi. Mais il avait aussi réfléchi à toutes les choses qui se produiraient aujourd'hui si Emilia lisait bien la lettre, et pour l'instant, il n'avait pas imaginé un début aussi parfait.

Esmée marraine et grande sœur <3 Un jour Jonois resplendira.
Champion de Poudlard de Bavboule. Don Juan 2017
Gryffondor du mois de Mars

Pique nique entre amoureux  PV 

Emilia s’était assise à côté de Jonathan, sans pour autant le touché pour ne pas le déranger vu qu’il était en train de jouer avec sa guitare. Elle avait rassemblé ses genoux vers sa poitrine pour pouvoir poser son menton dessus afin de fermer les yeux et d’être complètement bercée par la musique qu’il jouait et chantait

Elle avait même commencé à chantonner, pas trop fort pour ne pas couvrir sa mélodie qu’elle aimait beaucoup écouter. Elle n’était certainement pas une grande connaissance en musique mais elle aimait bien en écouter, le seul truc c’est qu’elle ne fait pas vraiment souvent attention à ce qu’elle écoutait parce que ça lui permettait simplement de se vider l’esprit, de se retrouver dans sa bulle que pratiquement personne de pouvait briser, ce qui se reproduit cette fois-ci aussi, elle n’avait pas vraiment remarqué que son petit ami avait arrêté de chanter, la laissant chantonné toute seule.

Quand elle s’en rendit réellement et complétement, elle s’empressa d’ouvrir ses yeux. Elle savait bien entendue qu’il était encore là, elle sentait sa présence même si elle ne le voyait pas, mais elle voulait s’en rassurer, en plus de se sentir un peu gêné de chantonner toute seule, un peu comme une idiote.
Elle fut tout de même soulagée de le voir lui sourire à pleine dents, il posa sa guitare pas très loin de lui, s’approcha d’elle pour l’embrasser puis lui dit :


« Joyeuse St Valentin »

La jeune fille rougit instinctivement et lâcha un léger « merci » à peine audible, même si elle avait tout de même l’impression de l’avoir crier, ou plutôt de l’avoir pensé très fort.

Elle regardait Jonathan tandis que celui-ci était pensif, à quoi il pensait ? Elle n’en savait rien, et n’osait pas le lui demander. Elle se retrouva elle aussi dans les nuages, elle admirait de pratiquement tous les points de vue son amoureux.

La blondinette, même si elle était plongée dans ses pensées vit que Jonathan avait repris ses esprit un nouveau sourire dessiné sur les lèvres, ce qui la fit tout de suite revenir à l’instant présent.


« Je vois que tu as bien eu ma lettre, un cours instant j'ai cru que je resterai seul dans le parc tout l'après-midi. »

Cette remarque lui fit rappeler le jour où elle avait reçu sa lettre pour lui demander de la rejoindre dans le parc. Elle avait un sourire idiot sur le visage durant toute la soirée, elle était tellement contente de pouvoir passer sa journée avec lui. Elle attendait ce moment avec impatience.

La fillette voulait bien lui confirmait que ses doutes n’avaient pas de bases très solides. Elle s’approcha de lui, le prit dans ses bras, lui dit un petit bisou sur la joue avant de lui expliquer :


« Jamais j’aurai pu te laisser tout seul, et je suis certaine que tu le sais très bien. En plus, je dois avouer que depuis que j’ai lu ta lettre, j’avais très hâte d’être aujourd’hui ! »

Elle baissa tout de suite le regard, elle avait bien trop honte de ce qu’elle venait de dire, elle venait de révéler à Jonathan ce qu’elle pensait réellement à cet instant. Pur une fille timide, quand elle était avec lui, cette façade d’elle-même. Elle se remémora le moment, où durant le bal de Noël, elle lui avait, sans faire exprès l’épisode où du lait lui avait coulé du nez. Cette partie du dîner était surement la plus embarrassante de la soirée.

La première année voulait changer de sujet, elle était à une recherche d’un sujet de conversation. Elle chercha en vain. Elle se rendit ensuite compte que c’était la première fois qu’elle voyait Jonathan jouer de la guitare et chanter, elle savait pertinemment qu’il aimait la musique mais elle ne l’avait jamais entendu. Elle lui dit alors :


« Tiens, c’est la première fois que je t’entends jouer, t’es pas mal du tout ! »

Elle avait dit ça pour essayer de détendre l’atmosphère ou plutôt se détendre elle-même.

Reducio
J'ai refais tout mon post et je suis un peu plus satisfaite de celui là, j'espère que tu aime bien ! Au pire tu te débrouillera mon chou Si j'ai bien compris, t'as bien aimé quand je t'es appelé comme ça la dernière fois alors... J'espère vraiment que celui là est mieux (même si j'en suis certaine)

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !

Pique nique entre amoureux  PV 

« Jamais j’aurai pu te laisser tout seul, et je suis certaine que tu le sais très bien. En plus, je dois avouer que depuis que j’ai lu ta lettre, j’avais très hâte d’être aujourd’hui ! »

Jonathan était très heureux que sa copine lui dise ces mots. Même si il est vrai que ses doutes pouvait paraitre infondé, la deuxième phrase lui plus encore d'avantage. Lui aussi avait très hâte de ce rendez-vous dans le parc. "Rendez-vous"... ce mot allait maintenant avoir une autre connotation pour le jeune garçon que celle qui lui était destiné depuis ces onze dernières années. C'était, avant, utilisé pour désigner une convocation chez le directeur ou un professeur, lorsqu'il allait voir son médecin ou alors lorsqu'il allait voir un match de Quidditch avec Audric. Mais maintenant tout était différent, cela se rapprochait du rendez-vous amoureux, romantique, comme on pouvait le voir dans la plupart des films à l'eau de rose. Jonathan n'aurait sans doute aucun mal à s'habituer à ce changement car il était plutôt agréable.
Par contre, après avoir dit ces mots, Emilia baissa la tête comme si elle avait honte ou bien qu'elle était gêné. Depuis le temps que les premières années se connaissaient, Jonathan commençait à bien connaitre la jolie blonde et on peut dire que la timidité prend une place plutôt importante dans son caractère. Au début, le garçon trouvait cela très mignon, et il le pense encore aujourd'hui, seulement c'est dommage qu'elle soit gênée de lui parler. C'est vrai, ils sont censé pouvoir tous ce dire sans se juger, en tout cas lui ne la jugerai jamais ou alors ce serai pour se moquer gentiment. Il adorait charrier sa petite amie et dès que l'occasion se présentait il essayer de l'attraper, que ce soit lorsqu'ils sont tous les deux ou bien en salle commune devant tous les autres Gryffondor (même si dans ce cas il fait attention à ce qu'il dit). Parce qu'en fait Emilia est un peu susceptible, mais pas du tout rancunière donc même si elle s'énerve un peu elle ne lui en veut pas longtemps, et ce caractère lui plait beaucoup.
Il faut dire qu'il a été habitué à subir la foudre à chaque fois qu'il lançait des piques à Esmée. Pendant des mois il s'est amusé à l'embêter pour voir ces réactions. Esmée a un caractère...comment dire....je dirais plutôt qu'elle a beaucoup de tempérament. Pour dire les choses clairement elle peut être chiante parfois et se vexer. Heureusement que Jonathan sait quoi dire pour se faire pardonner sinon elle l'aurait tué plusieurs fois. Mais bon il l'adore et ce n'est pas sa grande soeur pour rien.
Pour en revenir au pique nique....

« Tiens, c’est la première fois que je t’entends jouer, t’es pas mal du tout ! »

C'est vrai que Jonathan n'avait encore jamais joué devant Emilia. Peut être à cause du trac. Ceci il fut intriguer par la dernière phrase: "t'es pas mal du tout". Si la jeune fille n'avait dit que cela, le sens aurait été différent, et comme Jonathan était de bonne humeur il se dit qu'Emilia avait dit ces mots pour son jeu de guitare et son physique. Il commençait presque à se flatter tout seul. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes, lui qui était plutôt renfermé, jamais sur de lui et toujours en train de se dénigrer. Ce changement devait être dù à la présence d'Emilia dans sa vie et le regard qu'elle avait sur lui, un regard que personne n'avait eut auparavant. Pendant un cour instant il hésita à dire: "Je sais, je sais on me le dit souvent" mais se ravisa pour ne pas passer pour un connard égocentrique.

Oh merci, j'avais peur de rater et perdre mes moyens parce que j'avais un peu le trac. Mais toi aussi tu m'avais caché ton talent, je ne t'avais jamais entendu chanter.

Lorsqu'il finit sa phrase, il se rendit compte qu'il ne pouvait s'arrêter là. C'était nul, si c'était pour faire cela autant dire la phrase de l'égocentrique. Il prit alors le panier repas qui était juste à côté de lui et le montra à Emilia. *Ca c'est bien joué, tu vas pouvoir enchainer sur autre chose*

"J'ai préparé un petit repas pour nous, j'espère que c'est bon mais je ne te garantie rien. J'ai été aidé par....." La phrase resta quelques secondes en suspens. Jonathan se rendit compte que Rosalys était l'ennemi d'Emilia. Et il ne pouvait pas anticipé sa réaction si il lui dit qu'elle a fait le pique-nique. *Et voila, bravo! Tu te sort d'une situation moyenne pour plonger dans une pourrie, du grand art* Mais maintenant c'était trop tard, autant essayer de lui dire naturellement et peut être qu'elle n'y prêtera pas attention. "Rosalys. Je ne suis pas très doué en cuisine donc elle m'a aidé ce matin pour tout préparer."

Esmée marraine et grande sœur <3 Un jour Jonois resplendira.
Champion de Poudlard de Bavboule. Don Juan 2017
Gryffondor du mois de Mars

Pique nique entre amoureux  PV 

Il est vrai que c’était la première fois, qu’elle le voyait joué, mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle elle avait abordée ce sujet, c’était surtout parce qu’elle était un peu gênée d’avouer qu’elle avait hâte d’être aujourd’hui, afin de se retrouver avec lui. Elle avait baissé sa tête, et étais un peu toute rouge, mais elle n’y pouvait pas grand-chose. Même si elle essayait de rester normale, ce caractère, ou plutôt cette façon d’agir reprenait le dessus.

« Oh merci, j'avais peur de rater et perdre mes moyens parce que j'avais un peu le trac. Mais toi aussi tu m'avais caché ton talent, je ne t'avais jamais entendu chanter. »

Jonathan parlait de trac, c’était probablement compréhensible, il avait probablement peur de rater une note, et par petit expérience –de son enfance- dès qu’une erreur est faite, on ne peut plus avancer correctement, sans arrêter de penser à cette fichue petite erreur que la plupart des spectateurs n’avaient même pas remarqué.

Son talent ? Elle n’en avait pas vraiment, mais elle ne s’intéressait pas non plus autant que son copain à la musique, elle n’était pas très artistique, mais elle était plutôt plongée dans le sport. Elle faisait d’ailleurs partie de l’équipe de quidditch de sa maison, et elle en était très fière. Elle aimait bien voler dans le vent.

Durant les quelques secondes où Emilia était en pleine réflexion, le garçon prit le panier qui se trouvait juste à côté de lui et le lui montra ?


« J'ai préparé un petit repas pour nous, j'espère que c'est bon mais je ne te garantie rien. J'ai été aidé par..... » Il fit une petite pause et continua « Rosalys. Je ne suis pas très doué en cuisine donc elle m'a aidé ce matin pour tout préparer. »

Il avait probablement essayé de parler de la façon la plus simple possible mais cela n’empêchait tout de même pas la blondinette à serer les poings. Cependant, elle se reprit vite, elle respira un bon coup en fermant les yeux pour tenter de se détendre un peu sur la situation. Si elle comprenait bien, le pique-nique que le couple allait manger a été faire par son petit ami, mais avec l’aide de sa "pire ennemie". Elle ne pouvait pas en vouloir à son gryffon préféré, après tout, Rosalys était sa meilleure amie. Elle décida donc de faire abstraction de ce petit détail. Après tout, le jeune homme avait fait de son mieux pour faire plaisir à la fillette, et elle était enchanté de tous ses efforts, elle ne pouvait pas le nier.

Un grand sourire se dessina sur ses lèvres, elle était à cet instant, très heureuse, non pas que la serdaigle avait donné un coup de pouce pour le pique nique des deux premières années mais pour tout le reste.

Elle ne put s'empêcher de s'approcher de lui pour lui faire un petit bisou sur la joue.

Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait faire après tout c'était son premier véritable rendez-vous. Elle décida donc de laisser place à son imagination, ce qu'elle avait aussi tenté de faire au bal de Noël même si des fois, ça l'avait mise dans des situations quelques peu embarassantes.

Elle prit alors le panier des mains de Jonathan, l'ouvrir en s'exclamant :


« Qu'est-ce que tu as nous préparé de bon ? »

Emilia essayait du mieux qu'elle pouvait de ne pas pensait à la meilleure amie de son amoureux, après tout ça ne la mettrait que de mauvaise humeur et elle ne voulait pas gâcher cette journée qui commençait si bien.

Reducio
Désolée pour mon petit retard Jo'... :/

Rapides comme le vent et féroces comme le lion.
Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs !