Parc

Inscription
Connexion

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Reducio
/!\ATTENTION /!\: RP rédigé dans le cadre d'une animation. Ouvert à tous les élèves, excepté ceux de Serdaigle! Merci.


Milenka n'avançait plus dans ses révisions pour les examens de fin d'année. Les mots du cours de Potions qu'elle essayait vainement d'apprendre dansaient devant ses yeux et les Sortilèges auxquels elle s'était exercée avaient tous virés au fiasco, même les plus simples... ! Pire que tout, une migraine commençait à lui vriller les tympans et elle était à deux doigts de se taper la tête contre la table. Il était évident que la jeune fille avait besoin d'une... pause! Et tout de suite... !!

Après avoir rapidement ranger ses affaires, la jeune Serdaigle descendit les marches d'un pas lourd et se retrouva finalement dans le Hall avant de décider de sortir dans le Parc.
* Ca ne peut que me faire du bien *, se motiva-t-elle. En effet, le parc était relativement calme et était particulièrement ensoleillé en cet après-midi : la deuxième année se trouva rapidement une place à l'ombre d'un arbre centenaire du Parc. Appuyée contre le tronc, Milenka ferma les yeux et se concentra sur le bruit du vent dans les feuilles. Elle avait l'habitude de faire cela quand la migraine pointait le bout de son nez. Ralentissant sa respiration, elle essaya de se détendre au maximum, rejetant au loin les cours, les devoirs et surtout... les examens. Après quelques minutes de relaxation, elle put enfin rouvrir les yeux et elle lâcha un soupir de soulagement : la crise n'était pas passée loin.

Maintenant parfaitement détendue, la jeune fille laissa errer son regard sur son environnement. Plusieurs groupes d'élèves entraient et sortaient du Château. Certains partaient, joyeux, vers le terrain de Quidditch. D'autres, au contraire, avaient le pas moins léger et se dirigeaient vraisemblablement vers un cours de Botanique ou de Soin aux Créatures Magiques. Milenka esquissa un sourire : elle avait de la chance finalement... Fermement décidée à profiter à fond de son moment de détente, elle sortit un livre de son sac et se mit à lire. Il était évident que le livre en question avait vécu plusieurs vies : corné, avec une couverture légèrement déchirée, c'était un roman moldu qui parlait de Lancelot, l'un des célèbres chevaliers de la Table Ronde. Ce livre appartenait en fait à sa mère, moldue, dont les études avaient notamment sur ce sujet. Sang-mêlée, la jeune Serdaigle aimait voir comment les Moldus cherchaient à expliquer les phénomènes qu'ils ne comprenaient pas... !

Profondément plongée dans sa lecture, Milenka ne prêta pas attention à l'élève qui s'approchait d'elle.

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Profondément plongée dans sa lecture, Milenka ne prêta pas attention à l'élève qui s'approchait d'elle.

Alaska avait parcouru le parc d'un bout à l'autre sans trouver d'arbre avec presque personne pour se poser à l'ombre.
Elle avait enfin aperçu une jeune fille de Serdaigle lisant un livre.
Alaska s'approcha donc de la Serdaigle et s'assit à côté d'elle, en sortant son livre.
Elle ne put s'empêcher de regarder le titre du livre de sa voisine et donc, lu d'une petite voix les inscriptions gravées sur ce dernier.

-Les chevaliers de la...table...ronde ?

Que signifiait se titre ? La jeune gryffonne vit que la fille d'à côté ne prêtait aucune attention à se qu'elle avait dit, alors, elle laissa le silence se propager dans cet après-midi ensoleillé.
Elle reposa les yeux sur l'ouvrage que la Serdaigle avait entre ses mains et vu l'état de ce dernier. Le livre était corné, quelques pages ne tenait plus dans la reliure, mais il sentait les livres anciens, une odeur qui était familière à Alaska.
Ce livre doit dater de quelques années, se dit Alaska dans sa tête.
Elle voulait en savoir plus sur ces fameux chevaliers, sur cette table...ronde, et donc sur ce livre.
Malheureusement, elle voyait que la lectrice était plongée dans sa lecture et Alaska détestait qu'on lui enlève ce plaisir de lire, même pendant quelques secondes, et pensait que c'était de même pour la jeune fille.
Alors, après mûre réflexion, elle s'abstint d'interroger la Serdaigle et plongea dans sa propre lecture.
Son livre était fin et abimé, Alaska le termina en quinze simples minutes.
L'autre fille était au chapitre 18 de la brique qu'elle tenait, d'après le coup d'oeil discret qu'avait jeté Alaska sur l'ouvrage.
La Gryffondor ne put s'empêcher de lui dire :

-Pourquoi les chevaliers de la table ronde ? Pourquoi pas plutôt les chevaliers de la table carré ?

La vie est un mystère qu'il faut vivre et non un problème à résoudre.
Gryff et crocs, Gryff et ce Gryff vainqueur !
Griffindor Girl Power - A.B

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Milenka n'avait pas vu l'élève qui s'était assise à ses côtés. C'est à peine si elle en avait perçu la présence. Une ombre fugitive entre elle et le Soleil, un léger bruit de feuilles que l'on écrase... et c'était tout. Elle n'avait même pas relevé la tête pour la saluer. Non pas qu'elle fut fière ou que cette présence l'importunait. Non, simplement la lecture absorbait toute son attention et son énergie. Feuilletant son ouvrage, la jeune Serdaigle redécouvrait avec un plaisir égal l'histoire du chevalier Lancelot et de sa dame, la reine Guenièvre. Bon, il est vrai que Milenka n'était pas une grande fan du style employé, l'amour courtois, mais ce livre avait tout de même l'avantage de la faire rêver et ce n'était pas rien quand on était une sorcière !
Après un certain temps, qui lui parut très court, la jeune élève entendit sa voisine remuer.
* Déjà... ? Elle lit drôlement vite... Ou alors... l'histoire ne lui a pas plu et elle arrête... Ou... * Milenka retint un soupir : son esprit était parti ailleurs et elle savait déjà qu'elle aurait du mal à se concentrer à nouveau... Ca lui arrivait parfois et, en général, à des moments où elle s'y attendait le moins... Comme celui-ci, par exemple.

- Pourquoi les chevaliers de la table ronde ? Pourquoi pas plutôt les chevaliers de la table carré ?, demanda l'inconnue auprès d'elle.

La brunette esquissa un léger sourire et leva finalement le nez de son bouquin. S'en était fini de sa lecture mais qu'importe ! Cela ne voulait pas dire que son moment de détente l'était, lui, terminé. Elle regarda enfin sa voisine : une jeune élève, pas plus vieille qu'elle, avec de grands yeux bleus. Une Gryffondor... mais avec une curiosité comme la sienne, elle aurait eu sa place à Serdaigle. A cette pensée, Milenka sentit son sourire s'agrandir et se rappela que la jeune fille lui avait posé une question.

- Euh... Pourquoi une table ronde... ?? Bah en fait, bredouilla la Serdaigle en essayant de se remémorer les paroles de sa mère. Ah oui... Je ne suis plus très sûre mais je crois que c'est une question d'égalité en fait : autour de la Table, ils sont tous au même niveau que le roi... Comme des frères...

La jeune fille avait viré rouge brique. Elle détestait cela mais elle n'y pouvait rien : dès qu'elle prenait la parole, c'était toujours la même chose. Surtout quand elle ne connaissait pas les personnes. D'ailleurs...

- Au fait, je m'appelle Milenka. Je suis à Serdaigle. Enchantée de faire ta connaissance, dit-elle en tendant la main.
Reducio

Désolée pour le léger retard!

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Aucune réponse ne se fit entendre, alors Alaska la laissa terminer son livre, que l'autre fille lisait cependant, très vite, et pensa à ses parents. Elle s'était déjà emporter l'autre jour à Hyde Park quand elle avait enfin pu aller à Londres. Il ne fallait pas revenir dans le passé, mais plutôt se tourner vers le futur !! Après quelques instants, la bouche de l'autre fille ce mit à parler :

- Euh... Pourquoi une table ronde... ?? Bah en fait. Ah oui... Je ne suis plus très sûre mais je crois que c'est une question d'égalité en fait : autour de la Table, ils sont tous au même niveau que le roi... Comme des frères...

L'explication semblait être très claire pour Alaska mais pourtant, la jeune fille avait viré rouge tomate. Cela était déjà arrivé à Alaska, un jour lorsque qu'elle avait dit n'importe quoi à une de ses amies qui s'était cassé une jambe. Comme elle était moldu, elle avait la jambe dans le plâtre et cela paraissait bizarre à Alaska vu qu'elle était sorcière. Donc Alaska lui avait fait un charabia que son amie n'avait même pas pu comprendre. Alaska avait rougie de honte et était partit chez elle. Elle n'avait jamais revu son amie, après ceci, car Alaska était déjà partie pour Poudlard. Elle laissa entendre un soupir, puis sortit de sa bulle lorsque l'autre fille lui dit :

- Au fait, je m'appelle Milenka. Je suis à Serdaigle. Enchantée de faire ta connaissance.

Cette dernière lui avait tendu la main, et Alaska avait rendu le geste par une poignée de main. Elle était contente d'avoir fait une nouvelle connaissance avec quelqu'un d'autre, puis lui répondit en disant.

Je suis très contente de te connaître, moi, je m'appelle Alaska et je suis à Gryffondor, dit elle en montrant le blason de sa maison.
Elle laissa apparaître un sourire radieux, et le soleil scintillait sur ses yeux bleus.

La vie est un mystère qu'il faut vivre et non un problème à résoudre.
Gryff et crocs, Gryff et ce Gryff vainqueur !
Griffindor Girl Power - A.B

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

- Je suis très contente de te connaître, moi, je m'appelle Alaska et je suis à Gryffondor.

Sa voisine lui rendit sa poignée de main en l'accompagnant d'un éclatant sourire. En retour, le sourire de Milenka s'élargit davantage. Voyant que sa voisine tenait encore son livre entre ses mains, elle orienta la discussion vers ce thème *Au moins, je ne serais pas à côté de la plaque. J'espère seulement qu'elle aime vraiment lire...*.

- Toi aussi, tu es sortie pour lire ? C'est sur quoi ton bouquin ? demanda-t-elle en désignant le livre. A la base, moi c'était pour une pause : j'en pouvais plus de réviser par ce beau temps. Je relis souvent ce livre-là : il me fait penser à mes parents.

Se remémorant sa question sur le livre du Cycle Arthurien, elle osa :

- Tu es une Sang Pure... ? Je te demande ça parce que les moldus, en général, connaissent l'histoire de la Table Ronde, Arthur et tout ça... C'est une des légendes les plus connus de leur monde... C'est connu aussi dans le monde sorcier, mais pas avec le même avis, bien sûr...
* Bravo, ma fille. Tu vas l'effrayer si tu l'assommes de questions et d'explications... * Et n'ayant aucune envie que la jeune Gryffondor prenne sa question comme un reproche déguisé, Milenka continua sur sa lancée.
- Moi, je suis Sang mêlée. C'est ma mère qui est moldue : elle est française. C'est elle qui m'a fait découvrir ce genre de littérature moldue. Ca faisait partie de ses études...
* Je suis un vrai moulin à paroles quand je suis en route. C'est pas vrai : arrête, arrête, arrête... ! *. C'était l'un des pires défauts de l'aiglonne : quand elle stressait, elle parlait... Comme en ce moment... Non pas que la Gryffonne la mettait mal à l'aise. Non, en fait, elle lui semblait même très sympathique mais Milenka n'était pas très douée pour lier des amitiés et, par peur du silence, elle le comblait par des chapelets de questions ! Se rendant qu'elle monopolisait la conversation, la jeune Serdaigle stoppa net sa phrase. C'est à peine si elle osait regarder son interlocutrice...
* Elle doit me prendre pour une folle... *, songea-t-elle, dépitée.

Couleur: #2f4f4f
3ème année RP -- Journaliste à l'Espi'Aigle
*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Ryan entendait les filles discuter alors qu'il se prélassait sous un pommer non loin de là en train de lire son livre préféré, c'est-à-dire les ailes d'alexanne. Ryan aimait lire, mais le parc de poudlard était une sorte de salle de lecture en extérieure et il aimai entendre le chant des oiseaux ainsi que les petites ondes d'eau du Lac de Poudlard. Il s'était donc assis sous le pommier et lisait en grignotant un chocogrenouille.

Moi, je suis Sang mêlée. C'est ma mère qui est moldue : elle est française. C'est elle qui m'a fait découvrir ce genre de littérature moldue. Ca faisait partie de ses études...

Il entendit ça et sourit, il adorait les san-mêlés, il les trouvait passionnant, le fait qu'un mélange de sang puisse faire une progéniture aussi puissante, Il regarda quelques minutes les filles et se replongea dans sa lecture, il venait d'arriver à un moment crucial du livre et son personnage préféré fut tué.

OH NON PAS LUI C'EST AFFREUXcria t"il en lançant son livre.

Soudain, le livre se mit a voler tout seul et il ouvrit la bouche sans rien dire tellement il était ébahi.

Mince dit-il.

Il commença à courir après le livre et passa devant les jeunes filles mais tomba devant elle face contre terre. Il serra l'herbe entre ses doigts et essaya de se relever.

Aie, ma têtedit le garçon en se relevant en se frottant la tête. Il venait de perdre son livre de vue.

oh lala mince, maman va me tuer

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

William se promenait dans le parc sans trop savoir ou il allait, il profitait simplement de son temps libre et cherchait un endroit ou il pourrait bouqiner tranquillement et profiter du beau temps qu'offrait le ciel. Lors de sa promenade il vit plusieurs élèves de différentes maisons discuter ensemble mais après plusieurs minutes quelque chose vint stopper sa recherche de coin tranquille.

REVIENS ICI ! cria un élève qui passa devant lui a vive alure. Non non non non ! Il semblait pourchasser quelque chose et William se rendit compte que ce quelque chose etait un livre volant, ce qui le surprenna beaucoup étant donné qu'il n'avait jamais vu cela chez lui

Hé ! Tu veux de l'aide ?! lui cria William mais trop tard, l'élève en question était désormais face contre terre devant deux élèves visiblement surprises. Will couru vers le malheureux.

Aie, ma tête dit le garçon en se relevant Oh lala mince, maman va me tuer

Tout va bien ? Tu ne t'es pas fait mal ? demanda Will à l'élève de Gryffondor
*Tiens c'est un Gryffondor, j'espère qu'il ne va pas mal me juger parce que je suis a Serpentard. J'ai entendu des histoires sur la rivalité entre nos deux maisons. Ahhh mais pourquoi le Choipaux m'a envoyé la-bas ?*

William Eonbarn pour vous servir

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

Ryan se releva en entendant une voix derrière lui, il se retourna et vit que c'était un serpentard. *tiens un serpentard, il a l'air sympa lui*, il le regarda curieux, il était sur de l'avoir déjà vu quelque part.

Tout va bien ? Tu ne t'es pas fait mal ? lui dit alors l'élève de Serpentard.

Décidement, Ryan le trouvait sympa, il était rare qu'un serpentard s'inquiétait un peu pour un membre d'une autre maison que la sienne, enfin ça c'était surtout au temps de ses parents. Il se souvint que sa mère qui était à Poufsouffle s'était fais malmené quelques années par des Serpentard car il trouvait que la maison de Poufsouffle était une maison d'incapable, dans le groupe de ces serpentard se situait celui qui allait devenir son père. En effet, son père était tombé sous le charme des joues roses de sa mère et il lui avait toujours raconté qu'il resait toujours un peu en arrière pour l'aider à se relever.

Sur cette pensée, Ryan sourit, il pouvait peut-être lui aussi avoir des amis serpentard et le garçon pourrait être le premier. Soudain il lui tendis la main en souriant de toute ses dents:

Non, ca va merci je vais bien. Je m'appelle Ryan, enchanté

Il souriait mais ensuite il venait de se rappeler qu'il avait perdu son livre et devint très pâle. *oh non, j'avais oublié le livre*, il était pâle et se retenait de se mettre en colère pour ne pas froisser le jeune serpentard en lui faisant croire que c'était sa faute.

Il avait la main tendue et souriait quand même malgré sa colère, peut-être devait il se changer les idées, et parler avec le serpentard était un début peut-être.

Lecture et rencontre au soleil  Libre 

-Non, ca va merci je vais bien. Je m'appelle Ryan, enchanté lui dit alors le garçon souriant en lui tendant la main.
*Ca alors, un Gryffondor qui salue un Serpentard ! Ce que j'aurais entendu dire était faux alors ?* pensa Will. Mais après tout, cela n'était que des rumeurs, vu que son père avait étudié à Ilvermorny; lui non-plus ne connaissait pas très bien l'histoire de Poudlard.

Will lui serra la main timidement et l'aida a se relever, le dénommé Ryan s'épousseta les vêtements et se redressa. *Woah il est grand pour un première année* pensa Will qui du haut de ses 1m55, arrivait aux épaules du Gryffondor qui le regardait toujours en souriant, attendant sûrement une réponse.

-Euh... moi c'est William, en... enchanté. bafouilla Will qui n'avait pas l'habitude de parler a d'autres élèves, lui qui est si discret. Il tira nerveusement sa manche droite.

-Dis moi... pourquoi ton livre s'est envolé ? Tu lui a jeté un sort ? lui demanda-t-il alors.

-Alors la aucune idée lui répondit Ryan. J'étais en train de le lire tranquillement mais au moment ou je l'ai jeté il s'est envolé, alors je lui ai couru après mais je me suis cassé la figure avant de pouvoir l'attraper... dit Ryan en riant. Mais Will remarqua que son interlocuteur était frustré.

-Tu y tenais à ce livre ? Parce que tu avait l'air d'y tenir en le pourchassant comme ca. *Je devrais peut être l'aider a le retrouver, je pourrais peut être me faire un ami comme ça puisque je n'entends pas trop avec les autres Serpentards*

Les deux filles proches des deux garçons les regardèrent interloquées...

William Eonbarn pour vous servir