Parc

Inscription
Connexion

Le parc des rencontres  Libre 

Cela faisait des mois que Manel était venue à Poudlard, la majestueuse école de Magie situé à l'Angleterre connu par tout les sorciers du monde, cet école était tellement grand que les élèves leur arrivés même de se perdre de ce château. L'architecture de l'école était merveilleuse que tous les élèves ont commencé par sa découverte pour ensuite prendre leur sérieux. Certains ne s'étaient pas remis de sa beauté quand aux autres ils la connaissaient par cœur. Manel avait visiter tous les lieux de ce château sauf les salles où elle ne devait pas y aller comme les salles communes d'autres maisons ou la salle sur demande. Aujourd'hui, il ne lui restait qu'un endroit, le grand parc où tout le monde allait s'assoir ou faire des rencontres avec des personnes d'autres maisons. Elle vit un banc libre, alla s'assoir dessus et ouvra son petit sac où elle avait caché dedans un petit en cas si elle avait faim, elle commença à le mangea jusqu'à qu'il n'en reste qu'une petite miette, elle se leva, alla dans la pelouse et s'allongea, le soleil offra aujourd'hui ses meilleurs rayons de printemps, le fleur, les plantes et les arbres quand à eux, offraient une odeur resplendissante. Elle se redressa, elle pensa à ses parents, ses amies jusqu'à ce quelqu'un l'a fait sorti de ses pensées.

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF

Le parc des rencontres  Libre 

Mia était assise sur son lit dans son dortoir. Elle s'ennuyait terriblement. En effet, la jeune fille avait finit ses devoirs et ne savait plus quoi faire pour s'occuper. La seule chose qu'elle savait s'était qu'elle devait sortir de son dortoir car l'humidité constante combiné à la chaleur du mois de mai allait l'achever. La petite blonde se tourna, balança ses jambes dans le vide et sauta de son lit avant de sortir de son dortoir.
Arrivée dans le couloir, elle commença à déambuler dans les couloirs quand soudain elle aperçue par une fenêtre le grand parc de Poudlard.
*Le parc ! C'est parfait !* Et c'était vrai, à cette heure ci, il ne faisait pas encore trop chaud, et la blondinette pourrait en profiter pour se dégourdir les jambes. Mia descendit les escaliers, ne se trompant plus (enfin) dans les itinéraires et pouvant se promener sans se perdre dans le château.

Une fois dehors, Mia commença à se promener calmement, errant dans le parc, profitant simplement du silence et de la fraicheur de la matinée. Elle savait très bien que, plus tard dans l'après-midi, le parc serait bondé et qu'on entendrait des rires et cris partout. Elle s'approcha du lac, faisant des grimaces à la surface de celui-ci, riant en voyant son reflet lui répondre.
Puis, la blonde continua son tour, avant de rejoindre son endroit préféré. C'était un grand arbre, un saule pleureur, penché sur le lac, ses longues feuilles trainant dans l'eau et se balançant au gré du vent. Personne ne venait jamais là-bas et ce petit coin de paradis lui permettait de retrouver le silence dont elle avait parfois besoin.
Toutefois, sur son chemin, elle vit une jeune fille, aux longs cheveux noirs, lisses, les yeux fermés, allongée dans la pelouse. La jeune fille appartenait sans aucun doute à Serdaigle puisqu'elle portait son uniforme. De plus, elle l'avait déjà vue dans certains de ses cours mais n'avait jamais parlé avec elle. Doucement, Mia s'approcha puis prit la parole :


- Salut ! Je peux m'asseoir à côté de toi ? Je m'appelle Mia. Je ne veux pas te déranger mais j'aimerai faire connaissance avec d'autres personnes de Poudlard donc... mais si je te dérange je peux partir...

Mia fixa la jeune fille, peu sûre d'elle, triturant ses doigts machinalement, tentant en vain de faire partir le stress qu'elle ressentait, en attendant la réponse de la Serdaigle. *Ne pars pas en courant... Attend sa réponse* se sermonnait-elle.

"Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent c’est le seul." Christine Orban
Griff et Croc, Griff en cœur, Griff Vainqueurs
Gryffindor Girls power A.B

Le parc des rencontres  Libre 

Manel sentí une présence derrière elle et se redressa lorsqu'elle vit une fille derrière elle qui prit doucement la parole :

- Salut ! Je peux m'asseoir à côté de toi ? Je m'appelle Mia. Je ne veux pas te déranger mais j'aimerai faire connaissance avec d'autres personnes de Poudlard donc... mais si je te dérange je peux partir...

Mía se tortillait les doigts machinalement, elle avait l'air peu sûr d'elle devant l'Aiglonne, pendant ce temps l'Aiglonne avait remarqué que Mia était un Gryffondor et elle lui sourit légèrement. Elle avait la calmer parce qu'elle allait torturait ses doigts à cause de son stresse.

- Salut, oui assis toi, fait comme tu veux ! Dit Manel en souriant Ah oui, je m'appelle Manel, Manel Tovery et tu me déranges pas de toute façon je ne fais rien et j'attends personne, et pour tout te dure, moi aussi je voulais rencontré des gens aujourd'hui et j'en connais pas beaucoup de Gryffondor

Manel lui sourit et tapota la pelouse humide pour lui faire signe de s'assoir ce qui exécuta la Gryffondor, elles commencèrent à parler, Manel lui parla du travail de sa mère en tant qu'attrapeuse qui lui donna l'amour du Quidditch, et son père potionniste, qui lui transmis l'amour des potions et de l'apprentissage et qu'elle allait avoir un petit frère. Elle écoutait attentivement ce que Mia lui disait. Elle avait un grand frère qui s'appelait Théo qui est un moldu comme ses parents ce qui poussa Manel a lui posait plein de questions sur les objets moldus qui l'a fascinaient comme l'ordinateur ou la télévision, elle est née à Paris mais vit à Londres, ses deux parents sont médecins, son père est chirurgie et sa mère est cardiologue, on parlèrent des mamans poules en rigolant racontant chaqu'unes des moments quand nos mères l'on étaient. Elles avaient un point en commun sur le fait qu'elles adoraient lire et allez à la bibliothèque.[/img]

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF

Le parc des rencontres  Libre 

Mia était en train de se tortiller les doigts tout en tentant de se convaincre de ne pas faire demi-tour. *C’était une mauvaise idée !* Elle n’osait pas regarder la jeune Serdaigle, toute à son angoisse et faillit ne pas entendre sa réponse :

- Salut, oui assis toi, fait comme tu veux ! Dit Manel en souriant Ah oui, je m'appelle Manel, Manel Tovery et tu me déranges pas de toute façon je ne fais rien et j'attends personne, et pour tout te dire, moi aussi je voulais rencontrer des gens aujourd'hui et j'en connais pas beaucoup de Gryffondor.

Mia leva les yeux et fixa Manel avant de lui envoyer un sourire éblouissant dont elle usait que très rarement. Elle était très reconnaissante à la jeune aigle d’avoir accepté car même si elle faisait des efforts pour s’intégrer, son manque de confiance en elle restait un véritable frein. Manel la sortit de ses pensées en tapotant la pelouse à côté d’elle, encore humide à cause de la fraîcheur du matin.
Elle s’assit et Manel commença à lui parler du quidditch, ce sport de sorciers dont sa mère lui avait transmis l’amour notamment du poste d’attrapeur puisque c’était son travail, du métier de potionniste de son père qui lui transmit également cette passion avant de lui dire qu’elle allait avoir un petit frère.
Mia sourit, Manel semblait extatique à l’idée d’avoir un petit frère. Elle ne savait pas ce que cela faisait puisqu’elle était la petite dernière.


-Tu as de la chance ! Moi je suis la cadette. Pas de frère ou sœur après moi ! Par contre j’ai un grand frère, Théo. Il a quinze ans et il va au lycée. C’est le meilleur frère que je connaisse… En même temps c’est le seul dit-elle en riant. Toute ma famille est moldue, je suis la seule sorcière. Ça a été tellement dur à croire que j’étais une sorcière ! Du jour au lendemain, on t’apprend que ce que tu as toujours considéré comme des contes et des légendes sont la réalité, qu’il existe des sorciers et pleins d’autres créatures que tu pensais imaginaires, et, en plus que tu fais partis de ce monde ! Ici, tout est tellement différent ! Certaines choses sont plus simples : tu peux porter tes valises ultras lourdes, facilement si tu les allèges avec la magie, tu peux effacer une tâche d’un coup de baguette au lieu de t’acharner sur le détachant, la lessive et la machine à laver !

Elle fixa Manel qui la regardait curieusement. Mia mit quelques secondes à comprendre.

-Oh, c’est vrai ! Tu viens d’une famille sorcière ! Tu ne sais pas ce que le détachant ou la lessive. Eh bien, c’est un produit, un peu comme une potion, mais qu’on achète. Le détachant permet d’enlever les tâches de sur les vêtements et la lessive c’est un peu le gel douche des vêtements. Tu as des questions sur des objets moldus ?

Manel lui posa des questions sur deux objets : la télévision et l’ordinateur.

Mia rit doucement sous le regard curieux de Manel.

-Ce n’est pas toi ! C’est juste que ces deux objets utilisent tous les deux l’électricité et que j’essaye de réfléchir comment t’expliquer simplement comment ça marche.

Mia commença à enrouler quelques brins d’herbes autour de ses doigts. Elle était à présent assise, appuyée sur un bras, les jambes étendue en avant et regardait la surface ombrageuse du lac de Poudlard.

-Hum… Ok. La télévision c’est un objet qui permet de voir des films. C’est comme un écran de cinéma mais chez soi ! La télévision marche avec l’électricité. C’est une énergie des moldus. Si tu veux, il y a un petit boitier qui contient cette énergie et lorsqu’on accroche le fil de la télévision à ce boitier, qu’on appelle « prise », la télévision fonctionne.

Elle regarda Manel, espérant qu’elle est compris sa notion plus qu’abstraite de l’électricité. C’est vrai que même Mia ne savait pas exactement ce que c’était. Pour elle, c’était ce qui faisait fonctionner plein d’objets moldus et ça lui suffisait. Elle reporta son attention sur le lac avant de reprendre :

-L’ordinateur… Euh et bien, c’est comme une télévision en plus petit ! Mais on peut aller sur Internet. Internet, c’est un système qui permet de faire des recherches. On écrit avec un clavier, par exemple, « télévision » et Internet va nous afficher sur l’écran une page où il y aura des informations sur la télévision. On peut aussi jouer, toujours sur Internet et on peut lire les emails. C’est comme des lettres mais envoyées par ordinateur. C’est beaucoup plus rapide que les hiboux !

Manel la fixa, étonnée. Puis elle renvoya la conversation sur la famille et enfance de la jeune lionne.

-Eh bien, je suis née à Paris comme mon frère. Nos parents se sont rencontrés pendant un voyage et ils emménagés à Paris avant de rentrer à Londres. J’avais deux ans. Même si je ne me souviens pas d’avoir vécu là-bas, maman m’a appris le français. Du coup je suis bilingue, comme Théo. Papa et maman tenaient à ce qu’on sache parler les deux langues. Sinon, mes parents sont les meilleurs parents du monde. On ne les voit pas beaucoup car ils travaillent souvent. Ils sont médecins, c’est-à-dire médicomage, ici. Maman soigne le cœur des gens, elle est cardiologue tandis que papa les opère, il est chirurgien. Mais tous les deux nous adorent, mon frère et moi et ils feraient tout pour nous. Maman passe son temps à nous couver Théo et moi. Et pourtant, il a quinze ans !

Manel sourit et elles parlèrent de leurs deux mamans poules en riant. Malgré toute l’indépendance que Mia avait acquise ici, et qu’elle adorait, sa mère lui manquait, sa famille lui manquait et elle regrettait un peu de ne pas pouvoir les voir plus souvent. Puis, la conversation passa sur ses passions. Mia adorait lire et Manel aussi. La bibliothèque était pour toutes les deux un véritable sanctuaire. La jeune Gryffondor rit avant de se tourner vers Manel.

-Dis-moi, je t’ai parlé des moldus mais raconte-moi, à quoi ça ressemble une maison sorcière ? J’ai du mal à imaginer une maison sans électricité ou Internet…

"Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent c’est le seul." Christine Orban
Griff et Croc, Griff en cœur, Griff Vainqueurs
Gryffindor Girls power A.B

Le parc des rencontres  Libre 

Manel était entrain de parler à la jeune lionne de Quidditch, une des plus grandes passions de Manel, elle adorait ce sport depuis l'âge de 3 ans quand sa mère lui a acheté un balai-jouet qui ne s'envole qu'à 60 centimètres du sol mais elle se débrouillait bien avec, et sa mère lui lançait des petits jouets pour qu'elle les attrape pour lui apprendre à bien jouer puis parlèrent potions, la matière préférée de Manel quand aussi elle avait 3 ans, son père lui a achetait tout le nécessaire de potions en jouets avec des petits flacons de tout les couleurs qui quand on les remplissez d'eau change de couleur, quand elle était petite elle trouvait sa trop rigolo, elle riait partout et ses parents riaient avec elle, son père lui a apprit par cœur les ingrédients pour chaque potions et leur utilité. Elle lui parlait de sa mère qui était enceinte et le fait qu'elle sait qu'elle aura un petit frère l'a rend très très heureuse et folle de joie sous le regard souriant de Mia.

-Tu as de la chance ! Moi je suis la cadette. Pas de frère ou sœur après moi ! Par contre j’ai un grand frère, Théo. Il a quinze ans et il va au lycée. C’est le meilleur frère que je connaisse… En même temps c’est le seul dit-elle en riant. Toute ma famille est moldue, je suis la seule sorcière. Ça a été tellement dur à croire que j’étais une sorcière ! Du jour au lendemain, on t’apprend que ce que tu as toujours considéré comme des contes et des légendes sont la réalité, qu’il existe des sorciers et pleins d’autres créatures que tu pensais imaginaires, et, en plus que tu fais partis de ce monde ! Ici, tout est tellement différent ! Certaines choses sont plus simples : tu peux porter tes valises ultras lourdes, facilement si tu les allèges avec la magie, tu peux effacer une tâche d’un coup de baguette au lieu de t’acharner sur le détachant, la lessive et la machine à laver !

Manel se rappela de sa défunte sœur Alina, qui a était tuée pour sauver sa petite sœur, Manel, par un sorcier du côté obscure Alexandre Roblen, qui a aussi tué sa grand mère quand elle était bébé. Elle hésita d'en parlait à Mia car c'est une histoire qui l'a vraiment fait pleurer. Elle baissa sa tête pendant une seconde puis se rappela ce dont Mia lui a à l'instant parlait. Alors Manel regarda Mia très curieusement, c'était quoi un détachant ? Quels drôles de moldus avec leur jeu de mot : dé-tache-ant. Manel sauta sur l'occasion pour poser la question qui l'a torturait depuis longtemps sur les appareils moldus. Alors elle lui dit d'un ton curieux et un peu sombre en même temps, vivant dans un un lieu magique et sorcier, elle ne connaissait rien des moldus enfin son père ramenait des fois des appareils moldus comme un téléphone ou un appareil photo. Alors elle dit à Mia :

- Enfaite j'avais une sœur qui est morte quand j'avais 1 ans, elle m'a fait ce collier qui est comme un talisman pour moi, je le porte très souvent pour me sentir plus près d'elle. Bon passons, c'est quoi un détachant et de la lessive ?

Mia qui était un peu dans le pays de la pensée, fixa Manel qui l'a regarda bizarrement et curieusement, elle ne semblait pas trop comprendre mais cela dura que quelques minutes puis se souvint que Manel avait deux parents sorciers et ne connaissait presque rien du monde des moldus, du monde de Mia.

-Oh, c’est vrai ! Tu viens d’une famille sorcière ! Tu ne sais pas ce que le détachant ou la lessive. Eh bien, c’est un produit, un peu comme une potion, mais qu’on achète. Le détachant permet d’enlever les tâches de sur les vêtements et la lessive c’est un peu le gel douche des vêtements. Tu as des questions sur des objets moldus ?

Un gel douche ? Ils n'utilisaient pas de savon comme eux, c'est bizarre, pas de savon pas de baguette mais que des objets complètement bizarre ces moldus, elle regarda une nouvelle fois Mia bizarrement et le plus curieusement possible. Elle lui posa sa question.

- Vous n'utilisaient pas de savon comme tous le monde ? Vous utilisez un gel de douche ? Et c'est comme ? Et il y'a une question qui torture depuis bien longtemps, c'est quoi une télévision et un ordinateur ?

Après sa question, Manel se senti gênée puisque Mia commençai à rire doucement ne voulant pas que Manel la voit mais étant une grande curieuse et qui remarque tout tout tout, elle la vu puis elle dit

-Ce n’est pas toi ! C’est juste que ces deux objets utilisent tous les deux l’électricité et que j’essaye de réfléchir comment t’expliquer simplement comment ça marche

Manel réfléchissait pendant une seconde et imagina ses parents sans baguette elle ria pendant une seconde puis dit.

- C'est comme nous et nos baguettes ! Bon commence juste par le commencement si tu ne trouves pas les mots !

Mia regarda les herbes les tourna autour de son doigt comme si ça l'aidait à bien réfléchir à une réponse, Manel était assise sur l'herbe, les mains étaient tombés sur ses jambes qui était appuyer sur la pelouse humide. C'est là qu'elle répondit après ces courts instants

-Hum… Ok. La télévision c’est un objet qui permet de voir des films. C’est comme un écran de cinéma mais chez soi ! La télévision marche avec l’électricité. C’est une énergie des moldus. Si tu veux, il y a un petit boitier qui contient cette énergie et lorsqu’on accroche le fil de la télévision à ce boitier, qu’on appelle « prise », la télévision fonctionne.

Ah oui le cinéma, elle y est déjà parti avec ses parents quand ils étaient partis en voyage à Londres pour les vacances de Noël, un des plus beaux voyages que Manel a faite. Attends​, un cinéma dans une maison, alors la famille devait être sûrement très très riche pour pouvoir acheter un écran de cinéma chez eux ! Mais Manel ne dit rien, elle regarda Mia puis elle continua son récit :

-L’ordinateur… Euh et bien, c’est comme une télévision en plus petit ! Mais on peut aller sur Internet. Internet, c’est un système qui permet de faire des recherches. On écrit avec un clavier, par exemple, « télévision » et Internet va nous afficher sur l’écran une page où il y aura des informations sur la télévision. On peut aussi jouer, toujours sur Internet et on peut lire les emails. C’est comme des lettres mais envoyées par ordinateur. C’est beaucoup plus rapide que les hiboux !

- C'est fascinant vos appareils et vos objets ! Maintenant parle moi de ton enfance parce que moi je t'en ai déjà parlait !

-Eh bien, je suis née à Paris comme mon frère. Nos parents se sont rencontrés pendant un voyage et ils emménagés à Paris avant de rentrer à Londres. J’avais deux ans. Même si je ne me souviens pas d’avoir vécu là-bas, maman m’a appris le français. Du coup je suis bilingue, comme Théo. Papa et maman tenaient à ce qu’on sache parler les deux langues. Sinon, mes parents sont les meilleurs parents du monde. On ne les voit pas beaucoup car ils travaillent souvent. Ils sont médecins, c’est-à-dire médicomage, ici. Maman soigne le cœur des gens, elle est cardiologue tandis que papa les opère, il est chirurgien. Mais tous les deux nous adorent, mon frère et moi et ils feraient tout pour nous. Maman passe son temps à nous couver Théo et moi. Et pourtant, il a quinze ans !

Les deux filles commençaient à rire et de parler de tout et de rien puis parlèrent de la bibliothèque, l'un des endroits le plus parfait et calme du monde, le paradis de tous lecteurs comme elles, Mia posa à Manel la question sur la maison des sorciers puisque c'était pas possible pour elle une maison sans électricité ou internet.

- Alors une maison de sorcier est la même que celle des moldus sauf qu'il n'y a pas d'électricité et d'Internet, nous​, on utilise des bougies pour la lumière comme tu l'auras vu à Poudlard, des fois quand on a pas le temps pour cuisiner, il y a une cuillère en bois qui fait tout le travail et c'est une merveille c'est juste qu'après on doit tout nettoyer qui peut être aidé par un balai pas de Quidditch, non un balai moldu ensorcelé. Il y'a un sort pour nettoyer toutes la maison même une seule chambre mais je ne peux pas l'utiliser étant mineur. J'ai aussi entendu parlais d'un four qui sert à cuisiner dans le monde des moldus, nous on utilise un chaudron, si tu as des questions d'hésiter pas à me les poser ! Je serais enchantée de te répondre.

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF

Le parc des rencontres  Libre 

Mia fixait curieusement la Serdaigle. Tout chez elle marchait grâce à l'électricité et elle avait dû mal à imaginer une maison fonctionner sans cette énergie indispensable chez les moldus. Manel prit la parole afin de répondre à sa question :

- Alors une maison de sorcier est la même que celle des moldus sauf qu'il n'y a pas d'électricité et d'Internet, nous, on utilise des bougies pour la lumière comme tu l'auras vu à Poudlard, des fois quand on a pas le temps pour cuisiner, il y a une cuillère en bois qui fait tout le travail et c'est une merveille c'est juste qu'après on doit tout nettoyer qui peut être aidé par un balai pas de Quidditch, non un balai moldu ensorcelé. Il y'a un sort pour nettoyer toutes la maison même une seule chambre mais je ne peux pas l'utiliser étant mineur. J'ai aussi entendu parlais d'un four qui sert à cuisiner dans le monde des moldus, nous on utilise un chaudron, si tu as des questions d'hésiter pas à me les poser ! Je serais enchantée de te répondre.


Mia se tut et ferma les yeux afin d'enregistrer les informations. Soit elle avait déjà vu cela à Poudlard mais parfois elle trouvait le château presque irréel et craignait souvent que tout cela ne soit qu'un rêve. Mia rouvrit des yeux curieux quelles tourna vers Manel, atendant en trépignant d'impatience la réponse de la jeune Serdaigle.

- Raconte-moi, chez nous pour s'occuper on a la télévision, l'ordinateur, ou bien certains jeu de société comme le monopoly, le scrabble ou encore Taboo mais vous, vous vous occupez comment quand vous avez des temps libres ?


*Non mais c'est vrai ! Il faisait comment !*songea Mia. Evidemment, les sorciers comme les moldus pouvaient sortir dehors et jouer mais elle se rappelait de parties mémorables de jeux vidéos avec son frère auxquelles leurs parents se joignaient parfois, des crises de Théo lorsqu'il perdait systématiquement au scrabble et Mia se demandait ce que pouvait bien faire des sorciers pour s'occuper. Elle avait bien vu des élèves jouer aux échecs sorciers, ou encore au quidditch mais ça ne faisait que peu d'activité pour s'occuper. En plus, les élèves n'avaient pas le droit d'utiliser la magie chez eux, donc pas d'entrainement possible. *Que peuvent-ils donc bien faire entre eux, en famille ?* s'interrogea Mia. Mia fixa donc Manel, attendant avec impatience sa réponse. Une autre chose vint d'ailleurs tarauder son esprit. Sa famille avait été à Disneyland. *Les sorciers avait-ils des parcs d'attractions ?* pensa Mia. Sa curiosité prit le pas et sans attendre la réponse de Manel, lui posa une autre question :

- Et, est-ce que vous avez des parcs d'attractions, ou encore des théâtres ?

"Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent c’est le seul." Christine Orban
Griff et Croc, Griff en cœur, Griff Vainqueurs
Gryffindor Girls power A.B

Le parc des rencontres  Libre 

Après lui avoir répondu, Manel vit son amie - peut être que c'était son amie, mais elle en était pas si sûr- se tut et ferma ses yeux comme pour tout enregistrer dans sa tête, l'Aiglonne la regarda pendant que la Gryffonne réfléchissait. Mia reouvra ses yeux qui étaient toujours autant curieux et lui demanda curieusement :

- Raconte-moi, chez nous pour s'occuper on a la télévision, l'ordinateur, ou bien certains jeu de société comme le monopoly, le scrabble ou encore Taboo mais vous, vous vous occupez comment quand vous avez des temps libres ?

Manel fronça ses sourcils à la Gryffonne, elle institué qu'ils (les sorciers) n'avait pas avec quoi s'occuper, mais son visage redevient à la normal parce que elle ne connaissait pas très bien les maisons des sorciers alors elle ne connaissait pas comment ils s'occuper, elle leva ses yeux aux ciel bleu clair qui avait si peu de nuages et s'allongea sur l'herbe frais. Elle allait répondre à son amie tout en regardant le ciel bleu clair avec son Soleil mais ne lui laissait pas le temps.


- Et, est-ce que vous avez des parcs d'attractions, ou encore des théâtres ?

Manel se rappela les bons souvenirs de son enfance et de plus en plus, ses parents lui manquaient encore plus, elle voulait pleurer comme une madeleine tout les larmes de son corps, mais les bloquait et essaya de penser à autre choses, aux bonnes notes qu'elle avait eu en DFCM ou au sortilège, elle pensa au suite aux professeurs qu'elle les trouvait tous meilleurs l'instant que les autres et à sa DDM qui était aussi la professeure de DFCM, Manel l'aimait beaucoup sa DMM car on s'occupant de toutes les classes et en plus des aiglons. Elle regarda son amie tout en étant allongé, celle ci ne tarda pas de lui posait une autre question qui Manel se fit un malin plaisir à lui répondre :


- Désolé pour mon visage, ta question est totalement normal, c'est juste que... Non oublie... Pour nous distraire ou nous occuper on joue à des jeux de société comme les vôtres mais qui sont version sorciers, comme par exemple, le jeu des cartes, bataille, et bien nous on n'a la bataille explosive qui s'explose si tu perds sur ton visage, le jeu des dames version sorciers qui se déplace sur le carré où on lui dit d'y aller en respectant les règles bien sûr. On joue au Quidditch aussi quand il fait beau. Moi quand j'étais petite, je regardais mon père faire ses potions et même que des fois il me laissait les faire.

Les parc d'attraction étaient les endroits favoris de Manel mais elle n'en avait jamais vus dans des endroits pour sorciers, elle les a vu qu'à Londres lorsqu'elle passait ses vacances là bas, les théâtres sorciers, elle y est déjà parti, c'était majestueux et très beau, elle se rappela de ses métamorphomage qui faisaient rire le public, elle se rappela à quelle point c'était bien d'être la bas au côté de ses parents. Manel se rappela de la question de la jeune fille et remit ses pieds sur la terre, elle lui répondit doucement :

- Je ne me rappelle pas d'être aller ou d'avoir vu dans des parc d'attractions sorciers mais je suis déjà aller plein de fois dans ceux des moldus, des théâtres sorciers j'en ai vu des milliers et je te conseille d'aller les voir, il y'en en pré-au-lard d'après ce qu'on m'a dit et dans Godric's Hollows.

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF

Le parc des rencontres  Libre 

Mia était sur le point de se mettre à piétiner tant la réponse se faisait attendre. L'impatience de la petite blonde fût toutefois douchée lorsqu'elle vit le visage de Manel se refermer quelques secondes, avant de paraître triste puis que tout cela disparaisse pour redevenir joyeux. Mia dévia immédiatement le regard et se mit à arracher les brins d'herbe autour d'elle, tentant de savoir ce qu'elle avait dit de mal. Toutes les questions qu'elle avait posées n'avaient pas pour but d'être méchante mais c'était juste de la curiosité. Elle doutait sérieusement qu'il y ai un monopoly magique et Mia souhaitait juste savoir comment ils s'occupaient ! Mais, elle n'avait jamais pensé que leurs moyens de distractions n'étaient pas variés ! Sans s'en rendre compte, Mia s'était mit à se mordiller les ongles, extrêmement gênée que ses questions est été mal prises par celle qui, Mia se le demandait, était peut-être devenue une amie. Mais Manel reprit la parole avant qu'elle n'ai eu le temps de s'excuser :

- Désolé pour mon visage, ta question est totalement normal, c'est juste que... Non oublie... Pour nous distraire ou nous occuper on joue à des jeux de société comme les vôtres mais qui sont version sorciers, comme par exemple, le jeu des cartes, bataille, et bien nous on n'a la bataille explosive qui s'explose si tu perds sur ton visage, le jeu des dames version sorciers qui se déplace sur le carré où on lui dit d'y aller en respectant les règles bien sûr. On joue au Quidditch aussi quand il fait beau. Moi quand j'étais petite, je regardais mon père faire ses potions et même que des fois il me laissait les faire.

La première phrase de Manel rassura quelque peu la petite blonde et elle retourna son regard vers Manel, la curiosité pouvant à nouveau de voir dans ses yeux malgré la honte toujours prédominante dans son regard. C'est alors qu'elle repensa à sa réponse. Un jeu de cartes où l'on perd son visage ? *Ca a l'air dangereux !* pensa Mia. *Et puis, comment fait-on pour récupérer son visage ? Un sort ? Une potion ?*songea la blonde. Une foule de questions submergea son esprit. Comment la bataille, jeu moldu si banal et légèrement ennuyeux pouvait devenir si inquiétante dans une version sorcière ? Mentalement, Mia se fit immédiatement un mémo pour se rappeler de se tenir éloignée de ce jeu. En revanche, elle trouvait fascinant de pouvoir faire ou voir quelqu'un préparer des potions. Manel reprit la parole et elle l'écouta attentivement :

- Je ne me rappelle pas d'être aller ou d'avoir vu dans des parc d'attractions sorciers mais je suis déjà aller plein de fois dans ceux des moldus, des théâtres sorciers j'en ai vu des milliers et je te conseille d'aller les voir, il y'en en pré-au-lard d'après ce qu'on m'a dit et dans Godric's Hollows.

Mia pensa immédiatement aux possibilités que devait offrir le théâtre sorcier par rapport au théâtre moldue et elle se promit immédiatement d'assister un jour à une représentation sorcière. La blonde prit à son tour la parole :

- Déjà, je voulais m'excuser. Sache que mes questions n'avaient pas pour but de t'offenser mais c'était juste de la curiosité. Ensuite, un grand merci pour toutes ses réponses ! Le monde sorcier est à la fois si semblable et si différent de celui des moldus que s'en est perturbant...

"Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent c’est le seul." Christine Orban
Griff et Croc, Griff en cœur, Griff Vainqueurs
Gryffindor Girls power A.B

Le parc des rencontres  Libre 

Manel, tout en regardant le ciel, se rappela les moments passés avec ses parents dans des théâtres ou même dans leur maisonette, Elle répondit au questions de la Gryffonne qui ne l'a dérangeait en rien au monde et que même c'était le contraire, elle a aimé lui répondre sachant que Mia était curieuse tout comme Manel, Manel remarqua les deux filles avaient plein de points en commun comme :
La curiosité, des mères poules, la lectures, aimer aller dans la bibliothèque ( des rats de la bibliothèque ), la sorcellerie et Poudlard. encore plus mais elles ne se connaissaient pas assez pour savoir lesquelles étaient ses points en commun.
Manel souria et écouta attentivement les mots dîtes par la jeune gryfonne :

- Déjà, je voulais m'excuser. Sache que mes questions n'avaient pas pour but de t'offenser mais c'était juste de la curiosité. Ensuite, un grand merci pour toutes ses réponses ! Le monde sorcier est à la fois si semblable et si différent de celui des moldus que s'en est perturbant...

Manel se demanda pourquoi la Gryffonne s'excuser, peut-être c'était à cause du visage expressif de Manel qui l'a fait sortir pas exprès, Manel trouvait que ses questions n'étaient pas du tout offensive mais totalement normal, la curiosité est totalement normal surtout quand c'est de quelques choses que l'on vit pas tous les jours comme une moldue dans un pays de sorciers ou vice versa. "Le monde sorcier est à la fois si semblable et si différent de celui des moldus que s'en est perturbant" Manel la regarda en souriant quand elle entendit ces mots, les deux mondes ne se ressemblaient pas du tout, ils étaient complètement différents et cela étaient fascinaient tous les moldus qui ont eus des enfants sorciers comme la famille de Mia, les Anderson, les Granger, les Evans et plein d'autres. Manel s'imaginait dans la place de Mia pendant une minute, comment elle fait pour vivre dans une école avec pleins de sorciers alors qu'elle est une née moldus ? Elle allait demander à Mia la question mais vit le soleil se coucher et su que c'est l'heure de rentrer pour le dîner dans la grande salle, elle voulait passer plus de temps avec sa nouvelle amie mais c'était la fin de la journée et elles devaient rentrées pour mangé. Elle se leva et dit à son amie :

- Tu n'as pas de quoi t'excuser, tu n'a rien fais et tes questions sont totalement normal et mon visage change tout le temps, ne t'inquiète pas.Dit Manel en riant et se frottant les bras Il commence à se faire tard, et il fait un peu froid, il serait préférable de rentrer, non ?

La Gryffonne se leva et elle et l'Aiglonne commença à marcher droit au château tout en parlant jusqu'à la grande salle.

Fin

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF