Parc

Inscription
Connexion

Tonnerre de Brest à Poudlard  PV 

Comme à son habitude, dès qu’elle le pouvait, Harper allait se promener dans le parc de Poudlard. C’était vraiment un excellent moyen pour elle de se détendre, de penser à autre chose que les cours, de respirer, observer les animaux, les fleurs, la nature en général. Elle marchait, souvent sans destination précise, juste pour marcher et ne penser à rien. Elle s’arrêtait, puis repartait quelques instants après, sans être pressée par quoi que ce soit.
Lorsqu’il faisait beau, la jeune Serpentard prenait son sac et à la fin de sa balade elle s’asseyait sous un arbre pour y travailler. Quoi de mieux que de sentir le vent dans ses cheveux et l’odeur de l’herbe en travaillant! Elle prenait toujours le même arbre. Il était grand, et ni trop feuillu, ni pas assez: juste de quoi laisser passer suffisamment de lumière. Lorsqu’elle n’avait plus ou pas d’inspiration, il suffisait à la jeune fille de lever la tête et d’observer les autres élèves de Poudlard. Certains marchaient, d’autres semblaient jouer, s’entrainer à lancer des sortilèges, certains marchaient d’un pas décidé, surement pour se rendre dans un endroit précis. Tout le monde n’était pas en pause au même moment. Quand Harper ne travaillait pas, d’autres eux, avaient cours. L’endroit était parfait.
Ce jour là, le ciel était tellement bleu et il faisait si bon que Harper avait prévu de travailler pour le journal de sa maison dont elle occupait la fonction de rédactrice en Chef. La journaliste avait toujours adoré la lecture et l’écriture.C’est d’ailleurs dans les livres de sa maison qu’elle découvrit l’existence du monde des sorciers, car ses parents avaient décidé de l’éduquer dans la tradition moldue pour ne pas qu’Harper fasse d’erreur à l’école et ne dévoile sans le faire exprès leur existence. Son rôle lui prenait beaucoup de temps: mais peu importe, elle l’adorait de plus en plus.

Harper sortit donc ses feuilles et les posa étalées devant elle en essayant d’en faire tenir un maximum avec son sac pour ne pas qu’elles s’envolent, et commença la rédaction de son article. Elle avait déjà fait toutes les recherches nécessaires et il ne lui restait plus qu’à le rédiger au brouillon. Toujours concentrée sur son article, la jeune serpentard écrivit une page recto-verso. C’était pile poil la taille qu’il fallait pour l’article: une fois dactylographiée, ce serait parfait. Il ne lui restait plus qu’une chose à effectuer: la relecture, et Harper détestait ça, comme presque tout le monde d’ailleurs.

Tonnerre de Brest à Poudlard  PV 

Arianna Grants aimait l'air pur qu'elle pouvait respirer dans le parc c'est pourquoi vous pourriez l'apercevoir de temps en temps, assez peu souvent, à l'extérieur. Il fallait vraiment s'y trouver au même moment qu'elle car elle ne s'y attardait jamais longtemps. Elle s'arrangeait en principe pour ne pas s'y rendre aux mêmes horaires que les élèves mais elle appréciait toujours ces moments de solitude, loin de l'agitation que produisait les élèves. Elle aimait la solitude, mais depuis qu'elle était arrivée à Poudlard, elle ne s'était jamais sentie aussi seule. Elle n'avait pas tissé de liens avec ses collègues, elle entretenait uniquement des relations cordiales. Elle pensait à celle qui lui manquait réellement, Jade Brown. En effet, même dans sa période difficile, elle avait toujours pu compter sur sa meilleure amie, Jade. Elle manquait beaucoup à la professeure car elle sentait que par moment elle était encore un peu fragile. Mais son amie était partie, il y a quatre ans déjà vers les États-Unis, ce qui avait contraint Arianna à se tourner vers sa famille, et notamment son frère jumeau. Jade était en effet partie vivre une petite vie paisible en Amérique où elle avait trouvé son bonheur. Il arrivait à Arianna de l'envier, elle avait l'impression que tout réussissait à son amie. Elles étaient si différentes mais c'était peut être ce qui faisait leur force. Jade avait été tellement présente pour Arianna que celle-ci ne savait pas comment elle pouvait la remercier de tout ce qu'elle avait fait et elle avait l'impression qu'elle n'arriverait jamais à lui rendre un tiers de ce que Jade avait fait pour elle. Elle se demandait si elle aussi elle n'aurait pas dû partir vers les États-Unis, mais qu'aurait-elle fait là-bas ?

La professeure de Métamorphose pressa le pas, le ciel s'assombrissait à vue d'œil et le vent commençait à se lever, un orage se préparait et ça n'allait pas tarder à tomber. Elle trouvait cela étrange qu'un orage se prépare aussi vite car il y avait à peine une demi-heure, il faisait encore un temps magnifique. Une feuille de parchemin passa devant elle, emportée par le vent et Arianna décida de la rattraper. Elle regarda ce que c'était et elle s'aperçut que c'était un cours. Elle chercha donc l'élève à qui appartenait ces feuilles. Elle aperçut un peu plus loin une jeune fille qui était en train de faire ses devoirs. L'élève ne semblait pas faire attention à ce qu'il se préparait au dessus de sa tête, elle n'avait même pas été avertie par tous les élèves qui s'étaient réfugiés à l'intérieur avant de se prendre la pluie. Elle s'avança rapidement vers elle, ramassant au passage d'autres feuilles qui s'étaient envolées. Un coup de tonnerre retentit et Arianna accéléra d'autant plus le pas.

« Excusez-moi, vos feuilles s'étaient envolées. J'ai ramassé toutes celles que j'ai vu.

Elle tendit les parchemins à l'élève en question, celle-ci la remercia et Arianna en profita pour continuer. Un éclair illumina le parc, suivit d'un nouveau coup de tonnerre.

« Vous devriez rentrer, un gros orage se prépare. Voulez-vous que je vous aide à rassembler vos feuilles ? »

Arianna n'attendit pas vraiment la réponse de la jeune fille, elle s'accroupit et elle commença à ramasser toutes les feuilles qu'elle trouva sans trop prêter d'attention à leur ordre. Elle voulait juste rentrer le plus rapidement possible.

Professeur de Métamorphose
Affiliée à Gryffondor