Parc

Inscription
Connexion

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

Aujourd'hui Kroner se réveilla assez tôt, le soleil venait tout juste de se lever, la lumière du matin ilumnait la Salle Commune des Serdaigles, il avait l'air de faire plutôt beau mais pas forcement très chaud. Le jeune garçon remonta discrètement dans son dortoir, enfila sa robe et une écharpe prit quelque livre et sortie.Le château était casiment vide, peu de personne était déjà réveillé.En sortant le jeune aiglon fut éblouie par le soleil , Kroner ferma les yeux et réspira l'air frai du matin.Cela lui fit du bien, depuis son arrivé à Poudlard il n'avait pas vraiment eu l'occasion de visiter en son ensemble le parc.On pouvait y voir une longue étendue de gazon, il n'y avait encore personne mais cela ne gêna pas du tout le jeune garçon , même si il aimait bien la compagnie de ses camarades Kroner appréciait aussi la solitude.Le jeune garçon déambula quelque temps de le parc puis décida d'aller s'adosser contre un chêne.Kroner aimait beaucoup Poudlard bien qu'il venait tout juste d'arriver ( il y a trois semaine de cela) le garçon se sentait déjà chez lui. Même si ce château était immense il y avait beaucoup de vie, rien avoir avec chez lui, ce grand manoir où il passait la plus grande partie de ses journnées avec pour seul compagnie son elfe de maison Toran.Si il n'y aurrait pas eu tout ses problèmes avec sa mère Kroner n'aurait sûrment pas fait ses études Poudlard. Il serait restait près de New - York, et serait aller à Ilvermony....
Kroner décida finalement de commençait son dévoir de Métamorphose il n'était pas vraiment fan de cette matière mais bon il n'avait pas vraiment le choix pour l'instant il fallait qu'il arrive à avoir quand une moyenne correcte.Kroner se mit donc à etidier tranquillement en attendant le début des cours.

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

Sans que personne ne sache pourquoi ni comment, Solenn s'était réveillée tôt aujourd'hui. D'habitude, la Serpentarde se réveillait au dernier moment, était obligé de manger et de s'habiller à toute vitesse, les cheveux plus que jamais emmêlés. Cette fois-là, elle avait ouvert les yeux, parfaitement réveillé, prête à bien vivre sa nouvelle journée. La vie à Poudlard s'améliorait grâce à ses nouveaux amis. Mais malheureusement, sa mère lui manquait plus que tout, et elle rêvait de leur prochaine rencontre. Elle avait envie de tout lui raconter, tout ce que ne pouvait pas se dire dans une lettre. Elle s'imaginait, assise dans un café avec sa mère. Solenn aurait pris un chocolat chaud, et sa mère thé. Le regard de la rousse aurait été obligé de voir à travers l'épaisse fumée des breuvages. Sa mère se risquerait à boire son thé brûlant, alors qu'elle attendrait qu'ils soit presque froid pour l'engloutir d'un coup. Solenn pourrait tout lui raconter. Les cours, les ragots, elle pourrait parler de ses amis, et louer leurs qualités. Elle pourrait rire avec sa mère de ses mésaventures. La rousse chassa ses pensées et s'habilla lentement. Elle mit son écharpe qu'elle aimait tant, et sortit. Le vent glacial lui fouetta le visage, son nez et ses oreilles devenant rouges. Elle erra quelques temps dans le grand parc, qu'elle n'avait pas pris le temps de visiter et aperçut un garçon qui révisait. Il était si penché sur ses livres qu'elle crut qu'il s'était endormi. Elle s'approcha un peu plus, et le dévisagea discrètement. Il avait les cheveux noirs un peu en bataille et portait la cravate de Serdaigle. La Serpentarde énuméra tous les clichés des Serdaigles et s'efforça de les oublier. Etre dans la maison Serdaigle ne voulait pas dire qu'on était comme tous les gens s'imaginent les Serdaigles. Alors elle s'assit non loin du garçon et contempla le paysage qui s'offrait à elle. Elle n'osait toujours pas parler aux inconnus, mais elle n'était plus aussi gênée qu'avant. Et ce changement la rendait si heureuse.

"Quand la Lune se lève, songe-t-elle au Soleil couché ?"
Même le plus petit des Serpents a du venin

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

Kroner était très concentré sur son devoirs de métamorphose c'est pour cela qu'il ne remarqua pas tout de suite qu'une jeune fille était arrivée pas très loin de lui. Après avoir durement étudié son devoir de métamorphose le jeune aiglon leva la tête. Il vit une jeune fille sûrement de première ou deuxième années, grâce à son uniforme Kroner vit que c'était une Serpentardr. Mais la première chose qu’il avait vu c'était ses longs cheveux roux et emmêlés. La jeune serpentarde n'avait pas l'air de l'avoir remarqué, car elle ne l'avait clairement pas abordé , ou peut être tout simplement qu'elle ne voulait pas lui parler. À cette heure il n'y avait quasiment jamais personne et Kroner fut étonné de rencontrer quelqu'un à cette heure ci dans le parc. Vu qu'il avait finit son devoirs de métamorphose et commençait un peu à s'ennuyer et qu'il était très curieux Kroner décida de lui parler . Kroner n'avait jamais était un garçon timide , sans être pour autant bavard il n'avait jamais eu peur de parler au inconnu et n'en ressentait aucune gêne . Kroner se leva et s'approcha un peu de la jeune fille qui admirait le beau paysage puis dit calmement avec un grand sourire aux lèvres :


- Hey Salut ! C'est jolie pas vrai ? Moi c'est Kroner , Kroner Morzan , et tu es ?


Après coup Kroner se rendit compte que peut être la jeune fille était venu ici pour être tranquille , et ne voulait pas être dérangé. Mais si cela aurait était le cas elle se serait mit loin de lui non? En tout cas ce n'était grave si Kroner la gênait elle n'aurait cas lui dire et ce serait réglé.

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

Solenn était si bien, ici, avec le froid matinal qui lui picotait les paupières. Le parc se réveillait doucement et Solenn sourit malgré elle. Dire que dans quelques instants, elle devrait rentrer pour suivre des cours qui bouleversaient sa vie de petite Moldue. La Serpentarde laissa échapper un long soupir, et elle se demanda si elle avait réussi le dernier devoir, où, pour une fois, elle s'était concentrée et y avait mis tout son coeur. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte, le garçon s'était approché d'elle. Solenn se demanda s'il voulait lui parler. Il fit un grand sourire, et dit à Solenn :

- Hey Salut ! C'est joli pas vrai ? Moi c'est Kroner, Kroner Morzan, et tu es ?

Solenn sentit son visage prendre une petite teinte rouge, non comparable à celles qu'il prenait avant. Le garçon n'avait pas du tout l'air timide, et semblait même très sociable, contrairement à la petite rousse qui commençait déjà à se cacher derrière sa touffe de cheveux roux. Mais comme toujours, Solenn se rappela le serment qu'elle s'était faite : elle devait combattre sa timidité. Même si c'est dur. Même si les mots ne sortent pas lorsqu'elle essaye de parler. Alors, Solenn se leva, pour se mettre à peu près à la même hauteur que Kroner qui était assez grand, et lui dit :

-Salut... Moi c'est Solenn Cooper. Et oui, c'est euh... Très joli...

*Pourquoi toujours cette stupide timidité ?* Il n'y avait qu'avec une personne où elle avait réussi à ne pas être timide. Mais comment avait-elle fait, elle-même n'en avait aucune idée. Solenn se sent bête, à attendre comme ça, sans rien dire, alors qu'elle a une multitude de questions à poser qui tournent dans sa tête, prête à exploser de peur et de stress. Elle regarde Kroner, et lui demande avec une petite voix :

-Et... Tu révisais quoi ?

L'inspiration n'est pas là, mais au moins, elle a fait un gros effort en engageant la conversation, et pour cela, elle s'applaudirait bien. Le garçon a toujours l'air aussi confiant, et cela rassure peut-être un peu Solenn, qui se dit qu'elle doit faire bien rire, à ne pas oser parler comme cela. Elle regarde enfin les yeux de Kroner, et cela permet de créer un lien fixe entre eux, pour pouvoir parler dans de bonnes conditions.

"Quand la Lune se lève, songe-t-elle au Soleil couché ?"
Même le plus petit des Serpents a du venin

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

Kroner c'était lui aussi mit à son tour à contempler le merveilleux paysage juste devant eux , quand la jeune fille lui répondit . On pouvait voir le soleil qui se levait sur les longues étendus d'herbes . En plus de cela la brume fraiche du matin donnait l'impression au jeune serdaigle d'être dans les nuages. Après que Kroner l'eu interpellée la jeune fille se leva et répondit à Kroner. Même debout Kroner restait plus grand que elle , mais il avait l'habitude car il était assez grand pour son âge sans pour autant être géant il était souvent plus haut que ses camarades. La serpentard s'appelait finalement Solenn Cooper . Elle avait l'air particulièrement timide , Kroner espérai ne pas l'avoir trop mis mal à l'aise et de ne pas avoir était indiscret . Mais la jeune fille ne lui donnait pas vraiment l'impression d'être dérangé vu qu'elle enchaîna avec une autre question avec une légère voix qui montrait encore une fois ça grande timidité :


-Et... Tu révisais quoi ?



Kroner ne voulait vraiment pas la gêner et il lui sourit gentiment espérant mettre Solenn un peu plus à l'aise . Kroner avait l'habitude d'être entouré de personne plus timide que lui et il fessait l'effort de ne pas trop les brusquer . Kroner n'avait jamais vraiment compris pourquoi certaines personnes avaient si peur de s'exprimer , il se disait finalement que c'était une peur comme les autres et que la peur n'ai pas toujours rationnelle bien au contraire . Il répondit donc à la question de la serpentarde puis s'efforça de faire la discussion.

- Moi je révisais la métamorphose , je n'en suis pas vraiment fan mais il faut que j'améliore mes résultats ! Et que viens tu faire ici de si bon matin ?

Rencontre à l'aube   pv Solenn Cooper 

La fraîcheur du matin réveillait les sens de Solenn, qui, les joues et le nez tous rouges, souriait doucement, les dents glacées. La timidité était peut-être toujours présente, mais elle voulait vraiment se forcer à parler, parler et encore parler. Son défi était encore bien présent dans sa tête, et lui demandait toujours de gros efforts qui la fatiguaient quand même un peu. Le garçon lui sourit en demandant :

- Moi je révisais la métamorphose , je n'en suis pas vraiment fan mais il faut que j'améliore mes résultats ! Et que viens tu faire ici de si bon matin ?

Il avait l'air tout à fait sympathique, et, quant à elle, ne paraissait pas gêner de ne pas connaître la petite rousse. Cette dernière, au contraire, avait retrouvé ses joues de feu qui la brûlaient, comme pour lui dire : "tu es nulle, tu ne sais même pas parler aux gens". Pourtant, ses parents l'avaient toujours poussé à être moins timide, à avoir confiance en elle. Ils avaient toujours été là, avec elle, l'avait aidé moralement. Sa mère n'avait jamais hésité à venir avec elle parler avec son futur meilleur ami, qu'elle avait perdu de vue en entrant à Poudlard. Son père, quant à lui, l'avait entraîné à s'intégrer dans la société, jusqu'à ce que... Voilà... Elle se souvint du premier jour d'école primaire, lorsqu'elle était si anxieuse qu'elle n'en avait pas dormi de la nuit. Son père l'avait encouragé comme jamais. En repensant à tout cela, une envie pressante de pleurer vint s'ajouter à ses problèmes. Mais pleurer devant le garçon dont elle ne connaissait que le prénom et nom était bien trop honteux. Elle essaya de penser à autre chose et répondiit à la question du Serdaigle :

- Oh, et bien pour une fois que je me réveille tôt, j'avais envie de me promener...


La Serpentarde ramena ses jambes, les encerclant avec ses frêles bras. Elle enfouit le bas de son visage dans son écharpe, et se demanda pourquoi elle était d'un seul coup comme cela. Elle avait été pourtant de bonne humeur ce matin, trouvant que la journée commençait bien. Mais la nostalgie avait pourtant repris le dessus. Elle demanda au bleu, d'une petite voix qu'elle détestait :

- Il va bientôt falloir que j'y aille... Mais une autre fois on pourrait travailler la métamorphose ensemble !

Solenn était si fière d'avoir osé sortir tous ces mots sensés de sa bouche ! Un petit sourire vint éclairer son visage et elle releva la tête en disant :

- Si tu veux, on pourrait marcher jusqu'à l'école et tu me diras !

Pour une fois qu'elle osait parler, elle n'allait pas s'arrêter ! Le garçon devait avoir une sorte de pouvoir invisible qui permettait à Solenn d'être moins timide. La rousse se leva et épousseta l'herbe de son uniforme.

Reducio
Fin du RPG pour moi, merci ;)

"Quand la Lune se lève, songe-t-elle au Soleil couché ?"
Même le plus petit des Serpents a du venin