Parc

Inscription
Connexion

Sur le chemin du lac   LIBRE  

La jeune Agalia avait vécue beaucoup de changement en très peu de temps. Un bol d'air frais lui ferait du bien avait elle pensé en se dirigeant vers les jardins du château en cette fin de journée. Il y a quelques temps elle était encore chez ses parents a se demander pourquoi elle était faite ainsi, et maintenant la voila dans cet endroit magnifique. Jamais aurait elle pensé se retrouver au portes d'un lieu époustouflante et elle n'aurait pu imaginer une tel splendeur même dans ses rêves de liberté les plus fous. Elle marchait calmement, s'en trop savoir où elle allait, juste marcher pour respirer de l'air, écouter le bruits des oiseaux et de l'air. Elle découvrait heureuse qu'elle pourrait changer sa vie entre ces murs et que Poudlard serait sa nouvelle maison, cette idée la rendait souriante. Elle longea les serres et se trouva un endroit au pied d'un chêne face au lac. Assise contre le tronc de l'arbre elle regardait le lac, les reflets de la lumière a la surface de l'eau. Le vent soufflait une brise légère agréable comme il faut, ses quelques mèches brunes et rebelles flottaient. La place était parfaite elle pourrait peut-être même voir le coucher de soleil avec un peu de chance.

Seule elle se demandait comment se passerait cette année, " Ne gâche pas tout surtout " elle se réprimandait presque puis elle sourit en réalisant qu'elle devra éviter à l'avenir de parler seule, avant elle pouvait maintenant elle doit arrêter.

Elle doit changer, arrêter d'être le monstre. Mais ici c'est quoi un monstre ? Après tout, tout le monde ici fait de la magie alors que risque t'elle ? Ne prenons aucuns risques. Fondons nous dans la masse, travail et discrétion seront les maîtres mots de cette année. Intérieurement la jeune fille souhaite se faire des amis, mais comment faire ? Y a t'il une recette ? Ou des indications a suivre ? La bibliothèque peut-elle répondre a toutes ses questions ?

" Tout va bien se passer, c'est une nouvelle journée, pour une nouvelle semaine et une nouvelle vie " se murmura t'elle afin de se donner du courage et cela fonctionnait a merveille la jeune aigle avait hâte d'être a demain et d'aller en cours.

Souriante elle continuait de regarder l'horizon un petit instant avant de reprendre la route du dortoir pour se préparer à sa journée de demain.

Sur le chemin du lac   LIBRE  

En se dirigeant vers le parc, Elise entendit une fille qui devait être de première année murmurer:

-" Ne gâche pas tout surtout, tout va bien se passer, c'est une nouvelle journée, pour une nouvelle semaine et une nouvelle vie "

Elle devait être un peu triste, elle aussi. Elise se dit qu'elle devrait peut-être aller lui parler pour lui dire qu'elle aussi pensait à sa famille, pour essayer de la connaître; car depuis son arrivée à Poudlard, elle n'avais pas tellement d'amies. Soudain, elle vit que l’inconnue se dirigeait vers le bâtiment et pensa qu'elle ne pouvait pas laisser sa chance filer. Elle couru vers la jeune sorcière et lui cria:

-Attends!

Elle la rejoignit et continua:

-Je m'appelle Elise DESVENTS, je suis aussi en première année. J'ai un peu peur et je me sens triste sans ma famille, et je pense que toi aussi, non ?

Elle se sentit soulagée d'avoir parlé et elle pensa qu'elle venait peut-être de se faire une amie, ou au moins une connaissance, dans ce lieu immense et magique qu'était Poudlard ; où elle ne connaissait encore presque personne. Pourtant, elle savait qu'elle n'était pas à Poufsouffle et qu'elle n'avait pas encore d'amies dans sa maison.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

Sur le chemin du lac   LIBRE  

Lia marchait lentement vers le pont afin de regagner sa salle commune lorsqu'elle entendit une voix féminine l’interpeller.

Attends!

Elle se retourna étonnée car elle se pensait seule dans le parc à cette heure. Le calme du lac et le chant des insectes nocturnes était alors moins audible lorsque la jeune fille s’arrêta devant Agalia. Que lui voulait elle ? A sa tenue Agalia comprit qu'elle faisait face à une poufsouffle. D'une voix timide la jeune aigle lui répondit simplement " oui ? "
Beaucoup de question se bousculaient dans la petite tête brune de Lia.

"Je m'appelle Elise DESVENTS, je suis aussi en première année. J'ai un peu peur et je me sens triste sans ma famille, et je pense que toi aussi, non ? "

Agalia sourit en comprenant enfin pourquoi la jeune fille, Elise donc l'avait arrêté. Mais alors qu'elle allait répondre, elle se demanda s'il était sage de se confier à une inconnue. Après tout elle ne se connaissent pas du tout, et certes Elise avait confiée ses craintes à Lia, mais répondre et se dévoiler était un risque en soi. C'est un risque à prendre pensait elle.

" Bonsoir, Agalia Martinson première année également. Ma famille ne me manque pas non loin de là. Mais oui j'ai peur moi aussi " Le soulagement d'avoir parlé à quelqu'un de sa peur était grand. Elle ne parlait plus seule, elle était avec une autre jeune fille, du même age qu'elle. Lia sourit et un orage commença a gronder. La jeune brunette regarda le ciel qui c'était noirci.

" Viens ! " hurla Lia a l'intention de son interlocutrice. Elle courait se mettre a labrit a l'entrée du pont sous la porte. Adossée au mur de pierre pour vérifier l'état de ses affaire elle releva les yeux afin de voir si la poufsouffle l'avait suivit ! Le tonnerre grondait. Piqué par la curiosité Lia demanda " Tu as des frères et sœurs ? " Elle réfléchit une seconde puis sourit illuminée par une idée.

" Tu sais tu peux écrire à ta famille d'ici ! Il suffit d'aller à la volière du château " Elle était ravie de cette idée et pendant un instant elle ressenti un sentiment qui lui avait manqué, la satisfaction. Peut-être avait elle aidé cette blondinette. Discuter avec la poufsouffle la tentait beaucoup après tout elles avaient encore un peu de temps devant elles.

Sur le chemin du lac   LIBRE  

Elise avait été très contente que la nouvelle qui s'était présentée sous le nom d'Agalia Martinson lui avait dit qu'elle aussi avait peur ,et qu'elle ai été gentille avec elle.
Maintenant qu'elles étaient à l'abri de l'orage, -elles étaient légèrement trempées- la petite sorcière pouvait mieux voir sa camarade qui avait l'air plus grande que son âge.Son coeur s'était gonflé de joie quand elle lui demanda:

-Tu as des frères et soeurs ? puis Tu sais tu peux écrire à ta famille d'ici ! Il suffit d'aller à la volière du château

La jeune Poufsouffle lui répondit:

-C'est vrai, je n'y avait pas pensé ! elle hésita quelques instants avant de demander Tu voudras bien m'accompagner? Je ne suis pas sûre de très bien connaître les lieux.

Malgré leur discussion plutôt amicale, la fillette sentait qu'Agalia ne lui faisait pas très confiance, et même si elle même s'était peut-être plus confiée, elle ne lui dirai pas de choses plus secrètes que ce qu'elle lui avait déjà dévoilé, en tout cap pas si elles n'apprenaieny pas à mieux se connaître, ce que la jeune fille souhaitait de tout son être, vu qu'elle n'avait, pour l'instant, pas d'amies.
Avant que sa interlocutrice ai put répondre, elle s'écria:

-Désolée! Je n'ai pas répondu à ta question! Oui,j'ai un frère qui a deux ans de moins que moi

Elise fut heureuse de s'être promenée pour avoir fait cette rencontre.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

Sur le chemin du lac   LIBRE  

Lia écoutait attentivement Elise qui était autant trempée qu'elle. "Tu voudras bien m'accompagner? Je ne suis pas sûre de très bien connaître les lieux." la jeune bleue et bronze lui sourit, elle avait pensé lui proposer, mais ne sachant pas si Elise le souhaiterait elle avait tenue sa langue. C'est quelle ne voudrait surtout pas s'imposer ! " Bien sur, mais je suis autant perdue que toi ici on pourra essayé d'y aller à deux ! Deux cerveaux valent mieux qu'un et si on se perd on découvrira des choses ! "

Et voilà Lia était à nouveau repartie dans ses rêves de ballades et de découvertes. Peut-être qu'Elise ne souhaite pas voir tous les recoins de l'école. Et peut-être que Lia l'ennuie actuellement.

"-Désolée! Je n'ai pas répondu à ta question! Oui,j'ai un frère qui a deux ans de moins que moi " Lia sourit et répondit directement " Il s'appelle comment ? Il viendra lui aussi à Poudlard ? Ce serait cool "
Elle rigola un peu puis elle regarda en direction du parc, le temps c'était calmé. Une courte averse, c'était comme si le temps lui disait qu'il était temps de rentrer. Pourtant elle était bien ici elle discutait avec une fille très sympa et elle pouvait profiter du calme du parc. En plein jour, le château et le parc sont totalement bondés de monde s'en est fatiguant. Et pourtant c'est seulement son premier jour. Peut-être s'y habituera t'elle !

Elle se retourna vers la poufsouffle " Moi j'ai deux sœurs, toutes les deux plus petites que moi " Sa voix se faisait plus mélancolique et plus triste. Puis elle se reprit en souriant " Et elles ne me manquent pas du tout ! " Elle rigole en réalisant qu'elle était passé en quelques instant de triste à heureuse. Mais elle avait réalisé qu'elle était libre pendant presque un an et c’était la plus belle pensée de la soirée.

Sur le chemin du lac   LIBRE  

Elise se félicita d'être allée parler à cette fille qui était vraiment très gentille; quand elle lui avait demandé de l'accompagner à la volière, elle avait proposé:

- Bien sur, mais je suis autant perdue que toi ici on pourra essayer d'y aller à deux ! Deux cerveaux valent mieux qu'un et si on se perd on découvrira des choses !

Le jeune Blaireau avait sauté de joie: *On pourra faire un peu plus connaissance* ,pensa-t-elle.Elle apprit qu'Agalia avait deux soeurs,et elle affirma qu'elles ne lui manquaient pas du tout, mais sa camarade sentit une pointe de tristesse dans sa voix.Elle répondit à la question d'Agalia qui se dirigeait à présent vers le parc où il ne pleuvait plus.

-Mon frère s'appelle Eden, mais je ne sais pas s'il viendra à Poudlard, mais je l'espère.

Maintenant, Elise n'était plus distante, elle parlait à Agalia comme à une amie qu'elle connaissait depuis depuis toujours, et cette dernière le lui rendait bien.Elles s'installèrent sur un banc et discutèrent de leur familles.A un moment, Elise demanda:

-Et Serdaigle, ça te plaît ?Moi, je suis très contente d'être à Poufsouffle.

Soudain, Elise éclata de rire. Elle venait de s'apercevoir que sa camarade était trempée. Comme cette dernière la regardait, ahurie, elle s'expliqua, une fois son fou rire arrêté

-Tu es trempée! Je ne sait pas comment tu vas faire pour le prochain cours!

Ensuite, elle se rendit compte qu'elle aussi était mouillée, et elle trouva cela un peu moins drôle: comment allait-elle faire pour le prochain cours?



Reducio
ça te dit qu'on fasse un Rpg où on explore le château (suite à ce Rpg)? Si oui on s'envoie des hibous

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*