Parc

Inscription
Connexion

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

C'était sûrement une blague.

Poufsouffle, avait dit le choixpeau. Pour quelqu'un avait le mot « choix » dans son nom, il n'était pas très doué. C'était ce que Lexy n'arrêtait pas de se répéter, en tout cas. Il aurait pu la placer dans Gryffondor, Serdaigle ou Serpentard; elle aurait été contente ! Mais dans POUFSOUFFLE ? Pour la jeune fille, cette maison était celle des faibles. Celle des bisounours et elle, elle n'était pas un bisounours.

Elle savait qu'il était possible d'influencer le Choixpeau, mais elle n'avait pas cru cela nécessaire. Elle était restée silencieuse, attendant son verdict, convaincue que ce ne serait pas ça. Ce fut donc après cette cérémonie de répartition et après s'être installée dans sa chambre que Lexy prit la direction du parc. Elle n'était pas d'humeur et cela se voyait : elle traînait ses pieds sur le sol, un air renfrogné au visage. Elle s'assit sur un banc, les coudes sur les jambes et la tête dans les mains.

Elle n'avait même pas envie d'aller voir ses amis, ceux qu'elle connaissait avant d'entrer à Poudlard, pour leur demander ce qu'ils pensaient de leur maison. S'ils étaient tous satisfaits et qu'elle était la seule à se plaindre, de quoi aurait-elle l'air ? Elle poussa un soupir d'exaspération et se laissa tomber par en arrière sur le banc, complètement affalée. La vie était injuste.

Lexy vous parle en .

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

Sally rentrait de la Répartition. Elle était plutôt satisfaite de la maison que le Choixpeau lui avait attribué. Serdaigle ? C'était pas mal ça ! Avant d'aller en salle commune, elle décida d'aller au parc pour voir à quoi il ressemblait.
Elle un groupe d'élèves. Elle passa devant.
*Ho ho ho ! Sally ! Il faut que tu lies un peu connaissance, bon sang !*
Euh... Les dialogues avec sa voix intérieure sont toujours très... étranges.
Pour se changer les idées, Sally décide d'aller se promener dans le parc.
*On verra bien si je croise des élèves sympathiques*
Elle descendit jusqu'au parc. Elle marcha quelques instants puis contempla un panorama.
*Hum... Quelle belle vue ! Je ne regrette absolument pas d'être venue ici ! Jamais je ne verra un aussi beau paysage chez moi *
Chez elle... Sally venais d'arriver, mais elle avait déjà le cafard de chez elle. Elle avait onze ans après tout ! Onze ans, est-ce assez âgé pour quitter sa famille ? Sally soupira.
*Allez ! Sally, profite ! Tu es à Poudlard !
Elle se ressaisit rapidement et continua sa visite.
Après quelques minutes, elle voulu s'installer sur un banc. Mais le seul en vue était déjà occupé par une jeune fille a l'air mécontente. L'aiglonne décida d'aller lui parler :
Euh... Bonjour... Je m'appelle Sally... Je peux m'asseoir ici ?
La jeune Serdaigle se rend alors compte qu'elle n'est pas très habile pour lier connaissance. Elle rentre la tête dans ses épaules.
*Euh... Sally ?*
Encore sa voix intérieure. Sally lève les yeux au ciel pour elle-même. Bon...
Sally pensais souvent à...n'importe quoi. Un peu comme si son cerveau se divisait en deux et débattaient plusieurs idées. C'était elle, tout ça ! Sa nature...
Puis elle se souvint qu'elle avait adressé la parole à la jeune fille en face d'elle. Et d'ailleurs, qui était-elle ? D'après son uniforme, elle venais de Poufsouffle. Mais Sally n'avait aucune idée du nom de son interlocutrice...

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

Plus elle y pensait, plus c'était étrange.

Elle avait la détermination des Gryffondors, la fierté des Serpentards et la curiosité des Serdaigles. Elle aurait pu se retrouver dans l'une de ces trois maisons sans surprise. Mais Poufsouffle, la seule maison avec laquelle elle ne se voyait aucune affinité ? Comment cela avait-il pu se produire ? Elle se laissa glisser encore plus sur le banc, les bras croisés. Elle avait dit à ses parents que dès qu'elle saurait, elle les appelerait. Mais là... elle n'en avait même pas envie. Elle n'avait pas envie de les entendre dire « Ah, mais c'est très bien Poufsouffle aussi ». Non. Non, pas pour elle.

Bon. Sa décision était prise. Elle allait se rendre au bureau du directeur et lui parler de la mauvaise décision du choixpeau. Elle ne pouvait pas croire que d'autres ne l'avaient pas fait avant elle. Si elle avait de bons arguments, peut-être la laisserait-elle changer de maison ? Cela s'était-il déjà produit auparavant ? Elle l'ignorait et cela la démangeait. *Peut-être que je ferais mieux de demander à papa et maman avant...* songea-t-elle.

Elle était tellement dans ses pensées qu'elle n'entendit pas une autre élève approcher. Elle ne leva la tête vers elle que lorsqu'elle prit parole, lui demandant si elle pouvait s'asseoir à côté d'elle.

« Les bancs sont à tout le monde, tu sais... » dit-elle en soupirant légèrement.

Disons que l'inconnue n'avait pas choisi le meilleur moment pour l'aborder.

Lexy vous parle en .

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

Sally était un peu refroidie, par...eh bien, la froideur de la jeune fille.
- Les bancs sont à tout le monde, tu sais...
Sally se mordit la lèvre puis s'assit lentement. Le détachement de sa voisine avait forcément un motif... pourtant il lui semblait que ce n'était pas une bonne idée de lui demander ce qu'il lui arrivait. Elle tenta quand même :
- Tu es contente de ta nouvelle maison ?
Aïe aïe aïe ! Sally avait pourtant posé gentiment cette question insignifiante, mais il lui semblait qu'elle avait touché la corde sensible de sa voisine.
*Pourquoi ? Sa maison ne lui plaît pas beaucoup on dirait...*
Sally ferma les yeux et pensa :
*Ne pense que Serdaigle est une bonne maison qui m'apportera la culture. Peut-être qu'elle n'est pas satisfaite... Qu'elle avait nourri l'espoir d'être dans une maison, et qu'elle est dans une autre... Je me demande comment je réagirai dans ce genre de cas... Je ne sais pas si le mutisme est une bonne idée...*
Puis elle jeta un coup d'œil à sa voisine :
- Désolée, je ne voulais pas te vexer... Enfin si je t'ai vexée. Je ne sais pas si je t'ai vexée mais je ne t'ai pas fais plaisir, ça c'est clair. Ou alors...
Sally s'embrouillait dans ses explications.
Elle regarda ailleurs.
*Elle doit me trouver bizarre...*
Sally balançait ses jambes. Devant, derrière. Devant, derrière. Elle était plutôt petite pour son âge et le banc était assez haut, alors elle ne touchait pas le sol. Devant, derrière.
Sally pensa :
*Et si je la gênais ? Il lui faut du temps pour réfléchir à...*
Sally trouva le courage de dire :
- Euh... Je te gêne ?
*Faites qu'elle réponde non, faites qu'elle réponde non...*
Sally n'aimait pas se faire chasser d'un endroit (c'est plutôt logique...). Dès que quelqu'un lui faisait une remarque, elle la prenait mal et partait. Elle ferait tout pour que ça n'arrive pas cette fois-ci.
*,Faites qu'elle réponde non...*

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

La nouvelle arrivée sembla hésiter un instant, puis finit par s'asseoir tout doucement. Aussitôt assise, elle lui posa une question qu'il lui fit se demander si elle ne lisait pas dans ses pensées ! Elle se retourna vivement vers elle, les sourcils froncés. C'était bizarre d'engager la conversation comme ça alors qu'elles ne se connaissaient même pas. Quoi que, en y réfléchissant bien, elles sortaient tout de même de la cérémonie de répartition... et elle n'y avait qu'elle qui ne s'était pas présentée.

Elle soupira avant que Sally ne s'excuse si elle l'avait vexé. Elle bredouillait, comme si elle ne savait pas vraiment quoi dire en fait. Lexy était perplexe car même si elle était de mauvaise humeur, elle ne voulait pas la passer sur cette pauvre fille qui n'avait rien demandé.

« T'inquiètes, c'est pas ta faute... »

La brunette se mit à balancer ses jambes dans le vide, l'air de réfléchir. Finalement, elle lui demanda si elle la gênait.

« Non c'est juste que... comme tu l'as deviné je déteste ma maison ! Poufsouffle ! Franchement ! Aaah ! » cria-t-elle sous l'effet de la colère.

Elle regarda Sally et remarqua que, d'après son uniforme, elle était de Serdaigle. Elle semblait avoir son âge et si elle se fiait à sa question de tout à l'heure, elle devait aussi être nouvelle et venait tout de suite d'être placée dans sa maison.

« Toi, tu es chanceuse, tu es dans Serdaigle, comme mes parents... »

Bien sûr que ses parents lui avaient dit qu'ils seraient contents peu importe sa maison. Mais même eux avaient eu la sincérité d'avouer qu'ils seraient suuuuper contents si elle était une Serdaigle.

« Je m'appelle Lexy au fait. »

Elle boudait toujours, mais elle tenta de lui sourire un peu.

Lexy vous parle en .

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

- Tu es contente de ta nouvelle maison ?
Sa voisine avait l'air tellement énervée qu'elle bredouilla :
- Désolée, je ne voulais pas te vexer... Enfin si je t'ai vexée. Je ne sais pas si je t'ai vexée, mais je ne t'ai pas fait plaisir, ça c'est clair. Ou alors...
Sally jeta un regard apeuré autour d'elle.
*Je ne suis absolument pas clair dans mes explications...*
- T'inquiètes, c'est pas ta faute...
Pas sa faute ?
*Si ce n'est pas ma faute, c'est la faute à qui, alors ?*
Elle réalisa qu'elle gênais peut-être sa voisine :
- Je te gêne ?
Sa voisine eut l'air énervée, et s'exclama :
- Non c'est juste que... Comme tu l'as deviné je déteste ma maison ! Poufsouffle ! Franchement ! Aaah !
Puis elle regarda Sally.
- Toi, tu es chanceuse, tu es à Serdaigle, comme mes parents...
Sally ? Chanceuse ?
*Je ne m'estime pas chanceuse quand même...*
Elle était dans une des maisons qu'elle convoitait, mais de la chance...
Elle avait envie de répondre :
*La Choixpeau t'a mis à Poufsouffle car tu as les qualités d'une Poufsouffle. Tu ne peux rien changer.*
Mais elle appréhendait la réponse.
- Je m'appelle Lexy au fait.
Et sa voisine tenta de sourire.
*Donc elle s'appelle Lexy et elle est à Poufsouffle.*
Sally chercha quelque chose d'intelligent à répondre (histoire de ne pas se faire rabrouée). Elle tenta :
- Euh... Tu sais, moi j'aurais bien aimé être à Poufsouffle, mais le Choixpeau en a désiré autrement. Il a vu en moi les capacités d'une Serdaigle.
Eh bien, toi c'est pareil.

Elle réfléchit un peu.
- Poufsouffle n'est pas la maison que tu crois, Lexy. C'est une maison qui forme des sorciers honnêtes et travailleurs.
*Euh...*

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

Sally lui rendit son sourire puis sembla réfléchir. La blondinette la regardait d'un air curieux. Elle reprit la parole, hésitante. Elle lui dit qu'elle aurait bien aimé être à Poufsouffle quant à elle, mais que le Choixpeau avait vu en elle les capacités d'une Serdaigle.

« Eh bien toi, c'est pareil. »

Elle afficha de nouveau une expression mécontente, clairement irritée par ce commentaire. Toutefois, elle continua tout de même en tentant de faire ressortir les points forts de la maison Poufsouffle. Elle-même n'avait pas l'air tout à fait convaincue par ses propos, alors comment pouvait-elle espérer que Lexy le serait ? Elle croisa ses bras de nouveau et broncha.

« Je. m'en. fiche !! Je n'ai rien à faire à Poufsouffle ! »

Et ce n'était sûrement pas elle, qui ne la connaissait pas du tout, qui allait la faire changer d'avis. Elle tourna la tête dans la direction opposée à la jeune fille, sur les nerfs. Elle qui imaginait de sa rentrée à Poudlard depuis qu'elle était toute petite, elle était gâchée ! Tout ça parce que ce stupide Choixpeau l'avait envoyé dans la mauvaise maison ! Elle était en colère et en même temps, elle avait envie de pleurer. Les petites filles moldus rêvaient de devenir des princesses et bien elle, au même âge, rêvait de devenir une sorcière. Elle se sentait ridicule d'être une Poufsouffle.

Lexy vous parle en .

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

Sally soupira. Son interlocutrice était bien difficile à convaincre !
- Euh... Tu sais, moi j'aurais bien aimé être à Poufsouffle, mais le Choixpeau en a décidé autrement. Il a vu en moi les capacités d'une Serdaigle.
Eh bien, toi c'est pareil.

Elle expliqua, un peu mécontente que Lexy passe au-dessus de ses propos :
- Poufsouffle n'est pas la maison que tu crois, Lexy. C'est une maison qui forme des sorciers honnêtes et travailleurs.
Elle hésita un peu. Ses propos était un peu niais (voire une publicité). Lexy n'avait pas l'air de les approuver, en tout cas. Elle riposta :
- Je. m'en. fiche !! Je n'ai rien à faire à Poufsouffle !
Sally soupira de nouveau. La patience n'était pas son fort. Si la jeune fille avait décidé de se plaindre, elle se plaindra. Si elle voulait changer de maison, elle fera ce qu'elle veut. Sally ne pouvait rien y changer ! Elle n'avait pas de temps à perdre avec les rebelles. Elle la prévint quand même :
- Tu ne peux pas changer de maison, ce qu'à dit le Choixpeau est définitif ! Situ espéres te plaindre à la directrice, laisse tomber tout de suite !
À dire ça, Sally avait l'air d'une sainte-nitouche. Mais elle s'en moquait. Elle ne voulait pas se disputer avec Lexy, mais trop c'est trop !
*Je vais dans la salle commune, je veux voir comment elle est !*
Elle se leva lentement du banc. Elle dit quelques pas. Elle se retourna et dit un bref :
- Au revoir ! Bonne chance dans ta lutte anti-Poufsouffle !
*Eh Sally, tu es méchante là !*
Elle rectifia donc :
- Désolée je ne voulais pas être méchante ! Au revoir simplement alors !
Voilà. C'était fait. Elle marcha lentement. Elle compta ses pas. Un, deux, trois, quatre, cinq...

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Qu'est-ce que tu veux ?  Pv Sally 

La jeune fille en face d'elle soupira, s'exclamant que le choix du Choixpeau était définitif et qu'elle ne devrait pas penser à aller se plaindre à la directrice. Non mais elle avait encore lu dans ses pensées ou quoi ?! Ses traits se déformèrent sous l'effet de la colère alors que Sally se levait du banc et lui dit un message d'au revoir assez méchant. Cependant, elle se reprit presqu'immédiatement et s'excusa, mais le mal était fait.

« Ouais, c'est ça ! Dégage ! »

Elle s'en fichait bien qu'elle s'en aille, ça faisait même son affaire. Elle n'aimait pas cette fille, c'était définitif. Elle se sentait attaquée par cette Serdaigle alors qu'elle ne lui avait rien fait. Et elle pensait pouvoir dicter sa conduite ? Mais quelle idiote ! Même ses amis avaient du mal à avoir le dernier mot avec elle, alors une étrangère ? Elle était tellement frustrée et peinée, elle avait du mal à penser clairement. Sally n'avait vraiment pas choisi le bon moment pour venir l'embêter... Elle se leva à son tour et partit dans la direction opposée, ne sachant pas trop où elle allait. Peu importe, tant qu'elle pouvait avoir la paix ! Elle avait besoin de réfléchir à tout ça, seule, sans enquiquineurs.

[RP terminé]

Lexy vous parle en .