Parc

Inscription
Connexion

Rencontre inattendue  PV 

Après avoir passé les quelques marches qui la séparait du parc, Jade se sentait déjà plus confiante car elle voyait enfin la nature depuis son arrivée au château. Entre les cours et les devoirs, elle n'avait pas eu le temps, tout du moins, elle n'avait pas prit le temps d'y aller, à son grand désespoir. C'était donc la première fois depuis son arrivée, qu'elle vit l'herbe verdoyante grâce à la pluie, les quelques arbres majestueux et ses camarades parsemés un peu partout dans celui-ci. Il y avait des Gryffondors, peu de Serdaigles, puis des Serpentards et des Poufsouffles, toutes les maisons étaient réunies, mais ils étaient tous en groupe ou au moins à deux, elle ne vit que peu de personnes seules.
Malheureusement, Jade était seule car elle n'avait fait que peu de rencontres depuis son arrivée, à cause de sa timidité. Cette timidité était une vraie barrière pour ses relations, alors qu'elle adorait rencontrer de nouvelles personnes.

Pour combler le vide qui s'était créé autour d'elle, elle décida de s'installer dans l'herbe fraîchement humide de la soirée pour s'évader dans ses pensées et dessiner un peu. Elle sortit alors de son sac, un carnet et un crayon de papier qu'elle avait soigneusement pensé à prendre avant de partir. Elle regardait le magnifique couché de soleil qui se déroulait devant ses yeux, il y avait toutes sortes de couleurs : du rose mélangé à du orange-jaune fondu dans le bleu sombre du ciel, c'était un spectacle magnifique qu'elle n'avait pas vu depuis son arrivée aux dortoirs de sa maison.
C'est après quelques minutes dans sa bulle, qu'elle sentit une présence derrière elle et décida de se retourner précipitamment pour comprendre se qui lui arrivait.

"Somebody told me that this is the place where everything's better and everything's safe" -One Tree Hill
"L'été, la nuit, les bruits sont en fête" -Edgar Allan Poe

Rencontre inattendue  PV 

Mad sortit de son dernier cours de la journée : Histoire de la Magie, le pire de tous selon elle. *De la pure théorie et du coup, aucune pratique ! Pourquoi chercher à savoir ce qu'il s'est passé avant nous, plutôt que de se préoccuper de ce qu'il se passe dans le présent ? Certes à comprendre ce que nous sommes devenus et devenons, mais bon...* D'autant plus que Mad était légèrement narcoleptique. La narcolepsie est une maladie du sommeil qui fatigue très vite la personne. Pour certaines personnes, cela peut aller jusqu'à s'endormir n'importe quand, ce qui n'était pas le cas de la blondinette, fort heureusement. Elle décida d'aller se poser et se reposer dans le Parc. Elle vit beaucoup de Gryffondor, Poufsouffle et Serpentard, mais peu de Serdaigle. Elle avait d'ailleurs peu sympathisé avec eux. Elle décida d'aller s'approcher d'une jeune fille, aiglonne. Elle remarqua la lumière solaire qui déclinait sur l'étendue verte. Elle s'abaissa et effleura de ses doigts l'herbe fraîche du soir. Elle admira l'esplanade qu'était le Parc, tout en se dirigeant toujours vers la jeune fille. Elle l'avait déjà vue dans les couloirs, mais jamais dans un de ses cours. Elle était probablement d'une année ou deux supérieures. Elle décida de la surprendre par derrière et contourna certains élèves pour faire une boucle et arriver derrière elle. Elle s'approcha et n'eut pas le temps de lui faire peur qu'elle se retourna. Mad fut étonnée et ne dit rien avant de murmurer, d'une voix hésitante :
- Sa...Salut.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.

Rencontre inattendue  PV 

Après s'être retournée rapidement Jade vit une blonde aux longs cheveux arborant les couleurs de Gryffondor.
- Sa... Salut.
Jade était heureuse que quelqu'un vienne enfin à sa rencontre. Tout d'un coup elle se sentit revivre et elle savait qu'elle allait de plus en plus se faire des amis. C'est pour cela qu'elle dit si précipitamment à la jeune Gryffone devant elle :
- Salut, moi c'est Jade, je suis en deuxième année à Serdaigle et toi ?
*peut être un peu trop direct, je m'y prends mal*, pensa-t-elle. Jade est une personne très enthousiaste, mais cela ne se voit pas au premier abord. Elle est d'ailleurs peut-être même un peu trop enthousiaste parfois, ce qui créer des débordements qu'elle même a du mal à comprendre.
Jade se reprit avant que sa camarade ne s'en aille de peur car elle voyait l'expression qui se dessinait sur son visage, elle était surprise de cette réaction. Mais pour Jade, c'était une occasion occasion de faire de belles et nouvelles rencontres.
- Excuse-moi, c'était un peu trop précipité.

Jade rangea son carnet et son stylo dans son sac et se retourna vers cette nouvelle connaissance.
Elle caressait de ses mains l'herbe tendre et arrachait quelques brindilles à cause du stress, c'était une habitude très désagréable mais elle n'arrivait pas à la faire disparaître, tandis qu'elle attendait la réponse de sa camarade.

"Somebody told me that this is the place where everything's better and everything's safe" -One Tree Hill
"L'été, la nuit, les bruits sont en fête" -Edgar Allan Poe

Rencontre inattendue  PV 

Un grand sourire se dessina sur les lèvres de la Serdaigle, et cela fit accroître d'autant plus la surprise de Mad. Rapidement, la jeune fille répondit, un peu excitée :
- Salut, moi c'est Jade, je suis en deuxième année à Serdaigle et toi ?
La Gryffonne voyageait de surprises en étonnements. Certes, la jeune fille avait de l'assurance, comme la personne en face d'elle visiblement, mais elle avait réussi à la destabiliser. *Que répondre à une approche aussi directe ?* La prénommée Jade ne la laissant pas longtemps dans ses pensées reprit alors :
- Excuse moi, c'était un peu précipité.
Juste un peu. Ne voulant pas montrer son manque d'assurance momentané à la Deuxième Année, elle dit, de la voix la plus assurée qu'elle put :
- Mad, Première Année à Gryffondor.
Bref. Rapide. Précis. Ce n'était pas la meilleur approche du siècle non plus, mais depuis le début de l'année, elle se contentait de se présenter comme ça et les gens s'en satisfaisaient, en tout cas de ce qu'elle voyait. L'aiglonne rangea son carnet *des feuilles de papier ? Etonnant à Poudlard* et ses stylos, ce qui détonnait avec les parchemins jaunis et les plumes de Poudlard imposés en cours. *Elle doit aimer le dessin.* N'ayant pas vraiment envie de relancer la conversation, elle s'avachit contre l'arbre et attendit que sa camarade le fasse. Elle se doutait qu'elle le ferait, puisqu'elle était assez excitée, et qu'elle avait l'air bavarde.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.