Parc

Inscription
Connexion

Des révisions catastrophique  Libre 

Mikko regarda le ciel depuis la bibliothèque. Elle décida de travailler dehors. Elle dévala les escalier en faisant tomber la moitié de ses livres par terre. Dès que ses pieds touchèrent le sol, sans s'en apercevoir, elle jeta le reste de ses livre par terre et couru dans l'herbe. Elle ne regardais pas ou elle mettait les pieds jusqu'au moment ou elle s'étala par terre. Elle avait trébucher sur un livre. Et se rendit compte que s'était son propre livre et que ses affaires étaient disperser dans l'herbe. Elle ramassa ses affaires et rentra vite à l'intérieur. Mais au moment ou elle franchit le seuil de la porte, elle rentra dans quelqu'un et perdit connaissance pendant quelque seconde. Elle récupéra ses livre maladroitement en bredouilla des excuses.

"euh je je suis déolée pardon excuse-moi."

Quand elle releva la tête elle vit que la personne qu'elle avait bousculer gardait un visage sans expression. Alors elle essaya d'engager la conversation.

"Salut ! Moi je m'appelle Mikko! Je suis en première année à Serpentard et toi?"

Des révisions catastrophique  Libre 

3 Septembre 2042

Isaac pensait à sa scolarité qui se passait merveilleusement bien, il ne connaissait que très peu de personnes mais il n'avait pas besoin de ces gens, il aimait la solitude. Enfin c'est qu'il voulait faire croire, il n'avait aucun d'ami et il n'aimait pas du tout ça.
Il réfléchissait à sa solitude quand il reçu un choc, il était un peu surpris : *Kekicépacé ?*.

C'était une fille de sa classe, il ne se rappelait plus son nom, il se souvenait juste qu'elle était un peu étourdie, elle s'était plusieurs fois trompée dans la préparation des potions, avec pour résultats l'allègrement de la classe qui devenait de plus en plus maussade à cause du temps et des devoirs plus durs et plus conséquents qu'en primaire. Elle est bien aimée de toute la classe, elle avait des amis, elle. Il essaya d'enlever toute expression de son visage. Il ne voulait pas qu'elle croit qu'il était jaloux ou désagréable, même si ne garder aucune expression n'arrangeait pas les choses.



Il ne savait pas quoi répondre, il était tout sauf sociable, il détestait avoir des contacts avec des gens qu'il ne connaissait pas car il y avait toujours pour conséquence un silence gêné. Il allait finalement répondre qu'il n'y avait pas de problème et partir précipitamment après quand elle dit :



Ah oui Mikko, elle s'appelait Mikko... Hitsuma. Bon il devait répondre mais il ne savait pas quoi, il voulait éviter à tout pris le silence gêné, il vit qu'elle avait fait tomber tous ses livres, il dit quoi qu'un peu maladroitement :

"Moi aussi, tu sais, on est dans la même classe, si tu veux je peux t'aider à ramasser tes livres ?"

D'ailleurs il était étonnant qu'elle porte autant de livre, voulait-elle revisser ? Non, c'est peu probable, on n’était qu'au début de l'année. Peut-être voulait-elle lire près du lac, c'était plus plausible.

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.