Parc

Inscription
Connexion

Ballade hivernale  libre 

Ce matin là, Juliette était de bonne humeur : elle avait décidé de se balader dans le parc. 

Après s’être bien couverte, Juliette sortie de sa Salle Commune, descendit les marches, franchit la grande porte du château et marcha dans le beau parc. Une lumière hivernale se répendait partout grâce au soleil bas. Les arbres recouverts de neige resplendissaient lorsque Juliette marchait à côté d’eux. L’herbe et le sens fleurs, recouverts de buée fine et brillante, commençait à renaître doucement. 

Juliette marchait sans but précis et découvrait au fil des jours le parc dans toute sa splendeur. Quel beauté ! Et quel chance son regard perçant et bleu de pouvoir observé cela ! Elle se régalait chaque jour rien qu’en allant en botanique !

Sifflotant un petit air de sa création, la brunette regardait le ciel et observait les arbres qui luisaient sous le soleil d’hiver dans de nombreuses teintes. En fonction de sa place, la neige était dorée, bleue, verte ou rose. 

Juliette adorait être seule, mais elle regrettait presque de n’avoir personne avec qui partager ce magnifique et magique moment... 

Hésitant à rentrer au château ou à rester dans le parc, elle réfléchit à tout et à rien. C’était son passe-temps favori !

Elle se décida de rentrer au château lorsque elle rencontra... 


A vous ! ;)

2ème année RP * fiche dans mon profil
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?

Ballade hivernale  libre 

Julie avait envie début sortir. Donc, elle courra hors du château. Elle voulait sentir le vent dans ses cheveux et sur soja visage. En sortant, elle percuta Juliette, une amie à elle.

Oups... Juliette est tombée ! Comment je vais faire, en plus, elle a l’air d’avoir mal.
Elle sortit de sa poche sa baguette magique mais hésita à lancer un sort. Et si elle ratait, et si elle lui cassait quelque chose au lieu de la soigner. Finalement, elle décida de lancer un sort. 

«  Dit Juliette ! Est-ce que ça va ? Je suis vraiment désolé de t’avoir percuté ! Ça va mieux avec mon sort ? » 
Julie avait tellement posé de questions à la suite, que Juliette semblait perdue. Alors, Julie répéta beaucoup moins vite. Mais elle rajouta tout de même:
« Je suis tellement désolé ! Pardonne-moi ! Désolé ! Excuse-moi ! Je suis horriblement désolé ! »

Comme Juliette ne répondait pas, sûrement à cause de sa chute, Julie sembla encore plus désolé qu’avant, mais elle ne rajouta rien de peur de rendre Juliette mal’à l’aise. Elle pensa à amener Juliette à l’infirmerie mais elle pensa que ce qu’avait Juliette n’était pas très grave, donc, elle l’aida juste à se relever. 

J’espère qu’elle va bien, je vais lui demander. 
« Ça va mieux , Juliette ? Je suis vraiment désolé ! Je ne t’avais pas vu, j’étais dans la lune. »
Dernière modification par Julie Correard le 12 juin 2018, 17 h 41, modifié 1 fois.

*Julie Correard , Poufsouffle, 1ère année*
*Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé !*
*Le souffle des Poufsouffles jamais ne s’étouffe*

Ballade hivernale  libre 

Essayant de reprendre ses esprits et de comprendre quel ouragan l’avait bousculé, Juliette observa tout autour d’elle. 

« Tiens, il y a Julie, remarqua Juliette, encore boulversée. Elle m’a parlé, il me semble. Mais de quoi ? La chorale ? Ma chute ? Se moquait-elle ? ».

Tant de questions dans ça tête, elle allait exploser ! Alors, Juliette lui demanda de répéter :

« Hum... Je... J’ai... On... Je n’ai pas tout compris... Pourrais-tu répéter ? ».

Juliette vérifia qu’elle n’avait rien de casser, en attendant que son amie lui réponde : deux bras, deux jambes, une tête... C’était ok ! Juliette aurait voulu une conversation normale avec Julie, mais à chaque fois, c’était entrecoupé de blancs génants qui rendait les jeunes filles mal à l’aise. Y avait-il une malédiction ?

Juliette, reprenant ses esprits, se rendit peu à peu compte de ce que lui avait dit Julie. Elle répondit donc :

« Je... Je vais bien. Ton sort... je ne sais pas si j’en avais vraiment besoin, mais merci. Et ce n’est pas grave, ça arrive à tout le monde. Ne t’inquiète pas. ». 

Bien sûr, Juliette ne voulait pas recevoir de sort qui tourne mal : elle avait confiance, mais la Poufsouffle n’était pas assez expérimentée. Julie avait l’air soulagée depuis quelques minutes. La fillette n’avait l’air que soulagée de voir son amie en bonne état. 

Juliette, elle, se sentait idiote, assise par terre. Essayant tant bien que mal de se relever, elle finit par demander de l’aide en tendant la main, se demandant finalement si elle n’avait rien de casser : 

« Tu... Tu peux m’aider, s’il te plaît, Julie ? ».
Dernière modification par Juliette Johnson le 12 juin 2018, 17 h 49, modifié 2 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?

Ballade hivernale  libre 

« Bien entendu que je peux t’aider ! C’est ma faute si tu es tombée. »

Julie s’avança vers Juliette et lui tendis la main. Elle tirait de toute ses forces et, quand elle réussi à lever Juliette, elle faillit tomber par terre à son tour, mais elle pu se rattraper sur Juliette. 

Julie se sentit bête après sa " Demi-chute" . Elle se sentait mal à l’aise et pout éviter que Juliette le soit aussi, elle se mit à rire.

Voyant que Juliette ne rigolait pas, elle se tut aussitôt. Julie se dit que si quelqu’un passait, il la prendrait pour une idiote, mais, pour ne pas penser à ça, elle se reconcentra sur Juliette.

Julie attrapa le bras et l’entraina s’assoir sur un banc. Elles discutèrent tellement qu’elles ne virent pas l’heure passée. Quand Julie regarda l’heure qu’il était, sa montre affichait 13h36.

Déjà ! On a ratait le repas. Heureusement que maintenant, j’ai toujours un petit quelque chose avec moi. 

Julie sortit une assiette de pâtes, un jus d’orange et un jus de pomme, une gourde remplie d’eau et un bol de fraises de son sac Julie. Julie se dit qu’elle devrait en donner à Juliette, vu qu’elle avait deux jus et des fraises. 

« Dis, Juliette, tu veux un jus et des fraises? Tu préfères un jus d’orange ou un jus de pomme. »

 
Dernière modification par Julie Correard le 12 juin 2018, 17 h 51, modifié 1 fois.

*Julie Correard , Poufsouffle, 1ère année*
*Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé !*
*Le souffle des Poufsouffles jamais ne s’étouffe*