Parc

Inscription
Connexion
  Retour

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Image

LA FÊTE DU NOUVEL AN

Il fait nuit sur le parc de Poudlard. Le temps est clair et les étoiles sont bien visibles dans le ciel. Des lampions multicolores semblent se balader dans le parc, volant à leur aise. Quelques décorations typiques ont été accrochées çà et là, et au-dessus de la Grande Porte, il y a une grande bannière sur laquelle est écrit en chinois et en anglais : "Bonne année !"

Très vite, on sent une odeur de nourriture chinoise monter aux narines. On découvre bien vite les petits stands typiques desquels s'élèvent une douce fumée odorante, qui a tendance à vous faire hurler l'estomac.

De la musique venue d'on ne sait où complète le tout.

Le dragon à deux têtes confectionné par plusieurs résidents de Poudlard fait son entrée, dansant au rythme des baguettes qui le soutiennent. Derrière lui, des feux d'artifice rouges et jaunes explosent dans le ciel étoilé.

Reducio
Image



RPG libre, vous pouvez poster à la suite.
Il sera ouvert jusqu'au 28 février (inclus)

Even a bird would want a taste of dirt from abyssal dark.
Absente du 26 juillet au 16 août.

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Afin de souligner l'ouverture sur le monde et la culture des autres nations, Poudlard avait choisi de fêter le Nouvel An chinois. Ce n'était pas un truc que Jaime connaissait bien, mais il trouva cela vraiment intéressant de montrer aussi qu'il existait autre fois que... le Nouveau An occidental ou chrétien. 

Il se joignit donc aux élèves et aux personnels et descendit dans le parc pour regarder les décorations, les lumières, le dragon ainsi que les feux de joie. Jaime sourit et trouva cela vraiment très coloré et différent. D'ailleurs la musique était spécial.

Avec plaisir, il alla se promener et regarder de plus près les différents kiosques. Il se montra curieux mais réservé. Il se demanda s'il y aurait d'autres événements d'origine étrangère au cours de l'années scolaires.

Si vous voulez venir me parler directement ou je sais pas quoi :) 

«Life is like a chocolate's box»

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

J’avance dans le parc magnifiquement décoré et je découvre avec admiration le dragon a deux têtes. Je le trouve assez réussi, j’aime ce mélange subtil de couleurs qui se marient parfaitement entre elles. Je reste encore bien timide pour engager une conversation avec d’autres élèves. Cela ne fait pas si longtemps que j’en suis entrée à Poudlard et j’en préfère prendre mon temps, ne pas presser les choses. De toute façon, cela va se faire naturellement et puis la curiosité va prendre le dessus petit à petit sur l’observation.
J’avance encore un peu pour en prendre plein les yeux et je commence à déguster quelques sushis et autres bouchées qui sont pour moi une découverte de la culture chinoise qui m’est totalement inconnue. C’est une bonne occasion pour moi d’en apprendre un peu plus sur le monde qui nous entoure !
Je trouve que ce nouvel an chinois à Poudlard est réussi, j’aurai aimé moi-même participé à la mise en œuvre du dragon mais il y a tellement de choses à découvrir ici que je ne m’en suis pas informé assez tôt à vrai dire ! J’espère par la suite pouvoir participer à d’autres activités afin de faire partie de la vie à Poudlard !

Il ne suffit pas seulement de croire en ses rêves, mais de croire aussi en soi.

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Abby revenait de la bibliothèque et se dirigeait vers la salle commune de Serdaigle quand elle entendit la musique retentir. Intriguée, elle jeta un œil par une fenêtre du couloir.
*Oh, c'est pour le nouvel an chinois ! Trop bien !*
Ni une ni deux, l'Aiglonne revint en arrière, dévala les escaliers et franchit la Grande Porte.

La musique se composait de chants en chinois et de percussions. Il y avait des lampions et des décorations traditionnelles un peu partout. Et en plus, une délicieuse odeur de mets asiatiques venait compléter le tout. Abby se promena un peu parmi les différents stands.
*Il y a vraiment une bonne ambiance.* pensa-t-elle. *C'est super de faire ça, je me demande ce que les élèves chinois en pensent.*

Soudain, des cris d'admiration retentirent. La fillette tourna la tête et aperçut le gigantesque dragon multicolore qu'avaient réalisé certains élèves. Son entrée fut accompagnée d'un superbe feu d'artifice rouge et jaune.
- Wah ! s'exclama Abby. C'est trop beau !

Elle lâcha un instant des yeux la procession pour observer les réactions des autres. Tous semblaient admiratifs du travail réalisé. Elle remarqua qu'un garçon, un Poufsouffle, venait de perdre sa baguette.
Elle la ramassa.
- Tiens, je crois que c'est à toi. dit-elle elle au garçon en lui tendant sa baguette. C'est vraiment bien, hein, ce nouvel an ! Tu as participé au dragon ?

Dumb et Dumber, les aventuriers de la boîte à flemme perdue

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

C'était la première fois que Poudlard fêtait le nouvel an chinois depuis qu'Elina y était devenue élève. Il faut dire que c'était aussi la première fois qu'une telle occasion se présentait. La nuit était superbe. Le ciel dégagé permettait d'admirer les étoiles malgré les lampions dispersés dans le parc atténuant leur éclat. Ceux-ci flottaient sans contrainte au dessus des personnes qui commençaient à se rassembler dans le parc. Une grande bannière ornait le haut de la grande porte, souhaitant une bonne année à ceux qui la lisait en anglais en en chinois. Tout un tas de petits stand semblaient avoir poussés dans le parc et les odeurs qui s'en dégageait avait de quoi attirer même les moins affamés. En tout cas, Elina ne se ferait pas prier pour goûter à certaines des spécialités proposées. Il y avait même de la musique chinoise ! Mais la Poufsouffle fut distraite des stands de nourriture par l'arrivée du dragon à deux tête qu'avait réalisé les élèves de Poudlard. Elina fut plutôt fière de reconnaître l'une des têtes du dragon bicéphale. C'était plutôt étrange de trouver une tête à chacune des extrémités de la créature, mais après tout, pourquoi pas ? Le long serpent écailleux dansait sous les étoiles au rythme de la musique, tordant son long corps en volutes souples alors que des feux d'artifices claquaient plus haut dans le ciel. Lorsqu'elle abaissa le regard à hauteur humaine, elle se mit à la recherche de quelques visages connus.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Ada n'avait jamais fêté le nouvel an chinois. C'était une première pour elle et malgré que le bruit, le monde, et les festivités ne lui avait jamais convenu, elle sortit finalement de la bibliothèque pour tout de même un peu profiter de cette fête aux milles et unes couleurs. Les feux d'artifices sont sublimes, la nourriture délicieuse et la musique agréable à écouter. Aux yeux d'Ada, tout le monde semble heureux, mais elle ne sait pas vraiment si cette ambiance lui correspond. L'univers est beau mais elle ne se sens pas à sa place. Avant d'entrer à Poudlard, elle pensait qu'elle trouverait sa place instantanément, mais c'est plus compliqué que prévu. Heureusement, les élèves sont accueillant mais sa nature froide prend souvent le dessus et la fête du nouvel an chinois n'arrange en rien son comportement. La fête se déroule dans le parc, alors elle en profite pour s'adosser à arbre. Au passage elle prend un nem pour le grignoter et sort son livre pour s'emporter dans un autre monde. Après avoir lu quelques pages elle soupira longuement avant de ranger son livre dans son sac. Elle se lève, bien destinée à plus profiter de cette fête qui ne dure pas éternellement. Elle préfère être seule, donc ne cherche pas de compagnie ou de visages connus. Elle marche dans le parc et admire les lampions, l'univers et le dragon. Ce dragon la fascine. Elle le regarde longuement et ce dit qu'elle à bien fait de sortir un peu le nez de ces livres pour découvrir une autre culture. 

La vie est un mystère qu'il faut vivre et non un problème à résoudre.

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

L'arrivée de l'école Chinoise avait retourné notre chère Jenkins. Après avoir découvert le monde Magique, elle se rendait compte qu'il était bien plus vaste que le labyrinthique Château de Poudlard. Et, par Merlin, que c'était troublant. Évidemment, elle n'était pas stupide, elle connaissait les différents pays du monde et avait même déjà vu de ses propres yeux les deux autres écoles Européennes. Mais la Chine ! La Chine ! Cela lui donnait le tournis. Si loin. D'une culture si différente. Voilà qu'ils étaient dans leur château, à eux, petites Anglais. Wa-ouh. Elle était tellement subjuguée par cette histoire, qu'elle avait même pris part à la confection du Dragon en papier devant décorer le Parc de Poudlard durant les festivités. Et, pour la première fois de sa vie, elle se préparait à fêter le Nouvel An Chinois. Sans vraiment comprendre pourquoi ces étranges orientaux n'avaient pas le même calendrier qu'eux.

Ses cils battirent à plusieurs reprises dans le vide alors que le Serdaigle ajustait une dernière fois sa cape d'hiver. La direction avait décidé de placer les festivités en extérieur. C'était une idée originale, mais la troisième année avait peur d'avoir un peu froid, surtout si les festivités s'étendaient pendant la nuit. C'est pour cela qu'elle avait vissé son bonnet doublé sur sa tête, fait trois tours avec son écharpe bleu et bronze et mis deux paires de gants sur ses mains. Elle n'était pas frileuse. Elle était prévoyante.

Par un drôle de hasard, elle s'était retrouvée à aller à ce Nouvel An avec Mad Mal, Préfète de Gryffondor qu'elle avait croisé à l'arrivée du Dragon Azuré. La ferveur du moment était tel que Tally avait du mal à se rappeler comment elles en étaient arrivées à parler toutes les deux. Elles avaient échangées quelques mots, émerveillées par le spectacle qui venait de se dérouler sous leur yeux. Elles avaient rapidement fait connaissance et lorsque la Direction avait prévenu les élèves de cet évènement, c'était assez naturellement que Tally avait proposé à la Gryffonne d'y aller de concert. Après tout, c'était une occasion pour nouer de nouveaux liens.

Tally attendit donc l'autre jeune fille devant la porte du château. Elle était limite reconnaissable sous ses tonnes de tissus. Ce n'était pas très grave vu que ce fut elle qui reconnu Mad la première. Elle s'avança d'un pas enjoué vers la fillette.

« _ Salut salut ! Alors, prête pour cette soirée hors-du-commun ? »

Tally ne pouvait s'empêcher de laisser paraître son enthousiasme. En cette soirée, c'était plus fort qu'elle. Elle était loin des jalousies de l'équipe de Quidditch, assez éloignée des personnes qu'elle voulait éviter. Elle n'allait pas cracher sur cette bouffée d'air frais. Les deux jeunes filles partirent côte à côte vers le Parc. Les odeurs effleuraient déjà les narines de la Serdaigle qui n'allait pas pouvoir se retenir longtemps de sauter sur un stand. Mais son attention était réclamée à un autre endroit, en effet, le dragon de papier sur lequel elle avait travaillé venait de faire son apparition. Émerveillée, elle se mit à applaudir. Toute seule, peut-être, mais c'était l'intention qui comptait !

« Mad ! Mad ! Tu as vu ?! C'est notre Dragon ! » Lâcha-t-elle dans une bouffée de fumée blanche, elle était décidément un peu trop survoltée.

3ème année RP

Tallirenpher, prenez garde !

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

La nuit était clair. Un jour parfait pour entamer des festivités.
Ivy marchait en compagnie de Lou, sa nouvelle amie. À l'annonce de la fête du nouvelle an, elle avait foncé dans la salle commune et avait embarqué derechef Lou. Il n'était pas question qu'elles ratent ces festivités qui s'annonçaient grandioses.
Les deux filles avaient courut du plus vite qu'elles pouvaient dans les couloirs du château avant d'arriver sur la verte pelouse de Poudlard. Ivy avait inspiré une grande goulée d'air nocturne avant de se tourner vers Lou. Elle lui avait montré du doigt les lampions au loin qui illuminaient la nuit .
Les deux filles étaient donc partis en direction de la fête d'où on pouvait entendre un air de musique asiatique s'élever dans le silence du soir. Des odeurs alléchantes de nourriture chinoise leur parvenaient maintenant et leur chatouillaient les narines.
Durant tout le trajet, les deux Serdaigle avaient causé, pariant sur les différents stands qu'elles trouveraient une fois arrivée. Puis Ivy s’était tu  et avait levé la tête vers les étoiles. Elle savait bien qu'elle n'avait pas forcément besoin de parler avec Lou pour se sentir bien en sa présence. Les deux fillettes avaient la fâcheuse manie de s'égarer chacune dans leurs pensées et toutes deux le respectait.
Cela lui faisait tellement de bien de se trouver dehors. La nuit avait toujours été un moment particulier pour Ivy. Elle aimait par dessus tout le passer dehors et cette nuit s'annonçait particulièrement intéressante. En contemplant les étoiles, et se prit à penser à sa petite sœur restée à la maison, au regard glaçant de sa mère et à la forêt où elle aimait passer du temps. Et elle en eut mal...
Se réprimandant, Ivy se retourna vers Lou et lui sourit avant d'accélérer le pas, elle avait hâte d'être à la fête.
Plus elles s'approchaient, plus les senteurs et le sons étaient présents.
Arrivée devant une banderole souhaitant la nouvelle année, les deux fillettes purent apercevoir un immense dragon à deux têtes voler au-dessus des élèves.
Amusée, Ivy lança un regard autour d'elle. Une partie des élèves semblait  subjuguée par le dragon tandis que l'autre se précipitait vers le stand de nourriture.
La Serdaigle fronça les sourcils exaspérée avant de se dérider: elle comptait bien faire abstraction des estomacs sur pattes que comptait Pouldard et découvrir le plus de choses possibles. Elle espérait peut-être apercevoir la délégation chinoise qui était arrivée peu de temps auparavant et qu'elle n'avait pas eut le temps de contempler très longtemps.
Soudain, mue par une énergie nouvelle, Ivy se tourna vers Lou un sourire naissant au coin des lèvres et lui lança:

"Viens, on va en profiter de cette soirée ok?"

Et sans plus attendre, elle l'attrapa par le poignet et c'est bras dessus, bras dessous que les deux fillettes se rendirent d'un pas décidé vers le premier stand.

L-----N--S--N--D-----C--T--

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Gling-Gling-Gling !

A l'annonce des évènements qui se dérouleraient dans le parc ce soir là, Elijah s'était fait tout beau tout propre. Après la démonstration que les élèves des trois écoles leur avaient fait, il espérait bien avoir la chance de les rencontrer. Et pour un premier contact : sa tenue devait donc être soignée.

Enfin, soignée... Il avait fait au mieux, quoi.

Gling-Gling-Gling !

Il avait revêtu sa robe de soirée orange, laquelle jurait avec ses cheveux, et avait drapé son écharpe de Gryffondor comme une écharpe de Miss. L'ensemble aurait été parfait si sa robe n'avait pas été légèrement trop courte, ses chevilles apparentes, et si des fils n'avaient pas dépassés des manches grossièrement cousues par sa mère. Pour le cacher, l'enfant avait décidé de porter à chaque poignet un bracelet muni de clochettes. Il les avait trouvé sur les sapins au chocolat que lui avaient envoyé ses parents pour Noël. Histoire de parfaire l'ensemble, il en avait également noué autour de ses chevilles nues. Chacun de ses mouvements était donc rythmé par les tintinnabulements de ses clochettes.

Gling-Gling-Gling !

Tout fashion qu'il était, Eli s'était rué dans le parc, et avait été ravi de constater que beaucoup d'autres élèves s'étaient prêté au jeu. La musique ne faisait que souligner sa bonne humeur, et il s'était surprit à se déhancher en agitant les bras en rejoignant le comité. Il se dandina jusqu'à rejoindre une foule d'élèves.

" Hey le mouflet, j'vois qu'on s'est mis sur son 31 ! "

Ludivine, peste et bonne ennemie, lui adressa un sourire mauvais. De bien trop bonne humeur pour saisir l'ironie, il la pointa de ses deux index et tourna sur lui même en tintant de partout.

" Sois pas jalouse morue, t'es pas mal non plus ! "

Un clin d’œil appuyé, et il la laissa toute à son indignation avant de poursuivre sa route. Son regard se posa sur le dragon confectionné par ses camarades et ses yeux s'écarquillèrent.

" Wouuaaaah... Comment que c'est trop la claaaasse... "

GLIIIIIIIIIING ! Un feu d'artifice l'avait fait sursauter si fort que tout son accoutrement s'était mit à tinter.

" Des feux d'artifesses !!!!! "
L'enfant en sautilla de plus belle. Mais son excitation atteint son paroxysme lorsqu'il vit...
" UN-BUF-FET "

Ni une, ni deux, ni huit, il se précipitait vers sa cible lorsqu'il bouscula quelqu'un. GLIIING !
" Olah pardon tout plein j'ai pas fait expr... Hey ! Salut Abby ! "
Il adressa un immense sourire à sa comparse de Serdaigle et en profita pour tendre sa main au Poufsouffle qui l'accompagnait. " Et salut à toi ! Moi c'est Elijah ! " Tout content d'avoir trouvé de la compagnie, il en oublia (presque) le buffet. Il pointa l'assemblée du doigt. La pile qu'il était n'en finissait plus de sautiller.

" C'est génial hein ? Vous croyez qu'on aura une chance de croiser les élèves de Zhuangyán ? "

Il lissa sa robe d'un revers de main. Si la chance lui était offerte de discuter avec l'un d'eux, il se devait de rester im-pec-cable... ... GLING !
Dernière modification par Elijah Brown le 20 février 2018, 7 h 20, modifié 1 fois.

Première année RP
" Plus on est de fourbes... "
" Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs ! "

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

C’était le nouvel an chinois à Poudlard ! Les professeurs avaient organisé une fête dans le Parc. Eci était tout excitée et était venu avec Leen' sa meilleure amie. Pour l’occasion, les deux filles étaient restées longtemps dans les dortoirs pour se préparer, elle voulait se mettre sur leur trente et un et impressionné les élèves des autres écoles, Ecilwën portait une petite robe rouge qu’elle avait mis un moment à choisir et avait accroché ses cheveux en deux petits chignons grâce à des rubans rouges eux aussi, ce qui n’avait pas été facile ses cheveux partant dans tous les sens, ils étaient indomptable, mais grâce à l’aide de Juliette elle s’en sortit.
Elles étaient toutes les deux excitées, elles avaient attendu ce jour avec impatience observant les préparatifs depuis une semaine environ. Elles arrivèrent main dans la main pour ne pas se perdre, tous les élèves étaient présent cela faisait beaucoup de monde, c’était très festif. Dans le Parc de la musique exotique résonnait, es lanternes étaient accroché un peu partout et des petits stand se dressait un peu partout d’où venait une odeur alléchante. Ecilwën avait le souffle coupé devant toute ses décorations, et les feux d’artifices rouge et jaune qui explosaient dans le ciel étoilé.

“Whouaaaa !!! C’est magnifique, on se croirait en chine !*

Elle devait hausser un peu la voix à cause du bruit des feux d’artifice. Bien qu’elle ne soit jamais allée en chine, elle pensait que ça devait ressembler un peu à ça.
Les deux jeunes filles revenir à leur objectif de base, elles cherchaient Elijah un petit roux avec qui elles s’étaient liés d’amitié. Ecilwën cherchait dans la foule, des couples des groupes de jeunes sorcières et sorcier passait, mais aucune trace de son ami, mais elle vit une micro-seconde une petite tête rousse qu’elle aurait reconnu entre mille, tout en gardant la main de Juliette dans la sienne elle se mit à courir en riant pour le rejoindre, elles bousculaient quelques personnes, mais par l’atteindre et lui sauta dessus.

“Eliiiiiiiii !!!!! On t’a enfin trouvé !!!”
Dernière modification par Ecilwën Greenwood le 20 février 2018, 17 h 00, modifié 1 fois.

#8A0808: l'orale #FCDC5F: les pensées.
Bravo à Jo' et Juliette les meilleurs parieur ! Et surtout bravo à Eli le meilleur farceur et ébouriffeur de
cheveux! (et préfet entre autre :) )
Gryff et croc, Gryff et coeur, Gryff vainqueur !!!

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Juliette avait hâte d’arriver à la fête : elle savait qu’Elijah et Eci y seraient. Elle s’habilla donc de sa longue robe rouge sang, de son écharpe qui change de couleur et de ses bijoux tout colorés dont elle avait prévu des s’orner. Ensuite, elle coiffa ses cheveux châtains d’un petit chignon fantaisie et mit une barrette pour tenir ses mèches folles. Après avoir enfiler ses chaussures et sa cape, elle sortit.

Dehors, tout le monde l’observait. Fière de son entrée (vu le temps qu’elle avait mis sur sa tenue, ça méritait au moins ça !), elle se dandina jusqu’à la fête. De jolies lumières volaient un peu partout et une jolie décoration de bon goût ornaient l’endroit. 

« Waw ! C’est vraiment magnifique ! J’ai hâte de commencer  la soirée dansante... », pensa la gentille Gryffondor. 

Cherchant des yeux ses deux amis, elle vit que beaucoup de monde l’observait : son écharpe donnait l’effet voulu. Satisfaite, elle marcha élégamment et tête haute jusqu’au buffet. Mais ça maladresse revint et elle tomba en arrière. Sentant sa vie défiler devant ses yeux effrayés, elle les ferma. Juliette pensa qu’elle allait se cogner la tête ou bien tomber dans les pommes, mais quelqu’un la rattrapa juste à temps : Eli.

« Merci, copain de Chocodor ! Juste à temps ! », dit la brunette, encore troublée.

Membre du club de théatre
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
Est confiance. Est-ce que ça t’as déjà apporté le malheur ?

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Elle avait froid, terriblement froid et c'était bien la seule chose sur laquelle elle parvenait à se concentrer. La bise fraîche avait réussi à l'enlacer dans une douce torpeur dont elle tentait de se dépêtrer. Elle voulait pourtant être dynamique et énergique pour l'événement de cette nuit, bien que peu significatif pour elle, et l'arrivée de la délégation chinoise l'avait enfin ragaillardie, mais cette brise glaciale la mordait à pleines dents. Elle avait un état d'esprit qui penchait à devenir sain et qui n'était plus nuisible pour elle et ce qui l'entourait et, sur cela, rien ne pouvait y faire, pas même le gel. 

Présentement, nous étions le 16 février et le Nouvel An allait sonner en Chine cette nuit. Minuit et la nouvelle année prendrait place dans leurs esprits. En l'honneur des élèves étrangers ayant fait acte de présence à l'école, cette dernière organisait donc leurs festivités et coutumes. Un peu de chez eux chez leurs homologues britanniques. Cela devait les surprendre, et Mad était persuadée que la soirée serait teintée d'Ecosse plus que de Chine mais le geste était remarquable. Elle n'était pas spécialement enthousiaste à l'idée de s'y rendre mais Tally lui avait proposé, à l'arrivée de Biao et de ses élèves ainsi que de ses créatures, d'y aller ensemble. Sous le choc des émotions, elle avait accepté sans trop y réfléchir et c'était au son des multiples voix de Gryffondor qui parlait de l'événement que sa mémoire avait repris place. Elle avait tout d'abord pensé à annuler, puis s'était ravisée en se disant que mieux connaître Tally l'intéressait réellement, ce qui était assez rare. Duncan avait fini de l'achever en l'invitant et elle avait convenu avec lui qu'il ne la rejoindrait que plus tard, afin de laisser à Tally et elle le temps de la discussion. 

Elle s'était donc préparée, pas spécialement apprêtée pour autant mais voulait être présentable, et avait descendu les marches du Septième Etage au Rez de Chaussée. Elle avait à l'occasion pu croiser Duncan qui, lui, remontait, probablement pour effectuer la même opération. La jeune fille se trouvait donc au bas des escaliers, non loin de la Grande Salle, et put apercevoir contre les grandes portes de bois closes le reflet de lumières colorées. Elle s'approcha donc de la source et contempla le Parc comme jamais elle n'avait pu le voir auparavant : la voûte céleste était claire et on pouvait ainsi parfaitement distinguer les étoiles, à la manière des bougies de la Grande Salle, des lampions volaient autour de l'endroit, et lorsque Mad releva la tête, elle put remarquer une bannière sur laquelle était inscrit "Bonne année", l'un en anglais, l'autre en signes asiatiques -très probablement chinois. Une odeur qu'elle appréciait malgré son inculture à ce sujet vint lui lécher délicatement les narines : de la nourriture chinoise. Lorsqu'elle chercha la source de ce plaisir olfactif, elle put découvrir de petits stands typiques sur les bords du lieu. Enfin, une agréable musique se propageait, créant une atmosphère plaisante. 


Une jeune fille -enfin c'est ce qu'on pouvait deviner sous l'amas de vêtements qui déambulaient- arriva vers elle d'un air gai. Elle ne la reconnut pas tout de suite mais au vu des paroles de la jeune fille, celle ci la connaissait. Elle se douta donc de la présence de Tally sous ce tas de textile, puisque les deux filles avaient plus ou moins rendez vous, et lui répondit :

- Salut ! A vrai dire, ce n'est pas pour moi qu'elle sera le plus spéciale je pense.

Evidemment, sa pensée allait aux Chinois présents à Poudlard qui passeraient probablement bientôt leur seul et unique Nouvel An dans l'Ecole de Sorcellerie. Elle espérait tout du moins qu'ils l'apprécieraient à sa juste valeur car cela ne se reproduirait pas si vite selon Mad. C'était à eux d'en profiter, mais en ayant vu leurs caractères et personnalités à travers leurs démonstrations magiques, elle ne doutait pas qu'ils adopteraient cette attitude. 

La Gryffonne s'extirpa alors de ses réflexions lorsqu'elle vit Duncan arriver vers elles. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il les rejoigne aussi vite mais cela lui allait bien. Rapidement, tous trois se mêlèrent à la foule compacte et dense et commencèrent à discuter de tout et de rien, dont les chinois s'y mêlaient habilement.
Dernière modification par Mad Mal le 1 mars 2018, 12 h 25, modifié 1 fois.

Comment te dire, ou te faire comprendre, que la Vie n'était qu'un simple Songe ? Un Mensonge, que la Vérité Ronge.
Rire à m'en déchirer les abdos. Brûler nos complexes et nos vieilles pulsions d'ados.
Absente jusqu'au 18 août

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

La fête du nouvel an chinois battait à son plein. Eden en était tout émoustillée. Car c’était la première fois qu’elle allait pouvoir assister à une fête d’une part. Et d’être en compagnie de d’autres personnes autres que sa famille ou de personnes d’un rang plus supérieure, d’autre part. Elle venait de récupérer un message de la volière quand elle visualisa ces quelques lampions multicolores qui, jaillissaient dans la pénombre. Du haut de la volière, elle admirait le paysage. Sur le moment, elle n’osa pas rejoindre les autres élèves. La fillette pensait qu’elle n’était surement pas assez digne d’y participer, en sachant qu’elle a très peu contribuer à l’organisation des décorations et tout ce qui a permis à un tel résultat : Fabuleux !

Elle restait là planter, à regarder paisiblement ce spectacle. Tenant toujours dans ses mains une lettre en provenance de ses parents. Eden hésitait à l’ouvrir.

« Je la lirais plus tard. Le mieux est de ne pas gâcher cette fête. » se chuchota à elle-même, tout en rangeant sa lettre dans ses affaires.

Eden dévalait les escaliers pour rejoindre le dortoir des Poufsouffle afin de se changer et de vêtir un costume plus adapté à la soirée. De même pour sa coiffure, au lieu de garder à longueur de journée ses cheveux sans attaches, elle y fit une multitude de petites tresses. Elle porta une robe crème et rose, longue, avec un petit nœud papillon noir au niveau du bas de son dos. Dans l’une de ses manches longues et amples rose claire, se cachait sa baguette à l’aide d’une attache. Ce qui lui évitait de la tenir à la main sans arrêt. La rouquine avait une allure très coquette.

Eden rejoignait les festivités dans le parc. Parcourant le parc, la fillette reconnaissait quelques élèves de sa section, elle n’osa -seulement- pas les rejoindre. Toujours par cette même crainte de le déranger, car nombreux discuter entre eux, ou déguster quelques uns des gourmandises servit dans divers stands. Elle continuait à se balader dans le parc, en suivant le rythmes des percussions et musique de la Chine. Cela lui changeait des livres qui lui racontait cette culture totalement inconnue à ses yeux. La rouquine ne pouvait s’empêcher d’en sourire. Cela pouvait se voir sur son petit visage, parsemés de quelques tâches de rousseurs, rouge pivoine, d’être entourée d’un tel beau décor.

Pendant sa promenade, elle entendait de nombreux élèves s’exclamaient face à un genre de dragon. Toutefois, il avait deux têtes sur chacune des extrémités. Interloquée, elle resta un moment subjugué par cet « art ». Jusqu’à ce qu’elle remarque dans l’assemblée, un des élèves appartenant au « Pouffys ». Il semblait être accompagné d’une autre élève. A vrai dire, tous semblaient être accompagnés d’une personne qu’ils connaissaient plus ou moins.

La fille fit une moue un peu découragée. Alors se posa près d’un stand, indiquant le nom des hors d’œuvre : « des nems au poulet, champignons et vermicelles de riz »,  « des bouchées vapeur de bœuf au curry »,  « des brochettes de sauté de porc à l’aigre doux », « du riz cantonais », « beignets de crevettes », etc. Elle n’a pu s’empêcher de commencer à saliver. 
Soudain son estomac s’éveilla de plus en plus rapidement à l’odeur de ses différents mets. Elle prit ce qui semblait être des baguettes, des couverts typiques chinois, fait de bois aussi, mais plus fines que sa baguette magique. Et tenta d’y picorer. Toutefois, elle commença à s’agacer dessus car elle ne parvenait pas à attraper une quelconque nourriture sans qu’elle ne s’échappe de ses baguettes. C’est alors, qu’une partie du personnel qui s’occupait des stands, se mit à rire de la situation quelque peu amusante (d’une part) et maladroite (d'autre part, pour Eden).

« Quoiqu'il arrive je vous mangerais !!! » s’énerva Eden, ne parvenant toujours pas à choper un nem ou une bouchée avec les baguettes.

Elle ne voulait pas utiliser la magie, car ce n’était pas le lieu. Etant donnée qu’elle n’était pas en posture de danger.

... //... Si vous ne croyez pas en la magie. Vous ne la trouverez jamais. ...//...
~Le but de la magie, c'est d'amener le doute au réel ~
"La magie de l'amitié se complète grâce à la joie, la maladresse et la gourmandise !"

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Les festivités battaient déjà leur plein et c'était déjà bien trop incroyable. Tally avait rapidement retrouvé Mad à peu près aussi emmitouflée qu'elle-même. Bon, peut-être un peu moins. L'important étaient qu'elles se soient retrouvées et que Mad semblait aussi enthousiaste que la Serdaigle à l'idée de festoyer toute la nuit ! Malgré cela, la première phrase de la Gryffonne resta bien énigmatique pour Tally. « ce n'est pas pour moi qu'elle sera le plus spéciale je pense. » Était-ce un sous-entendu douteux visant l'Aiglonne ? Ou bien elle avait loupé une étape ? Le mystère était si profond qu'elle préféra directement abandonner l'enquête et passer outre.

Elles arrivèrent au cœur du parc où la décoration avait été admirablement bien réalisée. Même si Tally porta toute son attention sur le Dragon flamboyant réalisé par les élèves, de nombreux autres détails sentaient bon l'Asie. De petits luminions flottaient dans le ciel de la même façon que les bougies dans la Grande Salle. Mais ici, le plafond n'était pas magique, il était bien réel et les étoiles se perdaient au milieu des lanternes rougeâtres voletant au gré du vent. La lueur orangée réchauffa aussitôt la troisième année qui se sentit aussi bien qu'à l'intérieur du château. Il suffisait de peu de choses pour échauffer les cœurs. L'atmosphère était tout à fait particulière, on sentait que ce n'était pas un jour comme les autres à Poudlard. C'était tout doux, duveteux, comme pour cacher les sombres histoires qui se passaient de temps à autre au château. Etait-ce une manière pour la directrice d'apaiser les moindre soupçon en caressant tous ses élèves dans le sens du poil, difficile à dire. Pour être franc, Tally n'en avait cure et était plongée la tête la première dans ce moment cotonneux.

Une banderole était également accrochée, elle souhaitant la bonne année dans la langue de Shakespeare mais également en différents idéogrammes que Tally était bien incapable de déchiffrer. Voilà une autre chose qu'elle rêvait de faire : apprendre cette langue et ses symboles bizarres. Après tout, c'était la moindre des choses, Chu-Jung, Mei et Giong avaient bien tous appris l'Anglais. C'était un juste retour des choses qu'ils apprennent le Chinois, non ?

Tally était plongée dans ses réflexions alors que le dragon de papier virevoltait sous les yeux des élèves, pour leur plus grand bonheur. La Serdaigle fut subjuguée et partagea son enthousiasme avec la Gryffondor celle-ci, tellement plongée par sa propre contemplation, ne bégaya que quelques mots. Tally compris que, dans tous les cas, elles s'accordaient sur la beauté du lieu.

Ce n'était pas tout ça mais... il faisait faim ! Et l'odeur alléchante qui s'échappait des stands ne faisait rien pour arranger les choses. La rouquine tira donc sur la manche de la personne à côté d'elle, probablement Mad, pour lui proposer son nouveau plan.

« _ On va manger quelque chose ? »

Peut-être qu'en s'éloignant de toute cette foule elles pourraient discuter plus aisément. Les deux filles s'approchèrent donc des échoppes tout aussi bien décorés. Les couleurs rouge et or dominaient largement, des imprimés cochon étaient partout, Tally s'en étonna. Était-ce un stand de porc ? Elle préféra s'en assurer en interpellant l'un des cuisinier.

« _ Excusez-moi monsieur, vous servez uniquement du porc ? »

Il tourna un visage souriant vers la jeune fille et éclata de rire.
« _ Le porc est en effet une spécialité Chinoise, pour sûr ! Néanmoins, cela n'a rien à voir ! Nous fêtons simplement aujourd'hui l'année du Cochon ! Ne soyez donc pas étonnés d'en voir un peu partout. » Il retourna aussitôt vaquer à ses occupations.

Tally se sentit un peu bête mais, après tout, elle n'avait jamais songé à cela... Maintenant, elle se demandait quel était son signe astrologique chinois. Elle aurait bien le temps de mener son enquête plus tard. Pour le moment, il fallait choisir quelque chose à manger. Elle questionna alors la personne qu'elle avait tiré de force jusqu'ici, avisant d'une table où elles pourraient ensuite s'installer.

« _ Tu as des préférences ? Moi j'ai envie de tout goûter ! Je te l'horrible tâche de départager tous ces aliments multicolores... »

Et Tally se rendit compte que ce n'était plus Mad qui était à ses côtés...

« _ Euh ... ? »
Dernière modification par Tally Jenkins le 23 février 2018, 22 h 18, modifié 1 fois.

3ème année RP

Tallirenpher, prenez garde !

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

          Le nouvel an chinois... Quelle drôle d'idée pensa Franz. Il ne s'attendait pas réellement à ce genre d'évènements à Poudlard. Les sorciers et les moldus ne sont pas si différents se dit-il. Il ne savait pas encore très bien comment les sorciers appréhendaient les moldus, alors il se jura d'éviter ce genre de réflexion à voix haute temps tant qu'il n'en saurait pas plus.
        
         Ce fut Cassandre qui lui en parla, Franz fut dès lors tout excité de participer à une telle soirée. Quelques jours auparavant, elle lui proposa d'y aller ensemble, pour y rejoindre Jaime, Eden et Elina (il ne connaissait pas vraiment cette-dernière, ce serait une bonne occasion pour la rencontrer).

        Le jour de l'an arriva, ils s'étaient donné rendez-vous à 20h dans la salle commune. Franz descendit à l'heure. Il avait passé une dizaine de minutes à se préparer, ne sachant pas comment se mettre. Ses robes de sorciers servaient pour les cours, elle ne faisaient pas réellement habillées. Il avait une très jolie robe de soirée, son père l'avait enchanté et elle reflétait tout ce qui s'y approchait de trop près. "Il est important de mettre les autres face à eux-mêmes" lui avait-il dit. Pas réellement convaincu d'avoir compris ce que cela signifiait, il la portait quand même de temps en temps, notamment car il trouvait cela marrant de voir la gêne des autres à se réfléchir dans sa robe. Il la chercha donc dans sa malle, impeccablement rangée selon ses critères, si bien qu'il finit par la retrouver au fond, couverte de quelques chenilles que sa mère lui avait donné. Elles avaient fait leur cocons dans sa robe... Il voulait s'en servir pour attirer des Augurey et enfin les apercevoir. Les chenilles étaient en effet leur nourriture préférée. "Zut! Et bien, je n'ai plus qu'à espérer qu'ils aiment aussi les papillons..."
 
         Relevant la tête, Franz vit qu'il était 19h57... Plus question de tergiverser pour son accoutrement, il attrapa les premiers vêtements à sa portée et descendit dans la salle commune. Certains rirent sous cape en le regardant, il ne saisit pas pourquoi. Il saura plus tard que sa tenue en fut cause, simplement composé d'un vieux short rouge et d'un t-shirt bleu, sa tenue de moldu à la ferme en somme... 20h arriva, Cassandre avec.

          Franz l'attrapa par la main et commença à courir en la traînant derrière lui! Arrivés dans le parc, il haleta : "Pfiou, tu cours vite dis donc! Je pensais pouvoir te semer!" Il se retourna alors et la regarda, et se dit qu'elle était jolie dans cette tenue. Finissant de reprendre sa respiration, se donnant un peu de contenance, il lui souffla "Tu es jolie dans cette tenue."

       Franz observa alors tout autour de lui, tous ces sens  étaient accaparées, les sons, les odeurs lui agitant à la fois le nez et les papilles, les feux d'artifice et le dragon et l'ensemble qui semblait palpable! Il chercha un court instant le mot pour définir cette sensation, il finit par le trouve : une synesthésie des cinq sens! Un peu submergé, il eut du mal à se concentrer pour reconnaître ses camarades. Il lui sembla entrapercevoir une chevelure rousse luttant pour se nourrir. Peut-être un effet de son esprit.

       Perdu dans tant de ressenti, il se tourna vers Cassandre, la regardant dans les yeux, et lui dit : "J'aurais vraiment aimé qu'il y ait un vrai Boutefeu."

Se protéger du soleil, c'est protéger sa santé !
  Retour