Parc

Inscription
Connexion
  Retour

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

La scène était irréelle. Sa pauvre brochette, impunément dérobée de sa substance ! Gryffs, le coupable, avait pourtant bien commencé ! Elle s'apprêtait à lui proposer une démonstration de pique-assiette, quand un ravioli avait semé la discorde.

Maintenant, Herminie hésitait entre deux options : soit attaquer le malotru avec sa baguette chinoise, soit lui réclamer une faveur, comme le remplacement express de son repas, ou encore -oh, quelle bonne idée- le droit de grimper sur ses épaules pour pouvoir avancer tranquillement. La fillette était très concentrée, et vu le regard apeuré du garçon, elle devait avoir une tête en conséquence... 

Il la tira soudainement par le bras vers le groupe de Poufsouffle. Se faisant, il lui fit piétiner les restes de sa brochette. Quel gaspillage... L'agacement face à ce traitement fit presque pencher la balance vers la solution violente... Mais quel image cela donnerai des Jaunes et Noir ? 

Elle retira son bras de la poigne du garçon une fois que celui-ci se rendit compte de son geste.

"Tu viens de gâcher une super brochette. C'est quelque chose d’inacceptable de jeter ainsi la nourriture ! Tous les membres de la maison seraient d'accords avec moi !", lui reprocha-t-elle.

Il devenait un peu vert sur les bords. Bien, se dit-elle, je ne dois pas commencer à me faire marcher sur les pieds !

"Je te propose donc qu'on devienne amis pour que je puisse te pardonner. Moi c'est Herminie" Elle avait toujours un visage grave. 

"Et oui s'il te plaît je voudrais bien une nouvelle brochette. Mais pas plus, sinon je n'aurais plus faim" Sur ces mots, un gentil sourire naquit sur son visage. Sa véritable nature ne résistait pas passé le choc, pensa-t-elle avec amusement, se rappelant d'autres événements similaires. Et puis, le garçon, elle le savait, n'avait pas une once de méchanceté. Il l'avait même fait rire la dernière fois.

Elle attendait, la paume tendue vers le haut. Raah ils sont tous trop grands, pensa-t-elle avec un peu d'embarra. 

Herminie Peers, 1ère année, Poufsouffle
Tricoteuse d'écharpe ;)

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Oulah il l'avait presque oublié elle. La première réplique avait claqué tel un fouet et Gryffs redouta la suite, et si  il l'avait vraiment vexé... Dans ses yeux Sorrow devina qu'elle n'avait pas que des visions pacifiques, elle lui arrivait pas à la naissance du cou et pourtant il aurait préféré avoir n'importe qui d'autre en face de lui. Il n'était visiblement plus temps de blaguer. Il s'apprêta à s'étaler en excuse mais elle continua. 
"Je te propose donc qu'on devienne amis pour que je puisse te pardonner. Moi c'est Herminie"
Gryffs se demanda si il n'avait pas halluciner. Le visage dur de celle qu'il nommerait désormais Herminie contraster complètement à la phrase. Lui aurait elle pas jeter un charme de confusion ? Il s'apprêter à répondre qu'il n'était pas sur d'avoir bien saisit mais il n'eu pas le  temps de le faire. 

"Et oui s'il te plaît je voudrais bien une nouvelle brochette. Mais pas plus, sinon je n'aurais plus faim"
Alors sont visage s'adoucit et Sorrow eu la réponse. Il sentit une vague de soulagement le parcourir. Il ne l'avait visiblement pas vexé et il aller même avoir l'occasion de se faire ses premiers amis. Il y a pas à dire lorsqu'elle sourit elle est beaucoup moins effrayante ! Pensa t'il. Pourtant pas facilement impressionnable il fallait bien avouer que Herminie dégageait une certaine furie lorsqu'elle fronçait les sourcils. 
"Je vais te chercher ça tout de suite mais n'oublie pas que c'est elle qui à commençait quand même"
Sorrow se tourna vers Cassandre. 
"toi, il la pointa du doigt, on a deux mots à se dire ! et toi , il remontra Herminie du doigt, ne bouge pas je revient dans un instant."
Alors l'air enjoué il s'en alla mains dans les poches en directions du buffet. Il n'avait lui même pas manger et l'odeur de la nourriture fit gronder son estomac. La soirée débutait à peine et déjà elle lui sembla réussite ! 

Lorsque Gryffs revint les deux mains prises par deux assiettes le petit groupe était animé d'une vive discussion. Le débat sembler animait entre Franz et Cassandre. Il les rejoint et tendit son assiette à Herminie. "Voilà chef !" il saisit alors sa propre brochette qu'il attaqua à pleine dents. Et suivit la scène.
 

Amicalement votre, Sorrow

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

La main toujours plaquée sur la bouche en vue de la bêtise que tu venais de commettre, tu ne pus que te sentir gênée par ce que tu venais de faire même si c'était une stupide maladresse.
Malheureusement pour toi, Gryffs n'était pas le genre de garçon à se laisser faire, n'y même à laisser couler une petite étourderie. Bientôt, tu le vis te renvoyer une "brochette" dans la figure.
Par chance, Franz se montra très rapide et bien que son "immobilus" soit assez médiocre, il stoppa suffisamment la course des morceaux de viande fous pour que ces derniers s'écrasent minablement dans l'herbe verte.
Grimace au visage, tu observais Gryffs, mi apeuré, mi dégoûtée par son action. Tu murmuras alors un petit :

"Merci Franz !"

Assez timide pour le coup, mais tu ne pouvais pas dire plus. Tu avais rougi durant tout ce temps et tu avais un peu peur de la réaction du jeune homme adverse lorsque ce dernier fini par vous rejoindre en compagnie d'Herminie. Il te pointa immédiatement du doigt et tu le défias du regard. Tu n'étais pas non plus du genre à te laisser faire sans raison.

"Ouais c'est ça …"

Pff, si ce crétin n'était même pas capable de voir que tu n'avais pas fait exprès ! La mine boudeuse et les joues gonflés comme un hamster, tu détournas le regard durant quelques secondes, ce dernier se posant sur un coin assez éloigné de la fête. Tu donnas alors un léger coup de coude à Franz (ton preux chevalier servant)

"Hey regard !" Murmuras-tu doucement.

Tu attendis qu'il se retourne et tu lui fis signe :

"Je crois que les dragons des Chinois sont là-bas… Tu crois qu'on pourrait aller les voir discrètement ?"

Tu murmurais toujours en disant cela, car tu ne voulais pas non plus attirer l'attention des adultes. Mais du coin de l'œil, tu voyais bien que tes compatriotes de la maison jaune et noir avaient entendu une bride de ta conversation. Tu affichas alors le visage le plus innocent du monde pour dissimuler l'horrible bêtise qui était en train de germer dans ton esprit. Tu t'avanças alors en direction de l'assiette d'Elina une nouvelle fois, car tu mourrais de faim :

"Miam ! J'ai trop la dalle !"

Puis, tournant ton regard à droite à gauche, tu demandas à tes camarades :

"Andrew est en retard non ?"

Tentative pour détourner le sujet sur la conversation que tu venais d'avoir.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'essouffle*
*Ne jamais sous-estimer une créature car elle semble douce et paisible*
1ere Année RP - 3ème Année Devoirs

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Andrew venait de terminer son devoir d'Histoire de la magie et se promenait seul dans les couloirs de Poudlard pour se changer les idées. Il croisait beaucoup de personnes et entendait des bribes de conversations "nouvel an" "chinois" "dragon" "parc" "buffet"... C'est quand il entendit le mot buffet qu'il demanda au groupe de 3 élèves qu'il venait de croiser:

"Il se passe quelque chose au parc ce soir ?"

Les 3 élèves le regardèrent et en riant lui dirent:

"Bien sur, on fête le nouvel an chinois ce soir dans le parc, tu n'es pas au courant ? Par contre couvre toi plus parce qu'il fait particulièrement froid ce soir et la fête se déroule dans le parc! "

A ces mots Andrew les remercia et courut en direction de son dortoir pour se changer. Il enfila donc sa cape d'hiver et se dirigea vers le parc... Enfin il tenta de se diriger, se perdit et finit par suivre un groupe d'élèves qui y allait aussi. Une fois arrivé à destination il vu tous ce monde réunit à cette jolie fête et contempla les banderoles et autres lampions qui flottait au dessus des têtes. Tout ceci était magnifique. Soudain il reconnu Cassandre une élève de Poufsouffle elle aussi, il avait déjà bavardé avec elle et la trouvait plus amicale. Elle était accompagnée de plusieurs autres Pouffys qu'il reconnu également pour les avoir vu assez souvent dans la salle commune. Il s'approcha donc du groupe et entendit Cassandre questionner ses amis: 

"Andrew est en retard non ?"

Il tapota donc sur son épaule et c'est avec un grand sourire et sur un ton humoristique qu'il dit:

"Oui Andrew est en retard car Andrew n'était pas au courant pour la fête de ce soir! Oui Andrew est à la ramasse !"

“Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.”
John Lennon

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Gryffs avait déjà gobé sa brochette, Andrew venait de les rejoindre, Il n'avait jamais eu l'occasion de lui parler mais puisque Cassandre semblait l'avoir cherché il n'avait rien à lui caché ! 
"Et donc cette histoire de dragon ?"
Des dragons! Qui n'a jamais eu envie d'en voir en vrai! Il n'avait retenu que ce mot de la conversation!  "Ou peut on les voir ?". A en juger par le regard noir des autres il aurait sûrement du parler moins fort. Ne leur prêtant pas plus d'intention il se mit sur la pointe des pieds et entreprit de scruter l'horizon. Mis à part la lisière de la forêt toujours aussi sombre et effrayante et le lac noir Gryffs ne vit rien. Aucune trace de quelconques dragons. Maintenant qu'ils en avaient parlé l'idée de partir chercher ces créatures aussi mythique que dangereuse était devenu l'objectif de sa soirée. Il trépignait d'impatience. 
"En tout cas, il baissa la voix cette fois ci, l'obscurité est propice, il y a tellement d'élèves que personne ne nous verra nous éclipser."  Contrairement à d'habitude il arborait un air très sérieux et concentré. On ne rigoler pas lorsque l'on parlait d'escapade nocturne, c'était tout un art ! Et Sorrow espérait bien y passé maître !
Il n'avait jamais su résister à l'attrait du désordre et aux péripéties. Et autant dire que chercher des dragons ne faisait pas exception à la règle.
Il rapporta son attention sur le petit groupe de première année et plus particulièrement sur Elina, il ne craignait que celle ci, plus âgé ne désapprouve leur escapade, voir même qu'elle ne l'avorte en se promettant de les surveiller.  

Amicalement votre, Sorrow

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

        Franz vit bien que son sort ne fut pas vraiment efficace, mais il avait eut le but escompté. *Il va vraiment falloir travailler dur pour être un bon sorcier.* soupira-t-il. "De rien, mais maintenant elle est gâchée..." constata-t-il. "Il ne doit pas savoir qu'il ne faut pas attaquer la "douce" Cassandre" ironisa-t-il.
       
        Cassandra lui fiche un coup de coude dans les côtes, il pensa à tort qu'elle avait relevé cette petite pique. Elle lui montra en fait un lieu reculé de la fête, où, semblait-il, se trouverait les dragons.

         "Tu crois qu'on pourrait aller les voir discrètement ?" murmura-t-elle à son adresse, affichant un air innocent qu'il commencer à connaître un peu trop bien, celui de celle qui s'apprête à faire une farce ou une bêtise. "Bien sûr, et le plus tôt possible tant que le nouvel an bat son plein." souffla Franz encore plus doucement.
 
       Avant qu'ils puissent s'éclipser, il fallait se dérobait des soupçons de l'entourage. C'est à ce moment que choisit un autre Poufsouffle pour arriver. Andrew, que Franz ne connaissait pas trop. *S'il est trop dur de partir en catimini, peut-être qu'avec toute cette petite bande nous pourrons  échafauder un plan pour aller voir les dragons, vu notre nombre, ce ne sera pas discret mais plein de possibilités s'offrent à nous, surtout en terme de diversions. Encore faudrait-il que tous soient d'accord... Il n'y a pas de raison.* espéra-t-il.

       "Et donc cette histoire de dragon ?" Et bien voilà qui affirmait ses pensées. Même si Franz n'avait pas trop apprécié l'attaque à la nourriture du jeune garçon, il observa dans son regard et dans ses gestes qu'il était décidé à aller les voir, malgré les conséquences possibles. "Comme quoi, la première impression ne suffit pas à se faire une idée de quelqu'un." soupira Franz. Il eut même l'impression que le Poufsouffle en était devenu sérieux, un allié de choix dans cette quête!

        Maintenant que tous avaient entendu, cela ne servait plus à rien de cacher se projet. "Je n'ai jamais entendu qu'il était interdit d'aller les voir, alors, allons-y!" déclara-t-il en partant dans la direction que Cassandre lui avait indiqué, et ce sans attendre ni se retourner.

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Voilà ! Franz avait fait exactement ce que Sorrow eu souhaité ! Il était temps de passer à l'action. N’attendant pas de voir la réaction des autres. Gryffs emboîta le pas de Franz. Il sembla que les autres suivirent. Du regard il guetta des yeux une quelconque personne qui aurait pu les dévisager. Après avoir un peu jouer des coudes le petit groupe quitta la fête et toute la foule qui y était attroupé. Alors il comprit comment Cassandre avait su par où se trouver les dragons. Maintenant que les lumières de la fêtes étaient loin Sorrow vit clairement des petites lueurs s'allumer et s'estomper plus loin le long de la rive quelques mètres derrières un bosquet de sapins.
Peut être que rien n'interdisait les jeunes gens d'aller voir des dragons par contre vagabondait la nuit lui du dit lieu de la fête était pour le coup contre le règlement. Aussi il préféra sortir sa baguette. Quitte à enfreindre les règles autant éliminés de potentiels cafards ! 
ils descendirent la pente qui menait au lac Gryffs et Franz toujours en tête était un peu trop en avance pour entendre ce dont parler le groupe. Ils ne leur parvenaient que des murmures.
loin des flambeaux ils faisaient très froid et Sorrow réajusta sa cape. Il restait encore plusieurs centaines de mètres à parcourir. Bien heureusement la nuit était claire et on voyait assez clairement devant soit.
"Attendons les un instant" Il s'était adressé à Franz qui d'un air inexpressif fit halte.

Amicalement votre, Sorrow

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Herminie ne voyait aucun inconvénient devant cette escapade : après tout, les règles servent à protéger les gens. Donc, si elle estimait qu'il n'y avait pas de danger, elle était toujours prête ! Et puis au pire, elle ferait attention si jamais approcher les dragons s'avérait dangereux !

Les deux garçons avaient pris les devant, sans aucune finesse d'ailleurs, mais il restait les autres !
Rien de pire qu'on troupeau maladroit de première année pour attirer l'attention, se dit-elle ! Herminie décida alors de prendre un chemin en une large courbe vers le lac, en profitant de sa cape noire réglementaire et de sa petite taille. Elle longea ainsi la fête jusqu'au mur du château. 
Là, une douzaines de lampion éclairaient doucement la nuit, se balançant doucement au bout d'une corde, portés par l'air chaud des petits feux magiques.

"Lashlabask !" s'écria-t-elle ! Le sortilège, appris en DCFM, libéra les lanternes chinoises. Le spectacle était joli, et les gens s'extasiaient le nez en l'air.

Ni une ni deux, elle quitta le mur, avançant le plus possible d'arbres en arbres, elle avançait vite, ne s'arrêtant pas pour regarder les autres mais espérant qu'ils saisiraient la diversion.

Elle arriva là où attendaient les garçons. Gryffs avait un air déterminé et sa baguette à la main. Il semblait défier et juger tous un chacun.

Herminie lui rendit longuement son regard, le menton légèrement relevé dans une attitude de défi. Puis, elle se mit à leurs côté et observa la progression des autres.


Etant donné que l’événement est terminé, l'escapade dragonnesque sera transférée vers le lac très prochainement !

Herminie Peers, 1ère année, Poufsouffle
Tricoteuse d'écharpe ;)

Nouvel An Chinois : la fête dans le parc

Elijah accueilli dans un grand éclat de rire l'arrivée de Redose dans ses bras. Après lui avoir consciencieusement ébouriffé les cheveux et les lui avoir coiffé en pétard, il plaqua ses mains sur ses hanches, fier de lui.

" Voilà qui est parfait ! Une coupe en pétard pour un gryffon allumé! "
Il lui sourit et fit les présentations.
" Abby, je te présente Redose, sacré farceur et ami ! "


Une révérence et un bruit de grelots plus tard, le lionceau leur adressa un grand sourire.

" Bien le merci m'sieurs dames ! J'ai passé du temps sur le costume ! "
Tout fier de lui, l'enfant tourna sur lui même en sautillant, histoire de faire le plus de bruit possible.
"Mais trêve de mondanités : il est l'heure de manger ! "
Il tapota sur son bidon, et ouvrit grand les bras.
" En allons-nous ! Viendez, la bande ! "

C'est ainsi que la joyeuse troupe se dirigea vers le buffet. Non sans mal ! La foule était si compacte qu'il leur était difficile de se frayer un chemin. Mais c'était sans compter la volonté d'acier d'un affamé. Il lui fallut jouer des coudes, mais Eli s'assura qu'on les laisse passer. De nombreux élèves s'étaient déjà rués sur le buffet. Grands, les élèves. Massifs, les élèves. Il leur faudrait ruser. L'enfant se tourna vers ses amis.

" Ok, on va la jouer fine ! Suivez le mouvement ! "

Elijah se pinça alors le nez, prit une grande inspiration, et à la manière d'un nageur se glissa sous les dessous de bras. S'ils voulaient se délecter des bonnes odeurs de la cuisine asiatique, il leur faudrait d'abord affronter les odeurs d'aisselles d'adolescents...

Le traumatisme passé, désormais face au buffet : ils pouvaient se régaler !

" On y est les gars ! "

Fou de joie, il s'approcha d'une assiette de nouilles sautées, la bave à la bouche. Prêt à y planter rageusement sa fourchette, son regard se posa alors sur un instrument qui... non... ne lui inspirait aucune sympathie...

" Des... baguettes ? " Paniqué, son regard balaya la grande table des yeux à la recherche d'un ustensile de cuisine bien de chez lui... Mais rien. " Oh non...pitié pas ça... "

Il n'en avait utilisé qu'une fois dans sa vie, et rien n'en avait résulté de bon...

" Euh... Quelqu'un sait comment on utilise ces... chôoôoses ? "

Première année RP
" Plus on est de fourbes... "
" Griffes et crocs, Griffes et cœurs, Gryff vainqueurs ! "
  Retour