Parc

Inscription
Connexion

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Dans le grand Parc du château de Poudlard, il y avait un cerisier.

Par un belle journée ensoleillée et animée par des discussions mondaines, une jeune enfant traversait la foule d'élèves qui se prélassaient dans l'herbe. Elle avait onze ans, et suivait sa toute première année dans cet établissement de sorcellerie.

Dans ce beau début d'après midi, elle avait prit soin d'éviter les regards pour se rendre auprès de l'arbre japonais, qu'elle avait repéré depuis un petit moment déjà depuis les fenêtres du cours de Métamorphose. Elle marchait d'un pas rapide, un peu nerveuse que sa passion pour les arbres se découvre, mais quand elle vit les branches majestueuses se déployer sous le ciel azur, elle sentit un grand frisson d'admiration la parcourir. Les pétales roses pâles se détachaient dès qu'une secousse de vent venait les brusquer, délivrant leur fragilité aux courants d'air incessants. Le jeune fille posa avec une forme de respect sa main sur le tronc ébène. Il était robuste, l'arbre devait être jeune.

Elle sortit son carnet à poèmes et, son esprit apaisé par cette ambiance de douceur, s'assit dans l'herbe verdoyante en s'y adossant. Elle releva les genoux pour s'en servir d'appui et sentit l'inspiration gagner sa plume. Elle commença à coucher l'encre noire sur le parchemin usé, un sourire calme ornant ses lèvres.

Mon premier rp... c:
Continue qui veut, j'ai peut-être employé un langage assez soutenu mais je m'adapte à tous les styles d'écritures donc n'hésitez pas.
Dernière modification par Lize Akashiro le 12 mai 2018, 9 h 44, modifié 3 fois.

Akashiro,
Rouge et blanc, des couleurs confrontées. Je suis ainsi.

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Quelle journée ! Le ciel d'un bleu éclatant laissait passer sans aucun filtrage les rayons du soleil, qui venaient chatouiller le visage du jaune et noir. C'était le temps idéal pour mettre une nouvelle fois ses devoirs de côtés, repoussant toujours un peu plus les limites de la procrastination. Et quel meilleur endroit que le parc pour profiter d'une telle météo? Troquant sa robe de sorcier bien trop chaude pour l'occasion contre un vieux jean découpé en short et son mythique tee shirt des Pies floqué Watkins, Cal entreprit de se diriger en sifflotant vers l'une des nombreuses sorties du château.

Alors qu'il approchait de la terre promise, le jeune poufsouffle assista par une des fenêtres à un spectacle pour le moins singulier. Dehors, sur un des chemins de terre, une jeune fille marchait, ou plutôt trottinait, enfin ce genre de course au ralenti.. bref. Son attitude jurait affreusement avec celles des dizaines d'autres jeunes sorciers affalés dans l'herbe, débordant de tranquillité. Sa curiosité piquée, le rouquin décida de la suivre. Peut-être sa nervosité apparente était due à une cachette secrète dans laquelle elle se rendait, ou peut-être avait-elle fait une bêtise? N'arrivant pas bien à savoir ce qui l'enchanterait le plus, il s'engagea à son tour dans le sentier zigzagant, à la suite de l'étrange fillette.
Quelle ne fut pas sa déception quand cette dernière s'arrêta finalement au pied d'un banal cerisier. *Il est peut-être magique, qui sait* se rassura le bambin. Il était rudement beau en tout cas, avec ses pétales roses pâles volant au vent. Avec la floraison du printemps, ceux-ci formaient un gigantesque matelas au pied de l'arbre, dans lequel Cal se roulerait bien volontiers. Maintenant qu'il était la, autant engager la conversation. Il se rapprocha un peu plus. La jeune fille était à présent adossée au tronc, un carnet sur ses genoux. Le garçon la reconnaissait, c'était une Serdaigle en première année, tout comme lui, mais il ne sut se rappeler son nom. Il ne lui avait à vrai dire jamais parlé.


- Sympa comme arbre, drôlement joli.

A l'aise, Cal décida d'assouvir ses envies et s'allongea les bras en croix dans le par terre de pétales. Il s'était positionné à l'ombre non loin de la bleu et bronze, mais avait tout de même gardé ses distances pour ne pas la brusquer. Son regard se perdit un instant dans l'immensité azur du ciel et le jeune poufsouffle se surprit à rêver de liberté... puis il se rappela qu'il n'était pas seul. Il se releva quelque peu et, s'appuyant sur son coude, se tourna vers la fillette.

- T'écris quoi de beau?
Dernière modification par Calum MacKinnon le 12 mai 2018, 1 h 30, modifié 1 fois.

Le poufsouffle préféré de ton poufsouffle préféré
Starting Seeker des Frelons
2ème année RP

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Lize, comme happée par l'incessante pluie des pétales, n'avait en aucun cas remarqué le jeune garçon la suivre. À vrai dire, elle avait plutôt ignoré cette sensation quelque peu désagréable d'être suivie. Mais lorsqu'elle entendit le bruissement de l'herbe qu'on écrase, elle leva les yeux de ses vers tracés à la plume, et vit simplement la tête du rouquin dépasser du parterre ombragé. Plutôt intimidée, elle reporta à nouveau son attention sur son écrit, ou plutôt s'y réfugia à nouveau pour éviter d'avoir à engager la conversation. Mais cette tentative se révéla vaine lorsqu'elle l'entendit dire d'une voix pensive :

- Sympa comme arbre, drôlement joli.

Elle s'arrêta au milieu de sa rime, hésitante. Essayait-il de parler pour lui-même ou de tenter une approche amicale ? Elle choisit de ne pas répondre, par timidité, ou peut-être par crainte de passer pour quelqu'un de trop direct. Elle attendit de voir si son but était bien d'échanger avec la blanche.

- T'écris quoi de beau ? demanda le jeune Pouffsouffle.

Lize releva à nouveau son visage. Le soleil filtrait à travers les quelques branches, et elle put apercevoir plus distinctement le garçon. Il devait avoir son âge, avait de jolis cheveux roux et des yeux malicieux. Relevé sur un coude, il la regardait en attendant une réponse.

- Des choses qui me passent par la tête, répondit-elle au rouquin avec un mince sourire.

Elle décida de ne pas être trop précise, de manière générale, elle n'aimait pas tellement parler de ce qui lui passait par la tête, justement. En ce moment, il s'agissait d'Alys, sa petite soeur muette, avec qui elle communiquait par la gestuelle. Elle s'était toujours demandé quelle était l'impression de ne jamais avoir senti ses cordes vocales vibrer, entendu sa propre voix résonner aux oreilles des autres.

Sa nature sociable reprenant le dessus, elle dit d'une voix enthousiaste :

- Tu es à Pouffsouffle, n'est-ce pas ? Quel est ton nom ?

Désolée, j'ai un peu bâclé sur la fin mais je vais dîner donc je me suis dépêchée :roll:

Akashiro,
Rouge et blanc, des couleurs confrontées. Je suis ainsi.

Un cerisier perd ses pétales  PV 

- Des choses qui me passent par la tête.

Ces quelques mots, puis un léger sourire. C'était plutôt court comme réponse, en plus d'être assez évasif. *Pas très bavarde comme fille* pensa-t-il. Cal se rallongea, résigné. Etant de nature très sociable, ce genre d'attitude l'irritait au plus haut point. Il fixa la cime de l'arbre qui le surplombait, replongeant dans ses pensées. Il se surprit alors à penser que, peut-être, il dérangeait. Il se sentit alors tout bête. Il est vrai que quand on y repensait, il l'avait suivi sans qu'elle le sache, alors qu'elle affichait une attitude plutôt fermée, comme fuyant la compagnie. Décidément, cette sale manie de toujours fourrer son nez partout allait lui attirer des ennuis un jour...

- Tu es à Poufsouffle n'est-ce pas? Quel est ton nom?

Cal se redressa presque instantanément, plutôt -agréablement- surpris de cette prise de parole inopinée. Il s'assit en tailleur, faisant face à la Serdaigle, et, sa main placée en guise de visière pour protéger ses petits yeux fragiles du soleil filtrant à travers les branches de leur abri, lui répondit d'un ton enjoué :

- Oui c'est ça ! On est dans la même classe ! D'ailleurs je me sentais un peu honteux de ne pas me souvenir de ton nom, mais comme tu ne te souviens pas du mien, on est quitte ! Moi c'est Calum, mais tout le monde m'appelle Cal, il marqua un temps d'arrêt, un sourire bienveillant flottait sur ses lèvres, et toi c'est quoi ton petit nom?

Alors qu'il prononçait ces mots, il plongea pour la première fois son regard dans celui de la bronze et bleu et profita de leur échange pour la dévisager discrètement. Ses yeux, d'un bleu très clair semblable au ciel au dessus de leur tête, s'accordaient parfaitement à son teint très pale. Ses cheveux portés assez longs lui tombaient sur les épaules, et comme le reste, étaient d'un blond très clair. Un visage somme toute plutôt joli. Alors qu'il attendait une réponse, ses yeux furent attirés par le carnet qu'elle tenait toujours ouvert sur ses genoux, et il repensa à la première phrase qu'elle lui avait adressé. *Des choses qui lui passent par la tête hein?*, se dit-il intrigué. Sur ce point, la jeune fille avait clairement voulu éviter la discussion. Qu'est ce qu'il pouvait bien y avoir dans ce carnet? Il ne saurait sans doute pas, et puis même, il était grandement possible que cela ne soit rien de très important, des dessins, des poèmes... Chacun avait le droit à son petit jardin secret après tout, et Cal n'était sûrement pas le genre de personne à fouiner dans les affaires des autres.

- En tout cas vraiment cool ce petit coin avec cet arbre la, un vrai paradis ! J'suis même étonné de pas l'avoir trouvé avant, t'as l’œil ! C'est un cerisier c'est ça? Mon grand-père m'a dit qu'on en trouvait beaucoup en Asie, et que le printemps là bas était célèbre pour la floraison de ces arbres.

Le poufsouffle préféré de ton poufsouffle préféré
Starting Seeker des Frelons
2ème année RP

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Kristin était dans son lit, elle se réveilla et vit ce magnifique soleil par la fenêtre, elle se dit : 

*Je ne vais tout de même pas rester enfermée avec un si beau temps !*

Elle se leva, s'habilla et descendit dans la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner. Aujourd'hui c'était samedi donc elle pouvait prendre son temps ! Une fois son petit déjeuner fini, elle sortit dans le parc. Elle descendait en direction du lac, quand elle aperçut un peu plus loin un arbre magnifique, elle le reconnaissait, c'était un cerisier, un arbre qui etait absolument magnifique. Plus beau que n'importe qu'elle arbre au monde sauf peut-être son préféré qui se trouvait juste derrière elle, dans le parc.

*Décidément, ils n'ont que des beaux arbres ici*

Se dit-elle en rigolant.

Quand elle s'approcha du cerisier, elle vit une jeune fille, une Serdaigle assise contre l'arbre et un garçon de Poufsouffle, Calum, il était très gentil, elle ne le connaissait que très peu, assit en tailleur fasse a elle. Elle se dit que ça ne les dérangerait pas si elle s'incruster, alors elle s'approcha, toussota pour qu'ils la remarque et demanda :

-Bonjour ! J'espère que je ne vous dérange pas ?! Je peux m'assoir avec vous ?!

Elle attendit debout que l'un de ses camarades réponde, pour ne pas leur donner l'impression d'arriver de s'assoir et de faire comme chez elle. 

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle,
Membre du PATA-P ; Membre de l'OPT, Surnom : Bubulle
Couleur pour les RP : #1155cc

Un cerisier perd ses pétales  PV 

- Oui c'est ça ! On est dans la même classe ! D'ailleurs je me sentais un peu honteux de ne pas me souvenir de ton nom, mais comme tu ne te souviens pas du mien, on est quittes ! Moi c'est Calum, mais tout le monde m'appelle Cal. Et toi c'est quoi ton petit nom?

Surprise par le débit incessant de ses paroles, Lize lâcha un petit rire. Elle avait plutôt de la chance d'être tombée sur un garçon de son âge, et pas sur un deuxième ou troisième année, qui paraissaient si froids. Elle mémorisa son nom : Calum. Cal. Car oui, la jeune fille avait du mal à retenir les prénoms de chacun, même de ses amis, donc si cette fois elle pouvait éviter de passer pour une sotte dès sa première année, ça l'arrangerait...

- Lize ! Lize Akashiro, répondit-elle en souriant un peu plus.

Elle déplia les jambes pour les laisser se reposer sur l'herbe, un air enjoué sur le visage, ce qui la rendait plutôt enfantine.

- En tout cas vraiment cool ce petit coin avec cet arbre là, un vrai paradis ! J'suis même étonné de pas l'avoir trouvé avant, t'as l’œil ! C'est un cerisier c'est ça ? Mon grand-père m'a dit qu'on en trouvait beaucoup en Asie, et que le printemps là bas était célèbre pour la floraison de ces arbres.

En le voyant ainsi renseigné, Lize faillit se jeter sur lui. Ça y'est, elle allait enfin pouvoir étaler sa culture, c'était son rayon. Elle commença par une grande inspiration, puis, d'un couop, sembla beaucoup plus bavarde.

- C'est en effet un cerisier du Japon. Ils sont célèbres pour leurs fameux pétales qui sont si fragiles qu'ils partent au premier coup de vent. La période de floraison au Japon s'appelle Sakura, et est aussi un prénom. Lors de cette période des fêtes touchant à des rites et des coutumes de religion sont organisés, comme des festivals par exemple.

Elle continua de parler pendant deux bonnes minutes, et, ceci fait, se tut enfin d'un air satisfait. Se rendant compte qu'elle avait monopolisé la parole, elle devint un peu confuse.

- Désolée, mais c'est mon rayon, je me sentais obligée.

- Bonjour ! J'espère que je ne vous dérange pas ?! Je peux m'assoir avec vous ?!

Lize, n'ayant pas vu la jeune Pouffsouffle s'approcher, parut étonnée mais hocha la tête en offrant un grand sourire.

- Bien sûr que tu peux venir ! Quel est ton nom ?

Akashiro,
Rouge et blanc, des couleurs confrontées. Je suis ainsi.

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Akashiro, cela ne sonnait pas très "Grande-Bretagne", mais plutôt japonais. Peut-être était-ce pour ça que la jeune fille se trouvait la maintenant, au pied de cet arbre si typique de là-bas. D'apparence, elle ne ressemblait pourtant en rien de près ou de loin à une japonaise.. Quoiqu'il en était, dés lors que Cal mentionna l'Asie, la serdaigle se transforma en un véritable moulin à parole. Lui parlant de ce fameux pays, le Japon, des fêtes accompagnant la floraison des cerisiers.. elle en savait décidément bien plus que lui sur le sujet. *Impressionnant* pensa le jeune garçon. Durant toute son enfance, son grand-père, fort de l'expérience de plusieurs tours du monde, avait pour habitude de lui parler des différentes cultures internationales. "Une histoire à la fois" lui disait-il toujours, alors que le rouquin le suppliait d'en apprendre d'avantage, avant de partir bouder dans son coin. Cal l'aimait beaucoup, son grand-père, et c'était d'ailleurs de lui qu'il tenait son goût si prononcé pour les voyages, l'exploration... il tenait également de lui sa tignasse rousse, mais ça c'était une autre histoire.
En tout cas, Cal avait trouvé en Lize une sérieuse concurrente en terme de connaissance du monde, asiatique du moins.


- Wow, t'as l'air drôlement calée, c'est cool ! Perso, dés que j'ai mes ASPIC, je pars faire un gigantesque tour du monde ! Peut-être que je m'arrangerais pour passer au Japon pendant le Sakura! dit-il dans un grand sourire.

C'était un effet son projet : un énorme tour du monde, plus d'une centaine de pays.. Rien que d'y penser, le jaune et noir était tout excité. Cette idée lui venait bien sur de son grand-père, et Cal espérait qu'au moment de son retour, il serait encore la pour qu'ils puissent échanger sur cette grande aventure.

Alors que les deux élèves discutaient, une autre sorcière s'était approchée du cerisier. Aucun des deux ne la remarqua tout de suite, alors elle les interpella :

- Bonjour ! J'espère que je ne vous dérange pas ?! Je peux m’asseoir avec vous ?!

Lize fut la plus prompte à réagir, l'invitant de bon cœur à venir s'installer avec eux, et lui demandant son nom. Cal prit alors la parole :

- Son nom c'est Kristin ! il se tourna vers la serdaigle, elle est à Poufsouffle avec moi. Puis, se tournant de nouveau vers sa camarade de maison : comment tu vas? Toi aussi tu désertes la salle commune en cette si belle journée?

Le poufsouffle préféré de ton poufsouffle préféré
Starting Seeker des Frelons
2ème année RP

Un cerisier perd ses pétales  PV 

- Bien sûr que tu peux venir ! Quel est ton nom ?

- Merci, c'est gentil ! Mon nom est ....

Kristin ne put pas finir sa phrase, car Calum répondit à sa place : 

- Son nom c'est Kristin !

Il tourna la tête vers l'autre jeune fille. Il ajouta : 

Elle est à Poufsouffle avec moi. 

Le Poufsouffle se tourna vers Kristin et lui demanda : 

- Comment tu vas ? Toi aussi tu désertes la salle commune en cette si belle journée ?

- Je vais très bien et toi ? Oui, il fait trop chaud et puis pourquoi rester en salle commune avec un si beau soleil ? Quand je suis partie, la salle commune était vide ... Je pense que tout le monde préfère sortir ! 

Kristin se dit qu'il ne fallait pas que leur camrade se sente à l'écart, alors elle s'adressa aux deux élèves. 

- Comme l'a dit Calum je suis Kristin Jones, en prmière année à Poufsouffle. Je suis née à Londres, le 18 novembre. J'ai une soeur qui est également à Poufsouffle, elle est en troisième année, elle a 13 ans et s'appelle Thiare. Quant à elle, elle est née le 20 août. On est très proche car elle était ma première et seule amie jusqu'à ma rentrée à Poudlard. Mes parent sont Emilie et Philipp Jones, ils travaillent tous les deux au Ministère de la Magie. Ils ont étudié à Poudlard, mon père à Gryffondor, ma mère à Serdaigle. Et puis je pense que c'est à peu près tout, je vous laisse vous présentez pour qu'on fasse conaissance ...

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle,
Membre du PATA-P ; Membre de l'OPT, Surnom : Bubulle
Couleur pour les RP : #1155cc

Un cerisier perd ses pétales  PV 

- Comment tu vas ? Toi aussi tu désertes la salle commune en cette si belle journée ?

- Je vais très bien et toi ? Oui, il fait trop chaud et puis pourquoi rester en salle commune avec un si beau soleil ? Quand je suis partie, la salle commune était vide ... Je pense que tout le monde préfère sortir ! Comme l'a dit Calum je suis Kristin Jones, en prmière année à Poufsouffle. Je suis née à Londres, le 18 novembre. J'ai une soeur qui est également à Poufsouffle, elle est en troisième année, elle a 13 ans et s'appelle Thiare. Quant à elle, elle est née le 20 août. On est très proche car elle était ma première et seule amie jusqu'à ma rentrée à Poudlard. Mes parent sont Emilie et Philipp Jones, ils travaillent tous les deux au Ministère de la Magie. Ils ont étudié à Poudlard, mon père à Gryffondor, ma mère à Serdaigle.


Lize, amusée par la venue de la jeune Pouffsouffle, l'écouta tout du long de sa présentation sans l'interrompre. Elle mémorisa tout intérieurement, tendant attentivement l'oreille à tous les détails.

Et puis je pense que c'est à peu près tout, je vous laisse vous présentez pour qu'on fasse conaissance...

La blanche savait que c'était elle qu'elle visait, puisqu'elle et Calum se connaissaient déjà. Mais elle connaissait ses tendances bavardes et avait peur de partir loin si elle commençait à parler. Elle commença donc par élargir son sourire, puis dit d'un air jovial :

- Je m'appelle Lize Akashiro, en première année à Serdaigle. À préciser que mon prénom s'écrit avec un Z, et non un S. Mon nom de famillle, quant à lui, peut vous intriguer car il sonne plutôt asiatique. En réalité, mes parents m'ont fait par de mes origines japonaises. Le nom est passé par une grande lignée de garçons, mais comme je n'ai pas de petit frère, à priori moi et ma soeur seront les dernières à le porter. Aka signifie "rouge" et Shiro "blanc", pour le côté étymologique. Je suis une sang-mêlé, mon père est un sorcier et ma mère une moldue, donc avant d'arriver à Poudlard je ne connaissais pas grand-chose du monde des sorciers. Le Japon, l'astronomie, la lecture, le chant et le jardinage sont autres de mes passions. Ma petite soeur s'appelle Alys, elle est âgée de 8 ans. Elle est muette, et avec elle je communique en langue des signes. Je pense avoir dit l'essentiel.

Elle soupira légèrement pour compenser son effort de débit de paroles. Elle pensait avoir dit l'essentiel, oui, pourtant elle avait encore une fois monopolisé la discussion... Il faudrait qu'elle apprenne à plus se réserver.

Akashiro,
Rouge et blanc, des couleurs confrontées. Je suis ainsi.

Un cerisier perd ses pétales  PV 

Et voilà, les filles étaient parties dans une grande discussion de présentation. Cal se désintéressa un peu de la conversation, n'écoutant plus que d'une oreille. Il connaissait déjà Kristin, et Lize s'était déjà présentée au jeune garçon. Il appris quand même quelques informations intéressantes, comme le fait que Kristin avait une sœur à Poudlard et des parents travaillant au ministère, qui connaissaient peut-être papa MacKinnon..? L'explication de la serdaigle quant à son nom de famille aux consonances asiatiques attira également l'attention du rouquin. Il avait vu juste, Akashiro était bien japonais. Il avait tout de même encore du mal à le croire, Lize ressemblant plus à une scandinave qu'à une japonaise. L'histoire sur la sœur muette de cette dernière quant à elle lui arracha un rictus compatissant. Cela devait être terriblement frustrant de ne pas pouvoir parler, ni même émettre le moindre son.. surtout avec une sœur passionnée de chant.
Cal, de retour en position allongée, les mains sous la tête, se perdit dans la contemplation du cerisier. Il n'entendit plus les fillettes, qui continuaient de faire connaissance, peut-être. Il était rudement beau cet arbre tout de même, avec ses branches si fournies, et ses pétales roses clairs. Se perdant une nouvelle fois dans ses pensées, le rouquin ferma les yeux, et s'endormit.. puis se réveilla en sursaut quelques dizaines de secondes après. Honteux, il jeta un discret coup d’œil à ses camarades qui, par chance, n'avait pas remarqué sa micro sieste, toujours absorbées dans leurs échanges. Cal soupira. S'il commençait à s'endormir maintenant, il n'aurait pas le temps de faire ses devoirs.. car oui la procrastination avait ses limites. Il se leva, la mort dans l'âme, et interpella des filles :


- Euh j'vais devoir rentre, j'ai une montagne de devoirs à faire et plus beaucoup de temps.. mais c'était sympa ce moment. Lize, on se voit en classe, et Kristin en salle commune !

Il ponctua sa phrase d'un clin d’œil, et entreprit de remonter l'allée de terre menant au château.

Le poufsouffle préféré de ton poufsouffle préféré
Starting Seeker des Frelons
2ème année RP