Parc

Inscription
Connexion

Un oiseau rare

Il faisait beau ce matin et Marine décida de découvrir sa seconde maison en commençant par le parc. Elle espérait pouvoir profiter de l'air pur et d'une belle lumière pour photographier quelques animaux. Fermant les yeux, elle écouta les bruits de la nature afin de dénicher un oiseau rare dans les parages.

C'est alors qu'elle cru entendre le doux sifflement d'un rossignol émanant d'un magnifique chêne liège. Marine adorait ces arbres. Ils étaient majestueux, la mélodie du vent dans leurs feuillages lui rappelait ses siestes pleines de rêves dans son jardin.

Ni une, ni deux, il fallait qu'elle se rende au pied de l'arbre et qu'elle prenne en flagrant délit cet oiseau à la mélodie ennivrante. Marine espérait quand même qu'il ne s'agisse pas d'un focifère sauvage sinon cette rencontre la rendrait peut être folle.

Elle s'approcha discrètement, poussée par le vent,... Trop tard il s'était envolé. Marine pestait intérieurement. " Rappelle-toi les cours de photographie que te faisait l'oncle Max! la discrétion ne suffit pas, il faut savoir tromper la cible et toujours se positionner face au vent sinon ton odeur l'alarmera".

Quelques minutes plus tard c'est l'élégant clapotis de l'eau qui attira l'oreille de notre photographe en herbe. Le lac au loin brillait de milles feux, rien que le paysage faisait une photo magnifique. Marine décida de s'approcher de ce miroir naturel dans l'espoir d'apercevoir une sirène.

L'eau avait quand même l'air un peu froide, il ne fallait pas risquer de tomber et d'être malade pour ce premier jour à Poudlard. Du coup Marine décida de s'éloigner quand elle entendit un bruissement étrange...

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

Dae, en tant que qu'érudit de Serdaigle avait passé toute sa matinée à la bibliothèque. Elle avait lu toute sorte de livres qui avait un rapport avec la botanique, les plantes, la nature, même la faune. C'était quelque chose qui l'intéressait énormément. Elle avait pris note sur deux parchemins qu'elle avait rempli de croquis, d'explications, d'annotations. Il devait être onze heure lorsqu'elle décida d'aller voir par elle même à quoi pouvait ressembler la flore qu'elle avait étudier pendant quelques heures. Une espèce en particulier avait retenu son attention, cette plante poussait près des points d'eau. Ce qui tombait plutôt bien car le grand lac n'était pas si loin à pieds.

Dae termina d'écrire sa dernière explication puis se redressa. Elle s'étira discrètement, son dos et ses épaules étaient fatigués d'être resté dans une position fixe trop longtemps. La jeune fille regarda par la fenêtre et pu observer les rayons du soleil qui s'abattaient sans pitié sur les feuilles des grands arbres du parc. C'était le bon moment pour faire un tour près du lac et observer la flore locale. Elle posa sa plume sur la table et prit le temps de refermer son encrier. Elle enroula ses deux parchemins, les prit sous son bras et se leva. Dae descendit jusque dans la cour du château, puis elle coupa à travers le parc pour rejoindre le lac. Elle marchait sans se presser, en jetant un œil à chaque petit brin d'herbe qui passait sous ses pieds. La nature était partout et on pouvait écraser une plante ou une fleur de grande valeur en marchant dessus précipitamment.  Elle n'aperçut rien qui en vaille vraiment le coup. Elle pénétra dans la petite forêt qui entourait le lac. La petite rousse avançait prudemment, le sol devenait humide et ses chaussures s'enfonçaient quelques fois dans la boue. Elle pouvait enfin apercevoir l'étendue d'eau quand elle écrasa une branche qui émit un gros craquement sous le poids de Dae.  C'est alors qu'elle vit une autre jeune fille postée près du lac se retourner vers elle. La Serdaigle regarda la branche cassée sous son pied et la repoussa vers le bord du chemin pour que personne ne se blesse avec. Elle sortit alors du petit bois et avança vers le bord de l'eau tout en s’adressant à la fille.

"Excuse moi si je t'ai fait peur. Je n'avais pas vu la branche."

Dae lacha un petit rire nerveux en haussant les épaules.

"Qu'est ce que tu fais au bord de l'eau?"

Un oiseau rare

Marine n'étant pas de nature très courageuse paniqua en entendant une branche craquer et se retourna le coeur battant. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'agissait d'une jeune fille du même âge qu'elle.

"Excuse moi si je t'ai fait peur. Je n'avais pas vu la branche."

"Ne t'en fait pas, tu n'y est pour rien, j'ai une imagination débordante, du coup pendant un cours instant j'ai cru que ça pourrait être un strangulot".

Marine un peut honteuse se mit à rougir à tel point qu'on aurait cru voir une écrevisse. Puis elle souffla un grand coup pour reprendre ses esprits et sourit à son interlocutrice

"Qu'est ce que tu fais au bord de l'eau?"

"J'ai entendu un léger clapotis donc je me suis approchée de l'eau dans l'espoir d'apercevoir une sirène. C'était en fait une jolie petite rainette entrain de plonger de son nénuphar. Je n'ai même pas eu le temps de la prendre en photo... quel dommage!"

Marine s'éloigna de l'eau et observa discrètement la demoiselle. Elle semblait être élève à Serdaigle, et portait des parchemins sous son bras. Elle avait de longs cheveux roux et de grands yeux bleus.

*j'adorerais tresser ses cheveux, elle a l'air tellement gentille! Non Marine oublie tu n'est pas dans la boutique de maman!*

L'attention de Marine fit à nouveau happée par les grands parchemins que tenait ce petit oiseau. La curiosité pris le dessus sur la timidité et Marine s'exprima:

"Je m'appelle Marine et toi? Pourquoi tu as des parchemins entre les mains? Tu as pris des notes sur la faune locale? Parce que j'adore les animaux, et c'est pour ça que j'ai un appareil photo sur moi! Je veux capturer un joli portrait d'un oiseau rare. Excuse-moi je suis peut être un peu trop curieuse..."

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

"Enchantée Marine! Je suis Dae. Oh, ces parchemins là?"

Elle se recula de quelques pas (pour ne pas que les parchemins risquent de tomber dans l'eau) et s'assit sur le sol. Elle sortit ses parchemins et déroula le premier. 

"Ce sont des notes que j'ai pris ce matin à la bibliothèque. J'y ai passé quelques heures mais ça valait le coup, ce sont des choses qui ne sont pas au programme cette année. Pourtant c'est intéressant! Tu veux voir?"

Dae souleva son parchemin avec soin et le pose sur les genoux de Marine. Il n'y a pas un petit centimètre carré de libre sur le papier brun. Il est entièrement rempli de textes explicatifs, de schémas, d'annotations inscrits à la plume avec une jolie écriture. Quelques notes sont écrites en travers, entre deux dessins. 

"Tu es photographe? C'est pour ça que tu es venue ici? Une sirène... je n'en ai jamais vu. Elles ne vivent pas plutôt dans les profondeurs? Il me semble qu'elles ne se laissent pas facilement approcher et qu'elles vivent plutôt tout au fond du lac, là où les rayons du soleil ont du mal à passer."

Dae se tut, remarquant qu'elle commençait à étaler sa science alors que ça n'était pas du tout son attention. Elle essaya de se rattraper.

"Enfin je peux me tromper. Tu as dû les étudier avant de venir les photographier: pour connaitre son habitat ses habitudes..."

Un oiseau rare

Marine aimait bien lire des livres et des manuscrits. Mais il y avait des thèmes qu'elle préféraient à d'autres comme la botanique, les soin aux créatures magiques, les métamorphoses et les potions. Dae semblait tout aussi passionnée par les études mais la question qui se posait était de savoir si elles avaient des sujets de prédilection communs.

"Ce sont des notes que j'ai pris ce matin à la bibliothèque. J'y ai passé quelques heures mais ça valait le coup, ce sont des choses qui ne sont pas au programme cette année. Pourtant c'est intéressant! Tu veux voir?"

"Je crois bien que j'ai bien envie de voir sur quels sujets tu as travaillé"

Dae semblait ravie de la tournure que la discussion prenait et posa ses précieux parchemins sur les genoux de Marine. Cette dernière fut impressionnée, il y avait des textes explicatifs, des schémas, des annotations et quelques notes écrites dans le peu d'espaces libres qu'il restait.

Cependant elle notait déjà une différence de méthode de travail entre elle et son interlocutrice. Marine était plutôt du genre à aérer ses prises de notes pour pouvoir se retrouver, mais chacun sa technique. 


"Tu es photographe? C'est pour ça que tu es venue ici? Une sirène... je n'en ai jamais vu. Elles ne vivent pas plutôt dans les profondeurs? Il me semble qu'elles ne se laissent pas facilement approcher et qu'elles vivent plutôt tout au fond du lac, là où les rayons du soleil ont du mal à passer."

"Il me semble que tu confonds les sirènes et les selkies. On dit des sirènes qu'elles sont magnifiques et aiment se prélasser sur les rochers tout en restant à l'abri des regards. Les selkies sont plutôt des créatures des profondeurs à la peau verte et aux dent jaunes, qui n'apprécient pas trop le soleil... enfin je crois... il faudrait que je relise le sujet histoire que je ne te raconte pas de bêtises..."

Marine fixa le ciel d'un bleu azur, perdue dans ses réflexions, puis se pencha vers les parchemins de Dae. Après tout quelque soit le ou les sujets abordés ça ne peut être qu'intéressant.

" Tu sais j'adore prendre des photos, mais je ne suis pas encore assez bonne pour dire que je suis photographe. Tu as raison sur un point, il est préférable d'étudier un sujet avant de le photographier, mais lorsque j'ai acheté ma baguette chez Ollivander, il m'a dit que j'étais une personne chanceuse. Comme j'aime bien découvrir tout ce qui m'entoure, du coup j'ai décider d'y aller un peu au pif et je me concentre sur ce que me racontent les bruits de la nature."

*J'espère que Dae me prend pas pour une originale, sinon je vais avoir l'air de quoi moi..."

" Alors je t'écoute, qu'y a-t-il dans ces parchemins miss?"

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

Au fur et à mesure qu'elle parlait, Dae douta de ses paroles. Elle était incollable sur la faune du monde des moldus, en partie grâce aux nombreux moment passés à la campagne chez ses grand-parents (eux-mêmes passionnés de nature). Cependant il était peut être un peu tôt pour se lancer dans de grandes explications sur un sujet qui était encore assez bancal pour Dae.

"Il me semble que tu confonds les sirènes et les selkies. On dit des sirènes qu'elles sont magnifiques et aiment se prélasser sur les rochers tout en restant à l'abri des regards. Les selkies sont plutôt des créatures des profondeurs à la peau verte et aux dent jaunes, qui n'apprécient pas trop le soleil... enfin je crois... il faudrait que je relise le sujet histoire que je ne te raconte pas de bêtises..."

Bingo... Elle venait en effet de se tromper. Elle se dit alors que la prochaine fois elle y réfléchirait à deux fois avant de parler de quelque chose qu'elle ne maitrisait pas. Là, elle venait seulement de se ridiculiser.


"Non, je pense que tu as raison, j'ai confondu ces deux espèces. Au moins maintenant je ne ferai plus l'erreur. Et puis tu m'auras appris quelque chose."

Elle eut un rire mi-nerveux mi-mal à l'aise. Qu'allait penser la jeune Poufsouffle... Heureusement Marine changea de sujet assez rapidement, ce qui détendit légèrement Dae, elle n'aurait pas à justifier son erreur.

" Tu sais j'adore prendre des photos, mais je ne suis pas encore assez bonne pour dire que je suis photographe. Tu as raison sur un point, il est préférable d'étudier un sujet avant de le photographier, mais lorsque j'ai acheté ma baguette chez Ollivander, il m'a dit que j'étais une personne chanceuse. Comme j'aime bien découvrir tout ce qui m'entoure, du coup j'ai décider d'y aller un peu au pif et je me concentre sur ce que me racontent les bruits de la nature."

Dae ne pouvait qu'admirer cela. Marine semblait curieuse et attentive à ce qui se passait autour d'elle carOh si elle ne l'était pas elle ne pourrait pas prétendre à trouver un oiseau rare parmi le nombre d'arbres incalculable qui les entouraient ou encore une sirène au bord de l'eau.


" Alors je t'écoute, qu'y a-t-il dans ces parchemins miss?"


Oh oh... Si Marine lançait Dae sur le contenu de ses parchemins elle en aurait pendant des heures. Trop tard. Dae se rapprocha de la jeune fille pour lui expliquer tout ce qu'elle avait étudier le matin même.

"Ça, c'est une Tentacula vénéneuse. C'est une plante qui a une assez grosse base qui se divise en de nombreuses tentacules, d'où son nom. Elle a aussi des dents! C'est une plante dangereuse, ses graines sont de type C. C'est à dire qu'elles sont interdites à la vente On dit qu'elles sont petites et noires, certaines peuvent même émettre un bruit de crépitement."

Marine peut apercevoir un croquis de plante avec de longues tentacules, quelques feuilles et des dents plantées sur le "tronc".
Dae enchaina de suite en montrant une fleur dessinée plus bas. On peut noter une légère ressemblance avec la fleur de vanille.

"La Rosée de lune. C'est une druidesse irlandaise nomée Cliodna qui l'a découverte pendant le Moyen Age, on peut avoir besoin de cette plante dans certaines recettes du philtre de Mort Vivante."

Dae se pencha vers Marine et chuchota:

"J'ai entendu dire qu'on pouvait en trouver dans la forêt interdite..."

La jeune Serdaigle enchaina avec le dernier élément de ce parchemin.

"Pour finir, je pense que tu as dû le reconnaitre. C'est un filet du diable. J'imagine que je n'ai pas besoin de t'expliquer ce que fait cette plante!"

Un oiseau rare

Le soleil était maintenant à son plus haut, et réchauffait l'air et les jeunes filles. Il brillait de toute son énergie, et sa lumière permettait de refleter les collines et arbres alentour dans l'eau pure du lac. Un paysage fantastique dans un lieu magique.

"Non, je pense que tu as raison, j'ai confondu ces deux espèces. Au moins maintenant je ne ferai plus l'erreur. Et puis tu m'auras appris quelque chose."

"Tu sais, nous sommes tous là pour apprendre et s'entraider. Ce n'est pas grave de faire des erreurs, ma mère m'a toujours dit qu'on apprend de ses erreurs, mais également au contact des autres. J'ai toujours été passionnée par la faune moldue et magique, et j'ai le sentiment que tu es plutôt incollable en botanique".

Marine sourit et lança un clin d'oeil à Dae. Ca l'amusait beaucoup de la voir mal à l'aise alors qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Toutes les deux étaient en première année, il était donc normal que l'une comme l'autre aient quelques lacunes. Dae était vraiment gentille, la Poufsouffle avait vraiment envie de devenir son amie, d'autant qu'elles avaient un certains nombres de points communs, de ce fait elles ne pourraient que bien s'entendre.

Comme Marine semblait s'intéresser aux parchemins, Dae se lança dans l'explication de ses heures d'études dans la bibliothèque de Poudlard. D'ailleurs il fallait peut être qu'elle s'y rende un de ces jours car après les salles de cours, c'était un des lieux idéal pour apprendre.

"Ça, c'est une Tentacula vénéneuse. C'est une plante qui a une assez grosse base qui se divise en de nombreuses tentacules, d'où son nom. Elle a aussi des dents! C'est une plante dangereuse, ses graines sont de type C. C'est à dire qu'elles sont interdites à la vente On dit qu'elles sont petites et noires, certaines peuvent même émettre un bruit de crépitement."

Marine pu deviner sur les croquis, une plante avec de longues tentacules, quelques feuilles et de grosses épines. On aurait dit des ronces, ou des mûriers ayant subit le sort "Amplificatum".

"La Rosée de lune. C'est une druidesse irlandaise nomée Cliodna qui l'a découverte pendant le Moyen Age, on peut avoir besoin de cette plante dans certaines recettes du philtre de Mort Vivante."

*Décidément, Dae s'y connait en plantes ... rien que le fait de penser que cette plante ressemble à la vanille me donne des sueurs froides. Après tout la vanille c'est délicat et délicieux dans la pâtisserie. Alors imaginer qu'une plante ressemblante permet de fabriquer du philtre de Mort Vivante ...*

"Pour finir, je pense que tu as dû le reconnaitre. C'est un filet du diable. J'imagine que je n'ai pas besoin de t'expliquer ce que fait cette plante!"

"Je crois que le filet du diable est une plante dangereuse, qui étouffe ses proies si celles-ci se débattent. Elles apprécient les lieux sombres et humides. Et surtout elles tuent les petits oiseaux qui souhaitent s'y réfugier à la recherche de fraîcheur. Mais j'attends patiemment les cours de botanique pour en savoir plus, je crois que ça fait partie du programme de 1ère année..."

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

Dae était impressionnée pas Marine. Elle semblait s'y connaitre en botanique. La petite sorcière écouta avec attention ce que sa camarade racontait sur le filet du diable. Elle avait tout bon. Cette plante adore l'obscurité et l'humidité, c'est pour ça qu'on la trouve dans des endroits renfermés. A contrario, le filet du diable détestait la lumière, Marine ne l'avait pas spécifié. Cette pieuvre végétale  à la capacité d'étrangler ou au moins immobiliser n'importe quel être vivant. La meilleure solution lorsqu'on se retrouve empêtré dans un filet du diable est de se détendre (oui, c'est facile à dire) et de ne surtout pas résister.  

"Il déteste la lumière aussi."

Dae lui adressa un grand sourire, elle ne voulait surtout pas paraitre Madame Je-Sais-Tout mais elle n'avait pas pu s'empêcher d'ajouter cette information cruciale. Lorsqu'elle commençait à parler de botanique il était difficile de l’arrêter. La petite fille prit le temps de réfléchir un instant. Elle passa sa main dans ses cheveux, comme pour les dénouer alors qu'ils n'avaient aucun nœud. C'était simplement un tic qu'elle avait lorsqu'elle réfléchissait. Certains se grattaient le menton, d'autre passaient leur langue sur leurs lèvres, Dae passait sa main dans ses cheveux pour retirer des nœuds imaginaires.

"Le filet du diable au programme cette année... Honnêtement je n'en ai pas la moindre idée. C'est vrai que je devrai regarder ce que l'on fait en cours avant d'étudier par moi même. Ça m'éviterai d'apprendre deux fois la même chose."

Dae était alors plongée dans ses pensées, elle se demanda si elle faisait bien d'étudier à la bibliothèque sans même prendre connaissance des programmes. Est ce qu'elle ne faisait pas que perdre son temps à étudier dans le vide? Dae avait le regard dans le vide, elle semblait observer l'eau du lac mais c'était difficile de savoir si elle la voyait vraiment. Elle sépara une mèche de cheveux de sa tignasse rousse et la fit tournoyer autour de son index. Lorsque celle-ci fut bien torsadée elle la glissa entre ses deux lèvres et la tira lentement vers le coin externe de sa bouche, jusqu'à ce que la mèche tombe et rejoigne le reste de sa chevelure. C'était ce qu'elle faisait inconsciemment lorsqu'elle commençait à divaguer un peu trop loin.

Un oiseau rare

Marine voyait que son interlocutrice était impressionnée, et ne pu s'empêcher de sourire. En réalité la flore comme la faune étaient ses sujets préférés, même si elle avait plus de connaissances dans le second domaine. Après tout une amatrice de photo, qui a été formée par un photographe animalier (son oncle Max) doit rassembler le plus d'informations possible pour dénicher l'oiseau rare.

*J'espère que je ne passe pas pour une encyclopédie vivante, ce n'est pas comme ça que je vais me faire des amis..."

En réalité, Marine n'était pas vraiment une élève modèle, elle était têtue et n'étudiait vraiment que les sujets qu'elle considérait intéressants. Quand elle n'aimait pas du tout un sujet elle pouvait être d'une mauvaise foi insupportable.

"Il déteste la lumière aussi."

*Je ne sais pas si c'est vraiment crucial le fait qu'il déteste la lumière mais Dae semblait y tenir donc je n'allais pas la contrarier.*

"Le filet du diable au programme cette année... Honnêtement je n'en ai pas la moindre idée. C'est vrai que je devrais regarder ce que l'on fait en cours avant d'étudier par moi même. Ça m'éviterait d'apprendre deux fois la même chose."

"Je ne suis pas tout à fait d'accord, c'est vrai que la priorité c'est le programme de l'année, mais cela n'empêche en rien d'étudier tout autre chose. Après tout si tu as de l'avance sur le programme, le fait d'avoir une petite piqûre de rappel le jour où un sujet que tu connais déjà est abordé ne peut être que bénéfique."

Marine ne savait pas vraiment si Dae l'écoutait à ce moment là, elle triturait ses cheveux et semblait totalement perdue dans ses pensées. Elle décida alors de changer de sujet. Il faisait plutôt bon dehors et le soleil réchauffait l'atmosphère, autant en profiter pour bouger un petit peu histoire de ne pas prendre un coup de chaud. La nature chantait une douce mélodie et l'air éparpillait quelques effluves odorantes. Le vent sifflait légèrement dans les feuillages, et les oiseaux entonnaient des refrains joyeux. Les fragiles fleurs du parc courbaient la tête, puis se redressaient gracieusement. Il fallait vraiment qu'on en profite pour inspecter le parc et ses alentours.

"Puisque tu aime la botanique, et moi les animaux, que dirais-tu d'aller faire une petite balade? On pourrait ramasser quelques fleurs ou plantes genre pour faire un herbier par exemple, et j'en profiterai pour dénicher un oiseau rare. Qu'est-ce que tu en penses? Seul petit bémol, il faudra chuchoter pour ne pas effrayer les animaux, même le plus petit qu'il soit."

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

Dae semblait soulagée que Marine pense comme elle sur le fait d'étudier des sujets qu'elle pourrait aborder plus tard en classe. C'est vrai après tout, peut être que les informations qu'elle obtiendrai en suivant le cours lui permettra de compléter ses propres notes! Dae était alors rassurée. Elle continuerai d'apprendre ce qu'elle a envie d'apprendre quitte à le retravailler plus tard dans l'année.
Dae venait de sortir de ses pensées lorsqu'elle entendit la proposition de Marine. Celle-ci voulait s'enfoncer un peu plus dans la forêt afin de trouver des plantes intéressantes et pour qu'elle puisse espérer photographier un oiseau rare. A cet instant, Dae imaginé tout type d'oiseau louffoques: avec des couleurs fuscias, avec de longues plumes, un gros ou long bec, ...
Parfois, Dae était effrayée de sa propre imagination qui était plus que débordante. Elle avait trop d'idées bizarres. Et si l'oiseau que cherchait Marine était visuellement très banal? Avec des plus courtes grises ou brunes et un petit bec?
Dae était très enthousiaste à l'idée de découvrir la faune et la flore locales avec Marine. Elle se leva, replia ses deux parchemins et les remis sous son bras. Elle se rendit compte que ces deux rouleaux allaient bien l’embêter. De plus, elle nous voulait pas les abimer en les faisant tomber ou à cause de l'humidité.

"Bien sûr que je veux aller voir cette forêt! Qui sait ce qu'on pourra trouver? Et puis chuchoter ne me dérange pas, je trouve même ça amusant! Le seul problème c'est mes parchemins, je n'ai pas très envie de les salir, de les abimer dans la forêt..."

Un oiseau rare

Marine était ravie de savoir que Dae était prête à faire une petite balade mais aller dans la fôrêt l'inquiétait un peu. En effet, il est interdit pour un 1ère année d'aller dans la forêt interdite. Cependant trouver des plantes rares et des animaux rares n'est pas possible à proximité des élèves. Les animaux ne sont pas idiots, ils vont se cacher là où presque personne ne peut les dénicher et il n'y a rien de mieux qu'un environnement forestier pour les plantes et leur développement. En plus de chuchoter, il faudra être d'une discrétion sans précédent sinon un préfet ou un professeur pourrait leur tomber dessus et les punir. Elles pourraient même être expulsées. Peut-être faudrait-il revoir le projet avec Dae. Pour le moment, c'est vrai que le soucis principal c'était les parchemins. Il fallait trouver une solution pour ne pas les froisser.

"Peut-être devrais-tu retourner à l'intérieur pour déposer tes parchemins avec tes affaires. Je peux patienter ici en attendant ton retour".

Rester à l'extérieur pourrait permette à Marine de réfléchir un peu avant de discuter avec Dae sur la destination de cette balade. Elle n'avait pas envisagé d'aller dans la forêt interdite, mais plutôt de gambader dans le parc et le long du lac. C'est vrai après tout on peut trouver des animaux dans les alentours et voir quelques plantes. Peut être aussi qu'on pourrait rencontrer d'autres élèves qui auraient les mêmes centres d'intérêt et le goût de l'aventure.

Les rêves sont la littérature du sommeil
1ère année devoirs - 2ème année RP
Absence du 6 au 20 Octobre - Mes excuses aux partenaires RP

Un oiseau rare

"Peut-être devrais-tu retourner à l'intérieur pour déposer tes parchemins avec tes affaires. Je peux patienter ici en attendant ton retour".

Bien sûr. C'était ce que Dae ferait. Pas question d'abimer ses précieux parchemin dans la boue ou dans les feuillages de lu lac et de la forêt. La petite rousse adressa un bref hochement de tête à Marine et se retourna. Elle ramassa les autres parchemins qu'elle avait laissé par terre et remonta le chemin qui menait jusqu'à Poudlard. Cette Marine lui semblait être une personne très gentille et intelligente. Les deux sorcières s'entendraient sûrement très bien, pourvu qu'elle ne se perde pas de vue. C'est souvent comme ça à Poudlard: on rencontre une personne, on discute et puis on ne se revoit que quelques mois plus tard. Il n'est pas facile de se faire de vrais amis de cette façon. Dae devrait réfléchir à une autre manière de trouver des relations durables.
L'aiglonne arriva à son dortoir, poussa la lourde porte en bois et entra dans la pièce majoritairement recouverte de tapisserie bleue. Elle s'approcha de son lit et y déposa ses parchemins soigneusement. Alors qu'elle allait quitter la pièce précipitamment pour rejoindre sa nouvelle amie, elle se stoppa nette. Et si elle emportait son manuel de botanique? Il pourrait leur être utile si elles trouvaient des plantes qu'elles ne connaissaient pas. C'est décidé, Dae fouilla dans son sac de cuir qui lui servait à transporter ses différents livres de cours jusqu'à en sortir l'épais manuel de botanique. Toute sort de plantes, et de petites bêtes y étaient répertoriés. Il était même illustré et fournissait des explications et des annotations pour à peu près tout ce qu'on pouvait trouver dans la forêt près de Poudlard. Dae descendit les marches de la tour ouest quatre à quatre. Elle courut à en perdre haleine le long du chemin. La petite fille ne voulait pas perdre une seconde. Il est vrai que rien ne pressait, mais Dae voulait apprécier ce moment le plus longtemps possible et plus tôt elle aurait retrouvé Marine plus tôt elles pourraient commencer leur "exploration" du lac et de la forêt. Une fois arrivée au bord du lac où l'attendait la Poufsouffle, Dae repris son souffle. Les deux filles discutèrent un moment des endroits qu'elles aimeraient respectivement observer.
Elles restèrent d'abord près du lac, puis s'enfoncèrent un peu dans la forêt.
Le lien entre les deux fillettes se développa doucement dans la joie et la bonne humeur mais surtout autour de la nature.

~ Fin ~