Parc

Inscription
Connexion

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

23 Septembre 2042


Aleksandre ne savait même pas ce qui l'avait conduit à se promener dans le parc. Il savait juste qu'il avait l'esprit remplis, et généralement dans ce cas là il se baladais sans savoir où il allait. Il était très tôt le matin, le soleil était juste à son aurore. Les reflets orangée se reflétés sur l'eau du lac dans un jeux de lumière que le jeune garçon trouvait magnifique. Il s'assit sur un tronc d'arbre qui reposé sur le sol. Il était exténué, il avait passé une nuit blanche. Ce n'était pas la première de sa vie, il avait l'habitude de sentir son esprit fuser sur pleins d'idée diverses. C'était tout le problème de quelqu'un de passionnés, l'art occupait toujours une place dans son esprit.


Il se perdit dans la complémentation du lac. On devinait les stigmates de sa nuit sans repos: le jeune serpentard était un peu blême avec des cernes visibles. Il avait revêtu un pull noir simple avec un col en v, un jean gris tout simple et ses chaussures montantes noirs ciré avec soin. Il senti la fraîcheur matinal qui allait de paire avec la rosé, il frissonna donc légèrement. Cela le réveilla un peu, malgré la fatigue, le serpentard était heureux de se trouver ici dans un cadre aussi agréable. Il sourit légèrement devant le paysage qui s'offrit à lui.


Il fut interrompu dans son temps calme, par des bruits de pas qui se dirigeaient vers lui. Il pensait que le lac serait désert de si bon matin, il fronça donc les sourcils et décrocha ses yeux du paysage. Il s'agissait d'une jeune brune. Il l'interpella donc, se demandant se qui l'avait conduit jusqu'ici à cette heure si.


''- Heu..Bonjour, tu viens aussi profiter du paysage ? ''

Il dit ses quelques mots au départ avec un peu d’hésitation, n'ayant pas l'habitude d'aborder des gens qu'il ne connaissait pas et essayant de se reconnecter un peu. Il lui adressa tout de même un sourire ne voulant pas la mettre mal à l'aise.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

23 Septembre 2042, 6:53


Tout est calme. Le temps est bon, le ciel est dégagé et le soleil commence à pointer le bout de son nez. La jeune fille marche dans le parc autour du grand et beau lac de Poudlard. Elle n'est jamais encore venue de ce côté là, sauf pendant la visite de l'école à la rentrée. Il n'y a pas grand monde à cette heure-ci, juste un couple d'amoureux de 5 ou 6ème année qui n'avaient pas vraiment l'air d'avoir passé la nuit à l’intérieur des dortoirs vu leur mine fatiguée.
Edna les avait fixé un peu trop longtemps du regard à leur gout et ils lui ont clairement fait comprendre qu'elle devait tracer son chemin.

Ce qu'elle fait, elle trace sa route en direction du bord de l'eau.

Elle s'approche et elle remarque au loin un jeune garçon assis en train de regarder l'eau. Edna a le temps d'observer ses chaussures montantes cirées pleine de boue. Où ce garçon avait-il pu passer la nuit ? Elle avance discrètement, ne voulant pas lui faire peur. Elle prévoit de le contourner, mais alors qu'elle marche sur une branche qui craque, il l'entend, se retourne et la voit aussitôt.

- Heu..Bonjour, tu viens aussi profiter du paysage ?

Vu qu'il lui parle, elle s'approche un peu plus près. Elle remarque alors ses beaux yeux brillants et ses joues roses. Elle ne l'avait encore jamais rencontré auparavant... Un première année sans doute, en à peine un mois elle n'avait pas eu le temps de s'attarder sur tous les étudiants de l'école.

Une fois à quelques mètres du jeune garçon, elle finit par ouvrir la bouche et lui répondre très calmement :

- C'est joli. Je fais de l'exploration. Je n'étais jamais venue de ce côté du lac... je n'étais jamais vraiment venue vers le lac en fait. Qu'est-ce que tu fais toi ? T'es plutôt matinal on dirait haha !

Serpy not sorry.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

- C'est joli. Je fais de l'exploration. Je n'étais jamais venue de ce côté du lac... je n'étais jamais vraiment venue vers le lac en fait. Qu'est-ce que tu fais toi ? T'es plutôt matinal on dirait haha !

Le blondinet passa un main dans ses cheveux, notant au passage qu'il partait dans tout les sens, il n'avait pas pris spécialement le temps voir même penser à se coiffer. Sa main s’arrêta sur sa nuque. Il te répondit calmement avec un léger manque d'énergie.

'' C'est vrai que l'endroit est magnifique, surtout de bon matin. Et j'avais un surplus de pensées donc je suis sorti me promener pour me vider la tête , et visiblement mes pas m'on menait jusqu'ici. ''

Il regarda entour de lui, se trouvant un peu stupide de se retrouver de cette manière dans un lieu ou il avait même pas pensait se trouver. Il s’attarda sur l'élève à qui il avait adressé la parole. Sa tete lui était familière mais il n'était pas particulièrement doué avec les visage.

'' Toi aussi tu es en première année ? Sa expliquerais pourquoi tu ne t'ai encore jamais rendu en lac et que tu explores. ''

Questionna Aleksandre avec intérêt. Lui même n'avais pas pris le temps de se rendre dans tout les endroits de Poudlard, c'était quand même un château immense ! Mais il avait déjà explorait tout l’extérieur aimant beaucoup se trouver dehors.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

- Toi aussi tu es en première année ? Ça expliquerait pourquoi tu ne t'ai encore jamais rendu en lac et que tu explores.

Le jeune garçon avait l'air un peu fatigué, et Edna se dit que ce n'était pas une heure à laquelle il était bien judicieux de déranger les gens. Même si, après tout, c'était lui qui avait entamé la conversation. Finalement, elle fini par s'asseoir à ses côtés, sous un grand arbre majestueux et encore touffu. Une petite brise caresse son visage. Il lui semblait qu'elle était à des millions d'années lumière de chez elle, et qu'elle était même sur une autre planète. Mais à cette heure-ci elle n'était pas particulièrement nostalgique. Elle sait que ses parents pensent à elle, et qu'elle les reverra bientôt. Vivement les vacances !

Finalement, son visage lui revient ! Elle l'avait aperçu en classe, ou à sa table un midi... C'était un garçon de sa Maison !

Une fois assise, elle se met machinalement à arracher l'herbe autour d'elle. C'est un mauvais réflexe qu'elle a quand elle est un peu nerveuse. Elle ne connait pas le garçon, et une telle soudaine proximité avec lui ne la rassure pas du tout. Son ventre se met à gargouiller très fort. Elle avait oublié de prendre un petit quelque chose à manger en sortant du château. Elle ne sait d'ailleurs même pas si la salle commune sert déjà le petit déjeuner à cette heure si matinale. Probablement, il devait bien y avoir des élèves qui se lèvent de bonne heure pour réviser dans l'année. Bon, peut-être pas en Septembre, mais à l'approche des examens ce n'est pas impossible. Pas bête d'ailleurs, peut-être que je ferai ça, le matin c'est calme et plutôt propice à une bonne réflexion.

Au bout de quelques secondes, qui semblaient s'éterniser, Edna lui répond enfin :
- Oui, je suis très probablement même dans ta classe en fait ... Serpentard n'est-ce pas ? Je suis désolée je ne connais pas encore tout le monde.. En tout cas, ravie de pouvoir faire ta connaissance garçon-aux-surplus-de-pensées qui vient le matin à l'aube au bord de l'eau. Moi c'est Edna.

Serpy not sorry.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Aleksandre t’observais, tu t’assis à côté de lui. Il était assez content de ne pas t’avoir fait fuir, c’était déjà assez rare qu’il adresse la parole à un inconnue, et généralement on lui répondait vaguement avant que chacun continu son chemin de son côté. Il nota cependant un peu de nervosité, il avait aussi l’habitude de jouer avec ce qui l’entourais quand il était nerveux aussi.

Il ossa un sourcil en entendant ton estomac gargouillait, il pensa qu’il avait lui même assez faim, n’ayant pas manger depuis la veille. Cependant il avait toujours des friandises avec lui pour parer cette éventualité. Il attrapa donc la besace en cuir noir qui l’accompagnait en sorti deux chocogrenouilles et deux plumes en sucre. Le blond aimait beaucoup ce bonbon qui donnait à l’élève, qui le laisser fondre sur sa langue, l’impression pour les autres d’être dans une réflexion intense, assez pratique en cours ! Il te tendit un de chaque avec un sourire, qui t’invitait à te servir si tu le souhaitait. Après un long moment de silence la serpentard lui dit

- Oui, je suis très probablement même dans ta classe en fait ... Serpentard n'est-ce pas ? Je suis désolée je ne connais pas encore tout le monde.. En tout cas, ravie de pouvoir faire ta connaissance garçon-aux-surplus-de-pensées qui vient le matin à l'aube au bord de l'eau. Moi c'est Edna.

Il te repondit amicalement

“ Et bien moi c’est Aleksandre avec un k et un s, ayant pris l’habitude que son prénom soit souvent mal orthographié, mais garçon aux-surplus de pensées marchent aussi ! Et oui on est sans doute dans la même classe, mais ne t’inquiète pas je ne connais pas non plus toutes les têtes de Poudlard, je suis même pas très physionomiste donc j’ai un peu du mal avec tout les visages de Poudlard. Dans tout les cas ravis de te rencontrer aussi l’exploratice matinal de Poudlard !

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Quand le garçon sort un paquet de bonbons, Edna, s'en même s'en rendre compte, se met à saliver. Elle le regarde se servir et prendre une petite sucrerie qu'il glisse dans sa bouche. Elle l'observe avec envie et ne cesse de faire des allés / retours entre le paquet de bonbon et la bouche du blondinet. Ses yeux crient famine, et son ventre aussi. Finalement, il lui propose d'en prendre. Quelle joie, elle fait semblant un instant de ne pas en vouloir pour ne pas paraître impolie mais se ravise très vite et plonge sa main dans le sac de friandises.
Elle attrape un bonbon en sucre comme celui que le garçon avait pris quelques secondes auparavant. Elle ne connait pas ceux-là, mais ils ont l'air légers et presque nuageux. Curieuse, elle le pose délicatement sur sa langue. Elle referme la bouche, et le bonbon se met à fondre doucement... Miam miam.. Non non non, ne pars pas si viiiiite, tu es trop booon...

Elle prend le temps de vider sa bouche, et répond à son camarade :

- Eh bien alors, je suis ravie de faire ta connaissance Aleksandre avec un K et un S aux-surplus-de-pensées hahah, c'est un peu long ce nom là ! Merci pour ce bonbon, il est super bon et je ne le connaissais pas... Tu m'en veux si je te pique une chocogrenouille ? Promis c'est à charge de revanche et je t'en apporte une plus tard ! Je n'ai pas déjeuner ce matin et je crois que je vais mourir de faim...

Son estomac termine son discours à sa place. Un gargouillis résonne dans tout son ventre, et semble s'éterniser pour la jeune fille qui se trouve mal à l'aise.
Elle agrippe son ventre avec ses mains, et baisse sa tête pour éviter de soutenir le regard d'Aleksandre. Edna ne supporte pas faire autant de bruit en public, elle préfère se faire toute petite et que personne ne la regarde. Visiblement c'est raté, j'ai l'air d'une affamée..

Le bruit cesse et Edna, pour éviter la gêne, lance au garçon :

- Dis, tu crois que l'eau est froide ? J'aimerais bien m'en approcher et mettre la main dedans pour voir !

Serpy not sorry.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Pendant que les deux enfants discutaient, le bruit de l'estomac de la Serpentard se faisait entendre violemment de nouveaux. Le blond osa un sourcil, avant de tendre son paquet de friandise dans ta direction.

'' - C'est vrai que c'est plutôt long, il sourit, si ça te va tiens toi en à Aleksandre, ou éventuellement Aleks. Et oui bien sûr sers toi ! Je voudrais pas te laisser mourir de faim. Et ne t'inquiète pas tu peux tout manger si tu as vraiment faim''

Il y eu petit moment de silence, l'estomac d'Edna semblait s’être calmé. Aleksandre ne savait pas trop quoi dire pour ne pas la mettre à l'aise. Il passa donc sa main dans ses cheveux dans un geste mécanique. Finalement elle pris la parole.

- Dis, tu crois que l'eau est froide ? J'aimerais bien m'en approcher et mettre la main dedans pour voir !

Aleksandre frissonnait toujours d’être habillé assez légèrement et d’être dehors depuis déjà un moment. Il pris deux minute pour étudier ta question.

''-En Septembre de bon matin, il y quand même peu de chance qu'elle soit chaude.. Mais bon ça peut se tenter, si tu veux je peux me jeter à l'eau pour voir ça.''

Il lâcha un sourire sur son jeu de mots assez facile, qu'il effaça rapidement se rendant compte que ce n'était pas terrible. Pour éviter le malaise, il se leva et se rapprocha du lac. Une grosse bourrasque de vent se réveilla, il releva sa manche de pull jusqu'à son coude, et se pencha pour atteindre l'étendu d'eau.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Alors qu'Aleksandre s'approche de l'eau et se penche au dessus afin de la toucher et de jauger la température, le vent se lève.
Un vent agréable, encore chaud, qui soulève et fait voler ses fines mèches brunes dans les airs.

Edna ne veut pas rester derrière à attendre de savoir si l'eau est froide. Sans attendre une seconde de plus, elle enlève ses chaussures et ses chaussettes et se dirige vers son nouvel ami. Elle laisse ses affaires bien rangées sous l'arbre. Elle attrape une dernière friandise que lui a offert son ami avant, pour essayer d'éviter un nouveau gargouillis.

- Alors, comment elle est ?

Edna s'approche un peu plus prêt, et dépose délicatement un pieds dans l'eau. Étonnement, l'eau est très chaude. Elle dirait qu'elle est à 27 ou 28 degrés. Comme il était encore tôt, il faisait probablement plus chaud dans l'eau qu'à l’extérieur.

La jeune fille ose mettre son second pied à l'eau. Elle fait quelques pas jusqu'à ce que ce qu'elle lui atteigne les mollets. Elle s'arrête et regarde l'horizon, songeuse.
Le lac est grand et elle, est si petite face à cette étendue. Elle aurait bien aimé s'y plonger toute entière et nager un peu. Mais elle n'avait rien pour, pas de serviettes et elle avait les cours de la journée qui débuteraient bientôt. Et puis il y a probablement des bêtes que je ne connais pas la dedans et qui doivent être plutôt effrayantes... Comme le poisson avec la lumière dans Némo! Horrible!
A l'idée de croiser des créatures magiques peu ragoutantes, ses poils ses hérissent et elle recule instinctivement vers le rebord.

Tout est calme, elle n'entend plus que le vent lui souffler dans les oreilles. Elle reste là, tranquille, à essayer de respirer le plus profondément possible - c'est ce qu'elle fait quand elle veut savourer au maximum un instant.

Serpy not sorry.

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Tendis qu'Aleksandre jugeait la température de l'eau, il t'entendit remuer dernière lui, il te vit t'approchait déjà prête à pataugeait pour profiter du lac. 

- Elle a l'air au final pas si froide que ça, mais le petit vent frais risque de poser vite problème, enfin je pense. 

 Te voyant déjà dans l'eau, le garçon fit pris d'enthousiasme

- Et attends moi ! 

Il s’empressa donc d'enlever ses chaussure et ses chaussettes, il releva son jean jusqu’au genoux, il se savait ridicule, mais avais vraiment hâte de profiter du lac. Il rejugea l'eau du bout du pied avant de rentrer lentement dans l'eau. 

  Il te vit pars la suite esquivait un mouvement de recul et revenir à un niveau ou l'eau était moins profonde. 

- Qu'est ce qui se passe ? Tu as fait un rencontre avec le calamar géant ?  Te demanda t-il calmement avant de te taquinée

Il se rapprocha néanmoins du bord pour te rejoindre, voulant s'assurait que tout allez bien. Il vit néanmoins que tu semblais assez calme et s’arrêta également pour profiter du calme du lieu. C'était assez rare de pouvoir profiter d'autant de calme en journée, un école remplis d’adolescents, était un lieu plutôt vivant. Et des fois le blond aimait pouvoir faire une petite pause fasse à cette animation. Ses insomnies avaient au moins ce mérite.  
 

Sous l'aurore du lac  Privé avec Edna Gringot 

Aleksandre avait raison, le vent était frais. C'était la fin de l'été, d'un jour à l'autre ils seraient en automne. Les feuilles tomberaient, le ciel se couvrirait, les écharpes feraient leurs apparitions une nouvelle fois. Son premier automne à Poudlard. Puis son premier hiver aussi. Elle espérait que le lac puisse geler. Ce serait vraiment joli. Peut-être auraient-ils le droit de faire du patin à glace ? Et des bonhommes de neiges ? Y-aurait-il de la neige ici ? Oh, et les vacances de Noël... Oui, l'hiver était une saison qui réchauffait le cœur de la jeune fille.
Mais trêve de rêverie, nous sommes encore en Septembre et l'année n'est pas achevée.

Son nouvel ami et elle était au bord de l'eau, ils observaient l'horizon en silence. Ce n'était pourtant pas génant. Ils étaient calme, et il n'y avait pas de nervosité dans l'air. L'heure d'aller en cours se rapprochait considérablement, quel dommage, elle était si bien ici. Son ami lui avait demandé pourquoi elle était sortie si vite de l'eau, elle ne voulait pourtant pas avouer que c'était à cause de Némo. De toute façon, peut-être que lui aussi avait eu peur de quelque chose, et qu'il ne l'assumait pas plus qu'elle.

Soudain, elle voit quelque chose au milieu du lac sauter en l'air et replonger.

- Tu as vu ? Qu'est-ce que c'était ?! Dit-elle dans la précipitation.

Par réflexe, elle enlève immédiatement ses pieds qui étaient encore en train de patauger au bord de l'eau. Elle se lève et fixe l'endroit où une onde se propage sur le lac. Les yeux grands ouverts, elle cherche à voir quelque chose qu'elle ne pouvait pourtant identifier. Peut-être la créature allait-elle d'une seconde à l'autre réapparaître et refaire un plongeon.

Serpy not sorry.