Parc

Inscription
Connexion

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Un cette journée hivernale le jeune écossais avait profité d’une pause entre deux cours pour aller prendre l’air. Les flocons de neige dont nous gratifiait l’hiver faisaient remonter plusieurs souvenirs aux yeux du petit garçons qui se rappelais surtout du comportement euphorique de ses chiens lorsque la campagne écossaise avait revêtu son manteau blanc.

Vêtu de sa cape le nez tourné dans le Ciel, le petit Noah fut coupé dans sa rêverie par un impact glacé en plein milieu du dos qui ne manqua d’ailleurs pas de le faire sursauté. Le jeune homme s’était vue victime d’une boule de neige. Volontaire ou perdu, ça … nul ne le sait. Quoi qu’il en soit en se tournant dans la direction d’où provenait le projectile, l’enfant qu’il était accusa bien vite du regard la seule personne qui se tenait dans cette direction. Un petit garçon du même âge que lui brun de cheveux et vraisemblablement Gryffondor si on en croit les couleurs de son écharpe.

Lui qui d’habitude était du genre à réfléchir et analysé, cette fois-ci le jeune Serdaigle ne s’encombra pas de toutes ces étapes. La fougue de la jeunesse, sans doute, à moins que ce ne soit l’irrésistible appel à l’amusement que lançait la neige. Que ce soit avec ses amis ou de parfaits inconnus.

Le petit garçon se pencha, ramassant une grosse poignée de flocons entre ses petits doigts nus et juvéniles pour les comprimer en une grosse sphère compacte qu’il ne tarda pas à renvoyer sur le camarade dont il était persuadé être le coupable.

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Tes pas qui laissent des marques dans la neige fraîchement tombée dans un parc où tu prenais maintenant l'habitude de te rendre avant les cours, après également, mais principalement dès que tu as une petite minute à toi. C'est devenu comme un rituel, un endroit où tu peux laisser tes pensées s'évader et t'imaginer à des scénarios plus rocambolesques les uns que les autres. Tes empreintes se suivaient unes à unes, comme une danse entre deux êtres se cherchant sans ne jamais s'atteindre. Jusqu'au moment où tu t'étais décidé à t'installer sur un petit muret de pierres en tout cas.

L'air frais que tu respirais piquait tes poumons, pas encore habitué au froid environnant mais n'étant pas pour autant désagréable. Tu es seul pour le moment et tu t'imagines à fabriquer un joli petit bonhomme de neige, comme tous les gamins de ton âge. Néanmoins, toucher autant de neige pour qu'au final cet être ne soit ni vivant ni résistant aux températures ne te plaisait guerre. Ton esprit vagabonde et très vide, tu remarques que tu n'es plus seul dans ce petit havre de paix que tu t'improvisais. Aucune idée de qui il est étant donné que l'individu est de dos. Néanmoins, tu l'imagines sans doute être comme toi, en première année, étant donné qu'il est ni plus grand, ni plus petit que toi.

T'as bien envie de jouer un peu avec lui à vrai dire ... Vous improviser une bataille de boule de neige ici et maintenant. Et qu'à cela ne tienne ! Tes mains nues touchent cette fine pellicule blanche et aussi froide qu'elle pouvait l'être, tentant de former une boule aussi parfaite que tu le souhaitais ... sans vraiment réussir d'ailleurs. Néanmoins, le premier projectile était prêt et il était maintenant temps de tester ta précision.

Bang ! Touché !

Un large sourire se lisait sur ton visage, tu venais de réaliser une bonne petite bêtise et il n'en fallait pas beaucoup plus pour te mettre en joie. L'inconnu du parc semblait même vouloir jouer avec toi puisque très rapidement, il dégainait lui aussi ce petit projectile qui filait à toute allure, s'explosant littéralement sur ton torse maintenant légèrement imprégné de neiges. Tu riais à gorge déployée, content d'avoir trouvé quelqu'un avec qui t'amuser. Gardant le sourire avec toi, tu défiais ce petit garçon du regard, te cachant maintenant derrière un petit buisson prêt à lancer une nouvelle salve.

Et une, et deux ! Impossible de dire si t'avais bien visé, la tête dépassant à peine du buisson, au moins, tu avais essayé.

Elijah parle en #008E7B

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

La victime du jeune écossais fut touchée au niveau du torse mais voilà qu’il en remet une couche en renvoyant deux autres boules de neige avant de s’abriter derrière un buisson. De son côté le jeune Serdaigle couru en direction d’un statut derrière laquelle s’abriter dans l’espoir d’échapper aux projectiles. Chose vaine finalement puisque malgré sa fuite il fut de nouveau touché au niveau de la cuisse cette fois. Mais qu’à cela ne tienne ! Foie d’Ecossais, il est hors de question que cette canaille s’en sorte à si bon compte ! Noah préfère encore manger son kilt plutôt que de s’avouer si vite vaincu !

Le buisson représentait un obstacle non négligeable pour mettre dans le mille. C’est pourquoi le petit aiglon opta pour une trajectoire en forme de cloche pour ses munitions, à la manière d’un handballeur ou d’un basketteur qui fait une passe, pour atteindre la tête de son adversaire. Cependant, il faut bien admettre que l’apprenti sorcier n’a jamais été un grand fan de sport ; que ce soit dans la pratique ou dans le rôle de supporter d’ailleurs … par conséquent sa capacité à visé est … disons pour le moins douteuse…

L’idéal serait de réussi à l’approcher. Chose difficilement envisageable sans se faire canarder. C’est en balayant le parc du regard Noah finissait par trouver un potentiel chemin relativement peu à découvert. Alors, le garçon au regard d’émeraude prépara un petit stock de munitions avant de s’élancer vers un arbre afin de se rapprocher de sa cible tout en le l’assaillant de poudreuses pendant sa course vers un second abri.

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Elea venait de sortir de son cours de sortilège, lorsqu’elle décida d’aller se dégourdir les jambes dans le parc. En sentant la neige crisser sous ces pieds, une bouffée de bonheur la submergea. L’hiver était définitivement sa saison préféré : entouré de neige, même le plus effrayant des endroits devenait duveteux...  Elle continua un moment à marcher sans but précis, puis ses pas la menèrent au bord du lac, qui n’etait plus, à cette période, qu’une vaste étendue gelée. 

Il y avait là deux garçons (de première année vue leur taille) qui menaient une bataille de boule de neige endiablée. L’un devait être Griffondor et l’autre serdaigle, comme elle, déduit-elle en regardant leur écharpes et leurs bonnets. Le serdaigle, qui était jusque la caché derrière un buisson, se mit à courir en direction d’un arbre. Amusée, Elea se demanda si elle ne devrait pas l’aider, pour l’honneur de sa maison. Mais elle n’avait jamais été sportive, et elle ne se voyait pas se mettre à courir dans tout le parc. Elle jeta un regard à sa baguette. Peut-être que... le sortilège de lévitation serait parfait pour cela... La jeune fille se décida, format une boule dans ces mains. Puis elle sortit sa baguette, la pointa sur la boule et murmura « WinGARdium LeviOsa ! » au bout de quelques tentatives la boule s’eleva maladroitement. Le serdaigle, qui  avait remarqué son petit manège, commençait à comprendre où elle voulait en venir. Elle fit « chut » en posant un doigt sur ses lèvres et se concentra de nouveau sur son sort. Lorsque la boule se trouva au dessus du Griffondor, Elea relâcha son sort et le garçon eu la tête recouverte de neige. 

« Scelle tes charmes », Christelle Dabos.
Team Marchombres !

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Bonjour je m’incruste vu que c’est libre :wow:

Il faisait froid, ce jour-là. Orphéa profitait d’une après-midi de libre pour se promener dans le parc, recouvert d’une épaisse couche blanche. Elle avait enfilé son plus gros pull, sa cape et ses gants, prit son livre du moment et était sortie dans l’optique de profiter du temps clair pour lire.

Alors qu’elle se dirigeait vers un banc, ou elle pensait être tranquille, elle aperçut deux garçons qui devaient être en première année s’envoyer des boules de neige. Bien décidée à rester là, Orphéa essaya de faire abstraction du bruit qu’ils faisaient. Elle ouvrit son livre et à peine eut elle commencé sa lecture, que son livre était recouvert de neige.

Dommage collatéral ou cible bien visée, elle n’en savait rien. Elle rangea son livre et s’approcha discrètement du champ de bataille. Un jeune garçon se tenait dos à elle, caché derrière une statue. Il observait un buisson du quel dépassait légèrement un crâne. Il décida de bouger pour aller se cacher derrière un arbre cette fois-ci. La jeune Serpentard le suivit en prenant soin de rester cachée. C’est là qu’elle vit également une jeune fille, essayer de faire léviter une boule de neige. À en croire la couleur de leurs écharpes ils étaient tous les deux à Serdaigle. La jeune fille posa son doigt sur sa bouche pour signifier à son camarade de ne pas faire de bruit, et Orphéa, toujours cachée, observa la scène. Elle lâcha alors grâce à la magie la neige sur la tête qui dépassait toujours du buisson. Elle ne pouvait pas laisser cette pauvre personne face à ces deux Serdaigle !

Orphéa se pencha alors pour ramasser de la neige et former la plus grosse boule qu’elle put tenir dans ses mains. Elle s’approcha silencieusement du jeune aigle, trop occupé à pouffer et former ses propres munitions pour la remarquer. Et elle lui lâcha une boule de neige de la taille d’un souaffle sur le sommet de son crâne.

Le garçon en question grogna sous le choc, pendant qu’Orphéa partait en courant, complètement hilare. Elle se dirigeait vers le buisson pour rejoindre son nouveau partenaire dans cette bataille ! Elle avait vraiment bien fait d’abandonner son livre pour les rejoindre...

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Salut vous deux ! Merci de nous avoir rejoint. Je tiens à vous rappeler que vous ne pouvez pas dire si oui ou non la boule de neige touche votre adversaire sans avoir obtenu son accord, faites attention la prochaine fois :) Amusez vous bien !

Douce musique que d'entendre la neige s'écraser contre quelque chose, peut-être quelqu'un, t'en avais réellement aucune idée. Le principal était qu'actuellement, tu t'amusais comme un fou. Le vent faisait voler non loin de toi la poudreuse plus que volatile, te faisant éternuer au passage ... le froid, ça pique et ton nez en faisait maintenant les frais. C'est sans doute ça qui t'as trahit étant donné que tu es recouvert de neige maintenant. Eh bah bravo 'Jah ... C'est pas comme ça que tu gagnera cette compétition.

Mais attends ... D'autres gens vous ont rejoint semblerait-il ! Trop de choix s'étaient rendus disponibles et tu ne savais pas vraiment qui viser. Le petit garçon qui était ta première cible ? La jeune femme qui était arrivée dans ton dos ? La dernière, que tu voyais de loin uniquement ? Là était toute la question. Tu y réfléchissais, préparant un nouvel arsenal de ces petites boules de neiges. Pas trop compact malgré tout pour ne pas blesser tes adversaires, mais assez pour ne pas se briser en l'air.

Tu as maintenant un joli petit paquet de boules de neige à tes pieds - trois à vrai dire - que tu allais lancer dans chacune des directions où pouvait éventuellement se situer les autres élèves de Poudlard. Tu n'as pas le temps de faire d'alliance et à vrai dire, tu préfère jouer ton jeu seul. Tu passes rapidement ta main sur ta petite crinière, chassant la neige qui t'avait été envoyée et te prépare maintenant à te battre. Première cible, la demoiselle qui venait de te recouvrir le crâne de neige. Bim bam boum, tu lances ton projectile vers elle - ou du moins vers sa dernière position connue - sans réellement savoir si tu avais réussi à la toucher. Prenant les deux dernières boules - une dans chaque main - tu visais dans la même direction : celle du garçon et de l'autre jeune femme. Les deux filaient à toute allure, tu croisais maintenant les doigts pour faire un tiercé gagnant.

Elijah parle en #008E7B

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Je suis désolée, je n’avais pas compris cette règle. Je vais faire attentions à présent.

 « Aaaaaaaa ! » 
Le Griffondor qu’Elea avait attaqué lui avait rendu la monnaie de sa pièce. Déséquilibrée par la boule de neige, elle était tombée dans la poudreuse. Décidément, il était fort le lionceau. Qu’a cela ne tienne, elle allait riposter. Elle était à peu près sûre de sa défaite, mais au moins, elle ne se rendrait pas sans combattre. Mais avant cela, il faillait qu’elle voit ou en était son coéquipier. Elle le chercha des yeux quelques instants avant de se rendre compte qu’une serpentard s’etait jointe a eux et avait ensevelis de neige le garçon, en le prenant par surprise. A présent elle se dirigeait vers son partenaire... ah non. Apparement l’autre garçon préférait faire bande appart, car il avait attaqué la jeune fille. Profitant de cette confusion, Elea se dirigea vers le serdaigle, qui finissait de se débarrasser de la neige qu’il avait sur la tête. En le voyant de plus près, elle le reconnut. C’etait Noah, un garçon de sa classe a qui elle n’avait jamais vraiment prêté attention. 
« Salut ! » commença-t-elle. « il semblerait qu’on fasse partie de la même équipe. Ça ne te dérange pas j’espère ? Il faut qu’on défende l’honneur de notre maison ! » 
Sans attendre sa réponse, elle lui sourit et commença à former une réserve de munition.

« Scelle tes charmes », Christelle Dabos.
Team Marchombres !

L'appel de la neige  Feat Elijah Wilson   Libre 

Oups, autant pour moi je n’avait pas compris non plus ! Je vais faire attention ^^

Alors qu’elle s’approchait du buisson pour rejoindre ce qu’elle pensait être son nouveau partenaire, une boule bien compacte vola vers elle pour la toucher en plein sur l’épaule. Ha bah super, elle défendait cet inconnu et c’est comme ça qu’on la remerciait.

Elle se pencha pour former une petite boule de neige, avant de se rapprocher encore plus du buisson pour voir qui méritait sa vengeance. Mais une Serdaigle qui passait en courant devient sa nouvelle cible. Elles couraient toutes les deux, ce qui faisait qu’elle était presque sure de la louper, mais Orphéa tenta sa chance et envoya son projectile vers la demoiselle.

Elle continua sa course, et ralentit en arrivant près du buisson derrière lequel était toujours l’inconnu qui venait de l’attaquer. Elle s’approcha sans faire de bruit, et découvrit un jeune Gryffondor. Et l’honneur des lions dans tout ça ? Est-ce que c’est vraiment honorable d’attaquer une personne qui vous a défendu ?

Elle se tâta à lui faire subir le même sort que le jeune Serdaigle précédemment, mais elle se ravisa. Elle était bien plus créative que ça.

Elle se contenta te lui lancer le sortilège des crottes de nez. Le nez du jeune garçon se mit alors à couler abondamment et entendant la Serpentard rigoler, il se retourna. La jeune fille en profita pour le pousser dans la poudreuse tout en rigolant.

« Ce n’est pas très Gryffondor d’attaquer quelqu’un qui t’a défendu. C’est plutôt moi qui fais ça normalement ! »

Elle lui tendit la main pour l’aider à se relever en ajoutant « Prépares tes munitions on a des aigles à abattre ! »