Parc

Inscription
Connexion

Perdue dans le monde de la magie

Samedi 7 septembre
@Kevin Gilway


À Poudlard, la première semaine de cours venait de se terminer et Melody profitait de ce samedi matin pour visiter un peu les différents étages de l’établissement en essayant de se rappeler des pièces qu’elle avait croisé. La jeune fille avait beau être là depuis une semaine, elle se perdait toujours et n’arrivait jamais à se repérer dans cet immense château. Le seul chemin qu’elle connaissait par cœur était celui reliant sa salle commune à la Grande Salle. Lorsqu’il fallait aller en cours, elle suivait simplement les autres Première Année de sa maison.

En tournant la tête vers la droite, une fenêtre lui offrit une magnifique vu sur le parc de l’école. L’herbe verte et les arbres remuants au gré du vent, lui donnaient envie d’aller visiter cette partie du château. De plus, il serait bête de rester enfermé à l’intérieur alors que la météo était plutôt bonne, même si on sentait que la chaleur de l’été disparaissait à l’approche de la fin de la saison.

Melody s’éloigna de la fenêtre et partit vers le parc. Cependant, au bout de dix minutes à longer des couloirs, à tourner à certaines intersections et descendre des escaliers, elle dut bien s’avouer s’être encore perdue. Lassée de ne jamais trouver sa route, elle s’adossa contre un mur. La direction de l’école devrait vraiment songer à donner un plan à tout élève arrivant, ça éviterai vraiment des cas comme elle.

- Bon… La prochaine personne qui passe, je lui demande le chemin. Parce que si ça continue, je vais mourir, perdue dans une pièce que personne ne connaît.

Lorsqu’un élève brun aux yeux vert qui devait être à Poufsouffle si on en croit l’écusson qu’il portait sur sa poitrine, arriva vers elle, sa timidité l’emporta et Melody le laissa continuer sa route sans l’interpeler. Elle lança un regard de chaque côté du couloir pour voir le prochain arrivant mais il n’y avait personne. Un nœud se créa au fond de son estomac. Un mélange entre le stress de demander son chemin à quelqu'un et la peur de ne pas retrouver son chemin seule. Sans vraiment comprendre ce qu’elle-même faisait, elle se mit à courir afin de retrouver le brun qui venait de passer. Quand elle arriva à quelques mètres de lui, elle l’interpela :

- Excuse moi ! dit-elle essoufflée. Je… Je cherche à… à aller dans le parc mais… mais je crois que je suis… perdue…

Perdue dans le monde de la magie

Une reprise tout en douceur afin se remettre tranquillement dans le bain des cours. C'est le programme qu'aurait souhaité Kevin pour la rentrée. Malheureusement pour lui, ses professeurs n'étaient pas de cet avis. Il n'avait pas fallu attendre longtemps, à peine quelques jours, pour qu'une tonne de devoirs s'abattent sur ses épaules. Une manière pour les professeurs de dire " Bienvenue en troisième année ! " ou encore " Vous n'êtes plus les petits nouveaux. Désormais, il va falloir travailler dur pour apprendre. " Kevin savait qu'ils avaient raison. S'il voulait réussir son année, il se devait de travailler, et ce, beaucoup plus que l'année dernière où il s'était uniquement contenté du minimum. L'entrée en troisième année marquait un tournant pour les étudiants à Poudlard . Un choix crucial qui déterminera la suite de leurs études.

Après des semaines de réflexion, le jeune Gilway avait finalement opté pour la filière Auror. Le brun avait retrouvé avec plaisir quelques uns de ses amis dont Aliénor et Nova qui avaient également fais le même choix que lui. En vérité, Kevin ne savait pas encore vers quel métier il allait se diriger. Aussi, son choix s'était porté sur les matières avec lesquelles il avait le plus d'affinités. Au programme beaucoup d'heures de Défense Contre les Forces du Mal mais aussi de Sortilèges et de Potions. Cependant très peu de cours de Vol, à son plus grand désarroi. Par chance, ils avaient eu la possibilité de prendre option Vol en compagnie de sa coéquipière chez les Hel's.

Kevin s'était levé ce samedi-là avec la motivation des grands jours. Sans doute l'effet des nouvelles résolutions qu'il s'était fixé. Mais comme toute résolution, il n'était pas certain qu'elles soient toujours d'actualité dans quelques mois. Toujours était-il, qu'il avait passé une bonne partie de la journée enfermer dans sa salle commune à potasser ses cours. Ne sortant uniquement que pour le déjeuner. C'est vers le milieu de l'après-midi que le jeune sorcier se décida enfin à bouger de sa chaise, la tête bouillonnante d'avoir trop réfléchi. Il ressentait dès lors le besoin de s'aérer l'esprit et quoi de mieux qu'un tour dans le parc pour se rafraîchir les idées. Kevin passa rapidement par son dortoir pour y laisser ses affaires, n'emportant avec lui que livre qu'il avait emprunté à la bibliothèque le matin même.

D'humeur joyeuse, l'adolescent trottinait dans les couloirs du château. Prenant le temps de contempler et de saluer les différents tableaux accrochés aux murs. Occupé à admirer cet endroit qu'il aimait tant et qu'il commençait à connaître par cœur, ses pas le portèrent machinalement vers la sortie sans qu'il ne s'en rende vraiment compte. Ainsi, il ne remarqua pas la première année qui semblait, elle, perdue dans cet immense labyrinthe. Ce n'est qu'au détour du virage suivant qu'il se rappela qu'il devait faire un détour par la bibliothèque. Le sorcier s'arrêta net et s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'une voix féminine l'interpella.

À sa voix hésitante, la fillette semblait complètement paniquée. Cela faisait combien de temps qu'elle était là, perdue, à tenter de retrouver son chemin.

- " Euh... Salut ! " répondit Kevin prit au dépourvu. Le blaireau reposant fièrement sur son blason ne faisait guère de doute sur son appartenance à la maison Poufsouffle. *Tiens, une nouvelle camarade que je ne connais pas* s'interrogea Kevin. Le brun sourit à la jeune fille pour tenter de la rassurer. " Tu en as de la chance, je vais justement au parc. Il faut simplement que je passe par la bibliothèque avant. On fait un petit détour rapido si ça ne te dérange pas, puis je te montre comment on sort de ce gigantesque labyrinthe. " Le jeune sorcier, tout sourire, était ravi de pouvoir aider une camarade de sa propre maison.

Attrapeur remplaçant des Hel's
Kevin Gilway, 3ème année, Poufsouffle
*Ce qui compte, ce n’est pas la naissance, mais ce que l’on devient* Albus Dumbledore

Perdue dans le monde de la magie

Elle se sentait ridicule. Sa phrase avait été une succession de mots bégayés à cause du stress et de sa faible capacité de respiration après un effort physique aussi court soit il. Qu'est ce que son camarade de maison allait il penser d'elle après une première rencontre telle que celle là ? Oui, la pré-adolescente était de ceux qui avait peur de l'image qu'elle renvoyait et c'était ça qui la rendait souvent mal à l'aise quand elle devait interagir avec une personne. Elle n'avait pas envie de passer pour une pauvre petite fille faible car ce n'était pas ce qu'elle était, mais alors pas du tout et son bégaiement donnait tout à fait cette impression. D'un autre côté, elle n'avait en aucun cas, envie de déranger.

Lorsque le Poufsouffle se retourna vers elle, Melody sentit le rouge lui monter aux joues. Elle détestait sa timidité. À cause d'elle, elle se sentait à l'aise dans très peu de situations. À vrai dire, elle ne l'était que lorsqu'elle parlait avec des gens qu'elle connaissait et il lui était compliqué de prendre la parole quand il y avait des discussions de groupe. Les gens la trouvait souvent introvertie à cause de ça. La jeune fille aurait tellement aimé être aussi fofolle avec les inconnus qu'avec ses amis. Être à l'aise avec tout le monde devait être un sentiment fort agréable qu'elle ne connaissait pas.

À en juger par la tête que fit le brun, il parut un peu surpris de cette interpellation mais il retrouva vite un sourire juste après avoir lancé un regard sur le blason qu'elle portait, ce qui rassura énormément Melody. Elle avait appris que les jaunes étaient des gens particulièrement gentils, c'était l'une des raisons qui l'avaient poussé à aller vers lui. Pas sûr qu'elle aurait fait de même avec un Serpentard. Cette qualité poufsoufflienne fut confirmée lorsque le jeune garçon lui proposa de l'accompagner jusqu'au parc - en même temps, il y allait aussi donc ça ne lui faisait pas faire un grand détour - après un petit passage à la bibliothèque.

- C'est gentil de ta part de m'aider, dit elle les joues encore rosies. Il n'y a pas de soucis pour le détour à la bibliothèque, je te suis. Au fait, je m'appelle Melody.

À la fin de sa phrase, elle lui adressa un sourire de reconnaissance. Sa petite voix intérieure lui souffla un *Tu aurais au moins pu lui dire merci ! Tu es vraiment nouille quand tu dois parler à un inconnu* qu'elle essaya d'ignorer. Il faudrait vraiment qu'elle trouve un moyen de la faire taire, après tout, elle lui avait dit un merci indirectement, il fallait juste qu'il le comprenne.