Parc

Inscription
Connexion

C'est lui qui a commencé !  RP   Privé 

Voilà maintenant quelques jours que Shamil avait commencé sa scolarité à Poudlard après avoir été envoyé au sein de la prestigieuse maison Gryffondor lors de la cérémonie du Choixpeau. Le garçon s'était plutôt bien intégré à la classe et il avait même eu l'occasion de discuter avec des camarades appartenant à d'autres maisons que la sienne mais Shamil n'avait pour l'instant pas d'amis, seulement de simples connaissances. Le jeune homme ne s'en préoccupait pas plus que ça, c'est normal pensait-il, ça ne fait pas longtemps que je suis là.

Shamil flânait dans le parc, un endroit relaxant qu'il avait pu apercevoir de loin. Le trou dans l'emploi du temps de l'élève semblait être une occasion en or pour explorer les lieux. L'été touchait à sa fin mais les températures étaient encore douces. Une légère brise tiède vint caresser les cheveux du garçon qui marchait le nez en l'air afin d'admirer l’entièreté des arbres centenaires.

Le jeune homme pensa à voix haute : - Je me demande si j'arriverai à grimper aux br...

Mais il fut soudain interrompu par une voix tonitruante : - Eh toi là!

Shamil fit volte face et vit un groupe d'adolescent vêtus de robes aux couleurs de Serpentard s'approchant de lui avec un air menaçant. Ils étaient quatre et semblaient plus âgés que Shamil, c'était des troisièmes ou des quatrièmes années sûrement.

Le plus grand de tous, un grand blond au nez aquilin pris la parole : - Bah alors mon gars, t'es perdu ? T'es pas au courant que les élèves de premières années ont pas le droit de venir ici ? Shamil reconnu sa voix, c'était ce garçon qu'il l'avait interpellé lorsqu'il avait le dos tourné.

Shamil ne répondit rien, il se contentait d'arborer une mine renfrogné. Le garçon n'était pas naïf et savait très bien que les Serpentard se payaient sa tête. Il le voyait bien à la manière qu'avait les trois sbires de ricaner et pouffer de rire.

- T'as perdu ta langue ? Reprit-il.

L'un d'eux s’exclama : - Eh, on dirait une sorte de paki non ? Avant d'éclater de rire.

Les acolytes acquiescèrent et rigolèrent à leur tour.

- En tant qu'aîné, il est de mon devoir de te donner une correction ! Ce n'est rien de personnel, c'est pour le bien de l'école ! Il faut mâter les racailles dans ton genre. Proclama le plus bavard des quatre avant de dégainer sa baguette.

Le sang de Shamil ne fit qu'un tour lorsqu'il aperçu l'objet. Le garçon lâcha son sac et se mit à courir afin de bousculer le Serpentard qui interrompit son incantation.

- Mais qu'est ce qu'il f...!

Shamil bloqua le bras du jeune homme et tira de toute ses forces sur la baguette bien qu'il n'en n'ait finalement pas eu besoin tellement sa main était moite. Il relâcha son emprise et lança la baguette aussi loin qu'il put.

- Ma baguette ! Beugla-t-il avant de lancer un regard affolé à ses amis et de leur ordonner d'aller retrouver cette dernière.

Shamil se tenait prêt, le dos légèrement courbé, en position d'attaque. Son adversaire en face de lui serrait les poings, également prêt à en découdre.
Dernière modification par Shamil Musaev le 7 octobre 2019, 10 h 15, modifié 1 fois.

C'est lui qui a commencé !  RP   Privé 

Arya était retournée au parc, chose qu'elle avait eu envie de faire depuis qu'elle avait passé les portes de Poudlard pour la deuxième année consécutive. Des arbres, voilà ce dont elle avait besoin. Accompagné d'une bonne dose de solitude, aussi. Cet été enfermée dans sa chambre ou cachée dans un des arbres de son jardin l'avait habitué à cette douce sensation d'isolement.

La fillette était donc sortie du château dès qu'elle le pouvait. Revenir à la civilisation avec autant d'élèves autour d'elle lui semblait étouffant, elle avait besoin de souffler un peu. Et pour cela, quoi de mieux de revenir grimper à un des arbres du parc, comme elle le faisait l'année dernière ? Même s'il lui était déjà arrivé d'y rencontrer quelqu'un - oui oui, dans un arbre - l'atmosphère y était toujours plus respirable.

Elle avait laissé son sac dans son dortoir, et n'avait que sa baguette dans la poche lorsqu'elle arriva au parc. Le nez en l'air à la recherche de l'arbre parfait à escalader, elle ne faisait pas attention aux autres élèves présents non loin d'elle. Cependant, elle fronça les sourcils lorsque des paroles haineuses parvinrent à ses oreilles. Elle se retourna, et vit une groupe de Serpentards parler à un Gryffondor. Ils semblaient plus âgés que lui, et lui crachaient des mots venimeux. Le rouge et or ne répondit pas, ce qui mit Arya hors d'elle. Elle détestait l'injustice, et comptait bien intervenir si les Serpentard ne s'en allaient pas maintenant.

Elle fit quelques pas vers le groupe en s'apprêtant à sortir sa baguette lorsque les mots de sa grande sœurs lui revinrent en mémoire. « Essaie de ne pas faire trop de bêtises sous le coup de l'émotion ». Elle s'arrêta donc dans sa lancée, réfléchissant à une manière plus douce d'arrêter cette confrontation. Que feraient ses sœurs ?

Entre temps, un des Serpentard avait sorti sa baguette. Ni une, ni deux, Arya s'élança vers eux. Hors de question qu'il en use sur le Gryffondor ! Tant pis, elle n'utiliserait pas sa propre baguette. De toute façon, elle était parfaitement capable de se défendre sans.

Alors qu'elle courait vers le groupe, le Gryffondor avait déjà riposté. Il s'était, dans un coup de maître, élancé sur le Serpentard qui comptait l'agressait et avait attrapé sa baguette avant de la lancer le plus loin possible. C'était un geste admirable, mais la réaction de son adversaire ne serait certainement pas très amicale... Ses amis allèrent chercher sa baguette alors qu'Arya arrivait enfin vers eux.

Elle se plaça immédiatement entre les deux garçons pour les empêcher d'en venir aux mains.

- Arrêtez ! gronda-t-elle, déterminée à ne pas les laisser faire. Ce n'est pas un endroit où se battre.

Elle se redressa et se tourna vers le Serpentard.

- Toi, va-t'en avant que j'appelle un professeur. Ça m'étonnerai qu'ils apprécient que je leur rapporte tes affreuses paroles.

Elle espérait que ses amis le suivraient aussi, une fois qu'ils auront récupéré sa baguette. Ils étaient peut-être plus âgés qu'elle, et elle mesurait certainement plus d'une dizaine de centimètre en moins, mais ce n'était pas une raison pour se croire tout permis.

Elle se tourna ensuite vers le Gryffondor. Il lui sembla le reconnaître. C'était sûrement un premier année qu'elle avait vu passer à la cérémonie de Répartition. Que lui dire ? Elle admirait ce qu'il avait fait, mais elle se devait de lui toucher deux mots. Se défendre, passait encore, mais lancer une baguette ? Ça coûtait cher ces bouts de bois, mine de rien.

- Tout va bien ? le questionna-t-elle d'abord.

Un jour, je dominerai le monde, mais pas maintenant. C'est l'heure du goûter.
SOH ~ Team Multitâche ~ deuxième année 2044/2045
Code couleur = #660000

C'est lui qui a commencé !  RP   Privé 

Au moment où il s'apprêtait à se ruer sur le Serpentard, une élève s'interposa. Dans un premier temps Shamil crut que c'était un garçon à cause de ses cheveux courts et de ses manières mais c'était bel et bien une fille qui avait surgit de nul part pour mettre fin au combat. Il l'observa plus attentivement après qu'elle ait désamorcé le conflit et se souvint l'avoir déjà aperçue plusieurs fois à la table des Gryffondor.

Avec une assurance époustouflante et quelques paroles bien placées, cette dernière fit déguerpir le Serpentard qui s'en alla la queue basse suivi de près par ses amis qui avaient par chance enfin réussi à mettre la main sur la baguette.

- On se reverra... Avait-il dit avant de s'éloigner à grandes enjambées.

Bien qu'elle était beaucoup plus petite et et semblait moins âgées qu'eux, la jeune fille avait admirablement tenu tête aux Serpentards et Shamil était bien obligé d'avouer qu'elle en avait dans le ventre.

Lorsque l'adrénaline finit par redescendre, Shamil s'empressa de répondre à la question qu'il lui était posée :

- J-je v... Je maîtrisais la situation. Dit-il sur un ton neutre. Le garçon était manifestement trop fier pour affirmer le contraire. Il alla ramasser péniblement son sac à bandoulière et ajouta :

- Mais... merci quand même. Marmonna-t-il en détournant le regard comme s'il semblait gêné.

C'est lui qui a commencé !  RP   Privé 

Le Serpentard partit avec ses amis, non sans les regarder d'un air mauvais. Arya soutint son regard. Ce n'est pas à un signe qu'on apprend à faire la grimace, et Arya était la reine des regards noirs.

Restant digne, le garçon Gryffondor remis en cause l'utilité de son intervention. La fillette retint un sourire. C'est exactement ce qu'elle aurait répondu à sa place. Cependant, elle se devait de jouer l'aînée, pour une fois. Voilà qui était ironique. Elle qui avait toujours souffert d'être la benjamine, voilà les rôles inversés. Elle comprenait mieux la sensation que devait avoir sa sœur lorsqu'elle lui faisait la morale.

- Qu'est-ce qui te fais dire que je suis intervenue pour t'aider et pas seulement pour la plaisir de clouer le bec à cette vermine ?

Bon, niveau sagesse d'aînée, on repassera. Ce n'était peut-être pas la chose la plus intelligente qui était jamais sortie de sa bouche. Elle se maudit d'avoir dis ça, surtout lorsque le Gryffondor la remercia tout de même. Ces mots semblaient lui coûter, mais Arya fut touchée qu'il les prononce.

- Désolée, je plaisantais. Je m’appelle Arya, je suis en deuxième année à Gryffondor. Qu'est-ce qu'ils te voulaient, en fait, les gars de Serpentard ?

Elle ne voulait pas lui faire la morale, mais soupira et finit par se résoudre à le faire.

- Tu t'es bien défendu, mais évite de balancer sa baguette, la prochaine fois. Je comprends qu'il t'ai pas laissé d'autre choix, mais il aurait pu la perdre et te demander de la repayer. C'est fragile une baguette.

Incapable de s'en empêcher, elle s'approcha du garçon et lui chuchota avec un regard malicieux :

- La prochaine fois, vise plutôt l'écharpe.

Un jour, je dominerai le monde, mais pas maintenant. C'est l'heure du goûter.
SOH ~ Team Multitâche ~ deuxième année 2044/2045
Code couleur = #660000