Parc

Inscription
Connexion

La voie de la Déception

Image
avec @Julia Lili Martinez

Image
[Partie 1]

Le mois d’Octobre avait commencé sur une grande annonce, c’était lors du repas du soir que notre directrice avait annoncé à la grande surprise de tous, une soirée horrifique. La nouvelle avait été accueillie sous les applaudissements et autre hurlement de joie. Pourtant la nuit porta conseil auprès de la plupart des garçons du dortoir de Serpentard, qui dit bal dit cavalière… Pour certain cette nouvelle étaient effrayante, pour d’autres elle n’était qu’une formalité… Dans le cas de Kevin Alexanders, elle était l’occasion de dire à Lili ce qu’il avait sur le cœur… Il fallait déjà l’invité, Kevin sorti alors un parchemin de sa table de chevet et commença à noter des idées pour crée une invitation digne d’un organisateur de soirée… Il devait faire en sorte que tous se passe bien cette fois, il n’avait pas le choix.

Dimanche 16 Octobre, Cours de Poudlard.

La matinée avait été particulièrement fraiche pour la saison, l’année dernière le parc était beaucoup moins sombre. Il est vrai que la saison était particulièrement couverte, même si nous étions rentrés dans l’Automne. Cette saison était à l’image de cette année particulièrement sombre pour notre ère, néanmoins Poudlard avait un don pour rendre ce qui est sombre et moche en quelque chose de noble et de magnifique. Cette nouvelle année avait été très riche en événement certes, pourtant le jeune Serpentard était heureux de se promener dans le parc de Poudlard. Marchant sur le sol humide, celui était recouvert d’une multitude de feuilles, ne laissant apparaitre seulement quelques pierres du chemin. Il y a un an, il avait vécu un magnifique moment dans ces lieux, une après-midi que le jeune garçon n’oubliera jamais. D’ailleurs se souvenir augmentait la pressions du jeune Alexanders, il n’en avait d’ailleurs pas besoin car aujourd’hui il allait retrouver Lili pour une balade en tête à tête… Une aussi magnifique que l’année précédente, qui aurait un final particulièrement stressant pour lui…

Arrivant aux portes de Poudlard, Kevin était impressionné par toute l’animation qui régnait dans le lieu, après tout dans quelques jours il y aura un grand bal. Mais les préparations étaient quand même préparées longtemps en avance à ses yeux. Cela lui fit remonter ses souvenirs du dernier bal, celui de l’année dernière dans la salle commune de Serpentard. Le bal de noël des Serpentards avait été très stressant, une chance que Liam était intervenue pour l’aider… La pensée de son frère amusa le jeune garçon, il se rappela de la St Valentin… Devenant rouge, le jeune garçon chassa ses pensées et se concentra sur la journée. Cette année il y aura un Bal d’Halloween pour tous Poudlard…Cette année je pourrais y allé avec Lili et je lui dirais…

Un parapluie au bras, Kevin avait tout prévu… A ses yeux, il était hors de question que cette journée tourne mal. Quand elle arrivera il fera une blague sur le bal et il invitera Lili à venir au bal avec lui. D’ailleurs ce n’était pas la seule nouvelle qu’il voulait annoncée à la jeune fille, cette année il y aura également un nouveau feu de camps. Oui commence par la Kevin, c’est mieux… l’attaque pas tout de suite, elle sera mal à l’aise. Les bonnes nouvelles avant.

Lili sortie enfin par la grande porte, le jeune Alexanders avait du mal à reconnaitre sa meilleure amie. Elle semblait changé, même transformé aux yeux du jeune garçon. Après tous, elle allait allait bientôt avoir treize ans, elle n’avait rien de la petite Lili dans le Poudlard Express, d’ailleurs Kevin n’était plus le même également. Il avait des amis, des camarades de chambre et également Liam… Même si il le trouver toujours autant agaçant, il avait appris à se respecter. Quand Lili fit enfin devant lui, il resta un moment sans rien dire… Un mélange entre le bonheur et le stress l’envahissait… Il était temps qu'il choisis quelle voie suivre...

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

La voie de la Déception

Le début d'année de Lili avait été plutôt dur. En effet, son père lui manquait énormément et elle n'avait pas su comment gérer ça auprès de sa mère qui était tombée en dépression n'ayant aucune nouvelle de son mari. Elle pouvait bien être très rigide, elle avait un grand coeur. Un coeur qui pouvait être brisé. Janie était plus sensible que ce que nous pouvions le penser. 

Mai, juin, juillet, août et septembre ne furent donc pas les meilleurs mois de Lili. Décidément, le sort s'acharnait sur elle. Il ne voulait pas la laisser partir. La fillette était prise au piège par celui-ci. Elle espérait pouvoir s'en défaire rapidement. C'en était trop. En même temps, beaucoup de personnes ont souffert lorsqu'Ursula Parkinson est arrivée avec ses troupes. Lili et sa famille n'étaient pas les seuls. Marina et Pascal faisaient justement partie de l'organigramme du réveil, celui qui visait à faire tomber la dictature du conseil des sorciers. Les grands-parents de la jeune fille étaient ses idoles, elle était fière de dire qu'ils se battaient contre le système mit en place. 

Dimanche 16 octobre 2044

Lili avait eu beaucoup de difficulté à se lever. Elle avait fait un cauchemar, c'était affreux. Elle avait rêvé que l'âme de son père se faisait aspirée par un Détraqueur et que Ricardo était en boule dans une cellule, Lili ne savait où. Un Détraqueur, une cellule... MERDE!!!! Azakaban!

- Oh non, non, non, non, non!!! J'espère que ce rêve ne représente pas ce que je pense!!

Lili était maintenant quasiment persuadée se son père était dans cette prison de malheur. Mais pourquoi? Est-ce que ses grands-parents avaient des doutes par rapport à ça et qu'ils ne lui avaient rien dit afin de la protéger? Elle espérait qu'ils seraient toujours transparents avec elle. En même temps, cela n'avait pas toujours été le cas donc la jeune fille avait le droit de douter. C'était décidé, elle allait leur écrire une lettre dès qu'elle le pourrait. À moins qu'elle se fasse intercepter? C'était risqué, mais la fillette voulait au moins essayer. 

Elle se leva précipitamment de son lit, s'habilla et alla manger afin de se changer les idées. En plus, elle voyait son meilleur ami pas longtemps après. Elle vit par les fenêtres qu'il y avait un peu de pluie. Cependant, Lili ne s'en formalisa pas. Elle apporterait son parapluie ou Kevin en aurait un. Il pensait toujours à tout... La deuxième année avait d'ailleurs très hâte de le voir. Ils s'étaient croisés quelques fois depuis le début de l'année et ils étaient allés au match de Quidditch ensemble, mais ils n'avaient pas encore engagé une conversation complète, étant trop pris avec la rentrée chacun de leur côté ou... par la partie. En plus, Lili voulait passer du temps avec un de ses amis de Poufsouffle, le fameux Jules Circinus, le garçon qui lui envoyait les lettres anonymes. Que Lili trouvait cela amusant! Au début, ne pas connaître l'identité de la personne était frustrant, mais plus ça avançait, plus elle prenait plaisir à avoir un échange avec un inconnu. Les deux Pouffys s'entendaient comme larrons en foire et cela avait vraiment cliqué entre les deux. Mais vraiment...

Lili sortit de Poudlard et admira la beauté du paysage automnal, comme cela lui arrivait en première année. Rien n'avait bougé. C'était simplement un peu frisquet, pluvieux et de belles feuilles de toutes les couleurs se profilaient à l'horizon. Les arbres étaient magnifiques et la jeune fille profita de la vue avec une pensée positive. Une pensée qu'elle n'avait pas eue depuis longtemps. Elle vit finalement son meilleur ami au loin et comme elle l'avait prévu, il avait un parapluie au bras.  

Lili courut donc vers le Serpentard et le serra dans ses bras. 

- Allô!!! Je suis super contente de te voir! Comment vas-tu? Ahah! T'as apporté un parapluie! Je savais que tu allais prévoir le coup, c'est pour cela que je n'en ai pas traîné un avec moi, je ne voulais pas l'avoir pour rien. Je sais que je suis paresseuse, pas besoin de me le dire! 

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

La voie de la Déception

Alors que Lili venait de faire son apparition devant le jeune garçon, le jeune Kevin senti ses joues rougir. Lili avait tellement changé depuis ses derniers mois, d’ailleurs il s’était revue plusieurs fois depuis la St Valentin, mais il n’avait rarement passé de bon moment seuls. Kevin était au courant de la situation de la jeune fille, notamment grâce à toutes les lettres qu’il s’envoyait pendant les vacances. C’est principalement pour cette raison que le jeune garçon voulait offrir un magnifique moment à sa meilleure amie, afin qu’elle oublie ses problèmes le temps d’un instant.

Pourtant quand la jeune fille s’approcha, Kevin la trouva bizarre, comme si la jeune fille avait vu un Sombral… Une citation que le jeune garçon s’était gardé, il n’avait pas besoin de la dire à Lili. Alors qu’elle semblait admirait le paysage environnant, le jeune garçon ne pouvait s’empêcher de pensait que la vue sur la plaine écossaise que nous offrait ce château était toujours aussi beau, malgré le nombre d’année passée ici. Néanmoins quand la jeune fille s’aperçut enfin de la présence du jeune garçon, celle-ci accourut et la pris dans ses bras. Alors que Lili était dans ses bras, elle annonça alors quelques mots à son meilleur ami.

- Allô!!! Je suis super contente de te voir! Comment vas-tu? Ahah! T'as apporté un parapluie! Je savais que tu allais prévoir le coup, c'est pour cela que je n'en ai pas traîné un avec moi, je ne voulais pas l'avoir pour rien. Je sais que je suis paresseuse, pas besoin de me le dire!

Ca va Lili, un peu stressé…enfin un peu tendu, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas retrouver tous les deux. Tien oui j’ai apporté un parapluie, la dernière fois qu’on s’est promener ici en cette période, on a failli finir tremper hahaha. Tu peux toujours compter sur moi pour prendre soin de toi Lili, après tout je serais un piètre meilleur ami. Pourtant je te trouve bien des choses, mais tu n’es pas paresseuse à mes yeux.

Malgré la bonne humeur quelle ressent face à ses retrouvailles, Kevin ne pouvais penser à ce visage qui s’était affiché quelques instants plus tôt. Lili était surement peinée par ce qui se passait dans le monde à l’extérieur de Poudlard, mais le jeune garçon hésita à poser une telle question, mais s’il ne s’en inquiétait pas, il montrerait à Lili qu’il ne voyait pas la peine de celle-ci…. Préférant passer pour un ignorant, il choisissait de ne rien dire à son amie afin qu’elle garde sa bonne humeur retrouvé.

Je suis content de te voir Lili, depuis février dernier, on n’a pas eu le temps de se retrouver. Enfin on s’est vu un tas de fois l’année dernière, mais il est vrai que j’apprécie les moments en tête à tête avec toi. D’ailleurs c’est pour cette raison que j’ai décidé de te proposer une balade qui te rappellera de bon souvenir. Tu es prête à y allé, ne t’en fais pas Lili tu es avec moi.

Espérant que la jeune fille ne prenne pas mal ses propos, Kevin avait organiser une petite après-midi sympas. D'ailleurs tout été prévue pour qu'il puisse annoncé à son amie les formidables nouvelles qu'il pour elle, sans parler du fait qu'il n'avait plus aucun secret l'un pour l'autre. Un point qui soulager le jeune garçon, lui permettant alors d'être totalement heureux au coté de son amie. Les deux jeunes amis commencèrent alors leurs balade dans le parc de Poudlard, se balançant sur un sol de feuille, border d'un paysage au couleur chaude de l’automne...

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours

La voie de la Déception

- Ca va Lili, un peu stressé…enfin un peu tendu, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas retrouver tous les deux. Tien oui j’ai apporté un parapluie, la dernière fois qu’on s’est promener ici en cette période, on a failli finir tremper hahaha. Tu peux toujours compter sur moi pour prendre soin de toi Lili, après tout je serais un piètre meilleur ami. Pourtant je te trouve bien des choses, mais tu n’es pas paresseuse à mes yeux. 

- Ohh! Tu es stressé, « enfin, un peu tendu », de me voir? Je devrais prendre ça comment? Ahah! Je suis si intimidante que ça?

Oui, je sais que je peux toujours compter sur toi. Et je t'en remercie énormément! Tu peux aussi, tu le sais! Après tout, ça sert à ça, les meilleurs amis! C'est important de ne pas l'oublier!

Lili mima quelqu'un de musclé et sourit en voyant le visage de son meilleur ami. C'était plutôt drôle puisque comme l'année dernière, ils étaient un peu gênés quand il abordaient tel ou tel sujet et la jeune Poufsouffle aimait bien agacer Kevin. C'était probablement l'une des choses qu'elle préférait dans sa vie. Elle aimait le voir réagir, c'était toujours amusant. Il répliqua et ajouta :

- Je suis content de te voir Lili, depuis février dernier, on n’a pas eu le temps de se retrouver. Enfin on s’est vu un tas de fois l’année dernière, mais il est vrai que j’apprécie les moments en tête à tête avec toi. D’ailleurs c’est pour cette raison que j’ai décidé de te proposer une balade qui te rappellera de bon souvenir. Tu es prête à y allé, ne t’en fais pas Lili tu es avec moi.

- Oui c'est vrai. Malgré les lettres qu'on s'est échangées cet été, les quelques fois que nous nous sommes vus et les matchs de Quidditch auxquels nous avons assisté - puisque je crois qu'il y en avait à la fin de l'année dernière -, nous ne nous sommes pas énormément parlés. Enfin, si, mais pas sérieusement et c'était en lettres. On est bons là-dedans! Ahaha! On se met à jour, puis on ne se parle pas sérieusement pendant quelques temps. Puis nous devons nous remettre à jour.

Beaucoup de choses ont changées depuis que nous avons eu notre dernière « vraie » discussion. L'arrivée d'Ursula Parkinson et la chute du Ministère de la Magie...

Le visage de Lili se voila pendant quelques secondes, puisqu'elle repensait à son père et au cauchemar qu'elle avait fait la nuit dernière. Décidément, tout va pour le mieux dans ma vie! pensa Lili avec ironie. Au moins, elle était très contente de retrouver son meilleur ami pour l'une de leurs balades légendaires. Le parc de Poudlard avait été l'endroit des confidences par excellence. Après tout, quoi de mieux que l'air frais, le son des feuilles sous leurs pieds en automne et la pluie ou bien le Soleil pour trouver les bons mots?

Bon, Lili, sors-toi ton père de la tête. Tu vas devenir folle si tu continues de penser à lui. Concentre-toi sur l'après-midi que tu passeras avec ton meilleur ami. Il ne mérite pas ton air bourru. Tu pourras te rouler en boule dans ton lit, mais ce soir. Ce n'est pas le moment, ce n'est pas le moment. 

L’écriture c’est le cœur qui éclate en silence

La voie de la Déception

Légèrement stressé par la journée qui s’annonçait, le jeune Alexanders n’allait pas se faire surmonté pas ses émotions négatives. Après avoir retrouvé Lili devant les portes de Poudlard, celle-ci lui fit un petit pic sur sa nervosité. Bien entendu la jeune fille venait de faire une pointe d’humour, mais il est vrai que Kevin était légèrement stressé par la journée. Pourtant il rassura son amie qu’elle n’avait rien d’intimidante, il espérait simplement passer une bonne après-midi. Depuis la rentrée, les deux amis passaient beaucoup moins de temps ensemble. Cette journée serait peut-être la seule occasion pour lui pour passer à l’action.

Oui c'est vrai. Malgré les lettres qu'on s'est échangées cet été, les quelques fois que nous nous sommes vus et les matchs de Quidditch auxquels nous avons assisté - puisque je crois qu'il y en avait à la fin de l'année dernière -, nous ne nous sommes pas énormément parlés. Enfin, si, mais pas sérieusement et c'était en lettres. On est bons là-dedans! Ahaha! On se met à jour, puis on ne se parle pas sérieusement pendant quelques temps. Puis nous devons nous remettre à jour.

Oui c’est vrai, pourtant même lors des matchs nous ne sommes pas seuls hahaha… Mais c’est vrais que tes lettres m’ont fait plaisir cette été, le temps passaient plus vite. Même si notre monde change, je suis heureux de voir qu’on peut toujours rester soudée les uns aux autres… *attristé*
Lili répliqua directement, comme si sa réponse était déjà calculer.

Beaucoup de choses ont changées depuis que nous avons eu notre dernière « vraie » discussion. L'arrivée d'Ursula Parkinson et la chute du Ministère de la Magie...

Oui, d’ailleurs même mon père m’a dit de faire attention à mes actes. Ce n’est pas une époque simple, néanmoins tu sais Lili… Cette Ursula ne réussira pas à nous séparer, je te protègerais s’il le faut. *rougit*


Malgré les efforts de Lili pour masqué son chagrin, Kevin connaissait trop bien sa meilleure amie pour savoir quelle était angoissé par sa vie personnelle. Le jeune garçon connaissait la situation de la jeune fille, pourtant il ne voulait pas ouvrir le sujet aujourd’hui. Aujourd’hui, son amie va sourire, il se refusé qu’elle soit triste… *Réconfort* Aller rassure la Kevin.

Tu sais Lili, tu as le droit d’être triste. On ne se cache rien et je connais ma meilleure amie. Néanmoins, il n’est pas très courtois d’attristé une jeune fille, particulièrement le jour où un jeune homme souhaite avoir les grâces de celle-ci, Hahahaha… *stress*

Kevin était de plus en plus nerveux, son cœur s’affolait et il se concentra sur les étapes de la journée. Cependant, le jeune Alexanders ne pouvait pas s’enlever le but ultime de la journée, il avait non seulement l’impression de cacher une chose à son amie et en plus, il avait peur de se dégonfler au dernier moment. Profitant alors de l’air légèrement frais qui régné dans le parc pour s’apaiser, il aperçut enfin non loin d’eux un lieu particulièrement cher aux yeux du jeune garçon. Saisissant alors l’occasion de détourner l’attention, il souffla un coup et pointa son doigt sur l’arbre près du lac à son amie, avant d’ajouter.

Cette année encore, tu t'en doute maintenant que je souhaite refaire une nouvelle édition de mon feu de camps ici. Je le ferais plus tôt afin de ne pas avoir de soucis avec le couvre-feu cette année. J’ai retenu la leçon de l’année dernière, de toute façon je n’avais pas vraiment le choix. Comme tu as pu le voir, il y aura un bal cette année pour Halloween. *Hésitant* Si je voulais que des gens viennent et maintenir le feu de camps, je n’avais pas le choix d’aménager les horaires, espérons qu'il fasse assez noir à l'heure où je le ferait…

Envahit par la nervosité, le jeune Alexanders ne contrôlait plus rien et devenait maintenant hésitant envers son amie. Il n’avait pas le choix, si il ne se lancer pas, il n’y arriverait jamais. Le moment était venu, néanmoins Kevin n’arrivait pas à sortir les mots. Je lui laisse répondre et je me lance, pas le choix Kevin ne soit pas lâche.

Kevin Alexanders, alias "l'amis des Pouffys"
Membre des Amis du Chaudron
Pour savoir qui tu es, regarde ceux qui t'entours