Parc

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Affalée contre un arbre, Candice regardait le ciel. Les nuages qui s’amoncelaient sur cette grande étendue bleue avaient chacun une forme différente. Là-bas un cheval, plus haut un château... Et à gauche là, cette drôle de sorcière au nez crochu. Candice rit en son fort intérieur. *Haha que c'est drôle ! Moi qui m'étais toujours imaginé les sorcières avec des pustules sur le nez ! Heureusement que cette légende est fausse. Je n'oserai plus me regarder dans un miroir sinon !*
Le vent frais passait sur les joues de Candice. Le temps commençait à se faire de plus en plus frais. Mais cela ne la dérangeait pas du tout. La saison froide était la préférée de Candice.
Soudain une petite boule blanche tomba au pied de Candice. Étouffant un cri de surprise, elle cru d'abord à un gros flocon de neige. Puis quand la petite boule se mit à bouger, elle compris que non, ce n'était pas de la neige.
*Ou alors la neige bouge ici... Impossible*
Souriant toujours, elle regarda cette drôle de chose tombée du ciel de plus près. La petite bestiole avait des poils. *Un animal alors* pensa-t-elle. Deux petits yeux s'ouvrir au milieu de cette touffe de poil. Se souvenant des petites bestioles observées sur le Chemin de Traverse, elle se rappela les Boursouflets qu'elle avait vu à la Ménagerie Magique.
Candice éclata de rire. Elle n'avait jamais rien vu de tel et était secouée de rire devant le petit monstre. Pourtant il avait aussi un côté mignon. Elle avança la main une fois la crise de larme passée, et doucement tenta de le caresser. Le Boursouflet ouvrit de grands yeux horrifiés et il se mit à sautiller partout, comme si quelque chose l'avait piqué.
Le rire de Candice redoubla. Elle passait son après-midi en compagnie d'un drôle d'énergumène. Quand le Boursouflet eu fini de sautiller dans les sens il s'arrêta et regarda Candice d'un air méfiant. Levant les mains en signe de prosternation elle dit :


-Tu es vraiment un drôle d'oiseau toi ! Promis je ne te touche plus !

Un drôle d'oiseau.

Calie se promenait tranquillement dans le parc. L'air de cette journée ensoleillée était frais. Plusieurs nuages avançaient rapidement dans le ciel et venaient parfois cacher les rayons du soleil, accentuant la fraicheur de l'atmosphère.
Frissonnant quelque peu, la jeune fille s’emmitoufla davantage dans son écharpe aux couleurs de Serdaigle, et enfonça ses mains glacées dans les poches de sa cape. Ses cheveux venaient parfois se coller à son visage, mais qu'importe, elle avait trop froid pour sortir ses mains de ses poches et se recoiffer. Et puis à quoi ça servirait ? Le vent referait s'envoler les mèches brunes de la fillette au bout de quelques secondes.
Mais malgré ce froid hivernal, Calie aimait être dehors. Quoi de plus beau qu'un paysage d'hiver ? Des petits tas de neige de-ci de-là ; des arbres nus aux branches noires et majestueuses qui s'élèvent royalement, contrastant avec le ciel bleu pâle et les nuages blancs. Oui, Poudlard était vraiment très beau en cette période de l'année.

Au détour de quelques arbres, Calie aperçu une jeune fille, assise au pied de l'un d'eux. Elle pouvait entendre son rire cristallin d'ici. D'où elle était, Calie pouvait remarquer l'écharpe verte de la demoiselle. Elle était donc à Serpentard. La jeune Serdaigle n'avait jamais eu l'occasion de parler à une personne de cette maison. La Serpy semblait avoir l'attention attirée par une petite boule blanche qui se trouvait près d'elle.

Curieuse, Calie s'avança prudemment, soucieuse de ne pas déranger la jeune verte. Alors qu'elle arrivait à sa hauteur, elle aperçu la forme bouger.
*Tiens... C'est quoi ce truc?* S'approchant un peu plus, elle se retrouva rapidement à deux mètres de la Serpentard. Elle semblait avoir le même âge qu'elle. La petite bleue décida d'engager la conversation.

"Hum, salut. Désolé d'te déranger. J'ai vu de loin que tu étais en compagnie de ... heu... ce truc là. Qu'est-ce que c'est?"

Calie avait parlé avec le léger sourire aux lèvres avec lequel elle avait l'habitude d'aborder les gens. D'habitude très timide, la jeune fille, depuis son arrivée à Poudlard, avait vu son comportement changer. Elle était devenue plus avenante, pour son plus grand plaisir.
Attendant patiemment la réponse de son interlocutrice, elle continua d'observer avec curiosité la petite boule de poil blanc qui se trouvait à quelques centimètres d'elle.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Candice était toujours occupée à regarder le Boursouflet et c'est pour cette raison qu'elle n'entendit pas le pas léger de la jeune fille arrivant derrière elle. Elle rigolait toujours à gorge déployée lorsqu'elle entendit :

"Hum, salut. Désolé d'te déranger. J'ai vu de loin que tu étais en compagnie de ... heu... ce truc là. Qu'est-ce que c'est?"


Elle se retourna vers une élève de Serdaigle qui avait environ son âge. Elle fut frappée par le beau regard vert de la jeune fille. N'ayant pas parlé à beaucoup de personnes dans l'école, Candice décida qu'il était temps pour elle de se sociabiliser. Les couleurs de l'élève lui permirent d'identifier tout de suite la maison à laquelle elle appartenait. *Bleu et bronze. Serdaigle* pensa-t-elle instinctivement. Soudain, elle se rendit soudain compte que cela devait faire une bonne minute qu'elle la fixait comme ça en l'examinant de haut en bas et qu'elle n'avait toujours pas répondu à la question que la Serdaigle avait posée. Elle se gratta la tête dans un signe de gêne et répondit avec un grand sourire, trop heureuse de pouvoir étaler le peu de connaissances qu'elle avait en tant que Moldue sur cette petite bestiole du monde des sorciers :

"Salut. Ne t'inquiète pas tu ne me déranges pas du tout ! J'étais en train d'admirer ce truc là comme tu dis. Haha ! C'est un Boursouflet. Mais je ne peux pas te renseigner plus, je ne m'y connais pas trop..."

Candice rougit quelque peu. Elle ne savait pas du tout comment se comporter avec les sorciers. Elle était tout à fait perdue.

Image

Un drôle d'oiseau.

Calie sentait le regard de la jeune Serpentard se poser sur elle, et l'examiner attentivement. La jeune bleue était gênée. *Pourquoi elle me regarde comme ça? * Faisant comme si de rien n'était, elle continua de regarder la petite bête qui sautillait dans l'herbe humide. Enfin, son interlocutrice lui répondit.

"Salut. Ne t'inquiète pas tu ne me déranges pas du tout ! J'étais en train d'admirer ce truc là comme tu dis. Haha ! C'est un Boursouflet. Mais je ne peux pas te renseigner plus, je ne m'y connais pas trop..."


La voix de la fillette était douce et avenante. Elle riait toujours, et cela s'entendait à la façon qu'elle avait de parler. Cette réponse soulagea Calie, qui avait eu peur d'importuner la verte. La gêne de la petite bleue s'envola. Détachant enfin son regard de la créature, elle tourna son visage vers l'autre élève, et lui sourit timidement. Les cheveux blond de la verte encadraient un visage enfantin aux yeux gris, très agréable à regarder.

"Un Boursouflet..."murmura Calie.

Elle s'accroupit calmement sur place afin de pouvoir regarder de plus près l'étrange animal. Celui-ci prit peur en voyant le visage de la fillette s'approcher de lui, et recula de quelques centimètres. Calie laissa échapper un rire. Éclaircissant sa gorge, elle reprit la parole pour s'adresse à l'autre jeune fille.


"J'en ai vu à l'animalerie du Chemin de Traverse, quand je suis allée acheter ma chouette. Mais ils n'étaient pas aussi blanc..." lui dit-elle, tout en s'amusant à jeter des brins d'herbe sur l'animal, afin de le voir sautiller.

Posant ses mains sur ses genoux, Calie se redressa avec difficulté, ses genoux craquants légèrement. Elle épousseta rapidement le bas de sa robe de sorcier où s'étaient accrocher quelques morceaux d'herbes et un peu de terre.


"Je me demande quand même ce qu'il fait là. Il doit avoir un propriétaire je pense... Un élève a dû l’échapper."

Enfouissant de nouveau ses mains dans ses poches, elle en ressortit une paire de gants noirs en laine. Elle les enfila rapidement, afin de ne pas faire souffrir davantage ses pauvres mains frileuses.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Au vu du sourire de la jeune Serdaigle, Candice se détendit et lui sourit en retour. Les sorciers n’étaient pas si différents des Moldus apparemment. Ils étaient au fond tout aussi sociable que leurs congénères dépourvus de pouvoirs magiques.

"Un Boursouflet..."murmura la jeune fille.

Tandis que la jeune fille s’accroupissait, Candice regarda avec anxiété la réaction de la créature. Allait-il tout comme pour elle prendre peur et fuir en sautant dans tous les sens, ou alors se laisser approcher par la bleue et bronze, qui elle était une sorcière, alors que Candice ne se sentait pas encore intégrée pleinement à ce monde. Et à ce moment là, devait-elle remettre en cause ses compétences de sorcières. *Non absolument pas* pensa cette dernière. *Si je suis ici c’est que je le mérite. Que je suis une sorcière. Une vraie* Candice reprit peu à peu confiance en elle à cette pensée et regarda la petite bestiole se laisser approcher... Puis tout à coup, ouvrir les mêmes grands yeux que face à elle quelques minutes plus tôt. La jeune fille rit de bon cœur et Candice se joignit à elle. Puis sa camarde reprit la parole et lui demanda :

"J'en ai vu à l'animalerie du Chemin de Traverse, quand je suis allée acheter ma chouette. Mais ils n'étaient pas aussi blanc..."

Tout en parlant elle jetait des brins d’herbe sur le Boursouflet qui sautillait partout cherchant à éviter les missiles verdâtres lancés par la Serdaigle. Candice sourit en le regardant. Puis l’élève se releva et continua :

"Je me demande quand même ce qu'il fait là. Il doit avoir un propriétaire je pense... Un élève a dû l’échapper."

Puis sur ces paroles Candice la vit enfiler une paire de gants pour protéger ses mains qui étaient bien rougis par le froid.

Candice frissonna et resserra l’écharpe vert et argent autour de son cou. Elle se leva à son tour et acquiesça à ce que venais de dire sa camarade.


"Je les ai moi aussi remarqué sur le chemin de Traverse. Ils étaient si mignons !"

Elle s’éclaircit la voix qui devenait rauque à cause du froid.

"Et c’est aussi ce que je me suis dit en le découvrant. Quelqu’un a du le perdre... Il doit être malheureux à l’heure qu’il est..."

Elle fixa la boule blanche que formait le petit animal d'un air triste, puis regarda le ciel et dans un grand éclat de rire elle dit :

"Tu ne me croiras peut-être pas, car au fond c’est assez idiot, mais comme je viens du monde Moldu, j’ai tout d’abord cru que le Boursouflet était une boule de neige vivante ! Il va d’ailleurs bientôt neiger. J’adore la neige et la saison qui va avec. Je crois même que c’est ma préférée."

Elle rougit d’avoir dit tant de choses à une inconnue sur son compte et d’avoir surtout monopolisé la parole :


"Au fait, je m’appelle Candice Archer !"

Un drôle d'oiseau.

Les deux jeunes filles se couvraient comme elles le pouvaient. La température était basse, mais pas assez pour glacer toute cette neige qui fondait à vue d'oeil et qui rendait l'air humide. Les cheveux mi-longs de Calie se voyaient raccourcir davantage sous l'effet des boucles brunes qui se formaient à cause de ce temps. Le seul qui ne semblait pas gêné par cette fraicheur, c'était bien ce boursouflet qui sautillait un peu partout, atterrissant parfois dans un petit tas de neige qui avait persisté depuis la dernière chute de neige d'il y a quelques semaines, sans pour autant s'en préoccuper.

La jeune Serpentard était d'accord avec l'idée de Calie, comme quoi l'animal avait dû être perdu par son propriétaire. La bleue s'attendait à se retrouver fac à un blanc. Vous savez, ce blanc gênant qui s'installe parfois dans une conversation, où les deux interlocuteurs ne savent plus vraiment quoi dire. Mais à sa plus grande surprise, sa camarade reprit la parole avec le rire qui la caractérisait depuis le début de la conversation.


"Tu ne me croiras peut-être pas, car au fond c’est assez idiot, mais comme je viens du monde Moldu, j’ai tout d’abord cru que le Boursouflet était une boule de neige vivante ! Il va d’ailleurs bientôt neiger. J’adore la neige et la saison qui va avec. Je crois même que c’est ma préférée."

Calie tourna sa tête vers la jeune fille. Celle-ci se mit à rougir subitement. *Le monde Moldu... Alors ces parents ne sont pas sorciers...*. La Serdaigle n'eut pas le temps de répondre, que la verte parla de nouveau :

"Au fait, je m’appelle Candice Archer !"

... Ah oui, c'est vrai, les présentations. Calie avait totalement oublié cette formalité. Il faut dire qu'elle n'était pas encore à l'aise avec le fait d'aborder des gens, et de parler avec eux.
Quoi qu'il sen soit, la petite bleue fut contente de pouvoir poser un nom sur ce visage si souriant. C'est donc avec un léger sourire qu'elle répondit à son tour afin de se présenter.

"Moi c'est Calie Pamova."

Repensant à ce que Candice avait dit auparavant, Calie rouvrit la bouche afin de parler.

"Et t'sais, c'est pas bête du tout... A propos d'la boule de neige. C'est normal, si tu viens d'un univers de Moldus. Tu t'y habitueras vite. T'sais, mon père c'est un moldu aussi. Il avait du mal au début..."

Le regard dans le vide, Calie souriait en repensant à quelques souvenirs qu'elle avait de son père et de sa découverte de la magie. Secouant légèrement sa tête afin de chasser ses idées intempestives, la jeune bleue retourna à la réalité et posa son regard sur la verte.

"Tu t'plais parmi les sorciers ?"

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Candice affichait toujours un sourire radieux, et lorsque la jeune Serdaigle se présenta à son tour, elle fut tout heureuse d'avoir enfin quelqu'un à qui parler et surtout enfin une tête connue dans cette école. *Calie Pamova* pensa-t-elle. *C'est surement un prénom avec une consonance étrangère. Je trouve ça très beau.* Toute sa journée fut éclairée par cette nouvelle rencontre. Candice fut tout aussi soulagée lorsque que Calie lui dit :

"Et t'sais, c'est pas bête du tout... A propos d'la boule de neige. C'est normal, si tu viens d'un univers de Moldus. Tu t'y habitueras vite. T'sais, mon père c'est un moldu aussi. Il avait du mal au début..."

Elle ne la jugeait pas ! Elle était tout à fait intégrée dans ce monde malgré cette légère différence. Dans la tête de Candice, c'était comme si un feu d'artifice venait de se déclencher et rependait partout toutes un tas de petites lumières, symbolisant la grande joie de la Serpentard. Elle remarque qu'après avoir prononcé ces paroles, Calie avait l'air quelque peu ailleurs. Puis comme sortant d'un songe elle avait secouer la tête et tourné vers elle son joli petit visage d'ange.

"Tu t'plais parmi les sorciers ?"

Trop heureuse de pouvoir enfin déballer ses impressions sur ce monde inconnu, Candice ne se fit pas prier et répondu de son ton toujours joyeux :

"Tu ne peux pas savoir à quel point j'adore cet endroit, ce monde, et ces gens ! C'est tout nouveau, mais c'est à la fois comme si je connaissais déjà chaque recoin, chaque secret du monde des sorciers. J'en ai tant rêvé étant petite, de sorcières sur des balais, d'enchanteurs, de fées et de trolls. Même si ce n'est pas exactement ça, c'est la plus belle chose qui me soit arrivée. Comme un énorme cadeau de Noël !"

Sur ces derniers mots, elle offrit à sa nouvelle camarade un sourire aussi large qu'elle le pouvait. Une façon pour elle de montrer son enthousiasme. *J'ai vraiment l'air d'une gamine* se dit Candice. *Elle doit me prendre pour la dernière des cruches...*. Elle hésita, ayant peur d'offenser Calie en étant trop curieuse puis finalement demanda :

"Et toi, tu as découvert comment que tu étais une sorcière ?"

Un drôle d'oiseau.

A peine Calie avait-elle posé sa question, qu'un large sourire apparu sur le visage de Candice, qui s'empressa soudainement de lui déballer un long discours :

"Tu ne peux pas savoir à quel point j'adore cet endroit, ce monde, et ces gens ! C'est tout nouveau, mais c'est à la fois comme si je connaissais déjà chaque recoin, chaque secret du monde des sorciers. J'en ai tant rêvé étant petite, de sorcières sur des balais, d'enchanteurs, de fées et de trolls. Même si ce n'est pas exactement ça, c'est la plus belle chose qui me soit arrivée. Comme un énorme cadeau de Noël !"

... *Mon Dieu qu'est ce qu'elle parle !* Le visage de Calie se figea quelques secondes, et elle se força de ne rien laisser paraître. Ce qu'il faut se souvenir à propos de la jeune bleue, c'est qu'elle se sentait toujours mal à l'aise face aux gens qui parlait trop. Même si elle avait changée depuis son arrivée à Poudlard, elle était et sera toujours d'une nature plutôt timide. Et ce n'était pas dans ses habitude de faire de longs monologue. Elle allait toujours droit au but. Pas la peine de tourner autour du pot. Elle savait résumer ses idées et les exposer clairement en quelques mots.
Ce n'est pas qu'elle déteste les gens qui parlent beaucoup, non non. Au contraire, c'est plutôt qu'ils l'impressionnaient. Elle ne savait pas comment ils faisaient. Elle en était incapable.
Toujours étant que la petite verte qui se trouvait face à elle venait de lui déballer un résumer de sa vie en l’espace de trois secondes, top chrono !
*Comment peut-on en dévoiler autant à quelqu'un qu'on ne connait pas...*
Alors qu'elle était toujours dans ses pensées, la voix de sa camarade la fit refaire surface.

"Et toi, tu as découvert comment que tu étais une sorcière ?"

Étonnée, la Serdaigle ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortit.
Car oui, étonnée, elle l'était. Pourquoi? Et bien tout simplement parce que c'était la première fois depuis son arrivée à l'école que quelqu'un lui posait ce genre de question. Oui. En y réfléchissant bien, personne encore ne lui avait poser une question aussi personnelle. Ceci eut le don de déstabiliser la jeune fille. Qu'était-elle censée répondre dans ce genre de cas?
Étrangement, une envie vint à l'esprit de la bleue. Une envie simple, mais qui ne lui était jamais venue. L'envie de répondre tout simplement à cette question. L'envie de raconter sa vie. Enfin raconter ... Dans la mesure de ses compétences bien évidemment. Elle n'allait pas s'étaler. Elle ne le voulait pas. Cette Candice, elle ne la connaissait pas au fond. Mais elle désirait tout de même répondre à sa question. Oui. Simplement. Même si la réponse n'était en soi pas spécialement fascinante :


"Hum... Bah en fait j'l'ai toujours su"

Ouais... Pas fascinant, c'est bien le mot. Mais Calie savait que cela ne suffirait pas. Elle se força donc à en dire plus. Quoi que, forcer n'était pas le bon mot, non. Elle ne se força pas tant que ça. Au fond d'elle, elle était contente de parler plus ouvertement à quelqu'un.

"Ma mère est sorcière, du coup mon père était au courant pour la magie bien avant que je naisse... Donc bah quand j'suis née, la question c'était "Est-ce qu'elle tient du père ou de la mère?". Et puis bingo, quand ils ont vu que j'faisait bouger mes doudous sans les toucher, ils ont eu la réponse. Et donc voilà, je l'ai toujours su quoi."

Quand elle eut fini son discours, Calie fut étonnée de la facilité avec laquelle elle venait de raconter autant de chose d'un coup. Un peu crispée quand même, elle se força à afficher un léger sourire sur son visage à l'égard de Candice qui avait sagement écouté la réponse à sa question.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Candice s'en était d'abord voulu d'avoir posé sa question. Calie ne voulait peut-être pas lui déballer toute sa vie comme ça, alors que cela faisait à peine cinq minutes qu'elles se parlaient. Mais c'était dans sa nature d'être un peu trop curieuse. Et puis malgré tout elle savait quand elle allait trop loin. Elle fut soulagée de ne pas se retrouver face à un vide et de devoir s'excuser d'avoir été impolie.

"Hum... Bah en fait j'l'ai toujours su"

La réponse fit sourire Candice. Ici beaucoup de sorcier le savait dès leur naissance, c'était beaucoup plus simple. Elle pensa aussi que sa camarade s'en tiendrait là, sans rien ajouter de plus. Mais étonnement non, elle répondit et ce ne fut pas une simple phrase :


"Ma mère est sorcière, du coup mon père était au courant pour la magie bien avant que je naisse... Donc bah quand j'suis née, la question c'était "Est-ce qu'elle tient du père ou de la mère?". Et puis bingo, quand ils ont vu que j'faisait bouger mes doudous sans les toucher, ils ont eu la réponse. Et donc voilà, je l'ai toujours su quoi."


Candice remarqua l'air un peu crispé de Calie, mais décida de mettre ça sur le compte de la timidité. Fascinée par l'histoire de la Serdaigle, elle hochait la tête en signe d'approbation, montrant qu'elle n'était pas indifférente à son discours, mais qu'au contraire elle l'écoutait comme Calie l'avait écoutée auparavant.

"Sans baguette ? C'est vraiment super d'être un bébé sorcier !"

*Encore une réponse débile ! Candice je pense que tu devrais te taire !*
La conscience est parfois la chose la plus vraie. *Oh et puis tant pis. Je suis comme ça, j'ai un humour décalé et jusque là ça n'a gêné personne. Alors va au diable sale conscience.* Candice afficha un air triomphant, qu'elle essaya de cacher tout de suite, de peur de provoquer un grand étonnement chez Calie. Elle reporta son attention sue le Boursoufflet.... qui avait disparu !

"Et bien ça alors ! Il est parti, comme ça. Il aurait au moins pu dire merci, on s'est quand même occupé de lui."


Elle lâcha un gros soupir, puis sourit :

"Enfin, tout ce que j'espère c'est qu'il retrouvera son maître !"

Candice regarda au loin le soleil qui commençait à décliner à l'horizon. Ses beaux reflets rouge et or se reflétait dans l'eau du Lac Noir.


"J'ai une faim de Loup-Garou ! Tout ce qu'on sert ici est absolument délicieux, alors j'attends toujours l'heure du repas avec impatience. Tu dois me prendre pour une goulue..."

Un drôle d'oiseau.

La jeune Serpentard semblait avoir écouté avec une grande attention ce que Calie venait de lui dire. *Ça l'intéresse tant que ça...?* La petite bleue se demandait toujours comment faisaient les gens pour porter un quelconque intérêt à la vie des autres. Pour Calie, ça ne représentait pas grand chose. Connaître quelqu'un, c'était rentrer dans son intimité. S'ouvrir aux autres, c'était leur construire une brèche dans le mur de notre vie, et leur permettre d'entrer, leur offrant sur un plateau la moindre occasion de nous faire du mal, de nous trahir...
Bref, Calie se tenait à l'écart des autres, ou du moins de leur vie, afin que personne ne soit tenté d'aller fouiller dans la sienne. Et c'était très bien comme ça.


"Sans baguette ? C'est vraiment super d'être un bébé sorcier !"

... La jeune verte semblait s'émerveiller d'un rien. Calie ne prit même pas la peine de relever la remarque de sa camarade, et tourna son regard vers l'horizon. Au loin, des montagnes se dessinaient, étalant leurs ombres majestueuses sur les plaines anglaises qui les entouraient. Plus loin, le soleil commençait son déclin, traçant de larges bandes orangées dans le ciel bleu pâle. En cette belle journée d'hiver, la fraicheur du soir commençait à prendre le relais, et l'air se fit plus humide.

"Et bien ça alors ! Il est parti, comme ça. Il aurait au moins pu dire merci, on s'est quand même occupé de lui. Enfin, tout ce que j'espère c'est qu'il retrouvera son maître !"


Calie détourna la tête vers Candice, afin de comprendre de quoi elle parlait. Suivant son regard, elle s'aperçut que le boursoufflet n'était plus là.
*Ça fera un problème en moins à résoudre* pensa-t-elle.

"J'ai une faim de Loup-Garou ! Tout ce qu'on sert ici est absolument délicieux, alors j'attends toujours l'heure du repas avec impatience. Tu dois me prendre pour une goulue..."

*Elle s'arrête jamais de parler, c'est dingue ça...* pensa Calie tout en lâchant un soupir. Mais alors qu'elle faisait ça, un gargouillement retentit. Celui de son ventre, qui commençait à crier famine. L’après-midi était passé à une vitesse folle.

Posant ses mains sur ses genoux, la jeune Serdaigle se releva tant bien que mal, et épousseta ses vêtement du bout des doigts.

"T'es pas une goulue. Moi aussi j'commence à avoir la dalle, dit-elle en esquissant un sourire en coin. Donc... J'propose qu'on aille manger. Avant qu'il ne reste plus rien."

Le soleil couchant, situé dans le dos de la jeune fille faisait un contre-jour, plongeant son visage dans la pénombre. Calie posa ses mains sur ses hanches, attendant la décision de Candice.

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

Candice entendit à ce moment-ci le ventre de Calie gargouiller. Elle esquissa un sourire en pensant que finalement il était peut-être effectivement temps de se rendre dans la Grande Salle pour un repas bien mérité. Calie se releva, épousseta ses vêtements et dit :

"T'es pas une goulue. Moi aussi j'commence à avoir la dalle, dit-elle en esquissant un sourire en coin. Donc... J'propose qu'on aille manger. Avant qu'il ne reste plus rien."

Candice trop heureuse de pouvoir enfin aller manger hocha vigoureusement la tête.


"C'est exactement ce que je pensais."

Elle se leva à son tour et découvrant un large sourire à sa camarade, elle s'emmitoufla de plus belle dans son écharpe de Serpentard.

"Il fait un froid de canard ici... Oups pardon c'est une expression moldue ! Tu la connais peut-être ?"

Faisant un signe vers le château à Calie, elle commença à marcher, s'amusant à faire de grosses empreintes de pas dans la neige fraîche. Elle attrapa une petite poignée de neige entre ses gants et mis ses yeux si près qu'elle avait presque l'air de vouloir la manger. *La neige est vraiment un phénomène magique de la nature. Comme quoi partout il y a de la magie. Ses drôles de formes que prennent les flocons, c'est tellement beau qu'on ne penserait pas que c'est naturel !* Elle préféra garder cette pensée pour elle. Après tout elle avait déjà beaucoup parlé pour aujourd'hui.

Un drôle d'oiseau.

Imitant Calie, Candice se leva avec vigueur, et semblait très heureuse de la décision qu'avait prise la jeune bleue.
Le soleil se couchait avec un rapidité telle qu'en l'espace de quelques minutes, il avait presque totalement disparu derrière l'horizon montagneux. Le froid d'hiver s'abattit sur les deux jeunes sorcière.
Candice s'emmitoufla dans son écharpe. Frissonnant, la petite brune fit de même en resserrant son étoffe de laine bleue autour de son coup, et en enfouissant ses mains dans ses poches.


"Il fait un froid de canard ici... Oups pardon c'est une expression moldue ! Tu la connais peut-être ?"

Tout en parlant, elle esquissa un signe de tête en direction du château, afin que Calie l'accompagne. *J'vais pas m'enfuir vers le lac...* Calie se plaça donc à la droite de Candice, et marcha à ses côtés.

"Si si, j'connais. Mon père utilise souvent des expressions d'ce genre"

Candice marchait d'un pas lourd dans la neige, afin d'y laisser ses empreintes. Calie lâcha un soupir dans son écharpe. Elle, au contraire, faisait attention à ne pas trop enfoncer ses chaussures dans la masse gelée. Elle détestait avoir froid aux pieds. Et encore moins laisser des traces blanches derrière elle une fois dans les couloirs du château.

Tournant la tête vers Candice, Calie eut un léger mouvement de recule, dû à l'étonnement provoqué par l'étrange manège de la jeune Serpentard. Celle-ci avait le visage presque collé à ses gants qui étaient remplis de neige.
*Hola, elle fait quoi là. Ça s'mange pas ce truc !* La brunette fronça les sourcils d'incompréhension. Oui, les gens sont bizarres parfois. Et cela rendait Calie perplexe.
Mais quoi qu'il en soit, la petite verte semblait s'amuser de son acte, et continuait de marcher avec insouciance le sourire aux lèvres, et les gants près du visage.

Les deux jeunes filles arrivèrent bientôt à l'entrée du château. Ouvrant les battants de la porte, Calie se tourna vers Candice et lui sourit timidement, histoire de paraître polie.


"Bon... Ben j'vais t'laisser là. J'vais monter dans ma salle commune pour me changer, et j'redescendrais après. On s'croisera p't'être un autre jour."

Se disant, Calie s'éloigna et fit un signe de main à la Serpentard pour lui dire au revoir.
Devant les escaliers, la petite bleue soupira en pensant aux nombreux escaliers qu'elle allait monter pour arriver jusqu'à la tour des Serdaigles. Mais elle se réconforta en pensant au repas qui l'attendait après. Ainsi qu'à la rencontre qu'elle venait de faire, et qui, au fond, n'avait pas été si désagréable que ça...



Reducio
Fin du RP pour moi :)
Ce fut un plaisir Candice ;)

It's just a goodbye ~~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

"Si si, j'connais. Mon père utilise souvent des expressions d'ce genre"

Calie avait suivit Candice et elles se dirigeaient désormais d'un bon pas vers le château, grande masse noire imposante qui se détachait très bien dans le blanc pur de la neige. Contrairement à Candice, Calie ne marchait pas d'un pas lourd. Au contraire il sembla à Candice qu'elle essayait de se faire la plus légère possible.

Elles arrivèrent devant la grande porte de chêne, encore ouverte pour accueillir les derniers retardataires du repas. Une douce odeur de soupe à la citrouille et de poulet rôti régnait dans le hall. Candice en bavait d'avance rien que de sentir cette bonne odeur. Elle se dirigeait déjà vers la Grande Salle quand elle entendit Calie lui dire :


"Bon... Ben j'vais t'laisser là. J'vais monter dans ma salle commune pour me changer, et j'redescendrais après. On s'croisera p't'être un autre jour."

Candice était un peu déçu qu'elles se séparent déjà, mais il y avait de forte chance qu'elles se recroisent un jour, peut-être même lors d'un cours. Elle sourit donc à sa camarade et lui dit :

"Pas de problème ! J'étais très contente de faire ta connaissance. J'espère que l'on se recroisera à l'avenir. Bonne soirée !"

Et comme Calie lui adressait un signe de la main, Candice fit de même, un sourire toujours accroché aux lèvres. Elle se dirigea ensuite à la table des verts, qui était aussi bondée qu'à l'accoutumé et s'assit au milieu d'un groupe de première année. Elle repensa durant tout le repas à cette rencontre bien sympathique. Elle espérait vraiment qu'à l'avenir elle pourrait reparler avec Calie Pamova.

Reducio
Ce fut pour moi aussi un plaisir Calie ! (Sachant que c'était mon premier RPG, je suis très contente :) )
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un drôle d'oiseau.

RPG terminé, il peut être verrouillé ! :)