Parc

Inscription
Connexion

La loi de la nature

Ça y est, Meilla était enfin revenue à Poudlard! Après avoir passer 2 longs mois chez elle. Evidemment elle avait était contente de revoir sa famille, ses frères... Mais bon deux mois sans voir ses amis, deux mois sans faire de magie, deux mois sans rire, c'est long, très très long. Et encore, heureusement que ses deux parents n'étaient pas moldus parce que sinon elle n'aurait pas survécu. Heureusement aussi que sa professeure de Métamorphose avait donné aux premières années un devoir d'été parce que sans l'observation de son papillon, l'été aurait été encore plus long!

Mais le jour de la séparation était arrivé. Au grand malheur de tous les premières années. Ils allaient tous devoir relâcher leur compagnon d'un été, leur confident pour certains, leur ami pour d'autres. Meilla relisait ses notes pour retarder l'échéance puisqu'elle savait qu'elle avait tout ce qu'il lui fallait. Elle avait observer son papillon de son éclosion à maintenant. Il ne lui restait qu'une page pour noter son premier envol.

Meilla pensait
*Pourquoi faut-il qu'il s'envole? Pourquoi?*

Elle se rappela alors du moment où elle avait reçu l’œuf. Elle était dubitative...
*Un œuf? Mais pour quoi faire?*s'était-elle dit

Mais au fil de l'été, le futur papillon avait prit une grande importance dans sa vie. L’œuf était devenu une larve au bout d'une dizaine de jours puis une beau papillon vers la fin de l'été. Meilla savait pendant tous ce temps que plus le temps des retrouvailles avec ses amis approchait, plus le temps restant avec son papillon diminuait. Et là, il était temps de s'en séparer et de retrouver ses amis, eux-aussi avec leur papillon, pour aller au banquet de début d'année.

Meilla ne pouvait se résoudre à ouvrir la cage de son papillon, elle avait vécu tant d'aventures avec lui, elle avait tant de souvenirs... C'est alors qu'elle vit Haley Pildoux, une jeune fille avec qui elle avait sympathiser l'année précédente. Elle était même devenue une bonne copine. Meilla avait la gorge trop sèche pour pouvoir dire le moindre mot et elle était là à regarder l'autre jeune fille.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La loi de la nature

Haley marchait dans le château sans aucun but précis, l'été venait tout juste de ce terminé et malheureusement, elle avait dû quitter sa famille. Bien sur, elle était vraiment contente de venir repasser une année à Poudlard, revoir ses amis, reprendre les cours etc. Haley repensait à chaque petit souvenir qu'elle venait de vivre. Les moments passés avec ses soeurs, avec ses parents... elle avait même reçu, pour son anniversaire (qui ce passe durant la période de l'été) un petit chiot qu'elle avait prénommé Izy. C'était un Husky. La race préférée d'Haley. Bref. Alors que la jeune fille s'approchait lentement du parc, une jeune fille tenant un bocal attira son attention. De plus, cette fille, elle la connaissait plutôt bien, lors du précédent bal de Noël Haley lui avait parlé. Meilla devait être en deuxième année à présent, aussi le bocal qu'elle tenait dans ses mains rappela quelques souvenirs à Haley. Elle aussi avait eu droit à ce devoir. Elle avait eu un papillon qu'elle avait nommé Ben. Certes, ce prénom était banal mais elle trouvait qu'il lui allait bien. Elle avait relâché son papillon l'an passé, ça avait véritablement été dur pour la blondinette, qui s'était tellement attachée à son animal.

La blondinette s'approchait de plus en plus de la jeune Serdaigle. Elle aussi devait sûrement relâcher son petit animal. Aussi, lorsque Haley arriva à la hauteur de la petite (elle était plus petite que Haley) la jeune fille lui dit, un léger sourire posé sur les lèvres.


"Trop dur de le laisser s'envoler, hein ?"

Cette question paraissait un peu stupide. C'était un peu logique que ce soit dur, non ? Après tout, on s'occupe d'un animal durant une longue période avant de le laisser partir... toute personne ayant un coeur trouverait ça dur. Ou du moins, c'était l'avis de Haley. La jeune Serdaigle fixait toujours Haley. Depuis qu'elle l'avait rencontré dans le parc elle la regardait. Elle avait peut-être quelque chose sur le nez... c'était un peu bizarre et... flippant !

"Tu vas bien ? Lui dit-elle avant de s'assoir à même le sol. Cette après midi promettait d'être gâtée, surtout en souvenir ! La jeune fille se survint alors du contexte du devoir. Chaque élève devait donner un compte rendu le jour de la rentrée. Aussi, elle se demanda si Meilla avait pris des notes. Haley aurait bien aimé savoir comment elle s'était occupée de son petit animal.

"Dis, tu as pris des notes pendant les vacances ?

La loi de la nature

Meilla entendit vaguement la Gryffondor dire :
"Trop dur de le laisser s'envoler, hein ?"

*Oui c'est dur, même impossible de le laisser partir après tout cet été de cohabitation... Evidemment que c'est dur mais elle doit bien le savoir non? Elle a eu un papillon l'été dernier non?*

Haley reprit :

"Tu vas bien ?"

*Bah oui je vais bien... Bon à part que je ne veux pas me séparer de mon papillon... Mais pourquoi elle me demande cela?*

Meilla se rendit alors compte que depuis le moment où Haley était arrivée elle la fixait sans bouger et ça devait être un peu flippant... Elle se reprit en entendant la troisième année lui demander si elle avait prit des notes.

"Oui... Bien sur j'ai pris des notes, sur ce carnet! Regarde!"

Elle ouvrit le carnet à la première page où on pouvait voir une belle écriture, un peu serrée peut-être mais jolie. Le carnet devait avoir une cinquantaine de pages écrites sur les 90 qu'il comportait. Il avait une couverture en cuir turquoise et dessus on pouvait voir des photos du-dit papillon à diverses étapes de sa vie. Dans le carnet, il y avait même plusieurs photos montrant l'éclosion de l’œuf. Meilla avait dû attendre 8 longs jours avant d'avoir enfin la chance de s'occuper de sa larve.
La jeune rousse était revenue dans ses souvenirs et avait complètement oublié la blondinette. Elle se rappelai de tout! De l'éclosion de l'oeuf à l'apparition du papillon en passant par les goût alimentaires de sa larve. L'été avait surement été le meilleur de sa vie!

Maintenant, il était impossible de le laisser partir.

La jeune Serdaigle se rappela finalement de la présence réconfortante de la Gryffondor et elle ne put s'empêcher de lui demander :


"Tu avais mis combien de temps avant de réussir à te séparer de ton papillon l'année dernière? Je sais que c'est la loi de la nature, qu'il faudra bien que je le laisse s'envoler mais c'est plus fort que moi... Je suis incapable d'ouvrir cette boîte... Et je..."

On voyait bien que la jeune fille essayait de retenir ses larmes mais elle ne put le faire plus longtemps et elle s'effondra dans les bras de Haley. Pourtant Meilla se trouvait ridicule... Pleurer pour un papillon?! Ca ne servait à rien... Et puis de toute manière il fallait bien qu'elle s'en sépare un jour...

*Aller reprend-toi! Tu n'es plus une petite fille*se dit-elle

Tout d'un coup Meilla ne pleurait plus. Elle avait réussi à ravaler ses larmes! Elle était enfin devenue une jeune fille, en tout cas à ses yeux!

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La loi de la nature

"Oui... Bien sur j'ai pris des notes, sur ce carnet! Regarde!"

Meilla sortit un carnet de nul part, ou du moins jusque-là, la jeune fille n'avait pas réellement fait attention à ce carnet. Une belle couleur bleue turquoise enveloppait la couverture dudit carnet. C'était vraiment une très jolie couleur ! La jeune Serdaigle qui à présent, tenait le carnet ouvert à la première page, montra ses notes à la blondinette. Haley lisait. Elle lisait tout, absolument tout ce qu'elle voyait sur la vie du papillon de Meilla. La vie des papillons elle adorait vraiment ça. Voir comment l'un s'est débrouillé pour s'en occuper, voir comment l'autre a réagi lorsque sa minuscule chenille est devenue un immense papillon, apprendre au biais de quelques notes avec quelle nourriture le propriétaire de l'insecte a donner, si le papillon préférait les feuilles ou alors les tee-shirts usés. Toutes sortes de choses, peut-être inutiles à savoir pour (sûrement) la majorité des élèves ici, mais pas pour Haley. Voir toutes ses choses lui rappelait son propre papillon. De plus, discuter avec ceux ayant eu ce devoir permettait d'avoir de nouveaux amis et de tisser des liens particuliers.

"Tu avais mis combien de temps avant de réussir à te séparer de ton papillon l'année dernière? Je sais que c'est la loi de la nature, qu'il faudra bien que je le laisse s'envoler mais c'est plus fort que moi... Je suis incapable d'ouvrir cette boîte... Et je..."

Surprise. Haley était réellement surprise de la réaction de sa jeune camarade. Celle-ci venait de fondre en larmes rien qu'en pensant au relâchement de son animal. C'était véritablement touchant. Voir à quel point cette jeune fille tenait à son papillon était absolument impressionnant ! Mais le côté émouvant de la scène s'estompa lorsque Meilla se reprit. Les larmes ne coulaient plus laissant tout de même ses yeux légèrement rouges ainsi que ses joues. L'humidité qu'avaient provoquées les larmes se voyait également. Un inconnu voyant la jeune fille aurait immédiatement comprit que la deuxième année venait de verser quelques larmes. La tristesse qu'éprouvait la jeune fille, Haley la comprenait bien. Elle avait même été dans son cas.

"Je sais que c'est dur. Tu sais, tu peux pleurer je ne te jugerais pas, j'ai moi-même eu.cette réaction l'an dernier, on s'attache trop et après c'est compliqué de les relâcher... j'ai pas pris beaucoup de temps pour le laisser partir, je voulais le faire vite pour m'empêcher de renoncer et finalement le garder auprès d'moi. Je suis sûre que si tu relâches ton papillon, il sera beaucoup mieux que dans un bocal à peine trop grand pour lui, et même si c'est dur tu penseras que c'était la meilleure solution et qu'à présent, il pourra "vivre sa vie"."

Haley sortit un mouchoir propre de sa poche. Elle en avait toujours au moins un sur elle, genre au cas où elle tomberait, elle aurait besoin de quelque chose pour nettoyer ses mains (pour l'instant ça ne lui était encore jamais arrivé, ne parlons pas trop vite quand même... !). Bref, la blondinette le tendit à la rouquine en face d'elle. Attendant qu'elle le saisisse pour enlever l'eau qui avait coulé quelques secondes auparavant.

La loi de la nature

Meilla se demandait ce que la blondinette pensait d'elle... Fondre en larmes comme cela, tout à coup était sûrement un peu étrange! Et puis pleurer pour un papillon... Quelle mauvaise idée! Il y avait des tas de choses dans la vie où pleurer était concevable et même normal, mais pour un papillon, ça n'était pas une bonne raison. Tout du moins, du point de vue de la rouquine. C'est comme pleurer pour des films ou des livres. Certes certains étaient émouvants, mais Meilla ne voyait pas en quoi pleurer pour une histoire allait la changer... Enfin bon passons. La jeune sorcière n'attendit pas longtemps pour savoir quelle serait la réaction de la Gryffondor :

"Je sais que c'est dur. Tu sais, tu peux pleurer je ne te jugerais pas, j'ai moi-même eu cette réaction l'an dernier, on s'attache trop et après c'est compliqué de les relâcher... Je n’ai pas pris beaucoup de temps pour le laisser partir, je voulais le faire vite pour m'empêcher de renoncer et finalement le garder auprès d'moi. Je suis sûre que si tu relâches ton papillon, il sera beaucoup mieux que dans un bocal à peine trop grand pour lui, et même si c'est dur tu penseras que c'était la meilleure solution et qu'à présent, il pourra "vivre sa vie"."

Meilla était très étonnée de la réaction de Haley. Elle ne pensait vraiment pas que quelqu’un pouvait comprendre sa réaction. Car même si Meilla n'était pas très émotive, en général, elle l'était beaucoup plus dans tous ce qui touchait à ses amis et à sa famille. Elle prit le mouchoir que lui tendait la blondinette et se moucha bruyamment.

La jeune Serdaigle savait bien que la Gryffondor avait raison et qu’elle devait relâcher son papillon tout de suite… Enfin dès qu’elle lui aurait dit en revoir. Et c’est ce qu’elle fit, elle murmura au papillon (bien qu’il n’entende pas puisqu’il était dans un bocal) :


« C’est ici que nos chemins se séparent Anthocaris. Tu vas maintenant être libre, libre comme l’air ! Tu as de la chance que tes nourritures préférées se trouvent aussi dans la nature. Les insectes et tous ce qui est vert en général ! En tout cas petit papillon, bonne chance !! Tu en auras bien besoin parce qu’avec la jungle qui t’attends, tu as du travail. »

La rousse enleva délicatement le bouchon du bocal et regarda SON Anthocaris s’envoler. Ses ailes, aux couleurs de Serdaigle battait très vite et bientôt, il ne fut plus qu’un petit point au loin.

*Qu’est-ce qu’il est beau* se dit Meilla. *Mais maintenant je vais retrouver mes amis et commencer ma deuxième année !*
Alors elle se retourna vers Haley et lui dit :
« Merci ! Merci de m’avoir aidé à le laisser s’envoler et d'avoir été aussi patiente! Si l’année prochaine je vois un ou une élève dans le même cas que moi, je n’hésiterais pas à faire la même chose que toi ! Tu es vraiment très gentille ! Encore merci ! »

Et c’est avec joie qu’elle entendit la réponse d’Haley. Les larmes étaient passées vites mais toute sa vie, Meilla se rappellerait de ce petit papillon qui avait été pendant deux mois son compagnon. Toutes les deux marchèrent alors en direction du festin qui les attendait bras dessus, bras dessous !

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La loi de la nature

Meilla attrapa le mouchoir qu'Haley lui tendait depuis une dizaine de seconde, ensuite elle se moucha bruyamment. Haley eut un petit rire. Elle ne pensait pas que faire autant de bruit était possible, ou du moins elle pensait que ce n'était réalisable que dans les Cartoons. La jeune fille reprit son sérieux lorsque Meilla prononça quelques mots à l'intention de son papillon qui, par ailleurs ne devait sûrement pas entendre, ni comprendre (ou peut-être que si) les paroles de la jeune Serdaigle. La rouquine enleva le capuchon du bocal lentement, et délicatement, peut-être voulait-elle garder encore son papillon auprès d'elle ne serait-ce que pendant une dizaine de secondes à peine ? C'était possible. Après tout Haley n'était pas dans la tête de la deuxième année, elle ne pouvait pas savoir, à moins qu'elle ne soit devenue medium entre temps, ce qui n'était malheureusement pas le cas. N'empêche que ça devait être cool d'être médium, en plus ça serait bénéfique pour les cours de divination qu'elle allait avoir. Car oui, Haley avait fini par choisir cette matière vraiment cool. Bref, revenons au sujet. Le papillon de la rouquine (Son prénom était trop compliqué à retenir, elle l'avait déjà oublié) était à présent loin devant elles.

« Merci ! Merci de m’avoir aidé à le laisser s’envoler et d'avoir été aussi patiente! Si l’année prochaine je vois un ou une élève dans le même cas que moi, je n’hésiterais pas à faire la même chose que toi ! Tu es vraiment très gentille ! Encore merci ! »

La voix de la rouquine fit sursauter la blondinette. C'était tellement calme ces 5 dernières minutes qu'elle en avait oublié où elle était. Haley répondit à sa camarade.

« Pas de quoi, c'était cool de passer du temps avec toi. C'est cool de penser ça, et merci, tu es vraiment gentille toi aussi. »

L'heure du repas approchait, d'ailleurs, le ventre de la jeune fille réclamait à manger. Aussi les deux jeunes filles s'en allaient vers la grande salle afin de manger ce que les elfes avaient préparés.

Fin du RPG