Parc

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Le temps que son interlocutrice réponde, Roxane laissa son regard dériver aux alentours et aperçut avec un amusement non dissimulé Amber se faire bombarder de boules de neige par la Serdaigle, qui semblait définitivement en mode "fou-furieux". La première année envoyait coup sur coup, laissant son adversaire légèrement abasourdie et passablement, voire vraiment agacée. Lorsque le flot s'arrêta enfin, Amber en profita pour décamper ailleurs histoire de ne pas ressembler à un bonhomme de neige et alla se cacher derrière un bloc de glace, sûrement pour se constituer une sympathique réserve de projectiles. Voyant que sa victime lui échappait, la Serdaigle alla se réfugier elle aussi derrière un des bonhommes et bientôt, Roxane ne vit plus aucune des deux, tellement elles avaient pris soin de se cacher correctement. Ce n'est que quand elle se concentra de nouveau sur son interlocutrice qu'elle comprit qu'elle était en train de lui parler :

« ...igloo, en plus ça pourrait être une protection dans la bataille de boule de neige. Tu as défini un em... ATTENTION ! »

Elle n'eut pas le temps de faire un geste d'incompréhension qu'elle se retrouva projetée en arrière et tomba dans la neige comme une souche, légèrement sonnée. Elle se releva avec mauvaise humeur cette fois-ci, ça faisait quand même la deuxième fois qu'elle se faisait bousculer de la sorte, c'est à dire trop. Elle s'apprêta à lancer une réplique cinglante à Anonyme-Qui-Te-Pousse-Comme-Une-Cinglée lorsque cette dernière lui coupa tout bonnement l'herbe sous le pied :


« Hum... Désolé de t'avoir poussé je ne voulais pas que tu te prennes une boule de neige, c'est tout. Tu ne m'en veux pas ? »

Roxane se massa l'épaule avec une moue exaspérée qu'elle espérait faire paraître reconnaissante et répondit :

« Aucun problème, je te dois même un merci ! Mais je crois que mon épaule ne va pas s'en remettre. »

Elle finit par arrêter de s'auto-masser car cela ne faisait qu'aggraver la douleur et sourit finalement sa camarade de maison car après tout, elle venait de lui perforer l'épaule, mais au moins, elle lui avait évité de se prendre une énorme boule de neige en pleine face. La verte lui indiqua du doigt l'endroit où elle avait commencé son igloo et s'apprêtait à lui proposer de s'y mettre, lorsqu'une boule de neige bien ronde l'atteignit en pleine poire, tandis que la voix d'Amber retentissait derrière elle :

« Hey les filles, vous fichez quoi ? C'est pas le salon de thé ici, un peu de nerf !  »

Roxane, déséquilibrée, commença à chanceler et sentit ses jambes se dérober sous elle.
*Pas une troisième fois !*
Plusieurs secondes qui parurent infinies à la jeune fille passèrent, puis elle finit par se remettre d'aplomb et tâcha de retrouver ses esprits. Elle regarda avec malice celle qui venait de l'agresser sans préambule ni raison apparente et plissa les paupières. Amber voulait jouer à ça, aucun problème. Roxane était justement en manque de personnes à démonter aujourd'hui, et sa chère préfète saurait combler ce manque très très douloureux. Sans se soucier plus longtemps de son ancienne interlocutrice (une vraie Serpentarde, que voulez-vous ?), elle se dirigea vers sa nouvelle victime qui était d'ailleurs en train de maltraiter de nouveau la Serdaigle, forma plusieurs boules bien compactes et visa, au comble de l'enthousiasme. Cette bataille s'annonçait très prometteuse...


Action : Lance une rafale de boules de neige
Cible : Amber

Quand la neige fait son apparition...

Meilla pensait être bien cachée mais malheureusement, elle avait eu tort. Oh qu'elle détestait ses cheveux, d'une couleur trop flamboyante pour jouer dans la neige! Et puis l'été, ils juraient avec le soleil... Quelle merveilleuse idée avait eu ses parents de lui donner cette couleur de cheveux! Et puis pourquoi pas des cheveux bleus aussi pendant qu'on y était ou bien verts comme cela ils se fondraient au paysage (enfin bon la avec la neige, il aurait fallu des cheveux blancs) ... Le mieux aurait été que la jeune fille soit métamorphomage. Il y avait eu plusieurs dons de ce genre dans sa famille, mais elle ne l'avait pas acquit pour son plus grand malheur...

Enfin bon passons, la rouquine, en voyant approcher la Serpentarde, se demandait si elle devait s'enfuir ou bien attendre. Le problème de la fuite était qu'elle serait encore plus vulnérable. Alors, elle décida que préparer une réserve était quand même plus important! Elle se prépara donc psychologiquement et matériellement au combat de corps à corps qui allait suivre. Elle avait mal évalué les distances et la préfète arriva avant que Meilla n'ai put faire plus de 3 boules de neige. Assez peu pour tout dire... Aussi, la Serpentarde ne manqua pas de détruire le bonhomme de neige d'une de ses camarades (Meilla n'aurait su dire laquelle) dans le seul but de ridiculiser encore plus Meilla.

Mais la préfète avait fait une grande erreur de stratégie en attaquant les premières années de sa maison. Elle apprit à ses dépens et pour la deuxième fois qu'elle n'était pas beaucoup supérieure aux années précédentes. En effet, une de ses camarades lança une rafale de boules de neige à la préfète, ce qui permit à Meilla de "s'enfuir" de la portée de la préfète. Elle décida d'aller vers sa sauveuse et commença elle aussi à lancer une rafale sur la Serpentarde, qui dans un premier temps ne fit rien encore sous l'effet de la surprise. Meilla vit une lueur diabolique sur le visage de son alliée pour quelques minutes ou peut-être plus, qui sait? C'est sûr que les Serpentards pouvaient être un peu effrayant quelques fois... Meilla demanda à sa partenaire :


"Salut tu t'appelles comment?" C'était une question banale, puisque c'est en général la première chose que l'on demande quand on rencontre quelqu'un. Mais la Serdaigle avait besoin de connaitre le nom de son alliée! "Moi c'est Meilla! Je sais que ce n'est pas vraiment le bon moment pour discuter mais si on est vraiment alliée, nous devons connaitre un minimum sur nous même..."

Action : courir puis lancer une rafale de boules de neige
Cible : Amber

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Quand la neige fait son apparition...

Alors qu'Amber se réjouissait d'ensevelir une pauvre petite première année sous un énorme tas de neige, quelque chose de froid et d'humide lui percuta violemment la fesse droite. Surprise et choquée par cette attaque inattendue, elle étouffa un grognement de douleur en songeant que son popotin ne s'en remettrait pas de sitôt et que s'assoir n'allait pas être une partie de plaisir dans les semaines à venir. Elle n'eut pas le temps d'admirer les dégâts qu'elle avait fait à la bleue qu'un deuxième projectile la touchait, puis encore un.

Se retournant d'un geste brusque, elle se reçut une nouvelle pêche pile dans le coup, ce qui eut pour effet d'interrompre son souffle. Haletante, elle eut tout juste le temps d'apercevoir la chevelure noir de geai caractéristique de Roxane avant de se décider à bouger. Cependant, après l'assaut qu'elle venait de subir, elle avait perdu de sa superbe, et ne parvint à esquisser que quelques pas loin d'être salutaires. Ce petit mouvement eut le mérite de lui laisser un peu de répit, mais également de laisser échapper son adversaire à la chevelure flamboyante qui avait eut tout le loisir de se dégager de son petit piège glacé.

Grommelant comme un vieil ours bougon, la jeune fille entreprit de ramasser ses cheveux en arrière et de frotter les parties de son corps malmenés. A peine venait-elle d'essuyer cette attaque qu'elle se reprenait une nouvelle sauce. Soufflée par un choc brutal en plein genoux, elle tomba au sol. Agacée de s'être laissé mise à terre par ce manque flagrant de stratégie, elle gardait tout de même une petite part d'amusement. Si elle se faisait un plaisir voir carrément une devise d'entourer son entourage, il ne s'agissait pas foncièrement de méchanceté gratuite (enfin, pas tout le temps). C'était juste qu'elle n'avait pas la même façon de s'amuser que le commun des élèves, pour elle une occupation intéressante passait forcément par le fait de titiller son entourage.

En l’occurrence, elle avait du mal à comprendre la colère apparente de la petite Serdaigle. Une bataille de boule de neige, c'était quand même bien gentillet comparer à ses bêtises précédentes. La plupart du temps, lorsqu'elle s'attirait les foudres d'un autre individu, cela était justifié, étant donné les tours de cochon qu'elle aimait à jouer au premier venu. Quelque peu incrédule, elle observa, pliée en deux, ses deux adversaires papoter tranquillement. Consternée, elle se ramassa un peu plus sur elle-même et se mit à ramper à l'aide de ses coudes vers un monde meilleur, espérant que l'attention se détourne d'elle suffisamment longtemps pour qu'elle puisse mieux se venger par la suite.


Action : ramper à terre, reprendre des forces
Cible : //
Dernière modification par Amber J. Hoover le 24 janvier 2014, 19 h 55, modifié 1 fois.

◊ Il n'y a ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
Responsable des nouveaux arrivants et journaliste au Sale Hasard.
> Serpentard du mois d'août et d'octobre & élève du mois d'octobre.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Caroline se demandait toujours si Roxane avait eu mal quand celle-ci se massa l'épaule en grimaçant, puis elle répondit à la question :


« Aucun problème, je te dois même un merci ! Mais je crois que mon épaule ne va pas s'en remettre. »


Ouf, elle n'en voulait pas à Caroline mais mince, elle avait mal à l'épaule, devait-elle allez à l'infirmerie ? Elle savait que une blessure pas grave pouvait vite devenir très grave. Elle en avait fait la douloureuse expérience. Quand elle était petite, elle faisait du Hip Hop mais elle s'était cassé la jambe lors d'un championnat de département. Elle n'a jamais pu recommencer à danser cet danse. Elle en avait toujours un souvenir cuisant, celui de la défaite et du hors-jeu. Puis elle entendit Amber leur parler , enfin plutôt crier, elle ne semblait pas contente, surement vexée :

« Hey les filles, vous fichez quoi ? C'est pas le salon de thé ici, un peu de nerf ! »

*Ah ! Ah ! Elle s'impatiente, on a bien fait de ne pas lui répondre* Puis une boule de neige arriva dans la direction de Caroline, elle n'eut même pas le temps de se baisser, de l'éviter à part de se tourner mais pas assez vite, elle reçut la boule de neige dans l'épaule. Elle la sentit se percuter dans son épaule, et le froid se pénétrer dans son corps. C'était très désagréable. Elle se promit de se venger. Puis elle entendit Meilla demander à Roxane, qui était devenue son alliée :

"Salut tu t'appelles comment? Moi c'est Meilla! Je sais que ce n'est pas vraiment le bon moment pour discuter mais si on est vraiment alliée, nous devons connaitre un minimum sur nous même..."

*Et moi, on m'oublie ou quoi ?!*
Caroline décida de rentrer dans la bataille car elle aussi avait été victime d'une attaque de sa préfète. Elle choisit l'originalité : elle voulait grimper sur un arbre et viser de en haut. Un jeu d'enfant, enfin pour la verte, elle montait aux arbres depuis 6ans : elle aimait le goût du risque même si on croirait que c'est une enfant sage. En plus, la bataille se situait dans le parc entouré de grands sapins se touchant par les branches. Caroline allait pouvoir librement se déplacer... Mais il fallait quand même faire attention. Caroline regarda les arbres autours d'elle et en choisit un qui était grand et avait beaucoup de branches. Elle commença à monter doucement, elle recevait un peu de neige mais heureusement elle avait fermé son manteau. Elle grimpa jusqu'à une hauteur vertigineuse et quand elle vit tout le champs de bataille, elle s'arrêta. Personne n'avait remarquer son absence. Elle s'assit sur une branche et se cala bien contre le tronc. Elle forma une boule de neige avec la neige qui se trouvait sur les autres branches. Puis elle regarda en bas et essaya de repérer Amber. Ah ! Là-voilà ! Elle rampait, elle croyait s'échapper, elle n'allait pas y arriver et en plus, elle allait subir une nouvelle attaque. *Ça va faire mal.* Elle visa et lança sa boule, allait-elle toucher sa cible ?

Action : Lancer une boule de neige du haut de l'arbre
Cible : Amber
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Roxane lançait boule de neige sur boule de neige à Amber, prenant un plaisir taquin à la malmener de la sorte. Elle reconstituait sa réserve au fur et à mesure histoire de ne pas tomber à plat au mauvais moment et, même si elle visait vite fait, elle essayait d'être un minimum précise car il était inutile de se faire de nouveaux ennemis en en amochant un sans le faire exprès. Elle continua ainsi durant un temps jusqu'à ce que sa victime se retourne avec l'air de celle qui est soit sur le point de vous sauter dessus, soit de tomber dans les pommes. Roxane interrompit un instant sa rafale et vit sa préfète se retirer en petits pas qui se voulaient sûrement grands. Jugeant avoir eu sa revanche, elle s'apprêta à retourner voir sa partenaire dont elle ne connaissait même pas le nom quand elle vit une tignasse flamboyante passer dans son champ de vision. Apparemment, la Serdaigle avait profité du répit offert involontairement par Roxane et était de nouveau d'attaque. Elle virevolta un instant autour de la verte, l'agaçant légèrement, puis lui demanda avec un enthousiasme non dissimulé :

« Salut tu t'appelles comment ? Moi c'est Meilla ! Je sais que ce n'est pas vraiment le bon moment pour discuter mais si on est vraiment alliées, nous devons connaître un minimum sur nous même... »

*Dîtes moi que je rêve...* Roxane ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes, passablement intriguée. Alliées ? C'était quoi ce délire ? Certes, elle avait asticoté Amber mais ce n'était absolument pas par méchanceté mais tout simplement parce que c'était une bataille de boules de neige et que sa camarade l'avait attaquée...! Seulement, avec tout ce tohu-bohu et ces histoires d'alliés, elle avait la furieuse impression de se retrouver dans la Troisième Guerre Mondiale version boules de neige. Luttant contre l'envie de lever les yeux au ciel, elle répondit en cherchant bien ses mots :

« Euh...je n'ai rien contre toi...Meilla ? Mais, tu vois, si j'ai embêté Amber, c'est simplement parce qu'elle m'a elle-même titillé la première et que je voulais lui rendre la monnaie de sa pièce. Y a rien de bien méchant là-dedans, et d'ailleurs je pense que ça commence sérieusement à virer au ridicule...En tout cas, sache qu'Amber n'essaie pas de te réduire à l'état de poussière, ni personne d'ailleurs...Donc désolé, mais je pense que c'est mieux que je reste en-dehors de cette histoire...Et je m'appelle Roxane Moon. »


Sur ce, elle lui fit une sorte de sourire et s'en retourna voir son interlocutrice de la dernière fois, qu'elle avait d'ailleurs laissé en plan au lieu de s'inquiéter pour elle. Regrettant une nouvelle fois son impulsivité légendaire, elle commença à la chercher des yeux mais ne tomba que sur des visages inconnus, dont des bonhommes de neige aux visages qui la paraissaient désormais ridicules. Lorsqu'elle comprit qu'elle venait de se faire lâcher à son tour, elle décida de finir son igloo seule, même si cela devait durer une semaine.
*Je suis en train de devenir une vraie rabat-joie...* ne put-elle s'empêcher de penser. Puis elle retourna à ses blocs de neige et se remit péniblement au travail. Elle ne savait si la Serpentarde la rejoindrait, mais comptait bien finir cette fichue construction.

Quand la neige fait son apparition...

Pendant que Meilla essayait d'engager la conversation avec celle qu'elle croyait son alliée, l'autre Serpentard à côté avait décidé de se lancer dans la bataille. Donc, la verte s'était en quelque sorte incrustée dans la bataille (même si elle avait d'abord été attaquée...) Pendant ce temps-là, Meilla, elle, se prit une gifle glacée en pleine figure; cette gifle n'était pas une boule de neige (elle s'était habituée au froid), c'était la réplique cinglante de la Serpentarde à qui elle parlait.

" Euh...je n'ai rien contre toi...Meilla ?"Son ton ne plaisait pas vraiment à la Serdaigle, de plus, il n'était pas très agréable et vu la manière donc la phrase avait commencé, ça n'allait sûrement pas s'arranger!" Mais, tu vois, si j'ai embêté Amber, c'est simplement parce qu'elle m'a elle-même titillé la première et que je voulais lui rendre la monnaie de sa pièce. Y a rien de bien méchant là-dedans, et d'ailleurs je pense que ça commence sérieusement à virer au ridicule..."La rouquine se demandait vraiment qui était la plus ridicule dans l'histoire. Car la Serpentard avait envoyé une boule de neige et d'après ce qu'elle était en train de dire, elle n'allait pas continuer. Dans ce cas pourquoi avoir lancé cette boule?!En tout cas, sache qu'Amber n'essaie pas de te réduire à l'état de poussière, ni personne d'ailleurs...Donc désolé, mais je pense que c'est mieux que je reste en-dehors de cette histoire...Et je m'appelle Roxane Moon. "

*D'accord elle n'essaye pas de me réduire à l'état de poussière, je n'ai absolument jamais dit cela, mais quand même, c'est bien elle qui a commencé à m'attaquer! Je ne me serais jamais permis de commencer et puis, je sais bien que c'est un jeu...*

Meilla aurait bien voulu pouvoir répliquer, mais quand elle se retourna, la verte l'avait laissée tomber, comme une vieille dragée surprise de Bertie Crochue! La rouquine s'en fichait, après tout, elle n'avait besoin de personne pour faire une bataille, que cette Roxane retourne faire son igloo, elle n'en avait rien à faire! De toute manière, les batailles se font sans équipes non? Mouais, on verra cela plus tard, recentrons nous sur notre personnage principal, Meilla! Elle savait où était sa première cible, mais elle était beaucoup trop loin pour qu'elle puisse l'atteindre. D'un autre côté, l'autre Serpentarde qui était avec Roxane quelques minutes plus tôt avait disparue. Elle pouvait donc très bien avoir rejoint la bataille?!

La jeune Serdaigle se demandait ce qu'elle pouvait bien faire. Evidemment, elle allait continuer la bataille et se battre jusqu'au bout quoi qu'ait pu dire Roxane! Mais devait-elle attaquer en se rapprochant, ou se cacher? Elle en était là de ses réflexions lorsqu'une boule de neige passa dans son champ de vision. Elle était surement destinée à Amber vu sa direction ou alors, elle venait de quelqu'un qui ne savait pas viser! Mais d'ailleurs, d'où venait-elle? Meilla tourna la tête et aperçu un arbre pas très loin. Quelqu'un s'était surement caché dedans, peut-être la Serpentarde disparue? Il n'était pas très difficile de monter dans cet arbre, puisqu'il n'était pas très haut... Meilla ne vit pas si la boule de neige avait atteint sa cible puisqu'elle essayait de voir qui avait attaqué la préfète... C'était une jeune fille qui ressemblait beaucoup à la Serpentarde parlant avec Roxane un peu plus tôt. Mais de là où elle était, Meilla ne pouvait en être sûre...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Quand la neige fait son apparition...

Amber se demandait comment il était possible d'avoir aussi froid. L'hiver n'était pourtant pas particulièrement glacial, les températures étaient de saison et attendues et elle était relativement bien couverte contrairement à ses habitudes. Malgré sa grosse doudoune pistache, son bonnet duveteux et ses moufles rembourrées, elle était littéralement gelée de l'intérieur. Alors qu'elle se prenait pour une sorte de soldat d'infanterie en rampant au sol à l'aide de ses coudes, elle ressentait dans toute sa grandeur ce que pouvait signifier crever de froid, tout simplement parce qu'elle se sentait à deux doigts d'y passer.

Bon d'accord, elle n'avait pas un sens des proportions très affuté, mais il n'empêche, elle n'allait pas tenir longtemps comme cela. Un nouveau missile froid porté à pleine puissance s'écrasa sur son épaule gauche dans un crissement monstrueux. La verte ne put s'empêcher de gémir, la violence du coup la laissa abasourdie quelques instants. Était-ce Hulk qui avait rejoint le champ de bataille, ou juste une demoiselle avec des biscoteaux d'acier ? Elle repensa à la petite troupe de première année, peinant à les imaginer être capable de balancer ce genre de pêche. Parcourant quelques mètres de plus, animée par l'énergie du désespoir, elle se cala derrière une petite motte de neige, qui avait dû jadis, être un bonhomme victime de leur agitation. A vrai dire, après avoir passé autant de temps au sol, son sens de l'orientation était à peu près réduit à néant. Se croyant hors d'atteinte, elle s'autorisa une petite minute de repos et, d'un mouvement de bassin agile, se retourna, la tête tournée vers le ciel nuageux.

Reprenant peu à peu son souffle, la jeune fille commença à parcourir les environs du regard. Sa vision se heurta à une marrée d'arbres dénudés par l'arrivée de Décembre. De son point de vue, il s'agissait encore là d'une raison qui la poussait à détester cette période de l'année.
*Personnellement, je n'aimerais pas devenir chauve une fois par an*, songea t-elle en se disant que mère nature était bien cruelle de leur arracher sempiternellement leurs cheveux. Elle pouvait plaindre autant qu'elle le voulait la flore, elle pouvait avoir les connaissances les plus restreintes possibles dans le domaine, elle savait au moins une chose, feuilles ou pas ils n'étaient pas censés gigoter. *Enfin, sauf pour le Saule Cogneur mais bon, passons*. Or, celui qu'elle avait pile en face du nez abritait une sorte de forme mouvante, encastrée entre deux branches noueuses.

Une ampoule se mit subitement à scintiller au-dessus de la tête de la préfète, elle avait compris d'où venait le dernier missile qui avait laissé à coup sûr un joli bleu près de sa nuque. Une personne s'était coincée dedans et l'avait visé depuis son perchoir, ce pourquoi la boule avait prit du poids au fur et à mesure de sa chute, et lui avait fait si mal. Bien que l'idée était ingénieuse, il allait bien falloir que cette personne redescende un jour, et Amber serait là pour accueillir dignement cette personne qui n'avait pas hésité à s'acharner sur elle alors qu'elle était à terre. A moins qu'elle saute carrément de son poste, risquant par la même occasion de se briser quelque chose, elle allait devoir descendre par la méthode traditionnelle, soit en lui tournant le dos. De plus, même si elle s’obstinait à rester là-haut, elle n'avait plus rien pour la viser, si ce n'est la fine poudreuse qui recouvrait les branches qu'elle n'avait pas déjà utilisée pour grimper. Sans doute avait elle crû intelligent de choisir un arbre immense et d'aller y grimper dans les sommets, l’ascension était peut-être grande, mais la chute n'en serait que plus brutale.

Puisque l'individu ne représentait plus aucune sorte de danger (c'était même plutôt le contraire), elle reporta son intérêt sur Roxane et la bleue qui discutaient toujours au loin. Alors qu'elles semblaient avoir un échange tout à fait banale, la mine de la Serdaigle se décomposa soudainement à mesure que son interlocutrice parlait. Cette dernière finit même par lui tourner carrément le dos pour aller continuer la construction de ce qui ressemblait potentiellement à un igloo. Ce retournement de situation ne sembla pas faire grand plaisir à l'autre, dont la déconvenue alimentait visiblement sa fureur. La troisième année ricana, contente de la voir ainsi délaissée de tous. De tous, mais, où était Caroline dans cette histoire ? En avait-elle eut marre de tout ce boucan ?
*Mais non, j'suis bête, ça doit être elle qui s'est prise pour un petit singe*, en conclut t-elle.

Alors que la situation semblait revenir à son avantage et qu'elle avait retrouvé la majorité de ses forces, elle s'arma de deux redoutables boules de neige - une dans chaque main - se leva de toute sa hauteur et tira en essayant de se montrer la plus précise possible. Immédiatement, elle se baissa de nouveau, espérant que crinière-de-feu ne l'avait pas aperçu le temps qu'elle se retourne. Comme elle s'était néanmoins faite repérer à cause de la trajectoire de ses deux derniers tirs, elle devrait comprendre où elle se cachait, mais préférait la laisser dans le doute. En effet, elle puisa dans ses ressources pour avancer pliée en deux à toute vitesse jusqu'au chantier que tenait Roxane et se jeta derrière, s'assurant un rempart et une protection. Son plan était de fatiguer son adversaire en la mitraillant, et auxiliairement, de se rapprocher sensiblement de l'arbre ou elle présumait que Purelune se cachait, histoire d'être prête à la cueillir au moment opportun.

Action : tire deux boules de neige puis change d'emplacement
Cible : Meilla

◊ Il n'y a ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
Responsable des nouveaux arrivants et journaliste au Sale Hasard.
> Serpentard du mois d'août et d'octobre & élève du mois d'octobre.

Quand la neige fait son apparition...

Meilla commençaient à en avoir marre d'être tout le temps jugée! D'une part on lui disait qu'elle était ridicule et d'autre part que la bataille continuait! Mais ça n'allait pas se passer comme cela! La bleue se rappelait des batailles pendant son enfance (qui n'était pas si loin que ça finalement). Elle jouait souvent avec ses cousins et cousines plus grand. Les équipes étaient quand même formées de façon équilibrés! Ainsi, la Serdaigle avait apprit quelques techniques et feintes qui pourraient lui être utiles maintenant que la bataille était bien engagée, avec plus de deux personnes!

Tout d'abord, il y avait la feinte du troll; elle consistait à prendre son ennemi au dépourvu, c'est-à-dire à le prendre en sandwich. Mais pour cela, il fallait être au moins deux dans la même équipe. Sinon, il y avait la feinte de l'écureuil, mais visiblement la Serpentarde dans l'arbre avait adopté cette méthode, peut être un peu imparfaitement pour le moment, mais le temps nous le dira. Sinon, il y avait aussi la feinte du vif d'or, feinte très fatigante car il fallait courir vite dans la neige... Une autre feinte était celle de la princesse, qui consistait à simuler. Meilla avait beacoup rit avec ses cousines la première fois qu'une d'elles l'avait utilisée! La dernière feinte était la feinte préféré de Meilla : la feinte du caméléon. Mais pour cela, la rouquine devait utiliser un petit sort de Métamorphose!

La jeune fille était en train de se remémorer le sort quand un projectile la percuta de plein fouet par derrière! Son premier reflex de combattante fut de se retourner pour analyser la trajectoire qu'avait fait la boule. Et là son assaillante dit l'erreur d'en relancer une deuxième en bougeant légèrement. Evidemment c'était la charmante préfète de Serpentard! Elle alla se cacher derrière ce qui semblait être l'igloo de Roxane. Raison de plus pour l'attaquer! Mais avant, la rouquine devait effectuer une petite Métamorphose...


"Multicorfors"chuchota-t-elle en pensa à l'apparence de ses vêtements (enfin surtout à leur couleur). Ils devinrent blancs comme la neige et sa chevelure flamboyante en fit autant. Désormais, elle était prête! Elle allait pouvoir tout affronter!

*Merci mes cousins! Je vous dois tant!* pensa Meilla. Elle se dirigea derrière le tronc d'un énorme arbre, et se laissa tomber dans la neige. Elle prit son bonnet (lui aussi blanc) et le mit sur sa figure. Un camouflage presque parfait. Seul son visage n'était pas blanc. Mais avec son bonnet, normalement personne ne pourrait la voir ou difficilement. Evidemment avec cette feinte il était difficile d'attaquer car le moindre mouvement pourrait lui porter préjudice!

Action : utilise un sort de métamorphose et bouger
Cible : /

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Quand la neige fait son apparition...

Amber observa avec satisfaction ses deux boules de neige faire mouche. Certes, la deuxième était peut-être de trop, mais elle n'avait pas put résister à l'idée de lui rendre la monnaie de sa pièce en double après l'assaut dont elle se relevait à peine. Postée derrière le squelette d'igloo, la jeune fille doutait de la suffisance de sa nouvelle cachette. Elle n'avait peut-être pas de tignasse flamboyante, mais n'importe laquelle des couleurs qui composaient sa tenue pourrait suffire à la faire repérer. Ne sachant pas vraiment si elle devait continuer à se dissimuler dans le décor ou abandonner cette idée et attaquer, elle choisit la solution la plus prudente vis-à-vis de la situation: ne pas bouger.

Elle resta ainsi une bonne trentaine de secondes, envoyant un semblant de regard d'excuse à Roxane qu'elle gênait depuis tout à l'heure, lui intimant le silence, un doigt posé en travers de ses lèvres. Le temps passa, encore et encore, jusqu'à ce que la bleue vienne à bout de sa patience. En effet, la demoiselle n'était pas réputée pour son tempérament calme, et après cette courte période de répit, elle se sentait tout à fait d'attaque pour un règlement de compte en bonne et due forme. Le terme était un peu fort, certes, mais elle prenait ce jeu très à cœur et ne supportait pas de se laisser mener par le bout du nez par sa cadette de deux ans. Lorsqu'elle sentait que ses nerfs allaient la lâcher si elle ne faisait pas quelque chose dans l'instant, elle se munit d'une boule de neige et se leva d'un bond, prête à tirer.

Ses bras restèrent ballant. Il n'y avait plus personne en face d'elle. Caroline était toujours là-haut, mais plus aucune trace de la Serdaigle. Suspicieuse, elle inspecta méthodiquement chaque arbre du bout de ses prunelles affutées sans distinguer d'autres premières années métamorphosés en chimpanzé. Au sol non plus, aucun corps ne gisait, ce qui était plutôt une bonne nouvelle, elle n'avait (encore) tuée personne. Même si elle était contente de ne pas avoir fait trop de dégâts, elle restait plongée dans une profonde perplexité: où était-elle passée ? Les yeux plissés, elle continua à sonder l'horizon, se heurtant toujours à la même étendue neigeuse. Il lui paraissait impossible qu'elle ait abandonné, pas après avoir affiché à de nombreuses reprises la même expression déterminée et vengeresse. A coup sûr, elle s'était isolée à son tour pour lui préparer un mauvais coup, restait à déterminer où.

La Hoover fit quelques pas droit devant elle, attendant que son adversaire trahisse sa position, ce qu'elle serait bien obligée de faire si elle voulait l'attaquer. Cependant, il existait un moyen plus simple de la faire bouger sans que cela soit nécessairement parce qu'elle serait en train de se préparer à lui envoyer quelque chose.


« Sicaro  », murmura t-elle.

Ce sort consistait à faire s'évaporer l'eau autour d'elle, et comme la neige était exclusivement composée de cet élément, elle allait en partie réduire la portion de neige à une dizaine de mètres à la ronde. Ainsi, si la Serdaigle avait toujours les pieds au sol, elle ne devrait pas tarder à trébucher. Et puis, elle n'aurait plus rien à lui lancer à moins d'aller chercher de nouveaux projectiles plus loin, ce qu'Amber ne lui laisserait pas le temps de faire étant donné qu'elle serait supposée s'écraser par terre. La gamine en question avait toujours sa boule au creux de la main, celle qui ne détenait pas sa baguette. Elle attendit, un sourire carnassier au visage, prête à tirer.

Action : utilise le sort Sicaro
Cible : la neige en dessous d'elle et de Meilla

◊ Il n'y a ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
Responsable des nouveaux arrivants et journaliste au Sale Hasard.
> Serpentard du mois d'août et d'octobre & élève du mois d'octobre.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Caroline était toujours en haut de l'arbre quand elle vit Meila et Roxane qui parlait. Puis, elle vit le visage de Meila se décomposer, elle ne devait pas apprendre une bonne nouvelle. Il devenait de pus en plus blanc et enfin Roxane partit et se dirigea vers l'emplacement où Caroline et elle devaient faire un igloo. *Elle doit surement penser que je l'ai abandonné sinon elle n'aurai pas commencer sans moi.* Il fallait que Caroline descende pour aller s'expliquer avec sa camarade et surtout finir cet igloo. Elle allait descendre quand elle remarqua que Amber avait repris des forces et se positionnait sous l'arbre où elle se trouvait. *Mince, je vais avoir le droit aux représailles. Il faut que j'arrive à m'échapper. Mais mes choix sont limités.* Puis son attention se détourna de sa préfète et elle regarda Meila, celle-ci devenait blanche : ses cheveux, ses vêtements, seuls son visage restait beige. On ne la remarquai presque plus et Caroline avait du mal à la discerner du haut de son arbre.

Puis Amber utilisa un sortilège qui fit que toute la neige s'évapora.
*Malin, la métamorphose de Meila ne sert donc plus à rien, vu qu'il n'y a plus de neige.En plus, elle va surement trèbucher si elle n'a plus de sol. Oulala, ça va mal finir, je le sens.* Puis la préfète forma deux boules de neiges bien ronde et les lança sur la Serdaigle. *Machiavélique, c'est ton deuxième prénom Amber J.Hoover* Caroline réfléchissait à une solution pour s'échapper. Elle opta pour celle qui consistait à secouer la branche où elle se trouvait pour que la neige tombe sur sa préfète et ensuite grimper sur une branche qui était juste à coté de celle de Caroline mais qui était sur un autre arbre. Elle pourra donc descendre par un autre arbre et Amber ne l'attendrai pas à l'arrivée. La verte décida de mettre son plan en action. Elle se leva, s'accrocha à la branche d'en haut et sauta. Une grande masse de neige tomba et descendit à toute vitesse. *Si son sortilège agit sur la masse de neige que va recevoir ma chère préfète, elle va recevoir une pluie glacée qui va quand même me permettre de m'échapper sans qu'elle s'en aperçoive.* Puis Caroline sauta sur une branche qui se trouvait juste à coté de la sienne. Elle se trouvait maintenant sur un autre arbre.

Action : Secouer la branche sur laquelle elle se trouve se qui fera que de la neige va tomber puis aller sur une autre branche, sur un autre arbre
Cible : La masse de neige devrait tomber sur Amber

Quand la neige fait son apparition...

Meilla espérait que la feinte marcherait comme il le faut. Mais c'était sans compter sur les moyens de la préfète, qui avait plus d'un tour dans son sac! Le problème de la feinte du caméléon c'est que la jeune fille ne pouvait plus voir ce qui se passait autour d'elle puisqu'elle avait son bonnet sur la tête. Elle se rendit compte du défaut de la feinte lorsqu'elle entendit la Serpentarde quelques mètres plus loin crier : "Sicaro!"Meilla ne connaissait pas ce sort mais elle pouvait se douter de son effet. Soit il servait à faire disparaître la neige soit il servait à révéler quelqu'un. Mais dans les deux cas, la jeune Serdaigle allait être découverte. Elle n'avait aucune autre option que de se laisser avoir. Mais qu'avait-elle fait pour mériter cela? Qu'avait-elle fait? Elle avait accepter de faire une bataille de boules de neige contre une Serpentarde voilà son erreur![i/]*Elle a fait une énorme bêtise...!*

Mais ça n'était pas pour cela qu'elle allait laisser tomber! C'était une battante, comme beaucoup de Serdaigle même si pour la plupart leur domaine de combat était plutôt scolaire... En tout cas, Meilla était prête à continuer le temps qu'il faudrait pour gagner ou au minimum faire égalité! Cela devait faire maintenant environ 2 heures que la bataille avait commencée et la jeune fille commençait à avoir un peu froid, mais elle ne s'en rendait même pas compte! Le plus important était de ne pas s'avouer vaincue! *Aller du nerf!*se dit la jeune fille pour elle-même.

Evidemment quand la préfète la trouva, elle ne manqua pas de se prendre deux grosses boules de neige en pleine tête mais l'attention de la Serpentarde fut une fois de plus attirée par quelque chose d'autre. Décidément, c'était le jour de chance de Meilla! Elle ne vit pas pourquoi la préfète l'avait laissée s'évader mais elle ne se fit pas prier pour courir hors de portée. Cette fois, elle n'allait pas se tromper de technique. Elle allait faire quelque chose de plus banal, de plus neigeux! Elle n'allait pas user de tactiques digne de vrai bataille, mais d'une technique adaptée à la neige.

Meilla s'était cachée derrière une masse de neige qui n'attendait qu'à être utilisée! Elle façonna un peu ce gros tas en essayant de ne pas se faire remarquer. Puis, elle regarda discrètement ce qui s'était passé dehors, sur le champ de bataille...


*Wahou! J'en crois pas mes yeux! Mais qu'a-t-elle fait? Et surtout comment?*

Action : s'enfuir puis faire une "muraille"
Cible : /

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Roxane, passablement agacée, recommençait à façonner des pavés de neige avec une mauvaise grâce qui faisait presque peine à voir. Elle avait du mal à digérer que sa partenaire l'ait laissé tomber comme une chaussette pas lavée depuis trois mois, surtout qu'elle avait franchement l'air ridicule à construire son igloo toute seule dans son coin. Par contre, elle était assez satisfaite de sa dernière répartie face à la Serdaigle, même si elle concédait que sur ce coup, elle avait été un peu vache.
*Tant pis* pensa-t-elle sans aucun regret. Si elle se mettait à faire des états d'âme pour une folle furieuse qui se croyait à la guerre dans une bataille de boules de neige, elle n'avait pas fini de s'apitoyer sur le monde entier. Elle tassa avec énergie un nouveau bloc, sans pouvoir s'empêcher de penser que c'était la tête de la rousse. C'était peut-être légèrement puéril comme attitude, mais si cela pouvait lui mettre du baume au coeur et l'aider à travailler, alors elle n'allait pas hésiter à se doper sur les autres. Lorsqu'elle en eut fait un nombre assez considérable (c'est à dire six) elle s'assit et commença à s'éponger le front avec ennui. Tenant à être au courant des derniers évènements, la verte étudia le champ de bataille d'un œil curieux et ne tarda pas à remarquer sa camarade de Serpentard qui lui avait mis un superbe vent perchée dans un arbre. Sans se préoccuper outre mesure de ce qu'elle fichait là, elle se hasarda à chercher la bleue, sans succès. Elle semblait avoir disparu, ce qui, constata Roxane, n'était finalement pas plus mal. Mais soudain, elle sentit quelque chose remuer dans la neige à côté d'elle et sursauta comme une demeurée, ce qu'elle regretta amèrement plus tard. Ce qui semblait être une adolescente à la tignasse blonde remuait littéralement à côté d'elle, sûrement dans l'espoir d'avancer. Roxane, sous le choc, mit un temps à reconnaître Amber, qui profitait de sa nouvelle cachette improvisée pour se préparer à viser une quelconque victime. La préfète lança un faux regard d'excuse pitoyablement effectué à Roxane qui haussa les sourcils d'un air de dire "Tu me prends pour qui ?" Elle était loin d'être une novice en la matière et savait quand un minimum de sincérité se cachait derrière le masque. Et là, c'était tout bonnement flagrant qu'Amber se fichait littéralement de savoir si elle gênait Roxane ou non. Bref, la Serpentarde, sans se préoccuper plus longtemps de l'énergumène féminin qui s'agitait à côté d'elle, repartit dans sa construction qui ne ressemblait pas à grand chose et commença à placer ses blocs. A sa grande surprise (je pense qu'il est utile de le préciser) cela donna un résultat plutôt concluant, et elle continua de plus belle avec un enthousiasme renouvelé. Mais tout à coup, elle vit la neige fondre le plus simplement du monde sous ses bottes de neige fourrées à souhait et devenir une mince pellicule d'eau. Elle jeta un coup d’œil exaspéré à son igloo qui avait réduit de moitié et se retourna vers Amber, qui, la baguette pointée, venait de se faire prendre en flagrant délit de...elle ne savait trop quoi au juste, mais cela n'avait pas d'importance. Elle s'apprêtait à lui dire ses quatre vérités en face lorsque son attention fut détournée par un bruit suspect non loin d'elle. Comprenant avec surprise l'action qui se déroulait au-dessus, elle s'éloigna sans demander son reste en lançant un regard carnassier à Amber qui ne s'était aperçu de rien. Pourquoi s'embêter quand les autres pouvaient vous venger sans que vous leur ayez rien demandé ?
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Quand la neige fait son apparition...

Jade continuait à regarder les autres élèves quand la jeune rouge lui fit part d'un proverbe chinois, pour ensuite se présenter. Chose que la serpentarde venait de lui demander.

"- «Tu sais, quand je suis allée en Chine, j'ai appris un proverbe qui disait: La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas. Comme tu en as corrigé deux d'un coup, j'imagine que tu es pardonnée.Oh! Oui, pardon, je ne me suis pas présentée, et je n'ai pas encore signé mon œuvre pour que tous sachent mon nom... Je m'appelle Kaeyann Hirondella. Enchantée de faire ta connaissance. Bon. Voici le plan: on va glisser nos mains sous ce côté-ci de la boule et le soulever en prenant soin de mettre le plus de poids possible sur la grosse boule. Comme ça, on va la faire rouler au lieu de s'acharner à essayer de la prendre dans nos bras. Ce n'est pas mon premier bonhomme»

Hum, Jade changea son expression acerbe, et se dit intérieurement que sa petite camarade était plutôt intelligente finalement. Elle semblait cultivée, pour son plus grand plaisir. Kaeyann la sortit de ses pensées en un instant.

«Ok, trois, deux, un, oh hisse!»

Jade entreprit donc de placer ses mains sous la boule de neige pour la faire rouler avec l'aide de sa coéquipière. En un instant, les boules du bonhomme furent rassemblées et la création prenait enfin forme.


" Mais j'y pense, m'as-tu lancé un petit pique pour me rappeler que je n'ai pas d'expérience en matière de bonhomme de neige ? Ce n'est pas très sympa !"


Jade se retourna et fit mine de chercher des petits cailloux pour décorer le bonhomme, profondément blessée de ce rappel d'inexpérience. Elle tendit à Kaeyann ses petites trouvailles puis se referma comme une huitre.

" -Tiens, pour donner un visage à ta création. Je m'en vais, je déteste les élèves, je déteste les batailles de boules de neige, c'est stupide ! Tu m'évoqueras ton voyage en Chine une prochaine fois, si nous avons l'occasion de nous rencontrer un jour prochain. Comme tu le vois, j'ai moi même des traces d'origines asiatiques. Salut"


Jade retient un sanglot et se précipita en courant en direction du château. Elle supportait mal qu'on prenne les directives à sa place et qu'on lui rappelle ses lacunes, alors qu'elle faisait de son mieux pour tout apprendre. En plus de cela, Jade n'était pas sans se douter que Kaeyann devait être une excellente copine, mais leur relation avait mal commencée... Peut-être fallait-il qu'elle ait un caractère moins ardent...

Quand la neige fait son apparition...

Dans un élan de futilité, Amber, qui, comme la plupart des adolescentes étant préoccupées par leurs physiques, se demanda combien de calories elle avait bien put perdre. depuis le début de la bataille. Elle s'interrogea sur l'heure, mais ayant eut la bonne idée de ne pas s'armer de montre (elle n'aurait sans doute pas survécut à leurs jeu) ne put qu'en faire une estimation, soit environ deux bonnes heures. Au fil des stratégies, des courses et des projectiles lancés à toute allure, elle avait perdu toute notion du temps et abandonné l'idée de rentrer se mettre au chaud au bercail. Elle ne savait pas très bien pourquoi elle s'était tant investie dans cette activité, mais savait que maintenant qu'elle y participait à fond, elle y resterait jusqu'à la fin.

En revanche, son emploi du temps n'était pas vraiment d'accord avec ce projet. En effet, suite à leur cours de vol initialement prévu pour durer trois heures et dont ils n'avaient rempli qu'un tiers et si elle se battait effectivement depuis tout ce temps, le dernier cours de sa journée était sur le point d'arriver, et pas des moindres, les Potions. Si la Troisième année était une habituée des bêtises et des retards, concilier les deux en même temps avec un blason censé représenter l'autorité ainsi qu'un exemple honorable, tout ça sous l’œil sévère et rigoureux de Miss Grayce lui semblait une fort mauvaise idée.

Même si elle avait du mal à accepter l'idée de devoir renoncer à cette animation trépidante, il ne devait plus leur rester beaucoup de temps pour batifoler gaiement, et elle n'avait aucune idée de se faire réprimander par la sous-directrice. Aussi, elle décida d'annoncer son départ et d'inciter les autres à en faire de même. Or, cette soudaine prise de conscience ne s'était probablement pas manifestée par ses camarades qui continuaient à s'amuser sans prêter la moindre attention au reste. Alors qu'elle cherchait ses mots, le regard vide, les bras ballants, elle vit du coin de l’œil la bleue, révélée grâce à son précédent sortilège, qui se reculait brusquement et détalait comme un lapin.
*Hmm, je fais si peur que ça ?*, songea la jeune fille avant de pousser un cri strident. Une matière ressemblant à de la neige en plus liquide lui était atterrie en pleine poire, trempant ses cheveux, s'infiltrant entre son cou et le col de sa doudoune, rendant ses vêtements poisseux et proprement dégoûtants.

Frénétiquement, la blonde essaya de dégager la plus grande partie de cette masse dégoulinante et incolore, mais c'était peine perdue, elle était déjà gelée jusqu'aux os. Elle qui pensait avoir atteint le paroxysme du froid quelques instants plus tôt maudissait son ignorance à présent que des relents de cette sorte d'eau poisseuses maculaient chaque pore de sa peau. Grelotante, le corps secoué de violents tressaillements, elle jeta un regard maladif en direction de la cime de l'arbre, apercevant entre deux branches une silhouette frêle se frayer un passage d'un feuillu à l'autre.

La mine sombre, le teint morbide, elle leva une main et entonna d'une voix cassée, claquant des dents à cause du froid intense qu'elle ressentait:


« Bon, il me semble que ... que ... la bataille à assez duré, r'gardez au loin y'a du mouvement. Je ne sais pas pour vous mais personnellement j'ai ... j'ai cours, donc j'vais vous laisser  »

Sur ces mots, elle se dégagea doucement de la motte de pseudo-neige qui entourait ses chaussures suintantes.

« Oh et, ne vous imaginez pas que je rends les armes ou quoi ... quoi que ce soit, ce n'est que partie remise », ajouta t-elle en tournant les talons, rangeant ses mains dans ses poches dans l'espoir hypothétique de les réchauffer.

◊ Il n'y a ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
Responsable des nouveaux arrivants et journaliste au Sale Hasard.
> Serpentard du mois d'août et d'octobre & élève du mois d'octobre.

Quand la neige fait son apparition...

La réaction de la Serdaigle était justifiée au vu de ce que la préfète des Serpentards avait dit. Elle avait littéralement abandonné... Enfin, selon ses propres mots, ce n'était que partie remise!

« Bon, il me semble que ... que ... la bataille à assez duré, r'gardez au loin y'a du mouvement. Je ne sais pas pour vous mais personnellement j'ai ... j'ai cours, donc j'vais vous laisser »

Effectivement, on pouvait voir au loins une agitation propre aux fins de cours et les combattants de la bataille de boule de neige allait sûrement devoir se changer avant leur cours sinon ils risquaient de prendre froid, ce n'était vraiment pas le bon moment pour cela. En même temps ce n'était jamais le bon moment pour tomber malade... La Serpentarde frissonnait et elle devait claquer des dents vu la manière dont elle avait annoncé son retrait de la bataille. Meilla s'avança dans sa direction mais elle n'eu pas le temps de dire quoi que ce soit car la préfète rajouta :

« Oh et, ne vous imaginez pas que je rends les armes ou quoi ... quoi que ce soit, ce n'est que partie remise »


Elle avait réussi à s'extirper de la motte de neige que Caroline lui avait envoyé dessus de son arbre. La préfète commença à tourner les talons et la rouquine se demandait si elle devait aller la voir pour lui serrer la main ou quelque chose comme cela... Peut-être devaient-elles convenir d'une autre date pour une prochaine bataille? Ou tout simplement faire comme si de rien n'était et la laisser partir... Peut-être aussi que le but de cette manoeuvre était un piège et qu'elle allait attaquer la première année une fois que celle-ci serait à portée de main... Mais cette dernière théorie n'était pas vraiment partagée par Meilla... La Serdaigle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire, mais elle se rapprocha de la jeune fille. Elle lui dit, soumise à une impulsion en ne pensant plus à ses questions :

"C'était vraiment une très belle bataille! J'espère que nous nous reverrons bientôt car même si nous étions contre, ce n'était qu'un jeu! En tout cas je te crois quand tu dis que ce n'est pas un moyen pour te défiler! Et je suis certaine que cette partie sera remise! Si ce n'est pas vette année, ça sera une autre année!" La jeune fille lui tendit la main en guise de paix. Et elle attendait de voir si elle allait se prendre de nouveau une "gifle glacée" ou si la préfète serait d'accord avec elle...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
  Retour