Parc

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Pluie d'étoiles filantes.  PV 

Depuis quelques jours déjà, une rumeur assez classe circulait à travers tout le château. Haley, ayant apprit cette rumeur le matin du jour où l'événement devait se produire, avait décidé de s'y rendre. Elle n'avait encore jamais vu une telle chose se produire dans toute sa vie, alors, elle ne voulait manquer ça pour rien au monde. Ce qui était énervant dans l'histoire, c'était que justement, c'était une rumeur, personne ne savait donc si ce qu'elle avait entendu dire était vrai, ou non. De toute façon, elle n'allait pas s'arrêter là. Elle était bien trop "excitée" à l'idée qu'elle pourrait peut-être voir se produire une telle chose sous ses yeux. Ce soir, avait lieu à Poudlard une pluie d'étoiles filantes.

Après un passage furtif dans la grande salle et après avoir prit avec elle un petit encas pour bien savourer le moment si rare, la jeune fille se dirigea vers sa salle commune. La pluie aurait sûrement lieu tard et elle n'avait pas très envie d'attraper une maladie encore inconnue par les médecins. Bref. Haley fouilla dans son armoire près de son lit à la recherche d'une couverture, elle avait bien l'intention de rester dehors longtemps, autant prendre ses précautions. Une fois trouvée, elle s'habilla chaudement et s'en alla en direction du parc, le soleil se couchait seulement, c'était l'occasion de voir un autre magnifique spectacle. Les élèves se faisait de plus en plus rare. Haley pensait que la rumeur était fausse, mais avant de porter un jugement trop hâtif, elle décida d'attendre encore, après tout peut-être que les autres élèves préféraient restés bien au chaud dans leur dortoir au lieu de se les geler dans le parc. D'un côté Haley les comprenaient, mais elle se disait qu'en étant dehors, elle ne pouvait pas rater une seule miette du spectacle si il offrait à elle et si ce qu'elle avait entendu n'était pas faux. Le dos contre un arbre, une couverture sur elle et ses provisions à côté d'elle, Haley était plus que prête. Elle aurait voulu être avec ses parents, partager ce moment aurait eu quelque chose d'unique et de magique, ou même sa cousine, Victoria. Mais il n'y avait personne. Mis à part quelques moustique qui traînaient dans le coin, mais sinon rien d'autre. C'est sur qu'avec des moustiques Haley ne pourrait rien partager, mis à part peut-être des boutons qui grattent sans arrêts. Elle espérait bien qu'ils restent très loin d'elle, elle s'imaginait mal avoir des tas de boutons rouges sur les bras.

Les minutes passaient, il devait approximativement être 21h30. Le ciel était noir comme du charbon, les étoiles ressortaient. Haley sorti une chocogrenouille qui faisait parti de son mini stock de provision. Lorsqu'elle entendit une branche craquer, elle sursauta légèrement. Ils lui semblait que les élèves n'avaient pas le droit d'être en dehors des dortoirs le soir, alors elle flippait un peu de se faire prendre par un professeur. Mais là, ça pouvait être une exception. Elle n'était pas seule dans le parc, une dizaine d'élèves étaient là à attendre la pluie d'étoiles filante, c'était donc un jour pas comme les autres. Peut-être que les professeurs feraient une exception. Haley reconnue alors Kaeyann, jeune première année, douée dans toutes les matières (oui, bon ça elle pouvait pas savoir mais ça ce voyait à sa tête). Sans attendre une quelconque parole de sa part la jeune Gryffonne prit la parole.


« Tu viens voir la pluie d'étoiles filante ? Lui demanda-t-elle un sourire aux lèvres. Haley attrapa une seconde chocogrenouille et la tendit vers sa camarade. Une chocogrenouille ? »

Pluie d'étoiles filantes.  PV 

Kaeyann remonta au dortoir des Gryffons après son cours de potions. Elle posa son sac au pied de son lit en soupirant. *Et voilà, une autre heure de ma vie passée sous terre..* La jeune fille n'avait rien contre les cours de potions, loin de là, mais elle détestait devoir se rendre dans ce local sombre, froid et austère où les plafonds bas étouffaient les éclats de rire et où les étagères débordaient de bocaux emplis de substances qu'elle n'avait pas envie d'identifier. Kaeyann avait besoin de vent, de lumière, de bruits et de vie pour se sentir à l'aise, et les sous-sols de Poudlard étaient loin de remplir ces conditions. La jeune fille passait parfois des heures entières assise sur le rebord de la fenêtre de sa chambre, heureuse de contempler le parc, les montagnes et le lac qui entouraient le château. Elle voyait les oiseaux qui sillonnaient les airs, et le calmar géant qui remontait parfois à la surface de l'eau, et l'air vivifiant qui s'engouffrait par la fenêtre ouverte lui donnait envie de s'envoler à son tour.

Ainsi, quand elle avait entendu parler d'une pluie d'étoiles filantes, Kaeyann n'avait pas hésité. Toutes les excuses étaient bonnes pour aller se balader dehors, surtout en pleine nuit. Elle savait que les élèves ne devaient pas sortir le soir, mais c'était plus fort qu'elle. La nature semblait toujours apaisée, une fois le soleil couché, comme si le monde entier dormait enfin... Kaeyann s'emmitoufla donc dans un pull de laine épaisse et enroula le long foulard que lui avait tricoté sa mère autour de son cou. Elle ramassa ensuite une couverture dans son armoire, et descendit dans la Grande Salle pour chaparder quelques pains et une cuisse de poulet, qu'elle glissa dans une serviette et coinça sous son bras. Alors que pratiquement tous les élèves se dirigeaient vers la Grande Salle pour s'asseoir à leur tables respectives, Kaeyann, elle, quittait le château par la grande porte. La rouquine se mit alors à déambuler dans le parc, cherchant l'endroit idéal d'où observer les étoiles. Elle voulait s'éloigner suffisamment du château pour que la lumière qui jaillissait de ses milliers de fenêtres ne l'empêchent pas de voir le ciel, mais elle n'osait pas non plus s'aventurer aux abords de la forêt interdite. Durant ses séances de contemplation oisive du haut de son perchoir dans la tour des Gryffondors, elle avait souvent vu les arbres se mettre à se balancer férocement et les oiseaux s'enfuir à tire d'aile, et elle n'osait imaginer quel genre de bête pouvait faire un tel remue-ménage. Aussi, elle longea le lac un long moment, laissant le château rapetisser derrière elle. Un vent frais s'était levé, il était tard, maintenant, la nuit était calme et le ciel dégagé. C'était très prometteur pour un excellent spectacle.

Kaeyann continuait de marcher, alors que des souvenirs remontaient dans son esprit. Elle sourit en repensant à la dernière pluie d'étoiles filantes à laquelle elle avait assisté. Sa famille passait alors l'été en Chine, chez des amis que son père s'était faits lors de la coupe du Monde de Quidditch et qui travaillaient pour le Ministère de la Magie chinois. Kaeyann et le fils de la famille chez qui ils logeaient étaient allés se promener près des quais et s'étaient assis sur un banc pour observer le ciel, mais Shanghai était si lumineuse que les étoiles n'arrivaient pas à briller plus fort que les néons de Waitan. La fois précédente remontait à plus loin encore, à l'époque où la jeune fille vivait encore dans son Canada natal. Elle avait alors six ou sept ans, et ses cousins étaient venus leur rendre visite. Les trois garçons, ses cinq sœurs et elle étaient sortis dans le jardin et avaient étendu des couvertures par terre, puis s'étaient pelotonnés les uns contre les autres et avaient admirés les météores qui filaient dans le ciel en laissant une mince trainée incandescente derrière eux. Elle en avait compté plus d'une trentaine, mais elle s'était endormie rapidement contre sa sœur ainée et avait raté la fin des Perséides.

Perdue dans ses pensées, la jeune fille atteignit un coin isolé du parc où elle pensait s'installer, mais elle remarqua que la place était déjà prise. Une forme sombre était adossée à un arbre, et Kaeyann entendait distinctement le bruit d'un emballage de chocolat qu'on chiffonne. Elle s'arrêta, ne voulant pas surgir tout à coup et effrayer la personne - probablement un élève - qui s'était visiblement assise là pour avoir un peu de tranquillité. Kaeyann se dit qu'elle ferait mieux de faire demi-tour pour ne pas déranger, mais une branche craqua sous son pied, et la forme remua.

« Tu viens voir la pluie d'étoiles filante ? Une chocogrenouille ? »

Kaeyann sourit alors en reconnaissant Haley, avec qui elle partageait une chambre et, manifestement, un amour pour les étoiles. Elle s'approcha d'elle, s'enroula dans la couverture qu'elle avait apportée et prit place à ses côtés. Elle tendit la main vers la friandise qu'Haley lui offrait, l'engloutit goulument, et extirpa des plis de sa couverture la serviette pleine de nourriture encore chaude.
«Je n'aurais manqué ça pour rien au monde, un petit pain?» répondit-elle, la bouche pleine. «Je ne savais pas que tu aimais suffisamment le grand air pour désobéir au couvre-feu, je te croyais plutôt... Et bien... Je ne pensais pas te trouver ici, disons...»

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Pluie d'étoiles filantes.  PV 

Les étoiles, Haley adorait ça. C'était tellement beau. Aussi lorsqu'elle avait apprit la nouvelle, elle avait sauté sur l'occasion. Ce n'était pas tout les jours qu'une pluie d'étoiles filante avait lieu. Bien sur, ce serait dommage et réellement bête si rien ne se produisait. Elle aurait désobéit au règles pour rien. Enfin non, pas pour rien puisque c'était quand même magnifique de regarder les étoiles. Ce n'était pas tout les jours que ça lui arrivait et la deuxième année comptait bien en profiter de ce moment merveilleusement magique. Le meilleur dans l'histoire, était qu'elle n'était pas seule. Une jeune Gryffone partageant le même dortoir que la deuxième année venait de faire son apparition. Kaeyann était à présent avec Haley ce qui réjouissait la blondinette. En réalité, elle ne s'attendait pas à la voir dehors. Elle était en première année après tout et Haley se demandait si elle était consciente de ce qu'elle risquait à avoir. Enfin, sauf si les profs avaient décidés de lever le pied. Si ce n'était pas le cas, et qu'elles se feraient prendre, Haley s'en ficherait totalement. Après tout, ça vaux quoi une punition contre une nuit pleine d'étoiles sous les yeux ? Absolument rien.

Levant la tête, Haley regardait les petits points blancs. Tentant d'imaginer toute sorte de formes possibles. Mais elle ne voyait rien. Elle n'avait pas vraiment envie de voir quoi que ce soit, en réalité, elle préférait de loin admirer la beauté du ciel noir parsemé d'étoiles. C'était splendide.


« Je n'aurais manqué ça pour rien au monde, un petit pain? »

La première année sorti Haley de ses rêves en lui proposant un petit pain. Haley s'étonna de voir que la jeune fille avait déjà englouti sa chocogrenouille. Elle avait été incroyablement vite. Haley hocha la tête en signe de "oui". Kaeyann enchaîna ensuite :

« Je ne savais pas que tu aimais suffisamment le grand air pour désobéir au couvre-feu, je te croyais plutôt... Et bien... Je ne pensais pas te trouver ici, disons... »

Haley sourit à sa camarade, c'est vrai qu'Haley n'avait pas l'habitude de sortir le soir, mais elle n'était pas non plus un sainte. Elle en avait fait des bêtises, et celle-ci ne serait pas la dernière. Elle aimait trop se mettre en "danger". Les bêtises c'était cool en plus, même si les punitions l'étaient moins.

« Disons je j'aime assez les étoiles pour désobéir. Tu n'as pas peur de te faire prendre toi ?»

Haley attendait la réponse de sa camarade. Elle imaginait très mal Kaeyann en punition. La première année avait de bonnes notes et semblait être une élève modèle. Après, on disait souvent que les apparences étaient parfois trompeuses, sauf qu'Haley était pratiquement sûre. À 99,99%. La première année avait une tête d'ange et c'était compliqué de l'imaginer enfreindre quoi que ce soit. Pourtant, ce soir elle était bien là...

Reducio
Sorry pour l'attente :sweatingbullets:

Pluie d'étoiles filantes.  PV 

« Disons je j'aime assez les étoiles pour désobéir. Tu n'as pas peur de te faire prendre toi ?»

Kaeyann sourit à Haley, dévoilant des canines légèrement plus pointues que la moyenne qui lui donnaient l'air d'un petit chaton échevelé. Elle remua dans sa couverture pour trouver une position plus confortable entre les racines de l'arbre et porta un autre petit pain à sa bouche avant de l'engloutir aussi vite qu'elle l'avait fait avec le premier. Le visage levé vers les étoiles, elle se sentait incroyablement sereine. Soudain, la perspective de se faire prendre hors des murs de l'école en pleine nuit ne l'inquiétait plus du tout. Qui donc aurait l'idée de venir la chercher ici? Et puis, les deux jeunes filles ne faisaient rien de mal, elles admiraient un spectacle gratuit. Oui, elles dépassaient le couvre-feu, mais pouvait-on vraiment les blâmer? La nuit était magnifique, le ciel d'un noir d'encre était constellé de diamants qui brillaient de milles feux, traçant des myriades de dessins et racontant des histoires fabuleuses... La première année soupira de bonheur, puis elle haussa les épaules et répondit:

«Plus maintenant, non. Tout ça en vaut la peine...»

Elle leva le bras et désigna la voie lactée d'un mouvement vague au-dessus de sa tête. Kaeyann le pensait vraiment: être témoin d'un aussi beau moment valait toutes les retenues du monde. De toute façon, elle était une petite élève modèle, les professeurs se montreraient peut-être indulgents à son égard. Sa moyenne n'était jamais descendue sous le Optimal, et le soin tout particulier qu'elle apportait à chacun de ses devoirs lui avait valu de nombreux points boni depuis le début du semestre. Elle s'était d'ailleurs empressé de le mentionner à ses parents dans l'une de ses lettres. Elle s'était donné pour mission, à son arrivée au château, de ne confier à Owaufuh (la chouette que lui avaient offert ses parents pour ses onze ans) que des lettres racontant des bonnes nouvelles. Bien entendu, elle aurait aussi pu omettre de leur écrire les détails moins reluisants de son parcours scolaire, mais il lui semblait plus motivant de se fixer des objectifs positifs, comme l'atteinte de l'excellence dans toutes les matières.

Kaeyann voulut consulter sa montre, mais il faisait si sombre qu'elle n'arrivait même pas à voir les chiffres gravés sur le cadran
.

«La pluie de météores devrait commencer bientôt. Dans la Gazette du Sorcier, ils disaient que la terre allait traverser la queue d'une énorme comète aux alentours de vingt-deux heures trente...»

Comme elle disait cela, un petit point lumineux apparut soudainement dans le ciel et glissa vers la droite dans une trainée étincelante, avant de disparaître comme il était venu. Kaeyann laissa échapper un petit hoquet et pointa l'index dans sa direction.

«Là! Tu l'as vue? Ma première étoile filante de la soirée. C'est partit!»

La jeune fille se frottait les mains l'une contre l'autre, excitée. Elle était bien déterminée à battre son propre record - qui était de trente-deux - afin de pouvoir le raconter à ses sœurs. Laeticiaa, qui avait neuf ans de plus que Kaeyann, avait toujours partagé son amour pour la nature, et tout particulièrement pour le ciel, de jour comme de nuit. Elles avaient souvent passé de longs après-midis à imaginer des formes dans les nuages, ou à prétendre qu'elles étaient des oiseaux qui s'envolaient vers des horizons inconnus, et c'était elle qui lui avait appris tout ce qu'elle savait sur les constellations. Leur préférée à toutes deux était Cassiopée, le grand W. Kaeyann adorait l'histoire de la reine orgueilleuse qui avait été enchaînée à son trône et qui maintenant payait le prix de sa vanité en étant condamnée à tourner autour du Pôle Nord pour l'éternité. Alors que Kaeyann fouillait le ciel du regard à la recherche d'Orion, le grand chasseur dont la constellation rappelait un sablier, une autre étoile filante traversa le ciel. La jeune fille sourit, puis se tourna vers Haley pour observer sa réaction, mais l'obscurité masquait les traits de son visage.

«Qu'est-ce qui te plait le plus, à propos des soirées comme celle-ci?»

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦